Posts Tagged ‘esclave’

Un bon moment de musique et des choses à apprendre, que demander de plus

juin 23, 2019

http://hobo-lullaby.over-blog.net/2019/06/sunday-music-2.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail

Libye : un retour de l’esclavage provoqué par les politiques européennes

novembre 22, 2017

par Maxime Vancauwenberge, Antoine Moens de Hase

Il y a quelques jours, une équipe de CNN a sorti une vidéo terrifiante. Des migrants étaient vendus comme esclave pour une somme allant de 300 à 500 dollars dans une ville à proximité de Tripoli, la capitale Libyenne. Les images ont choqué de nombreuses personnes qui voient réapparaître le fantôme de l’esclavage qui a si longtemps détruit les populations africaines.

La suite sur : http://solidaire.org/articles/libye-un-retour-de-l-esclavage-provoque-par-les-politiques-europeennes

En Libye, des migrants sont vendus aux enchères comme esclaves : « On a été frappés, mutilés, violés »

novembre 15, 2017

Après avoir reçu une vidéo sur laquelle l’on pouvait voir des hommes être vendus aux enchères en Libye, CNN a décidé de se lancer dans une grande enquête pour vérifier l’authenticité de ces images. Et, malheureusement, celle-ci est avérée. En Libye, il existe des endroits où des hommes sont vendus aux plus offrants afin de devenir leur esclave.

La suite sur : http://www.lalibre.be/actu/international/en-libye-des-migrants-sont-vendus-aux-encheres-comme-esclaves-on-a-ete-frappes-mutiles-violes-5a0bfe27cd707514e8c2064f

Le fait de pouvoir élire librement des maîtres ne supprime ni les maîtres ni les esclaves. (Marcuse)

octobre 28, 2016

Une minute avant l’abolition de l’esclavage

décembre 28, 2015

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article30186

L’égalité entre les hommes est une règle qui ne comporte que des exceptions. (Jules Laforgue)

Les leçons des crevettes thaïlandaises

octobre 30, 2014

par Arnaud Zacharie

En juin 2014, une enquête du Guardian révélait que les principaux supermarchés européens et américains vendaient des crevettes thaïlandaises nourries avec du poisson pêché par des esclaves cambodgiens et birmans. Ce nouveau scandale alimentaire illustre les dérives d’un modèle agroindustriel fondé sur la course mondiale au prix le plus bas. Il est urgent d’en tirer les leçons, sous peine de voir les consommateurs condamnés à en être malgré eux les complices.

La suite sur : http://www.cncd.be/Les-lecons-des-crevettes

Chérir la liberté, justifier l’esclavage

décembre 17, 2013

par Lucien Sève

Qui se fait du libéralisme l’image donnée par les libéraux va au-devant de rudes surprises en lisant ce maître livre de Domenico Losurdo, où d’entrée apparaît un extraordinaire paradoxe.

La suite à lire sur : http://www.monde-diplomatique.fr/2013/06/SEVE/49176

De la servitude moderne.

août 18, 2013

http://longbull13.wordpress.com/2013/08/18/de-la-servitude-moderne-duree-52-min-2/

« Vous avez cru jusqu’à ce jour qu’il y avait des tyrans? Et bien, vous vous êtes trompés, il n’y a que des esclaves; là où nul n’obéit, personne ne commande. » (Anselme Bellguarigue)

Alors ce serait vrai ? L’argent n’a pas d’odeur !

juillet 1, 2013

Il n’a pas eu un mot pour les femmes et les enfants qui triment pour eux, sept jours sur sept, 24 heures sur 24.Pour moins de 150 euros par mois, sans papier, sans citoyenneté, les esclaves du Qatar sont juste bons à trimer, Hollande, lui a rigolé.

Lire la suite sur : http://www.letang-moderne.com/article-au-qatar-comme-a-bruxelles-hollande-voyage-en-couchette-118804498.html

Marche ou crève.

septembre 4, 2009

Par Agnès Maillard.

Marche ou crève. Voilà le monde dans lequel nous vivons. Voilà le monde dont on a hérité et probablement celui que nous allons léguer à nos enfants. Pas de quoi pavoiser.

Marche ou crève. Un pas en avant, dix coups dans ta gueule, tu encaisses le recul et tu recommences. Il faut un moral de vainqueur pour survivre dans un monde de perdants. Marche ou crève. Tu y crois, tu te bats, tu te défonces, d’ailleurs, même si tu n’y crois pas, tu fais au moins semblant, au moins la chaleur du troupeau que l’extrême solitude du sage. 

Marche ou crève. Voilà le monde dans lequel nous vivons. Voilà le monde dont on a hérité et probablement celui que nous allons léguer à nos enfants. Pas de quoi pavoiser.

Marche ou crève. Un pas en avant, dix coups dans ta gueule, tu encaisses le recul et tu recommences. Il faut un moral de vainqueur pour survivre dans un monde de perdants. Marche ou crève. Tu y crois, tu te bats, tu te défonces, d’ailleurs, même si tu n’y crois pas, tu fais au moins semblant, au moins la chaleur du troupeau que l’extrême solitude du sage.
La suite : http://blog.monolecte.fr/post/2009/09/01/L-autodetermination-du-hamster-dans-sa-roue