Posts Tagged ‘espèces protégées’

En Belgique, la Zad d’Arlon résiste au bétonnage

novembre 16, 2020

par Pauline Porro

Depuis octobre 2019, des zadistes occupent l’ancienne sablière de Schoppach à Arlon, en Belgique, pour s’opposer à la création d’une zone industrielle, décidée par les édiles locaux. La Zad a permis de freiner le projet et de rendre la population plus vigilante à ces enjeux urbanistiques.

La suite sur : https://reporterre.net/En-Belgique-la-Zad-d-Arlon-resiste-a-la-betonnisation

Pour compenser la destruction de : l’hirondelle de rivage, nichant habituellement le long des rivières, et dont plusieurs spécimens ont été observés ici. Les lieux abritent plusieurs espèces protégées de papillons, dont le damier du plantain et l’argus bleu violet, ainsi qu’une espèce protégée d’orchidée : l’Orchis pyramidal.

La société Idélux qui  » veut que cette zone industrielle soit à la pointe du progrès écologique » propose …… » Toitures végétalisées, parking perméables… »

Près de Rouen, Ferrero va-t-il détruire tranquillement une prairie et ses espèces protégées ?

octobre 6, 2020

Ferrero (Nutella, Kinder, etc.) est un excellent exemple de ces multinationales qui parviennent sans scrupules à être néfastes à la fois pour la société (conditions de travail, malbouffe) et pour l’environnement (monocultures, huile de palme)[1]. Sans scrupules non plus, Ferrero se prépare avec l’aide de la société GEMFI à la construction d’un gigantesque centre logistique à Criquebeuf-sur-Seine, tout près de Rouen,

La suite sur : https://rouendanslarue.net/pres-de-rouen-ferrero-va-t-il-detruire-tranquillement-une-prairie-et-ses-especes-protegees/

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Dans l’estuaire de la Loire, « on bétonne d’abord, on réfléchit après »

octobre 5, 2020

par Samy Archimède

L’État va-t-il artificialiser 110 hectares d’espace naturel sur l’estuaire de la Loire pour en faire une vitrine européenne des énergies renouvelables ? Sur le site du Carnet, le Grand Port Maritime de Nantes-Saint-Nazaire veut implanter un « parc écotechnologique » dédié aux énergies renouvelables. Ce projet bénéficie, comme 77 autres en France, du label « clés en main », un dispositif gouvernemental qui pose question et suscite beaucoup de craintes.

La suite sur : https://www.bastamag.net/ZAD-Stop-Carnet-estuaire-de-la-Loire-beton-especes-protegees-parc-ecotechnologique

« Est-ce ainsi que les hommes vivent ? »

mars 25, 2018

Pourquoi le trafic d’espèces protégées bat tous les records.

Les arrivages de tortues léopard, de tortues à éperons et de pythons royaux, ont pratiquement décuplé en dix ans en dépit des contrôles et d’un jugement international pratiquement unanime. Selon l’ONG Traffic, le commerce illégal d’animaux en voie d’extinction et le braconnage n’ont jamais autant été importants que depuis les 10 dernières années. Si les lions, rhinocéros, éléphants sont toujours particulièrement menacés, les oiseaux, reptiles et poissons restent les grandes victimes de ce trafic mondialisé.

La suite sur : https://mrmondialisation.org/en-asie-le-trafic-despeces-protegees-bat-tous-les-records/

« Les cons ça ose tout, c’est même à cela qu’on les reconnaît »

septembre 3, 2017

À Bordeaux, une zone humide a été détruite pour un golf.

La suite sur : https://reporterre.net/A-Bordeaux-une-zone-humide-a-ete-detruite-pour-un-golf

Une décision sans précédent : prison ferme pour 2 ex-cadres de la fédération de chasse

décembre 14, 2016

L’ancien président de la Fédération de chasse de Haute-Saône et son ancien directeur ont été condamnés à 1 an de prison ferme pour complicité de destruction et de transport d’espèces protégées.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article33183

Notre-Dame-des-Landes : la justice en robe de chambre

novembre 15, 2016

Comme nous pouvions le flairer, une fois encore, la justice s’est couchée devant le pouvoir, lequel pouvoir partage le poucier des puissances de l’argent.

La suite sur : http://rodolediazc.blogspot.be/2016/11/notre-dame-des-landes-la-justice-en.html

Et pendant ce temps nouvelle grand messe inutile et hypocrite au Maroc :

Devant le fric les espèces « protégées » ne font pas le poids !

novembre 14, 2016

À Notre-Dame-des-Landes, le tribunal autorise la destruction des espèces.

La suite sur : https://reporterre.net/A-Notre-Dame-des-Landes-le-tribunal-autorise-la-destruction-des-especes

Les faux culs de la Cop21 ne reculent rien

Toutes ces espèces ne pèsent rien devant la mégalomanie de certains : https://reporterre.net/Voici-les-fleurs-et-les-animaux-qui-vont-peut-etre-sauver-Notre-Dame-des-Landes

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article32928

Encore un pas en avant pour tuer la beauté du monde :

La BAC expulse de dangereuses espèces menacées

février 16, 2014

Jeudi 13 février, la BAC – section animales dangerugissant – sous les ordres du gouvernoument, a efficacement contrôlé, transféré et expulsé des espèces protégées illégales (tritons crêtés, salamandres, chauves-souris…) qui encombraient nos rues.

A voir sur : http://brigadeclowns.wordpress.com/2014/02/15/la-bac-expulse-de-dangereuses-especes-menacees/

Victoire des opposants à la scierie géante du Morvan

octobre 28, 2013

par Nolwenn Weiler

Société civile du Morvan : 1 – Grand projet inutile de scierie géante : 0. Ainsi en a décidé le conseil d’État le 9 octobre. Portée par des élus locaux membres du Parti socialiste, et par le ministre Arnaud Montebourg, cette scierie devait s’installer aux portes du parc régional du Morvan, sur la commune de Sardy-les-Epiry. Il prévoyait de cumuler une plateforme de sciage, une centrale de cogénération de biomasse et la fabrication de granulés destinés à la production d’électricité en Belgique. Dès son lancement, en 2010, le projet avait rencontré une vive opposition de la population locale. Qui pointait les risques de déforestation et de pollution atmosphérique liées à la cogénération, de destruction des industries locales déjà installées, le trafic de camions – 170 camions par jour prévus dans certaines communes – et la perte de ressources touristiques.

La suite sur : http://www.bastamag.net/article3455.html