Posts Tagged ‘faim’

La langue de bois, ça ne se mange pas

février 26, 2021

La mystification de la révolution verte des années 1960 censée lutter contre la faim dans le monde

février 13, 2021

par Bernard Conte

Le système d’exploitation et de contrainte, capitaliste depuis trois siècles, façonne les structures de la société en vue d’une exploitation et d’une domination accrues des masses. Pour ce faire, il use de ruse pour arriver à ses fins. En effet, la domination du petit nombre sur le grand nombre a besoin d’un « pseudo » consentement de la part de la masse. Pour l’obtenir, le système met en lumière et promeut des causes « humanitaires » qui, tellement « évidentes », logiques, charitables et flatteuses pour la dignité humaine, deviennent rapidement des dogmes, des vérités imposées qu’il est interdit de mettre en doute ou de contester. Il s’agit le plus souvent de « sauver » tout ou partie de l’Humanité. Ces causes humanitaires, véritables « croisades », mobilisent les multiples agents du système : personnel politique, médias, intellectuels, économistes, juristes, experts… Le but réel desdites croisades est de façonner les structures des sociétés destinataires pour les rendre compatibles avec l’évolution planifiée du système d’exploitation. L’exemple de la révolution verte, débutée dans les années 1960 dans le Tiers-Monde, pour « lutter contre la faim dans le monde » apparaît significatif. Elle a contribué à ajuster les structures de la société (particulièrement celles du secteur de l’agriculture traditionnelle), à intégrer ledit secteur dans la mondialisation et à créer des dépendances externes (économiques, technologiques, financières…). Ce façonnage sociétal facilitera le passage au néolibéralisme avec la crise de la dette extérieure du début des années 1980.

La suite sur : https://www.legrandsoir.info/la-mystification-de-la-revolution-verte-des-annees-1960-censee-lutter-contre-la-faim-dans-le-monde.html

Des milliers d’oiseaux migrateurs morts de faim aux États-Unis

janvier 4, 2021

Près de 10.000 oiseaux morts ont été signalés à la base de données sur la mortalité de la faune (Wildlife Health Information Sharing Partnership ) par les citoyens, mais des estimations suggèrent qu’il s’agirait plutôt de centaines de milliers d’oiseaux qui seraient morts de faim, d’après le Centre national de santé de la faune de l’USGS (US Geological Survey).

La suite sur : https://reporterre.net/Des-milliers-d-oiseaux-migrateurs-morts-de-faim-aux-Etats-Unis

Reverrais-je au printemps les hirondelles qui occupaient les quatre nids sous la corniche en façade de la maison ?

https://www.ouest-france.fr/europe/italie/italie-des-centaines-d-oiseaux-tues-par-les-feux-d-artifice-du-nouvel-an-a-rome-7107422

Invendus alimentaires : arrêtons le gaspillage !

décembre 17, 2020

Des tonnes de nourriture partent à la poubelle chaque année : https://www.leslignesbougent.org/petitions/invendus-alimentaires-gaspillage/?source=LLB92390002&co_source1=SAB92470002&utm_campaign=daily-2020-12-15&utm_source=llb&utm_medium=emailing&utm_source=LLB&utm_medium=emailing&utm_campaign=20201215_LLB_daily_newsletter_invendus-alimentaires&isBat=false&d=LLB&sk=cmFhbm5lbWFyaUB2b28uYmU=&e=cmFhbm5lbWFyaUB2b28uYmU=&j=43363&l=395&b=5466&sid=5455665

La faim plus meurtrière que le coronavirus : 600 millions de personnes souffraient de la faim en 2019, dont 149 millions de manière critique.
Leur nombre pourrait atteindre 270 millions en 2020 à cause des impacts économiques et sociaux de la pandémie.

18 milliards de $ reversés aux actionnaires de 8 géants de l’agroalimentaire en 2020, soit 10 fois le montant de l’appel de l’ONU pour enrayer la faim due à la pandémie (Source : Oxfam Belgique).

Au Soudan, les terribles conditions de vie des réfugiés éthiopiens: « Nous mourons de faim »

novembre 21, 2020

Dans un vaste centre d’accueil au Soudan, des Ethiopiens ayant fui le conflit au Tigré attendent devant une école transformée en structure d’aide humanitaire afin d’obtenir de la nourriture, de l’eau ou des vêtements.

La suite sur : https://www.lalibre.be/international/afrique/au-soudan-les-terribles-conditions-de-vie-des-refugies-ethiopiens-nous-mourons-de-faim-5fb8eb8d7b50a6525b8a2b04

Dans nos pays on gémit sur la pénurie de PlayStation 5 ou sur le fait de ne pouvoir se rendre au ski. Chacun ses priorités !

https://www.lalibre.be/debats/opinions/il-est-encore-temps-de-prevenir-un-drame-humanitaire-au-tigre-5fb6baeb7b50a6525b797cc8

Mohamed Hassan: « Il n’y a pas de guerre civile en Éthiopie »

« On a plus peur de mourir de faim que du virus » chez les exilés de Saint-Denis

novembre 3, 2020

par Kab Niang

Il est presque 10h ce samedi matin, à Saint-Denis. Les rues sont désertes ou presque. Nous sommes au deuxième jour de ce nouveau confinement annoncé par Emmanuel Macron, et mis en place depuis le 29 octobre dernier. Sous le périphérique, à quelques pas du Stade de France, des centaines de personnes vivent dans un camp […]

La suite sur : https://www.bondyblog.fr/reportages/on-a-plus-peur-de-mourir-de-faim-que-du-virus-chez-les-exiles-de-saint-denis/

Combien de fois n’avons-nous pas évité un mendiant ?

octobre 3, 2020

Un récit de Patrick Gillard, formateur bénévole en alphabétisation, coordinateur du Centre Social du Béguinage.

D’où venait-il ? Venait-il de loin ? Où allait-il ? Allait-il quelque part ? Où avait-il dormi ? Avait-il dormi ? Qu’avait-il bu et mangé ? Avait-il bu et mangé ? Depuis quand n’avait-il pas été regardé ? Quand l’avait-on écouté et lui avait-on parlé pour la dernière fois ?

La suite sur : https://www.lalibre.be/debats/opinions/combien-de-fois-n-avons-nous-pas-deja-evite-des-mendiants-5f75dc827b50a677fbe3cb5c

12 000 morts chaque jour

septembre 23, 2020

Les effets collatéraux du Covid-19 seront-ils plus meurtriers que le virus lui-même ?
Selon le dernier rapport d’Oxfam, nous prenons le chemin de ce scénario en laissant croître l’insécurité alimentaire.
L’aide humanitaire pourrait atténuer le problème mais seulement 9% des fonds requis pour lutter contre la faim ont été mobilisés depuis le début de la crise.
Si rien n’est fait, 12 000 personnes pourraient mourir de faim chaque jour d’ici fin 2020, soit plus que les victimes du virus.

(Source : Oh, magazine trimestriel d’Oxfam n° 5)

Et dire qu’il y a suffisamment sur notre planète pour nourrir correctement tout le monde !

Notre utilisation d’agrocarburants réchauffe la planète et aggrave la faim

juillet 21, 2020

La crise du Covid-19 a mis en lumière un système alimentaire mondial défaillant. Il a plongé des millions de personnes dans la faim sur une planète qui produit pourtant suffisamment pour nourrir tout le monde. Un élément perturbateur de ce système : la production à grande échelle de biocarburants et son impact négatif sur la sécurité alimentaire mondiale. En revoyant sa politique énergétique très friande d’agrocarburants, la Belgique a une occasion en or de contribuer à la sécurité alimentaire de nombreux pays. Une opinion d’Alba Saray Pérez Terán, responsable de plaidoyer Climat chez Oxfam Belgique.

La suite sur : https://www.lalibre.be/debats/opinions/notre-utilisation-d-agrocarburants-rechauffe-la-planete-et-aggrave-la-faim-5f11b67c7b50a677fbfbff68

J’appellerai ça plutôt des NECROCARBURANTS

Et la Belgique n’est pas en reste, où l’orientation du système agricole a contribué à ce que 68% des fermes mettent la clé sous la porte en l’espace de 40 ans.
La Wallonie importe une grande partie de sa nourriture, sans parler de celle utilisée pour les animaux d’élevage.
En ce qui concerne l’exportation, les filières les plus tournées vers l’étranger, en Belgique, sont le lait, la pomme de terre et la viande bovine.
La pomme de terre est un bon exemple de production à objectif d’exportation : la Belgique produit 16 fois plus que sa consommation nationale. Et la plupart de ces patates sont exportées sous formes de frite surgelées.
Pourcentage des principaux aliments importés en Wallonie : viandes ovines et caprines : 87%
céréales panifiables : 67%
fruits et légumes : 83%
(Source : Transitions – juin 2020)

La faim dans le monde s’aggrave, sombres perspectives en 2020

juillet 13, 2020

Près d’un humain sur neuf souffrait de sous-alimentation chronique en 2019, une proportion appelée à s’aggraver en raison de la pandémie de Covid-19, selon un rapport annuel de l’ONU publié lundi.

D’après les dernières estimations, la faim touchait l’an dernier environ 690 millions de personnes, soit 8,9% de la population mondiale, peut-on lire dans un rapport de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), rédigé avec le concours du Fonds international pour le développement de l’agriculture, de l’Unicef, du Programme alimentaire mondial et de l’Organisation mondiale de la santé.

Soit 10 millions de personnes de plus qu’en 2018, et 60 millions de plus qu’en 2014.

La suite sur : https://www.lalibre.be/planete/sante/la-faim-dans-le-monde-s-aggrave-sombres-perspectives-en-2020-5f0c72c19978e25031e0b49c

Il est intolérable de penser qu’il y a assez de nourriture pour tous sur terre, et aussi de voir une partie de celle-ci détruite ou déjetée.

https://www.levif.be/actualite/international/lutte-contre-la-faim-retour-a-la-case-depart-carte-blanche/article-opinion-1311113.html