Posts Tagged ‘faim’

Une personne meurt de faim dans le monde toute les quatre secondes

septembre 20, 2022

Un groupe d’ONG exhorte les dirigeants mondiaux d’agir contre la « crise mondiale de la faim ».
La suite sur : https://www.lalibre.be/planete/sante/2022/09/20/une-personne-meurt-de-faim-dans-le-monde-toutes-les-quatre-secondes-BNPTKGXIJNEJLFWOKARJD3SXZA/

Quand on sait qu’il y a assez de nourriture pour nourrir le monde mais que c’est son accès qui est injuste.

A quand des sanctions contre la spéculation sur les matières agricoles.

A quand la fin des nécro-carburants, es céréales dans nos moteurs, une honte.

Vous ne trouvez pas ça indécent ?

« Une place à bord du premier vol habité de la société Blue Origin a récemment été vendue aux enchères pour 28 millions de dollars. »

Pendant que des gens meurent de faim et qu’on ne trouve pas « Au total, ce sont donc 6,6 milliards qui permettraient de lutter drastiquement contre la faim dans le monde, avance l’ONU. »

« Si l’on pouvait mourir de honte, il y a longtemps que l’humanité ne serait plus là. » (Romain Gary – La promesse de l’aube)

Olivier De Schutter (ONU) : « Lʼidée que la nourriture est une marchandise comme une autre a fait son temps »

septembre 17, 2022

Par Jonathan Lefèvre

50 millions de personnes menacées de famine, plus de 820 millions victimes de malnutrition. Ces chiffres (énormes) avancés par le rapporteur spécial de lʼONU Olivier De Schutter devraient provoquer un séisme et une rupture avec le modèle agricole actuel concentré dans les mains de quelques multinationales. Ce nʼest pas (encore) le cas. Mais le docteur en droit ne baisse pas les bras. Rencontre.

La suite sur : https://www.solidaire.org/articles/olivier-de-schutter-onu-l-idee-que-la-nourriture-est-une-marchandise-comme-une-autre-fait

Arrêtons la crise alimentaire ! La souveraineté alimentaire c’est maintenant !

juillet 18, 2022

Par La Via Campesina

« Globalisons la lutte, globalisons l’espoir » ; ce slogan nous a donné l’unité au cours de ces 30 années d’histoire de La Via Campesina. Elle nous a guidés dans la lutte sans relâche contre l’intervention de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), contre la commercialisation des aliments au service des grandes entreprises capitalistes qui ont transformé les aliments en marchandises, et dans la lutte pour la souveraineté alimentaire. Mais aujourd’hui, il y a de nouveaux défis. Des crises de la faim éclatent dans plusieurs pays. Face à cela, La Via Campesina souhaite partager son analyse de la situation et ses revendications pour un changement urgent et radical des politiques internationales et nationales.

La suite sur : http://cadtm.org/Arretons-la-crise-alimentaire-La-souverainete-alimentaire-c-est-maintenant

Bien malin celui qui trouvera le réveil-matin qui les tirera de leur criminelle mais assumée léthargie !

juillet 1, 2022

Réveillons le G7 : 811 millions de personnes souffrent de la faim.

Les causes de l’augmentation de la faim sont multiples et interdépendantes. Tout d’abord, la faim dans le monde n’est pas due à un problème de production ou de quantité. Aujourd’hui, on produit largement plus d’aliments que nécessaire pour nourrir la population mondiale ; et pourtant, une sur trois personne est en situation d’insécurité alimentaire.  

L’article sur : https://www.actioncontrelafaim.org/a-la-une/811-millions-de-personnes-souffrent-de-la-faim-reveillons-le-g7/?m_i=vHKts4%2BON%2BWm5hgFPgdwKF7qtc3a51qS1%2BqJt077BNp2xgeLqRVbQcDa%2BQhLssGUUm09uQXY0dDBWA%2BW8UjAq%2BshpycovV&reserved_codemailing=22FINE7&utm_source=selligent&utm_medium=email&utm_campaign=22FINE7

25.000 personnes meurent CHAQUE JOUR de la faim !

Olivier De Schutter (rapporteur spécial à l’ONU : « cinquante million de personnes sont menacées de famine ». https://www.lalibre.be/economie/entreprises-startup/2022/07/02/olivier-de-schutter-rapporteur-special-a-lonu-cinquante-millions-de-personnes-sont-menacees-de-famine-JU74E3334FGEDDZSA4XKZ4RHUE/

Ces spéculateurs sont des criminels

juin 21, 2022

Stop aux spéculateurs de la faim : alimentons les gens, pas les profits.

Depuis le début de la guerre en Ukraine, les fonds de placements, les banques et les traders sont en train de spéculer sur l’alimentation. Cela fait flamber les prix alimentaires et aggrave la faim, partout dans le monde. Tout cela pour qu’ils génèrent… toujours plus de profits.

La suite et pour agir : https://www.foodwatch.org/fr/sinformer/nos-campagnes/politique-et-lobbies/lobbies-et-multinationales/stop-aux-speculateurs-de-la-faim-alimentons-les-gens-pas-les-profits-speculation-alimentaire/?utm_source=newsletter-lancement-speculation-juin-22&utm_medium=email

Les véritables causes de la crise alimentaire mondiale

mai 31, 2022

Alors que la crise mondiale des prix et de l’accès à la nourriture devient de plus en plus menaçante, plusieurs analyses tentent d’expliquer cet enjeu comme étant une conséquence de la guerre en Ukraine. S’agit-il réellement de la seule explication à cette crise ?

La suite sur : https://www.ptb.be/les_v_ritables_causes_de_la_crise_alimentaire_mondiale

« De la nourriture en abondance, mais de plus en plus de gens affamés. Des prix des denrées alimentaires qui s’envolent, tandis que d’aucuns réalisent des profits faramineux. Quelques-uns qui empochent des milliards de bénéfices, tandis que des milliards de personnes peinent à joindre les deux bouts. Rien n’illustre aussi clairement l’absurdité et la cruauté de cette crise systémique que la crise alimentaire. »

L’insécurité alimentaire aiguë a très fortement augmenté dans le monde en 2021, constate l’ONU

mai 4, 2022

Avant même la guerre en Ukraine, l’insécurité alimentaire aiguë a frappé près de 40 millions de personnes supplémentaires en 2021, pour atteindre près de 200 millions, en raison des conflits et des crises climatiques et économiques, prévient l’ONU mercredi dans son rapport sur les crises alimentaires.

La suite sur : https://www.lalibre.be/planete/sante/2022/05/04/linsecurite-alimentaire-aigue-a-tres-fortement-augmente-dans-le-monde-en-2021-constate-lonu-EHEB4T73KRDG7JVHV53SY2IB2E/

Et : https://www.lalibre.be/economie/conjoncture/2022/05/04/linsecurite-alimentaire-aigue-atteint-des-sommets-alors-que-laide-internationale-est-au-plus-bas-DBAKMCHYNVCQXMIDX3AURDHVGY/

Et pendant ce temps les criminels qui nous gouvernent se font la guerre !

« 1,5 milliard de dollars d’aide financière serait nécessaire pour agir dès maintenant, »

Mais de l’argent pour envoyer des armes dans les régions en guerre, là on en trouve.

L’histoire compte ses squelettes en chiffres ronds

avril 8, 2022

Par Vijay Prashad

Avec 300 enfants mourant chaque heure de malnutrition, la faim dans le monde était déjà une épouvantable catastrophe. Or, cette situation va encore s’empirer avec la guerre en Ukraine qui oppose deux des principaux exportateurs de blé. Par ailleurs, les sanctions occidentales visant la Russie affectent le monde entier, surtout les pays les plus pauvres. « Il est clair que des milliards de personnes dans le monde souffriront de cette crise de la faim jusqu’à ce que la guerre et les sanctions prennent fin », prévient Vijay Prashad. Explications. (IGA)

La suite sur : https://www.investigaction.net/fr/lhistoire-compte-ses-squelettes-en-chiffres-ronds/

Le Sommet des Nations unies sur les systèmes alimentaires est une occasion manquée de transformer profondément l’agriculture et l’alimentation

septembre 23, 2021

Un texte de Florence Kroff (FIAN Belgium), François Grenade (Îles de paix), Benoît De Waegeneer (SOS Faim), Thierry Kesteloot (Oxfam-solidarité), au nom de la plateforme belge Coalition contre la faim.

Autoproclamé « Sommet des peuples », celui-ci n’en porte que le nom. En ne permettant pas une réelle participation des premiers concernés tant par les problèmes que par les solutions à apporter à notre système alimentaire en crise, le Sommet passe à côté de l’opportunité d’impulser un changement de cap radical.

La suite sur : https://www.lalibre.be/debats/opinions/2021/09/23/exit-les-droits-humains-et-lagroecologie-AYU2BFHBHNB3JG3QKOAFHB3JZI/

Nous, paysans, refusons la colonisation de l’ONU par l’agrobusiness : https://reporterre.net/Nous-paysans-refusons-la-colonisation-de-l-ONU-par-l-agrobusiness

« Nous, paysannes et paysans, produisons une alimentation saine : ce n’est pas nous qui fournissons la junk food hypertransformée, trop salée, trop sucrée, trop grasse, pleine d’additifs chimiques, responsable de tant de maladies et de l’affaiblissement de l’immunité générale. Nous, paysannes et paysans, produisons en préservant le climat et les écosystèmes : la polyculture-élevage, tout comme le pastoralisme ou l’agroforesterie traditionnelle, sont des modèles d’économie d’énergie, de captation de carbone et d’entretien des milieux riches en biodiversité. »

Le greenwashing invité d’honneur des Nations Unies : https://www.actioncontrelafaim.org/a-la-une/le-greenwashing-invite-dhonneur-des-nations-unies/?m_i=Y78XX5wn_PbpZP9kizlNea2IFuBvr%2B7XMqcEHrKoZDuxDf_U0xEwuzrmkSiezPi7uVxZbCTmbhmtW_vhCOsnvuBWKSbQYl&reserved_codemailing=21FINEA&utm_source=selligent&utm_medium=email&utm_campaign=21FINEA

Le Sommet des Nations unies sur les systèmes alimentaires: à l’ombre des lobbies de l’agrobusiness ?

juin 21, 2021

Par Laurent Delcourt

La persistance de la faim et l’ampleur des inégalités sociales, couplées aux urgences écologiques et aux prévisions de croissance démographique dans les pays les plus pauvres, rendent plus que jamais nécessaire et urgente une révision en profondeur de nos modèles agroalimentaires. Le Sommet des Nations unies sur les systèmes alimentaires qui devrait se tenir en octobre prochain s’est précisément donné cet objectif. Débouchera-t-il sur un changement de cap ? Rien n’est moins sûr.

La suite sur : https://www.investigaction.net/fr/le-sommet-des-nations-unies-sur-les-systemes-alimentaires-a-lombre-des-lobbies-de-lagrobusiness/