Posts Tagged ‘faim’

Notre utilisation d’agrocarburants réchauffe la planète et aggrave la faim

juillet 21, 2020

La crise du Covid-19 a mis en lumière un système alimentaire mondial défaillant. Il a plongé des millions de personnes dans la faim sur une planète qui produit pourtant suffisamment pour nourrir tout le monde. Un élément perturbateur de ce système : la production à grande échelle de biocarburants et son impact négatif sur la sécurité alimentaire mondiale. En revoyant sa politique énergétique très friande d’agrocarburants, la Belgique a une occasion en or de contribuer à la sécurité alimentaire de nombreux pays. Une opinion d’Alba Saray Pérez Terán, responsable de plaidoyer Climat chez Oxfam Belgique.

La suite sur : https://www.lalibre.be/debats/opinions/notre-utilisation-d-agrocarburants-rechauffe-la-planete-et-aggrave-la-faim-5f11b67c7b50a677fbfbff68

J’appellerai ça plutôt des NECROCARBURANTS

Et la Belgique n’est pas en reste, où l’orientation du système agricole a contribué à ce que 68% des fermes mettent la clé sous la porte en l’espace de 40 ans.
La Wallonie importe une grande partie de sa nourriture, sans parler de celle utilisée pour les animaux d’élevage.
En ce qui concerne l’exportation, les filières les plus tournées vers l’étranger, en Belgique, sont le lait, la pomme de terre et la viande bovine.
La pomme de terre est un bon exemple de production à objectif d’exportation : la Belgique produit 16 fois plus que sa consommation nationale. Et la plupart de ces patates sont exportées sous formes de frite surgelées.
Pourcentage des principaux aliments importés en Wallonie : viandes ovines et caprines : 87%
céréales panifiables : 67%
fruits et légumes : 83%
(Source : Transitions – juin 2020)

La faim dans le monde s’aggrave, sombres perspectives en 2020

juillet 13, 2020

Près d’un humain sur neuf souffrait de sous-alimentation chronique en 2019, une proportion appelée à s’aggraver en raison de la pandémie de Covid-19, selon un rapport annuel de l’ONU publié lundi.

D’après les dernières estimations, la faim touchait l’an dernier environ 690 millions de personnes, soit 8,9% de la population mondiale, peut-on lire dans un rapport de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), rédigé avec le concours du Fonds international pour le développement de l’agriculture, de l’Unicef, du Programme alimentaire mondial et de l’Organisation mondiale de la santé.

Soit 10 millions de personnes de plus qu’en 2018, et 60 millions de plus qu’en 2014.

La suite sur : https://www.lalibre.be/planete/sante/la-faim-dans-le-monde-s-aggrave-sombres-perspectives-en-2020-5f0c72c19978e25031e0b49c

Il est intolérable de penser qu’il y a assez de nourriture pour tous sur terre, et aussi de voir une partie de celle-ci détruite ou déjetée.

https://www.levif.be/actualite/international/lutte-contre-la-faim-retour-a-la-case-depart-carte-blanche/article-opinion-1311113.html

Avoir faim dans nos sociétés riches : un scandale

juin 4, 2020

« Le superflu des riches devrait servir pour le nécessaire des pauvres; or le nécessaire des pauvres sert pour le superflu des riches. » (J. Domat)

Le manque de sens politique des pauvres est un mythe

juin 2, 2020

par Jean-Pierre Beyeler

En ce moment on parle beaucoup de se protéger de la maladie, et c’est bien-sûr nécessaire. Reste l’inquiétude que les mesures prises pour faire face à la crise sanitaire précipitent beaucoup de nos contemporains dans la famine. Partout dans le monde, les pauvres sont durement impactés. Dans le texte1 qui suit, extrait d’un livre d’entretiens avec Gilles Anouil, Joseph Wresinski évoque cette période particulière de mai 1968 où la faim était aussi présente dans les cités et les bidonvilles.

La suite sur : https://www.atd-quartmonde.org/le-manque-de-sens-politique-des-pauvres-est-un-mythe/

et : https://www.atd-quartmonde.org/un-cri-sans-haine/?pk_campaign=newsletter-2020-06-01-fr

Engager l’humanité à se repenser

Annuler les dettes des agriculteurs est indispensable pour permettre un changement de modèle alimentaire

mai 23, 2020

par Aline Fares

La dette a un terrible pouvoir de coercition et de soumission, de silence, de honte et de stress, au point de générer des suicides dans des proportions particulièrement importantes au sein des métiers agricoles. La production alimentaire est prise dans les mêmes logiques que des pans toujours plus vastes de notre société : concurrence, productivité, endettement, épuisement, perte de sens. Dans l’agriculture, les effets en sont particulièrement tragiques, et colère et détresse de ceux et celles qui ont faim, et des agriculteurs et agricultrices dans des situations financières catastrophiques, ne font que s’étendre et s’intensifier.

La suite sur : http://www.cadtm.org/Annuler-les-dettes-des-agriculteurs-est-indispensable-pour-permettre-un

A nous aussi d’accepter de payer le juste pri xaux agriculteur-trice-s pour une alimentation de qualité et de nous détourner de l’agriculture industrielle et de la malbouffe. Car, comme la très bien dit Coluche : « Et dire que si nous n’achetions pas, ça ne se vendrait pas ».

Pénurie alimentaire. L’ONU sonne l’alarme

mai 10, 2020

On va devoir se bouger le cul, vraiment, « la faim est criante »

mai 9, 2020

par Le Partageux

Le fil qui suit nous vient de Valence mais il pourrait venir de partout. Ainsi le préfet de Seine-Saint-Denis, c’est pas une militante associative et c’est loin de la Drôme, a alerté le gouvernement sur le risque d’« émeutes de la faim ».

La suite sur : https://yetiblog.org/archives/24396

Des personnes ont faim, non pas dans les bidonvilles de Bombay, mais en Seine Saint-Denis

mai 5, 2020

par Alexandre-Reza Kokabi et NnoMan

Dans les quartiers des Courtillières ou des Quatre-Chemins, à Pantin, la pandémie de Covid-19 a décuplé les fragilités. Derrière les fenêtres de ces grandes barres d’immeubles, où vit une population précarisée, les plus pauvres ont faim.

La suite sur : https://reporterre.net/A-Pantin-un-reseau-inedit-de-solidarite-aide-ceux-qui-ont-faim

Hermès à Wuhan : what a wonderful world.

avril 18, 2020

Par Michel SHAHSHAHANI

Sur la chaîne info LCI le 15-04-2020, 22h18 : 
« Avec le début du déconfinement, Hermès vient de réaliser un chiffres d’affaires de 2,7 M € en une seule journée de réouverture de son magasin à Hankéou [conurbation de Wuhan]. »
Dans ce modèle où le bourgeois local copie ses homologues d’ailleurs, la France du capital fait ruisseler des gouttes de ces profits sous forme de quelques emplois dans l’industrie du luxe.

La suite sur : https://blogs.mediapart.fr/michel-shahshahani/blog/160420/hermes-wuhan-what-wonderful-world

Pendant ce temps : https://guitinews.fr/a-chaud/2020/04/17/bangladesh-affamees-des-ouvrieres-du-textile-manifestent-en-plein-confinement/

Morts de la rue…. par Miko

novembre 4, 2019

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article42428

Et aussi : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article42427