Posts Tagged ‘féminin’

Se tapir dans l’ombre de l’homme : le langage au service du patriarcat

novembre 29, 2020

par Marie Nicolay

Que se cache-t-il derrière le langage ? Est-il discriminant dans sa constitution même, dans son vocabulaire et dans sa grammaire ? En s’appuyant sur un exemple précis, celui de l’expression des droits de l’homme, le Collectif droits humains pour tou.te.s (CDHPT) signe un livre-manifeste éponyme qui force la lectrice1 à regarder en face le sexisme de la langue française. Paru en 2020 aux Éditions Libertalia, il a été dirigé par Géraldine Franck.

La suite sur : https://www.revuepolitique.be/se-tapir-dans-lombre-de-lhomme-le-langage-au-service-du-patriarcat/

Des profs décident que le masculin ne l’emporte pas sur le féminin

décembre 2, 2017

314 membres du corps professoral de tous niveaux et tous publics, enseignant la langue française ou ayant à corriger des copies ou autres textes rédigés dans cette langue, s’engagent à ne plus enseigner la règle de grammaire résumée par la formule « le masculin l’emporte sur le féminin ».

La suite sur : http://www.bonnes-nouvelles.be/site/actualites-des_profs_d_cident_que_le_masculin_ne_l_emporte_pas_sur_le_f_minin-305-999-305-2382-fr.html

Françoise Héritier : « Il faut anéantir l’idée d’un désir masculin irrépressible »

novembre 17, 2017

par Annick Cojean

L’ethnologue et anthropologue n’a cessé de déconstruire les idées reçues sur le masculin et le féminin. Pour « La Matinale du Monde », à l’occasion de la parution de son nouveau livre « Au gré des jours », elle se confie sur son long parcours.

La suite sur : http://www.ilfauttuertina.net/solutions/actualites-fran_oise_h_ritier_il_faut_an_antir_l_id_e_d_un_d_sir_masculin_irr_pressible_-305-999-305-2081-fr.html

Le mot « autrice » vous choque-t-il ?

juin 1, 2015

par Agnès Giard

S’il vous est arrivé de pousser un cri d’horreur en entendant le mot autrice (pour auteure) et de pester contre cette sale manie qu’ont adopté les Présidents de dire, en préambule de leurs discours, «Français, Françaises», lisez ce qui suit.

A lire sur : http://sexes.blogs.liberation.fr/2015/05/31/le-mot-autrice-vous-choque-t-il/

Le phallocentrisme en action

octobre 13, 2014

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article27008

Fernand Brunot déplorait déjà en 1922 « l’affreux Mme LE qui gâte tant de nos textes. »

Lire aussi : Science Po : Du machisme latent à l’acharnement http://rebellyon.info/Du-machisme-latent-a-l-acharnement.html

Damourette et Pinchon, auteur de « Des mots à la pensée », en 1920 écrivaient : « La facilité du français à former des féminins différenciés devraient détourner les femmes adoptant des professions jusque-là masculines de ridiculiser leurs efforts méritoires par des dénominations masculines écoeurantes et grotesques, attentatoires au génie de la langue. »

(Souce : Histoire d’une évasion – Benoîte Groult)

Ces Messieurs auraient-ils peur ?