Posts Tagged ‘film’

« Josep »: une forme d’ode à la résistance

mars 17, 2021

par Karin Tshidimba

Sacré César du meilleur film d’animation, le long métrage d’Aurel sur le dessinateur antifranquiste : https://www.lalibre.be/culture/cinema/josep-bartoli-l-art-de-resister-par-le-trait-6050b0d37b50a60517b8f265

A voir la façon sont sont (mal)traités les réfugiés cherchant asile en Europe, rien n’a changé dans nos pays se gargarisant de « droits de l’humain », mais se gardant de les mettre en pratique.

Ils rouvrent les salles de cinéma, quoi qu’il en coûte

mars 17, 2021

par Michaël Mélinard

Ce week-end, partout en France, vingt établissements ont projeté des films malgré l’interdiction. Entretien avec Juliette Grimont, Gautier Labrusse, coprésidents du Groupement national des cinémas de recherche (GNCR), Hélène Milano et Clément Schneider, coprésidents de l’Association du cinéma indépendant pour sa diffusion (Acid), au sujet de cette initiative.

La suite sur : https://www.humanite.fr/ils-rouvrent-les-salles-de-cinema-quoi-quil-en-coute-701499

Occupation de théâtres : https://www.humanite.fr/occupons-la-carte-des-theatres-qui-ont-rejoint-le-mouvement-701429

« Jénine, Jénine » : la vérité, rien que la vérité

janvier 16, 2021

par Gidéon Lévy

Si le film de Mohammad Bakri « Jénine, Jénine » est interdit de diffusion en Israël, alors tous les journaux télévisés devront également être interdits.

Dans quasiment chaque journal télévisé, il y a plus de propagande, de calomnie, d’exagération, de pression psychologique et de mensonges que dans le merveilleux, authentique et bouleversant film de Bakri. Je l’ai à nouveau regardé ce mardi. Les souvenirs du camp de réfugiés de Jénine refont surface, avec les atrocités, les larmes, la douleur et les destructions, ainsi que les crimes de l’armée israélienne.

La suite sur : https://www.chroniquepalestine.com/jenine-jenine-la-verite-rien-que-la-verite/

Les massacreurs n’aiment pas que l’on voie leur gueule d’assassin : https://europalestine.com/2021/01/19/le-realisateur-palestinien-de-jenin-jenin-condamne-a-indemniser-un-soldat-israelien-qui-a-participe-au-massacre-film/

« Adieu les cons »: Albert Dupontel signe son meilleur film, un chef-d’oeuvre d’humanisme radical

octobre 21, 2020

par Hubert Heyrendt

Albert Dupontel signe son meilleur film : une comédie profondément humaine, portée par une émouvante Virginie Efira.

La suite sur : https://www.lalibre.be/culture/cinema/adieu-les-cons-albert-dupontel-signe-son-meilleur-film-un-chef-d-oeuvre-d-humanisme-radical-5f8ecf347b50a66bd8ec2b92

https://www.lalibre.be/culture/cinema/albert-dupontel-ces-putains-de-tours-avec-des-gens-qui-en-sortent-avec-leur-calculette-sont-le-symbole-phallique-de-la-destruction-terrestre-5f8ecf347b50a66bd8ec2b93

https://www.rtbf.be/culture/cinema/interviews/detail_albert-dupontel-mon-film-n-est-pas-une-comedie-c-est-un-drame-rigolo?id=10613630

Il était une forêt

septembre 17, 2020

A lire : « Plaidoyer pour l’arbre » de Francis Hallé chez Actes Sud

Ennio Morricone

juillet 6, 2020

Cinéma paradisio

Mon nom est personne

L’homme à l’harmonica

Il était une fois dans l’Ouest

Le bon, la brute et le truand

…..

Soumaya

février 10, 2020

La violence du licenciement islamophobe.

par Fatima Ouassak

Soumaya porte un message politique fort. Les réalisateurs Waheed Khan et Ubaydah Abu-Usayd utilisent le levier artistique et culturel comme moyen de lutter contre l’oppression islamophobe, et tenter de convaincre au-delà des sphères minoritaires et militantes.

La suite sur : https://www.genre-ecran.net/?Soumaya

France 2, relai du pouvoir marocain ?

décembre 14, 2019

C’est la question que pose le MRAP dans un communiqué qui dénonce la rediffusion d’un film de propagande sur le Maroc, qui entre autres mensonges sur le régime en place affirme, au mépris du droit international, que le Sahara occidental est une province marocaine.

La suite sur : http://europalestine.com/spip.php?article721

BDS : Un réalisateur marocain refuse de présenter son film en Israël

novembre 8, 2019

Le réalisateur marocain Nadir Bouhmouch vient de refuser de présenter son film « Amussu » à un festival israélien de cinéma.

La suite sur : http://europalestine.com/spip.php?article622

http://europalestine.com/spip.php?article624

« Sorry We Missed You »: Ken Loach, désespéré mais remonté face à l’ubérisation du travail

octobre 30, 2019

par Fernand Denis

Ken Loach met en scène l’ubérisation du travail. On ne l’a jamais vu aussi désespéré.

Comment le monde du travail a-t-il évolué durant les cinquante dernières années ? Facile, il suffit de regarder les films de Ken Loach.

Par exemple, dans Moi, Daniel Blake, sa deuxième Palme d’or, le cinéaste britannique abordait la fracture numérique qui excluait les travailleurs plus âgés. Dans Sorry, We Missed You, ovationné à Cannes, il met en scène l’ubérisation.

La suite sur : https://www.lalibre.be/culture/cinema/sorry-we-missed-you-ken-loach-desespere-et-inspire-face-a-l-uberisation-du-travail-5db6ee2ff20d5a264d34be20