Posts Tagged ‘foodwatch’

STOP aux nitrites ajoutés dans notre alimentation

juillet 1, 2021

Bonjour,

Ça, c’est du bon gros lobbying comme on ne l’aime pas.

Nous voulons parler du harcèlement judiciaire mené par les industriels de la charcuterie contre Yuka, parce que l’application s’est associée aux actions de foodwatch et la Ligue contre le cancer pour l’interdiction des additifs à base de nitrites et nitrates ajoutés à l’alimentation. Le lobby du jambon industriel est terrifié du succès de la pétition que vous avez signée contre ces additifs. Il fait tout pour bâillonner Yuka et empêcher la diffusion de notre pétition.

Le lobby en chef derrière lequel se cache les Herta, Fleury-michon, Aoste, Madrange, Cochonou, Justin Bridou et autres Maison Prunier s’appelle la FICT. Derrière ces quatre petites lettres, 6,7 milliards d’euros de chiffre d’affaires cumulés en 2019. Ils militent de tout leur poids contre l’interdiction de nitrites et nitrates ajoutés malgré les risques qu’ils présentent pour notre santé.
Dans leur cavale judiciaire, les industriels de la charcuterie viennent d’obtenir du tribunal de commerce de Paris une condamnation pour « dénigrement » et « pratique commerciale déloyale et trompeuse ». Bien entendu, Yuka fait appel mais elle se voit obligée, à partir de cette semaine, de supprimer dans l’application le lien vers notre pétition qui apparaissait lorsque vous scanniez des produits contenants des nitrites ajoutés. Une vraie procédure bâillon.

Le feuilleton judiciaire est encore loooiiiiinnn d’être fini, mais ce procès démontre une chose : plus de 340 000 consommateurs et consommatrices qui se mobilisent, cela dérange vraiment les mastodontes de la charcuterie.

Il y a de quoi. Ensemble, nous commençons à faire bouger les lignes. Un an après notre pétition, une proposition de loi a été mise sur la table en décembre 2020 pour une « interdiction progressive des additifs nitrés dans les produits de charcuterie ». Elle devrait être débattue à l’Assemblée nationale à la fin de l’année. Le procès contre Yuka est donc un épisode dans une stratégie de lobbying plus globale pour mettre en échec cette interdiction.

Le pire dans tout ça est le double jeu des marques : ils vendent déjà quasiment tous des charcuteries sans nitrite et souvent bien plus cher.

Ne restons pas sans voix face à cette stratégie de Cochonou, Justin Bridou, Herta, Fleury Michon et les autres industriels de la charcuterie cachés derrière la FICT. Diffusez ce mail à vos amis, voisins, votre famille, partagez la pétition sur les réseaux sociaux, appelez, 2, 3 ou 5 personnes pour qu’elles signent la pétition

En un mot, faisons le contraire de ce que souhaite les industriels de la charcuterie : donnons de l’écho à notre mobilisation.

Un grand merci pour votre mobilisation.  

Marion Perrot | Responsable campagnes digitales 

Diffusez la pétition autour de vous : https://www.foodwatch.org/fr/sinformer/nos-campagnes/alimentation-et-sante/additifs/petition-stop-aux-nitrites-ajoutes-dans-notre-alimentation/

Calendrier du Vent 2020

décembre 10, 2020

Une nouvelle sélection fine d’arnaques sur l’étiquette.

Chaque jour du 1er au 24 décembre, une case s’ouvrira pour dévoiler une arnaque sur l’étiquette.

Cliquez sur les cases pour en savoir plus sur chaque produit !

La suite sur : https://www.foodwatch.org/fr/sinformer/nos-campagnes/transparence-et-scandales/arnaques-sur-letiquette/calendrier-du-vent-2020/

Stop aux nitrites ajoutés dans notre alimentation : https://www.foodwatch.org/fr/sinformer/nos-campagnes/alimentation-et-sante/additifs/petition-stop-aux-nitrites-ajoutes-dans-notre-alimentation/

Nitrites : le lobby de la charcuterie industrielle tente de nous bâillonner

novembre 24, 2020

Face à la pression pour interdire les additifs à base de nitrites et nitrates dans l’alimentation, la Fédération française des industriels charcutiers traiteurs (FICT) – dont Herta (Nestlé), Cochonou, Madrange, Fleury-Michon et beaucoup d’autres font partie – vient de faire le choix du pire : le déni et une attaque contre Yuka par voie d’avocat, et donc contre foodwatch et la Ligue contre le cancer, pour tenter de faire retirer notre pétition commune. Cette tentative d’intimidation, que nous révélons au grand jour, prouve une fois de plus que seule une loi qui dicte des règles claires pour tous les fabricants pourra protéger la santé de toutes et tous. Rappelons en effet que les nitrites et nitrates ajoutés dans notre alimentation favorisent l’apparition de certains cancers, évitables. Les lobbies des charcutiers traiteurs ne nous feront pas taire.

La suite sur : https://www.foodwatch.org/fr/actualites/2020/nitrites-le-lobby-de-la-charcuterie-industrielle-tente-de-nous-baillonner/

En 2018, le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) a avancé le chiffre effrayant de 4 400 nouveaux cas de cancer par an (estomac et colon) liés à la consommation de viande transformée – et donc à l’usage des additifs nitrés, qui pourraient être évités en France.

https://reporterre.net/Dure-bataille-pour-liberer-la-charcuterie-des-nitrites-cancerigenes

Les pièges du supermarché : ces emballages superflus qui trompent le client

septembre 19, 2020

Foodwatch dénonce des pratiques trompeuses et peu écologiques.

Alertée par de nombreux consommateurs, Foodwatch lance une nouvelle campagne pour dénoncer certaines pratiques des grandes marques et de chaînes de distributeurs. « Plein de vide », c’est ainsi qu’ils qualifient ces packagings démesurément grands alors qu’ils ne contiennent qu’une petite quantité d’aliments.

La suite sur : https://www.lalibre.be/lifestyle/food/les-pieges-du-supermarche-ces-emballages-superflus-qui-trompent-le-client-5f65fc679978e2322f3285af

Autant le savoir

mars 13, 2020

Les steaks hachés « façon bouchère » : une nouvelle arnaque au prix démasquée

Vous l’aurez peut-être constaté : de nombreuses enseignes proposent aujourd’hui des steaks hachés « façon bouchère ». Cette mention est-elle la garantie d’une meilleure qualité de la viande, d’un procédé de production plus coûteux, d’un temps de maturation plus long ? Rien de tout cela ! foodwatch a mené l’enquête avec Le Parisien et découvert… une belle arnaque au prix.

La suite sur : https://www.foodwatch.org/fr/actualites/2020/les-steaks-haches-facon-bouchere-une-nouvelle-arnaque-au-prix-demasquee/

Le kit sur les poissons de l’industrie désinforme les enfants

février 21, 2020

par Foodwatch

Les lobbies essaient souvent de se faufiler dans les écoles afin d’influencer les enfants, qu’ils voient comme les futurs consommateurs. Nous avons mis la main sur un kit pédagogique « Poissons Coquillages et Crustacés » construit par la filière de la pèche et de l’aquaculture. Composé de fiches ludiques destinées aux élèves de CM1 et CM2, proposant par exemple des exercices de maths ou des expériences scientifiques, il entend surtout les encourager à manger plus de poisson tout en prétendant les éduquer à « la santé, la biodiversité, la responsabilité citoyenne vis-à-vis de l’environnement ». Mais dans les faits, ce kit déforme les véritables recommandations de consommation de poisson et occulte les questions qui fâchent, pourtant essentielles si l’on entreprend de parler sérieusement du sujet aux générations futures.

La suite sur : https://www.foodwatch.org/fr/actualites/2020/le-kit-sur-les-poissons-de-lindustrie-desinforme-les-enfants/

« Alertez les bébés »

octobre 24, 2019

Des huiles minérales toxiques dans des laits pour bébés, c’est non !

Des tests en laboratoires réalisés pour foodwatch ont révélé que des laits en poudre pour bébés vendus en France par Nestlé et Danone sont contaminés par des hydrocarbures aromatiques d’huiles minérales, appelés MOAH. Des produits Neolac, Hero Baby et Nutrilon, commercialisés en Allemagne et aux Pays-Bas, sont également concernés.

Ces substances, invisibles à l’œil nu, sont potentiellement cancérogènes, mutagènes (altèrent le patrimoine génétique) et perturbateurs endocriniens. foodwatch tire le signal d’alarme depuis 2015. Le problème est connu par l’industrie, les autorités et les agences sanitaires depuis des années mais n’est toujours pas réglé.

La suite sur : https://www.foodwatch.org/fr/sinformer/nos-campagnes/alimentation-et-sante/emballages-toxiques/petition-huiles-minerales-toxiques-laits-bebes/

A l’eau, à l’eau

septembre 13, 2019

Trois mois après le scandale des « faux steaks » livrés à des associations aidant les plus démunis, on a appris cette semaine qu’elles ont aussi reçu et donc distribué du poulet gorgé d’eau. De la viande qui ne serait pas dangereuse pour la santé mais bien plus chargée en eau que ne le permet la réglementation européenne. Le communiqué des ministères de l’économie, de la santé et de l’agriculture est évasif mais les médias parlent de 360 tonnes d’escalopes de poulet !

La suite sur : https://foodwatchfrance.klantsite.net/l/mailing2/browserview/3de20df6-1398-4d14-aa7c-28ae67bce49d?utm_source=mailing&utm_medium=email&utm_campaign=Apr%C3%A8s%20les%20faux%20steaks,%20du%20poulet%20gorg%C3%A9%20d%E2%80%99eau%20:%20on%20a%20le%20droit%20de%20savoir%20!

Pour agir : https://www.foodwatch.org/fr/sinformer/nos-campagnes/transparence-et-scandales/scandales-alimentaires/petition-opacite-et-impunite-face-aux-scandales-alimentaires-ca-suffit/

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article42156

Glaces : quatre arnaques sur l’étiquette qui jettent un froid

août 14, 2019

A l’ombre d’un parasol, pour le goûter sur une terrasse, pour se rafraîchir ou juste le plaisir, les glaces sont vraiment le dessert star de l’été. Elles se déclinent en cornet, bâton, à l’eau, en sorbet, crème glacée, vegan, pour les grands, les enfants… foodwatch a mené l’enquête au cœur de cette jungle glacée et déniché 4 produits illustrant les arnaques sur l’étiquette des marchands de glace.

La suite sur : https://www.foodwatch.org/fr/actualites/2019/glaces-quatre-arnaques-sur-letiquette-qui-jettent-un-froid/

Huile de palme masquée, non merci

juin 26, 2019

« Comme à la maison », « à ma façon », « tradition », « trésor de grand-mère », etc. : les marques de l’agroalimentaire regorgent d’astuces marketing pour vendre leurs produits, quitte à en profiter pour nous faire avaler de l’huile de palme afin d’engraisser leurs actionnaires.

La suite sur : https://www.foodwatch.org/fr/sinformer/nos-campagnes/transparence-et-scandales/arnaques-sur-letiquette/petition-huile-palme-masquee-produits-traditionnels/