Posts Tagged ‘GIEC’

Mais où est donc passé le sixième rapport du Giec ?

août 2, 2022

Le monde politique doit sortir d’urgence du déni et de l’irresponsabilité climatique. S’il met en doute les conclusions du Giec, qu’il l’assume publiquement ; sinon, qu’il œuvre sans relâche ! Aucun groupe politique n’a le monopole de l’urgence écologique.

La suite à lire sur : https://www.lalibre.be/debats/opinions/2022/08/02/mais-ou-est-donc-passe-le-sixieme-rapport-du-giec-532ZQ4RUS5DXNBMN63QZQPG2GQ/

Comment peut-on encore être dans le déni en voyant ce qui se passe en Europe et dans le monde ?

https://www.lalibre.be/planete/environnement/2022/08/02/nouvelle-vague-de-chaleur-en-france-desormais-totalement-touchee-par-la-secheresse-FR577JIKAVCBBENDF4PCPUIGZA/

Traité climaticide

juillet 14, 2022

Marc Dufumier : « Si le gouvernement le voulait, on pourrait commencer la transition agricole la semaine prochaine »

mars 9, 2022

Par Nolwenn Weiler

Le dernier rapport du groupe international d’experts sur le climat désigne l’agriculture comme l’un des leviers à actionner pour mieux encaisser le réchauffement climatique. L’agronome Marc Dufumier nous explique l’urgence de la transition agricole.

La suite sur : https://basta.media/Agriculture-industrielle-dependance-au-gaz-pesticides-urgence-de-la-transition-agricole-climat-GIEC-agroecologie-Marc-Dufumier

Un rapport de plus, et tout le monde s’en fout !

février 28, 2022

Par Gilles Toussaint

Le Giec a dévoilé ce lundi le deuxième volet de son sixième rapport de synthèse. Un exercice qui dresse l’état des connaissances actuelles sur les impacts déjà perceptibles des dérèglements du climat, les risques encourus et les mesures d’adaptation qui ont commencé à voir le jour pour faire face à cette nouvelle réalité. Conclusion : une dangereuse impréparation.

La suite sur : https://www.lalibre.be/planete/environnement/2022/02/28/agir-maintenant-pour-assurer-notre-avenir-le-giec-enfonce-une-nouvelle-fois-le-clou-O66426IZHNGVFMX2ACIY4ZR7MQ/

Voilà pourquoi, égoïstement (quelle surprise), l’Occident sans fiche : « Des impacts qui varieront selon les régions, générant des pertes et des préjudices qui frapperont d’autant plus durement les populations déjà les plus précarisées et pourtant les moins responsables de cette mécanique infernale, accroissant encore les inégalités. »

Mais personne n’y échappera : https://www.lalibre.be/international/oceanie/2022/02/28/inondations-des-dizaines-de-milliers-daustraliens-evacues-YMJ7PE5FCRBNHKFK4PKPH2OURA/

Lire aussi : https://www.lalibre.be/planete/environnement/2022/02/28/labdication-des-dirigeants-mondiaux-est-criminelle-denonce-guterres-apres-le-rapport-du-giec-NMPG5MQRORB3TFSZT6PLYOB2GA/

Et : https://www.lalibre.be/planete/environnement/2022/02/28/linaction-nest-plus-une-option-la-coalition-climat-appelle-letat-belge-a-prendre-ses-responsabilites-apres-le-rapport-du-giec-O5Y6FPEZFNBCNABFHIDWJ5HM2Q/

Canicules, manque d’eau, inondations, …. https://reporterre.net/Giec-3-6-milliards-d-humains-deja-vulnerables-au-changement-climatique

RAPPORT DU GIEC : LE FUTUR CATASTROPHIQUE QU’ON PEUT ENCORE ÉVITER

septembre 7, 2021

« Parfois, les gens ne veulent pas voir, pas entendre et parler de la vérité, parce qu’ils ne veulent pas que leurs illusions soient détruites. » (F. Nietzsche)

« C’est une triste chose de penser que la nature parle et que le genre humain ne l’écoute pas.é (V. Hugo)

Chaud devant !

août 9, 2021

L’humanité est dos au mur : ce qu’il faut retenir du rapport du Giec sur le climat

Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec) vient de rendre public le bilan actualisé des connaissances sur l’influence des activités humaines sur le climat et les risques associés. Un travail titanesque qui dresse un tableau peu réjouissant.

La suite sur : https://www.lalibre.be/planete/environnement/2021/08/09/lhumanite-est-dos-au-mur-ce-quil-faut-retenir-du-rapport-du-giec-sur-le-climat-GULILWO3TVHMDP53JH27PX5RKI/

https://www.lalibre.be/planete/environnement/2021/08/09/ce-rapport-du-giec-doit-sonner-le-glas-du-charbon-et-des-energies-fossiles-avant-quils-ne-detruisent-la-planete-DKES6QIJXRESTFCWFSDLESETNA/

« Je déplore le sort de l’humanité, d’être pour ainsi dire, en d’aussi mauvaises mains que les siennes. » J. Offray De la Mettrie)

https://www.lalibre.be/galerie/belgique/politique-belge/2021/05/25/le-dubus-partie-11-ECB4NCS72BDHNGOLJ2DFSG66UE/

Le Giec est-il devenu fou ?

juin 30, 2021

Une carte blanche de Thierry Bréchet. Économiste, professeur à la Louvain School of Management et chercheur au Core.

Les fuites à propos du prochain rapport du Giec font les choux gras de médias. Non, le Giec ne verse pas dans la collapsologie. Il répète que le temps presse pour agir.

La Libre Belgique, Le Nouvel Observateur et Le Figaro (datés du 26/6), outre de nombreux médias sociaux, font leurs choux gras du prochain rapport du Giec (qui, à cette date, n’est pas encore sorti, une fuite de l’AFP) : « Le Giec est-il devenu collapsologue ? », selon les commentaires du Figaro et du Nouvel Observateur (pas de La Libre). 

La suite sur : https://www.lalibre.be/debats/opinions/le-giec-est-il-devenu-fou-60db3fcf7b50a6318df4abc1

https://www.lalibre.be/planete/environnement/49-6-c-au-canada-faut-il-s-inquieter-de-cette-vague-de-chaleur-sans-precedent-60dcac067b50a6318dff10f2

https://www.lalibre.be/planete/environnement/hommes-animaux-plantes-au-dela-de-24-le-bien-etre-s-effondre-60df1dda9978e26ce10d7194

https://www.levif.be/actualite/international/canicule-les-incendies-font-rage-dans-l-ouest-du-canada-et-en-californie/article-news-1444031.html

Climat : l’humanité proche de retombées climatiques cataclysmiques, alerte le Giec

juin 23, 2021

Un réchauffement climatique durable supérieur au seuil de +1,5°C aurait des « impacts irréversibles pour les systèmes humains et écologiques », avertit un projet de rapport rédigé par des centaines de scientifiques rattachés au Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec) et obtenu par l’AFP. Si le réchauffement climatique atteint +2°C plutôt que +1,5°C, 420 millions de personnes de plus sur Terre feront face à des « canicules extrêmes » et jusqu’à 80 millions de personnes supplémentaires seront menacées par la faim d’ici 2050, selon les experts du Giec.

La suite sur : https://www.lalibre.be/planete/environnement/climat-l-humanite-sous-la-menace-d-impacts-irreversibles-pour-les-systemes-humains-et-ecologiques-alerte-le-giec-60d2c0aad8ad581ce1f4d877

Mais quelle importance, tout ce qu’ils veulent c’est la croissance économique ! https://www.lalibre.be/economie/conjoncture/l-economie-de-la-zone-euro-croit-a-un-rythme-jamais-vu-depuis-15-ans-60d2f68b9978e26ce1ab73b0

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les rêveurs ont-ils encore leur place dans ce monde ? (Henri Miller – Le cauchemar climatisé)

Ce monde me fait peur. Je l’ai vu germer, je puis le déchiffrer comme un calque.

Ce n’est pas un monde où j’ai envie de vivre.

C’est un monde fait pour des monomaniaques obsédés par l’idée de progrès… mais d’un progrès qui pue.

C’est un monde encombré d’objets inutiles que, pour mieux les exploiter et les dégrader, on a enseigné aux hommes et aux femmes à considérer comme utiles.

Le rêveur aux songeries non utilitaires n’a pas sa place dans ce monde.

En est banni tout ce qui n’est pas fait pour être acheté et vendu, que ce soit dans le domaine des objets, des idées, des principes, des espoirs et des rêves.

Dans ce monde, le poète est un anathème, le penseur un imbécile, l’artiste un fugitif, le visionnaire un criminel.

Aux fous ! https://yetiblog.org/archives/31822

Face à l’urgence climatique, une panne de l’imaginable

novembre 3, 2019

Une opinion de Marc Sinnaeve, membre du comité éditorial de Présence et action culturelles (Pac) et chargé de cours à l’Ihecs.

Comment repenser, sans frivolité ni pessimisme exagéré, le futur de la Terre ? Remettre sur la table les causes structurelles et collectives de la situation serait un grand pas. Lequel nécessite d’accepter le tragique du monde tel qu’il est, hors de tout référent ou mode d’emploi.

On le mesure pour ainsi dire chaque jour depuis bientôt un an, en Belgique : une prise de conscience et un consensus de plus en plus larges s’opèrent autour du changement climatique, mais aussi autour des autres sources et manifestations du dérèglement du système Terre. Un sentiment d’urgence se répand. Pourtant, le caractère avéré de la menace, telle que la documente le Giec depuis 1988, ne semble pas suffire. Nous savons, mais nous semblons ne pas vouloir – ou ne pas pouvoir – croire ce que nous savons ; moins encore nous vivons-nous engagés, pour de vrai, dans ce que l’on pourrait appeler la « mère de toutes les batailles » de l’humanité. Il existe une forme de dissonance cognitive, mais aussi affective, entre ce qui est su et ce qui est fait.

La suite sur : https://www.lalibre.be/debats/opinions/face-a-l-urgence-climatique-une-panne-de-l-imaginable-5dbc57e0d8ad583887371719

Nouveau rapport alarmant du Giec: « Des événements extrêmes qui se produisent une fois par siècle pourraient survenir une fois par an »

septembre 25, 2019

par Gilles Toussaint

Les changements se manifestent plus vite et plus fort, tant dans les océans que dans les zones glaciaires. Notre capacité à nous adapter et à réduire drastiquement les émissions de gaz à effet de serre aux cours des prochaines décennies sera cruciale, avertit le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat. Selon eux, l’élévation du niveau des mers s’accélère et atteindrait de 60 à 110 cm en 2100 si rien n’est fait pour limiter les émissions de gaz à effet de serre.

La suite sur : https://www.lalibre.be/planete/environnement/nouveau-rapport-alarmant-du-giec-des-evenements-extremes-qui-se-produisent-une-fois-par-siecle-pourraient-survenir-une-fois-par-an-5d8b1f19d8ad5878fd64b9f9

https://www.lalibre.be/dernieres-depeches/belga/la-belgique-est-aussi-menacee-par-la-hausse-du-niveau-de-la-mer-5d8b3ce19978e25f644986af

https://www.lalibre.be/dernieres-depeches/belga/un-glacier-d-une-vallee-proche-de-courmayeur-menace-de-s-effondrer-5d8b38619978e25f64497feb

Et ce n’est pas en manifestant sagement là où on nous donne la permission, ni à aller « gronder » les dirigeants du monde, qui n’en ont rien à cirer, que les choses vont changer.