Posts Tagged ‘GIEC’

Face à l’urgence climatique, une panne de l’imaginable

novembre 3, 2019

Une opinion de Marc Sinnaeve, membre du comité éditorial de Présence et action culturelles (Pac) et chargé de cours à l’Ihecs.

Comment repenser, sans frivolité ni pessimisme exagéré, le futur de la Terre ? Remettre sur la table les causes structurelles et collectives de la situation serait un grand pas. Lequel nécessite d’accepter le tragique du monde tel qu’il est, hors de tout référent ou mode d’emploi.

On le mesure pour ainsi dire chaque jour depuis bientôt un an, en Belgique : une prise de conscience et un consensus de plus en plus larges s’opèrent autour du changement climatique, mais aussi autour des autres sources et manifestations du dérèglement du système Terre. Un sentiment d’urgence se répand. Pourtant, le caractère avéré de la menace, telle que la documente le Giec depuis 1988, ne semble pas suffire. Nous savons, mais nous semblons ne pas vouloir – ou ne pas pouvoir – croire ce que nous savons ; moins encore nous vivons-nous engagés, pour de vrai, dans ce que l’on pourrait appeler la « mère de toutes les batailles » de l’humanité. Il existe une forme de dissonance cognitive, mais aussi affective, entre ce qui est su et ce qui est fait.

La suite sur : https://www.lalibre.be/debats/opinions/face-a-l-urgence-climatique-une-panne-de-l-imaginable-5dbc57e0d8ad583887371719

Nouveau rapport alarmant du Giec: « Des événements extrêmes qui se produisent une fois par siècle pourraient survenir une fois par an »

septembre 25, 2019

par Gilles Toussaint

Les changements se manifestent plus vite et plus fort, tant dans les océans que dans les zones glaciaires. Notre capacité à nous adapter et à réduire drastiquement les émissions de gaz à effet de serre aux cours des prochaines décennies sera cruciale, avertit le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat. Selon eux, l’élévation du niveau des mers s’accélère et atteindrait de 60 à 110 cm en 2100 si rien n’est fait pour limiter les émissions de gaz à effet de serre.

La suite sur : https://www.lalibre.be/planete/environnement/nouveau-rapport-alarmant-du-giec-des-evenements-extremes-qui-se-produisent-une-fois-par-siecle-pourraient-survenir-une-fois-par-an-5d8b1f19d8ad5878fd64b9f9

https://www.lalibre.be/dernieres-depeches/belga/la-belgique-est-aussi-menacee-par-la-hausse-du-niveau-de-la-mer-5d8b3ce19978e25f644986af

https://www.lalibre.be/dernieres-depeches/belga/un-glacier-d-une-vallee-proche-de-courmayeur-menace-de-s-effondrer-5d8b38619978e25f64497feb

Et ce n’est pas en manifestant sagement là où on nous donne la permission, ni à aller « gronder » les dirigeants du monde, qui n’en ont rien à cirer, que les choses vont changer.

Le nouveau rapport du GIEC sera hélas vite oublié

août 11, 2019

par Claude-Marie Vadrot

Contrôlé par les gouvernements, l’avertissement des scientifiques sur les dangers de l’agriculture intensive et de la consommation de pour les terres et le climat gêne les pouvoirs et le gouvernement français.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article41974

Ce sont nous, les consommateur(trice)s qui sommes les plus nombreux, à nous d’agir RADICALEMENT en refusant la CON-sommation, car on a toujours le choix.

« Cyril Dion avait accepté de mettre en œuvre le « Conseil environnemental citoyen » inventé par Emmanuel Macron. » = Foutaise, récupération et perte de temps.

Alimentation et climat : pourquoi il est indispensable de revoir l’usage des terres

août 8, 2019

Nourrir correctement les milliards de Terriens ou lutter contre le réchauffement climatique? Pour ne pas être un jour confronté à ce dilemme, il est indispensable de repenser l’usage des terres et nos habitudes alimentaires, avertit jeudi le Giec.

La suite sur : https://www.levif.be/actualite/environnement/alimentation-et-climat-pourquoi-il-est-indispensable-de-revoir-l-usage-des-terres/article-normal-1174865.html

et, pendant ce temps, les « élites » qui nous dirigent signent le CETA ou déforestent à tour de bras https://www.levif.be/actualite/environnement/deforestation-multipliee-par-quatre-en-juillet-sur-un-an-au-bresil/article-news-1174147.html

et, déjà, l’eau manque : https://www.levif.be/actualite/environnement/pres-d-un-quart-de-la-population-mondiale-menacee-par-une-penurie-en-eau/article-news-1174053.html

Climat : le libre-échange nous conduit à la ruine

octobre 10, 2018

par Laura Drompt

Le rapport publié lundi par le GIEC confirme que la maison brûle et qu’il est temps d’agir. Le seuil des 2 degrés de réchauffement climatique à éviter à tout prix – sous peine de dégâts irréversibles: montée des eaux, extinction massive des espèces ou encore destruction d’écosystèmes – est rentré dans le discours politique. En théorie. Dans les faits, l’immobilisme et la passivité des gouvernements, aveuglés par les lobbies des industries les plus polluantes, nous mènent au bord du gouffre.

La suite sur : https://lecourrier.ch/2018/10/09/climat-le-libre-echange-nous-conduit-a-la-ruine/

Victimes du changement climatique, des Européens intentent un procès à l’Union européenne

octobre 10, 2018

Ils sont agriculteurs, bergers, forestiers, étudiants, propriétaires d’hôtels ou de restaurants. Ils vivent en Suède, au Portugal, en France, en Italie, en Allemagne et en Roumanie. Tous sont déjà victimes du changement climatique et en témoignent : Armando a perdu ses forêts dans les incendies qui ont décimé le Portugal, Sanna redoute de perdre son élevage de rennes menacé par la fonte du permafrost, Maurice peine à vivre de sa culture de lavandes du fait des sécheresses consécutives… Ensemble, ils ont décidé d’attaquer en justice l’Union européenne pour le manque criant d’ambition de ses objectifs climatiques. Ils interpellent les ministres de l’Environnement sur la révision de leurs engagements carbone.

La suite sur : https://www.bastamag.net/Victimes-du-changement-climatique-des-Europeens-intentent-un-proces-a-l-Union

Face au risque d’emballement climatique, le nouveau coup de semonce du Giec

octobre 8, 2018

En théorie, contenir l’emballement climatique qui nous guette est encore possible, mais en pratique? Le monde doit engager des transformations « rapides » et « sans précédent », s’il veut limiter le réchauffement à 1,5°C, une cote d’alerte qui pourrait être atteinte dès 2030, préviennent les experts climat de l’ONU.

La suite sur : http://www.lalibre.be/dernieres-depeches/afp/face-au-risque-d-emballement-climatique-le-nouveau-coup-de-semonce-du-giec-5bbb7176cd70a16d814a6c59

https://mrmondialisation.org/le-visage-dun-monde-a-15-ce-que-nous-dit-le-dernier-rapport-du-giec/

Pendant ce temps : https://www.liberation.fr/planete/2018/09/19/quand-le-lobby-du-patronat-europeen-veut-minimiser-les-efforts-climatiques_1679840

« Si nous ne nous occupons pas tous ensemble de l’environnement, l’environnement s’occupera de nous. » (H. Reeves)

Jean-Pascal van Ypersele : Au cœur des turbulences climatiques

juillet 18, 2018

par Wiebe Eekman

Jean-Pascal van Ypersele est une sommité mondiale en tant que climatologue. Dans son livre Une vie au cœur des turbulences climatiques, il formule des réponses claires aux questions cruciales dans ce domaine et explique ce qui se passe dans et en marge des grandes conférences internationales. Il sera le 8 septembre à ManiFiesta.

La suite sur : https://solidaire.org/articles/jean-pascal-van-ypersele-au-coeur-des-turbulences-climatiques

Ce que révèlent sur le climat deux journées ordinaires

mai 21, 2016

par Gérard Le Puill

De la réactivation des incendies au Canada aux inondations dans le Sri Lanka, en passant par la sécheresse en Inde et la mort des coraux en Australie, quelques heures de la vie de la planète nous rappellent qu’il est urgent de freiner le réchauffement climatique. Mais, partout dans le monde, on se garde de passer aux travaux pratiques. Même en France, le président de la République et son gouvernement donnent le sentiment d’avoir déjà oublié les conclusions de la conférence de Paris sur le climat dans la conduite des affaires du pays au quotidien.

La suite sur : http://www.legrandsoir.info/ce-que-revelent-sur-le-climat-deux-journees-ordinaires.html

« Le capitalisme est en guerre contre le climat » Naomi Klein

novembre 14, 2014

Accord hystérique entre la Chine et les Etats-Unis

par Fabrice Nicolino

Le climat. Cette crise climatique que je considère depuis vingt ans comme la mère de toutes les batailles humaines. Je rappelle que le GIEC vient de remettre son cinquième rapport sur la question, et qu’il est réellement effrayant. En 1990, le GIEC parlait d’une augmentation maximale de 3° de la température terrestre moyenne à l’horizon 2100. Puis 3,5° en 1995. Puis 3,6° en 2001. Puis 4° en 2007. Et aujourd’hui 4,8°. Entre 1880 et 2012, cette température moyenne a augmenté de 0,85°, avec des conséquences déjà énormes – dont nous nous foutons – sur les précipitations, les sécheresses, la productivité des sols agricoles. Imaginez la suite, avec X milliards d’humains en plus.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article27227