Posts Tagged ‘Goldman Sachs’

« Ce n’est rien »

février 21, 2018

Soupçons de lobbying de Barroso à Bruxelles: « Ce n’est rien! », assure Juncker.

La suite sur : http://www.lalibre.be/actu/international/soupcons-de-lobbying-de-barroso-a-bruxelles-ce-n-est-rien-assure-juncker-5a8d861dcd70f0681dd46b8e

« L’éthique » façon UE

octobre 31, 2016

http://www.lesoir.be/1356239/article/actualite/union-europeenne/2016-10-31/l-ue-ne-voit-rien-problematique-au-depart-barroso-chez-goldman-sachs

http://rodolediazc.blogspot.be/2016/10/barroso-nouveau-roi-du-non-lieu.html

Après l’OTAN, Fogh Rasmussen passe à Goldman Sachs (Il Manifesto)

septembre 26, 2015

par Manlio Dinucci 

L’embauche de Fogh Rasmussen montre, s’il en était besoin, que Goldman Sachs est un des vrais patrons de l’UE et de l’OTAN. Le chaos de ces dernières années en Afrique du nord et au Moyen Orient, l’élargissement de l’UE, l’expansion de l’OTAN, la mise en place du contexte conflictuel avec la Russie, tout cela méritait bien quelque récompense pour Fogh Rasmussen.

La suite sur : http://www.legrandsoir.info/apres-l-otan-fogh-rasmussen-passe-a-goldman-sachs.html

Le sens du placement

août 29, 2015

par Pierre Rimbert  

Qui achète qui ? La question n’épuise assurément pas la subtilité des organisations humaines. Mais y répondre offre un robuste aperçu de leur hiérarchie.

La suite sur : http://www.monde-diplomatique.fr/2015/09/RIMBERT/53696

Privatisation : 200 000 Danois livrent bataille contre Goldman Sachs

février 4, 2014

par Agnès Rousseaux

Faire des affaires avec la banque Goldman Sachs peut provoquer des crises politiques. C’est l’expérience que vient de vivre le Danemark. Le gouvernement a annoncé l’entrée de la banque états-unienne dans le capital de l’entreprise publique de l’énergie Dong Energy (l’équivalent de GDF avant sa privatisation). La nouvelle a suscité une vive réaction dans le pays : 200 000 personnes (sur les cinq millions d’habitants) ont signé une pétition en ligne pour protester contre cette prise de participation. Des milliers de manifestants ont convergé vers le Parlement le 29 janvier. Six ministres, membres du Parti populaire socialiste, ont démissionné en signe de désaccord, provoquant une crise gouvernementale. La coalition nationale entre les trois partis au pouvoir en sort fragilisée.

La suite sur : http://www.bastamag.net/200-000-Danois-livrent-bataille

Bancocratie : de la république de Venise à Mario Draghi et Goldman Sachs

novembre 12, 2013

par Eric Toussaint

Du 12e au début du 14e siècle, l’Ordre des Templiers, présent dans une grande partie de l’Europe, s’est converti en banquier des puissants et a contribué à financer plusieurs croisades. Au début du 14e siècle, il est devenu le principal créancier du roi de France, Philippe le Bel. Face au poids d’une dette qui grevait ses ressources, Philippe le Bel s’est débarrassé de ses créanciers et, par la même occasion, de sa dette en diabolisant l’Ordre des Templiers, l’accusant de multiples crimes |1|. L’Ordre a été interdit, ses chefs exécutés et ses biens confisqués. Il manquait un État et un territoire à l’Ordre des Templiers pour faire face au roi de France. Son armée (quinze mille hommes dont mille cinq cents chevaliers), son patrimoine et ses créances sur les dirigeants ne l’ont pas protégé de la puissance d’un Etat décidé à éliminer son principal créancier.

Lire la suite sur : http://cadtm.org/Bancocratie-de-la-republique-de

La justice ? C’est has been ….. Vive les marchés financiers !

décembre 4, 2012

Par Napakatbra

La Banque centrale européenne (BCE), dont le président Mario Draghi est un ancien de Goldman Sachs, a été autorisée par la Cour Européenne de Justice (CEJ) à conserver secrets des documents expliquant comment la Grèce a savamment camouflé sa dette. Avec l’aide (très) active de… Goldman Sachs. Tout va bien…

Au nom du droit à l’information, selon lequel « tout citoyen de l’Union a un droit d’accès aux documents de la BCE« , l’agence de presse Bloomberg a demandé, en aout 2010, la divulgation de deux documents internes de la banque centrale. Il s’agissait de savoir si des membres de la BCE étaient informés de (voire impliqués dans) ces malversations, qui ont coûté des dizaines de milliards d’euros aux citoyens européens.

La suite sur : http://www.lesmotsontunsens.com/bce-le-secret-qui-couvre-goldman-sachs-13568

Draghi serait-il un renard végétarien ?

septembre 14, 2012

Par Jean-Claude Guillebaud

Mettons bout à bout deux informations importantes. Je pense à la diffusion sur Arte le 4 septembre de l’exceptionnel – et terrifiant – documentaire à charge sur « la Firme », à savoir la banque d’affaires Goldman Sachs. Cette enquête était signée Marc Roche et Jérôme Fritel. Bravo à eux ! On n’avait jamais montré d’aussi près le cynisme absolu, pour ne pas dire le gangstérisme, qui gouverne désormais la finance mondiale.

Seconde péripétie : le coup de force du patron de la Banque Centrale Européenne, Mario Draghi. Le 7 septembre, bousculant les Allemands, il a apaisé une nouvelle fois les marchés financiers en déclarant que la BCE se porterait garante des créances douteuses.

La suite à lire sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article20984

Et aussi : http://www.acrimed.org/article3888.html

« L’Argent sans foi ni loi » par Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot

septembre 11, 2012

Par Bernard Gensane

Lire les Pinçon-Charlot est toujours utile : Ils sont précis, rigoureux, posent les questions utiles et apportent les bonnes réponses. Dans ce dernier ouvrage, ces grands connaisseurs de ceux qu’ils appellent « les riches » expliquent comment l’argent est devenu, par-delà tous les principes moraux ou religieux, et en se jouant des droits des personnes, la valeur suprême de nos existences individuelles et collectives.

 Pour les auteurs, le monde est divisé en trois classes : un prolétariat qui subit des formes d’exploitations de plus en plus brutales, des classes moyennes, précarisées, divisées et déboussolées par la prétendue « crise », et la classes dominante, celle qui a gagné – comme disait Warren Buffet – la « guerre » des classes parce qu’elle est solidaire, organisée, et parce que, selon une approche sartrienne, elle est « la seule classe sociale en soi et pour soi. » Aux États-Unis, tout à commencé avec la fin de l’indexation du dollar sur l’or décidée par Nixon, lorsque la devise devint une monnaie de singe, ouvrant au pays la voie de la domination du monde. À la même époque, en France, une loi de janvier 1973 interdit à la Banque de France de prêter à l’État, ce qui permit aux marchés financiers d’accaparer les intérêts des emprunts publics. Depuis la loi du 4 août 1993, à la fin du second mandat de François Mitterrand, la Banque de France est indépendante. Autrement dit, privée.

La suite à lire sur : http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article20954

Goldman Sachs, Mario Draghi, BCE, J-C Trichet, journaliste, documentaire…..

septembre 10, 2012

Par Henri Maler  

Le 1er novembre 2011, Mario Draghi a succédé à Jean-Claude Trichet à la tête de la BCE. Seulement voilà : Mario Draghi a été, de 2002 à 2005, vice-président de la branche européenne de la banque d’affaire américaine Goldman Sachs.

L’article à lire sur : http://www.acrimed.org/article3888.html