Posts Tagged ‘grève de la faim’

La terrible ronde sans fin de la barbarie de l’occupant israélien

juin 14, 2021

Ibtisam, 27 ans, tuée à un checkpoint en Palestine occupée : https://europalestine.com/2021/06/13/ibtisam-27-ans-tuee-a-un-checkpoint-en-palestine-occupee/

Terrible agression de 55 détenus palestiniens dans la prison du Neguev (Vidéo) : https://europalestine.com/2021/06/13/terrible-agression-de-55-detenus-palestiniens-dans-la-prison-du-neguev-video/

La Palestine au jour le jour : Semaine du 30 mai au 6 juin (inventaire non exhaustif) : https://europalestine.com/2021/06/13/la-palestine-au-jour-le-jour-semaine-du-30-mai-au-6-juin-inventaire-non-exhaustif/

Six prisonniers politiques palestiniens en grève de la faim et de nombreux leaders arrêtés : https://europalestine.com/2021/06/14/six-prisonniers-politiques-palestiniens-en-greve-de-la-faim-et-de-nombreux-leaders-arretes/

Maroc : Silence, des journalistes meurent !

juin 6, 2021

Par Lucile Daumas

Détenus à la prison Oukacha de Casablanca depuis des mois, les journalistes marocains Omar Radi et Soulaiman Raissouni ont entrepris une grève de la faim, que le premier a suspendue après trois semaines pour raisons de santé tandis que le second la poursuit encore après plus de 55 jours.

La suite sur : http://www.cadtm.org/Maroc-Silence-des-journalistes-meurent

Des nouvelles de Grèce

mars 2, 2021

par Yannis Youlountas

La Grèce à nouveau en ébullition. Un prisonnier politique en grève de la faim et de la soif est sur le point de mourir, 40 ans après la mort de Bobby Sands dans l’indifférence cruelle de Margaret Thatcher. Ce serait une première en Union Européenne et cela provoque beaucoup de débats, de tensions, d’actions, d’occupations, de manifestations… Ce soir encore, des milliers de personnes ont rompu le couvre-feu pour aller manifester, des bâtiments publics ont été occupés et des lieux de pouvoir attaqués. La tension ne cesse de monter et elle est palpable un peu partout ici.

Dimitris Koufontinas est en prison depuis 20 ans pour avoir participé dans sa jeunesse aux actions du groupe communiste révolutionnaire 17 novembre au sein duquel il a assassiné pour la plupart des anciens collaborateurs grecs et américains de la dictature des Colonels. Le nom du groupe provient du jour où le régime a tiré sur les insurgés autour de l’École Polytechnique, dans le quartier d’Exarcheia à Athènes, le 17 novembre 1973, avec des tanks et de l’armement lourd. Après la chute de la dictature, la purge n’a jamais été faite et beaucoup d’anciens responsables de la junte sont restés dans les arcanes du pouvoir. Voilà l’argument qu’a donné à l’époque Dimitris Koufontinas pour, selon lui, venger les victimes du 17 novembre. Quand ce groupe a été démantelé, il y a 20 ans, Koufontinas s’est rendu de lui-même pour ne pas faire porter le chapeau à ses camarades arrêtés et assumer sa part de responsabilité. À partir de 2010, selon la Loi grecque, il avait la possibilité de bénéficier de permissions qui ne lui ont finalement été accordées qu’à partir de 2017, sous Tsipras, ce qui lui a permis de voir son fils Hector du fait de sa « bonne conduite » en prison et de sa ponctualité. Après un bras de fer de plusieurs semaines début 2019, il a également été transféré dans une prison rurale aux activités agricoles en plein air.

Cette année, il aurait pu solliciter une remise en liberté conditionnelle dès l’automne. Mais depuis que la droite a gagné les élections en juillet 2019, les choses ont changé. L’une des victimes de Koufontinas était le beau-frère du nouveau premier ministre, Kyriakos Mitsotakis, qui n’a pas manqué de faire voter une loi spéciale en décembre 2020 visant uniquement Koufontinas. Cette loi l’empêche désormais de revoir son fils, de poursuivre sa détention dans sa prison rurale et d’entrevoir la perspective d’une libération conditionnelle dans les prochains mois ou années. Étrangement, les prisonniers néo-nazis d’Aube Dorée n’ont pas été frappés par cette loi postérieure à leur condamnation, du fait d’une subtilité glissée dans le texte : cette loi vise les personnes poursuivies pour « terrorisme » (Koufontinas), mais pas pour « participation à une organisation criminelle » (les aube doriens). Après avoir épuisé les recours, Koufontinas s’est mis en grève de la faim puis de la soif. Depuis samedi, il refuse également l’hydratation apportée par les perfusions d’antibiotique. Il va donc mourir dans les prochaines heures, si le gouvernement continue de s’acharner.

Malgré l’intervention de très nombreux collectifs, associations (dont Amnesty international), organisations (anarchistes, communistes révolutionnaires, etc.), partis politiques (dont Syriza, Diem25, KKE, Antarsya, etc.), personnalités (dont Costa Gavras), Mitsotakis et son gouvernement ne veulent rien entendre : ils se servent de leur pouvoir pour satisfaire leur vengeance et attendent l’issue mortelle du bras de fer. Interpellée par beaucoup d’entre nous, la présidente grecque s’est murée dans le silence depuis une semaine et laisse faire Mitsotakis.

Comme vous l’aurez compris, il ne s’agit pas d’avoir une opinion ou une autre sur Koufontinas et sur ses actes d’il y a une trentaine d’années. Il s’agit simplement de ne pas laisser faire un pouvoir qui devient absolu et se permet de régler ses comptes comme s’il avait rétabli la peine de mort. Voilà pourquoi la principale association de juristes et d’avocats, ainsi que la fédération des médecins hospitaliers sont engagées dans cette lutte pour faire reculer le pouvoir, avant qu’il ne soit trop tard.

Depuis quelques jours, le mouvement social est volcanique dans une atmosphère qui rappelle les années passées. Certains prédisent une explosion de violence si Dimitris Koufontinas finit par mourir de sa grève de la faim : des émeutes avec une incidence politique probable. À l’heure qu’il est, Koufontinas semble condamné. Le bras de fer est sans appel. Le pouvoir ne veut rien entendre, malgré l’immense protestation qui s’étend dans le pays. Difficile d’imaginer ce qui va se passer.

La Grèce retient son souffle : http://blogyy.net/2021/02/27/koufontinas-la-grece-retient-son-souffle/

La violence du pouvoir génère la révolte et la répression : http://blogyy.net/2021/02/28/grece-la-violence-du-pouvoir-genere-la-revolte-et-la-repression/

Je ne veux pas mourir, mais vu la situation, ils ne me laissent pas le choix : http://blogyy.net/2021/02/28/je-ne-veux-pas-mourir-mais/

Actions et occupations se multiplient en Grèce : http://blogyy.net/2021/03/01/actions-et-occupations-se-multiplient-en-grece/

Des Rassemblements nombreux en Grèce : http://blogyy.net/2021/03/01/des-rassemblements-sont-nombreux-en-grece/

Ils ne sont pas innocents, les nazis en prison !

février 27, 2021

par Grec.que.s solidaires de Belgique

Ce lundi 22 février 2021, le collectif Grec.que.s solidaires de Belgique a mené une action devant le Parlement européen à Bruxelles au moment de l’audition de Ioannis Lagos, eurodéputé de l’ancien parti néonazi Aube Dorée. L’audition concernait une des deux accusations qui pourrait permettre la levée de son immunité parlementaire. Cinq mois après sa condamnation, Lagos profite encore de sa liberté alors qu’il a été condamné à une peine de plusieurs années de prison ferme pour son statut de dirigeant de l’organisation criminelle Aube Dorée.

La suite sur : http://www.cadtm.org/Ils-ne-sont-pas-innocents-les-nazis-en-prison

Pendant ce temps, en Grèce : http://blogyy.net/2021/02/27/koufontinas-la-grece-retient-son-souffle/ et http://blogyy.net/2021/02/27/lettre-a-katerina-sakellaropoulou-presidente-de-la-republique-hellenique/

La résistance dans les prisons de l’occupant

janvier 7, 2021

En 2020, l’occupant a battu non seulement le record d’arrestations, avec 4,634 Palestiniens détenus pendants cette période, dont 543 enfants et 128 femmes, mais aussi celui du nombre de renouvellement des détentions « administratives » (c’est à dire sans inculpation, ni procès, ni accès au moindre dossier pour les avocats) : un total de 1114 Palestiniens se sont vu signifier une telle détention, selon le rapport annuel des plusieurs associations, dont le Club des Prisonniers palestiniens, Addameer, et le Wadi Hilweh Information Center de Silwan.

La suite sur : https://europalestine.com/2021/01/07/la-resistance-dans-les-prisons-de-loccupant/

Un peu d’espoir ? https://www.refuser.org/refuser-updates/shministim

Honneur aux 60 lycéens israéliens qui refusent de servir dans l’armée de l’apartheid

Ne les laissons pas faire : https://ujfp.org/ils-osent-ne-les-laissons-pas-faire/

Maher vivra ! Palestine vaincra !

novembre 7, 2020

Maher Al-Akhras vient de mettre un terme à sa grève e la faim contre une promesse de non renouvellement de sa détention « administrative » le 26 novembre prochain.

Il a choisi la vie et il a bien fait, car quelques heures plus tard, il mourait. Sa famille a besoin de lui. La Palestine a besoin de lui. Nous avons besoin de lui.

La suite sur : https://europalestine.com/2020/11/06/maher-vivra-palestine-vaincra/

Mohammed Alzoghayer arrête sa grève de la faim

Avec le régime israélien, ne crions pas victoire trop tôt, pas sûr qu’ils respectent leur « promesse », sûrs qu’ils sont de leur impunité. https://europalestine.com/2020/11/09/la-detention-administrative-de-lastrophysicien-imad-barghouti-renouvelee/

http://ujfp.org/spip.php?article8172

Et ça continue : https://europalestine.com/2020/11/10/la-feministe-palestinienne-khitam-saafin-condamnee-a-6-mois-de-detention-administrative/

Régime abject !

octobre 28, 2020

Nous voulons des nouvelles de Maher Al-Akhras !

Maher Al-Akhras est-il toujours en vie en ce 28 octobre 2020, alors qu’il en est à son 93ème jour de grève de la faim, et que organes vitaux sont déjà touchés ?

Les autorités israéliennes lui ont infligé une nouvelle punition en l’isolant dans une autre chambre de l’Hôpital Kaplan, et en laissant des israéliens haineux et déchaînés harceler, insulter et menacer sa famille dans les couloirs de l’hôpital, comme on peut le voir sur cette vidéo de la semaine dernière :

La suite sur : https://europalestine.com/2020/10/28/nous-voulons-des-nouvelles-de-maher-al-akhras/

Palestine : un ethnocide quotidien dans un silence assourdissant !

octobre 26, 2020

« Amer Sanawbre , a été tué avec la complicité de quelques régimes arabes qui ont normalisé leurs relations avec cet état d’apartheid, par le silence d’une communauté internationale indifférente, et des médias qui prétendent défendre la liberté d’expression, mais qui se taisent devant cette horreur« , commente Ziad Medoukh.

Encore un jeune palestinien tué par L’armée israélienne

Maher Al-Akhras à l’article de la mort : Rassemblement ce samedi à Paris !

« Préoccupés » !!! Et c’est tout ! Pas de sanctions ? Rien !

octobre 19, 2020

La France, l’Allemagne, la Grande-Bretagne, l’Italie et l’Espagne se disent très préoccupés par les projets israéliens de construction de nouveaux logements en Cisjordanie occupée, peut-on lire dans une déclaration conjointe des ministères des Affaires étrangères des cinq États, indique l’agence Reuters.

La suite sur : https://europalestine.com/2020/10/18/la-france-et-4-autres-pays-de-lue-preoccupes-par-la-poursuite-de-la-colonisation-israelienne/

Israël bafoue le droit international en toute impunité depuis longtemps et ce ne sont pas nos pleutres gouvernements qui vont prendre de véritables sanctions, ça non 8 Eux, ils « déplorent » !

Israël assassine : https://europalestine.com/2020/10/19/va-t-on-laisser-mourir-maher-al-akhras/
La communauté internationale, sans doute, le « déplore » !

Israël pollue et détruit le Palestine : https://europalestine.com/2020/10/18/palestine-les-effets-desastreux-de-la-colonisation-sur-lenvironnement/

La communauté internationale, j’en suis sûre, le « déplore » !

Morte dans une relative indifférence après 238 jours de grève de la faim…

août 29, 2020

par Philippe Paquet

Elle s’appelait Ebru Timtik. Elle avait 42 ans. Elle était avocate en Turquie. Elle ne pesait plus que 30 kg. Elle est morte vendredi à Istanbul après une grève de la faim de 238 jours qu’elle menait pour obtenir un procès équitable. Elle contestait sa condamnation à treize ans de prison, l’année dernière, pour « appartenance à une organisation terroriste ».

https://www.lalibre.be/international/asie/morte-dans-une-relative-indifference-apres-238-jours-de-greve-de-la-faim-5f494e629978e2322f32d666