Posts Tagged ‘herbicides’

Merci à l’agriculture chimique de nous empoisonner. A quand une interdiction de toutes ces saloperies ?

mai 15, 2018

Des herbicides et des fongicides dans l’air en Wallonie : http://www.lalibre.be/actu/sciences-sante/des-herbicides-et-des-fongicides-dans-l-air-en-wallonie-5afaaf9acd70c60ea6ffc17a

Publicités

Disparition …. par La Belette

octobre 20, 2017

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article35950

Communiqué de presse des Faucheurs Volontaires

août 10, 2016

Les Faucheurs Volontaires d’OGM ont procédé à la destruction d’une parcelle de plus de 3ha, de semences de tournesols rendus tolérants aux herbicides ( Variété rendue Tolérante aux Herbicides : VrTH), située dans le département des Pyrénées Orientales, sur la commune d’Elne, route du Bocal du TECH.

Depuis 2013, l’entreprise NIDERA loue des terres aux agriculteurs pour y cultiver des semences de tournesols préparant des hybrides VrTH destinés à être semés dans toute la France.
Dès le printemps 2013, différentes entités opposées aux VrTH ont alerté les autorités sur la caractère nocif de ces cultures : réunions avec la Chambre d’Agriculture, le GNIS, le Conseil Général, les responsables locaux de NIDERA.
Les media locaux se sont faits l’écho de ces préoccupations.
La population a été invitée à manifester son opposition, en plantant des graines de tournesols bio : 3000 sachets de graines ont été distribués.

Malgré cela, les Faucheurs Volontaires constatent la persistance de cultures de semences de tournesols, dans l’opacité la plus totale.
Les Faucheurs Volontaires dénoncent les conséquences des cultures de tournesols VrTH, identiques à celles des transgéniques :
l’atteinte à l’environnement par multiplication des résistances à l ‘herbicide Imazamox, et, par conséquent, l’augmentation des doses d’herbicides déversés dans les champs de tournesols,
l’atteinte à la santé puisque l’herbicide se retrouve dans la plante et donc, dans l’huile,
l’absence de réglementation de ces cultures : pas d’autorisation de mise sur le marché, pas d’information, pas de traçabilité : le consommateur doit subir sans pouvoir choisir,
la mainmise sur le vivant par dépôt de brevets, ayant pour but d’empêcher à terme, la libre circulation de toutes les semences.

Les Pyrénées Orientales où sont cultivées les semences de tournesols sont un maillon à l’origine des cultures d’hybrides de tournesols VrTH.
Même si le département ne subit pas directement toutes les conséquences néfastes de ces cultures, les Faucheurs Volontaires ne peuvent rester passifs face à leur dissémination : ils doivent faire ce qui est en leur pouvoir pour les empêcher :
Prenant acte de l’indifférence des autorités et des entreprises semencières quant aux conséquences inacceptables des VrTH, les Faucheurs Volontaires ont procédé à leur destruction.

Les Faucheurs Volontaires demandent :
un moratoire sur les VrTH cultivés en France : colza et tournesol, en attendant que leurs conséquences sociales et environnementales soient évaluées par un organisme indépendant.

Perpignan, le 2 août 2016
Partagez cet article !

http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2434

041

N’utilisez plus cette saloperie

octobre 27, 2014

La toxicité d’un adjuvant du Roundup, le POEA, démasqué par une nouvelle étude.

Une équipe de chercheurs de l’Université de Caen, affiliée au laboratoire BioMEA, s’est penchée sur les effets du POEA, le principal adjuvant des herbicides à base de glyphosate comme le Roundup, et confirme sa toxicité pour la vie aquatique à des doses correspondant à la pollution moyenne des rivières en zone agricole. Des travaux qui viennent confirmer les résultats d’études initiées par le Pr Séralini.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article27090

Au paradis de l’agriculture dopée

juin 14, 2014

par Yannik Sansonnens

BRÉSIL • Hors Mondial de football, Cuaibá, capitale du Mato Grosso, bat moins de records sportifs qu’agro-industriels, dans un secteur qui déverse des tonnes d’herbicides et de fertilisants sur ses champs.

La suite à lire sur : http://www.lecourrier.ch/121707/au_paradis_de_l_agriculture_dopee

OGM : les super mauvaises herbes contre-attaque

août 10, 2013

par Iris Deroeux

Aux États-Unis, la vente d’herbicides a augmenté de 26 % entre 2001 et 2010. Principalement dans les cultures OGM, les agriculteurs n’obtenant pas les résultats promis avec les graines génétiquement modifiées. Alors qu’en France, le débat sur les OGM s’intensifie après la décision du Conseil d’État de suspendre l’interdiction de cultiver le maïs transgénique de Monsanto, puis celle de François Hollande de prolonger le moratoire sur ces semences, aux États-Unis, un rapport vient apporter de l’eau au moulin des anti-OGM.

La suite à lire sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article23658

Les apprentis sorciers de la biotechnologie ne savent pas maîtriser le monstre qu’ils ont créé.

A lire « Printemps silencieux » de Rachel Carson (Editions Wildproject)paru en 1962, elle y avait déjà tout dit sur la dangerosité de « jouer » contre la nature.

L’agriculture biologique peut-elle nourrir l’humanité ?

avril 9, 2013

par Jacques Caplat

L’un des principaux obstacles au changement est le fatalisme. Or, ce dernier est particulièrement prégnant en matière agricole, et fortement encouragé par les acteurs de l’agro-industrie. En toute bonne foi, de nombreux agriculteurs et consommateurs sont persuadés que le système technique et économique actuel est « le seul possible ». Pour entretenir cette résignation, l’appareil agro-industriel s’acharne à promouvoir le mythe d’une agriculture biologique marginale et incapable de nourrir l’humanité : il faut à tout prix nier l’existence d’alternatives. Pourtant, les solutions basées sur les savoirs paysans, l’adaptation au milieu naturel et les techniques agro-écologiques ouvrent des perspectives d’autant plus encourageantes qu’elles sont particulièrement efficaces dans les régions les plus pauvres et les plus peuplées de la planète.

La suite à lire sur : http://ecorev.org/spip.php?article948

« Le livre noir de l’agriculture » d’Isabelle Saporta

« Toxic » de William Reymond

« Printemps silencieux » de Rachel Carson