Posts Tagged ‘immigré’

Politicard de merde …. par la Belette

janvier 14, 2018

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article36726

Publicités

Islamophobie ou prolophobie ?

novembre 3, 2015

par Benoît Bréville 

Au lendemain des assassinats perpétrés à Charlie Hebdo et dans le magasin Hyper Cacher, des élèves ont refusé d’observer la minute de silence en hommage aux victimes. Un des arguments avancés par les récalcitrants touchait aux « deux poids, deux mesures » de la liberté d’expression en France : pourquoi parle-t-on autant de cette tuerie alors que des gens meurent dans l’indifférence au Proche-Orient ? Pourquoi Charlie Hebdo pourrait-il injurier une figure sacrée de l’islam quand Dieudonné se voit interdire de critiquer les juifs ? La question est jugée si cruciale que Mme Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’éducation nationale, a estimé, le 15 janvier dernier, qu’il était nécessaire de former les enseignants pour y répondre.

La suite sur : http://www.monde-diplomatique.fr/2015/02/BREVILLE/52625

Conscience et humanité noyées

octobre 5, 2014

par Olivier Favier

Le 13 avril 2011, vingt jours après leur départ de la Libye, deux embarcations disparaissent en haute mer corps et biens. Elles portaient respectivement 335 et 160 émigrants érythréens à destination de l’île italienne de Lampedusa. Le 3 octobre 2013, un autre bateau coule au large de la même île avec à son bord 440 passagers, la plupart somaliens et érythréens. 155 sont sauvés, 111 corps sont repêchés sans vie le jour-même… le sort des autres ne laisse malheureusement aucun doute. L’écrivain et journaliste Léonard Vincent, qui a consacré un livre aux Érythréens (Rivages, 2012), s’interroge au matin du 4 octobre sur un réseau social: « Pourquoi l’épouvantable naufrage de Lampedusa fait-il la « une » aujourd’hui, mais pas les précédents, dont certains ont tué plus de fugitifs encore? » En effet, pourquoi la presse du jour, cédant à un fugitif « emballement médiatique », répète-t-elle à l’envi la même erreur factuelle: « Ce naufrage est la pire tragédie de l’immigration de ces dernières années ». L’indifférence est-elle si forte qu’on ne soit pas donnée la peine de vérifier les chiffres? Gabriele del Grande, du blog « Fortress Europe », a dénombré quant à lui 19 142 morts attestés aux frontières de l’Europe depuis 1988. Au moins, précise-t-il, car les disparus sont évidemment plus nombreux, même si bien peu s’occupent de recueillir des témoignages, comme le montre une longue enquête d’Hélène Crouzillat et Laetitia Tura qui donnera lieu en 2014 à un documentaire. Mais partons de l’origine de ces immigrants. Au cours de l’année 2013, jusqu’au 30 septembre, selon les Nations Unies, sont arrivées en Italie par la mer quelques 30 100 personnes, dont 3 000 Somaliens, 7 500 Érythréens, et, fait nouveau et marquant, 7 500 Syriens. Plusieurs constats s’imposent. Il s’agit d’un très faible nombre eu égard aux populations des pays d’accueil, de celles de leurs communautés immigrées et des réfugiés syriens que doivent gérer pour l’essentiel les pays limitrophes (1 400 000 en avril 2013). Mais cela donne la mesure des risques encourus si l’on tient compte des morts dénombrés sur la même période sur le site Fortress Europe (450 environ). Pour le reste, un rappel s’impose, que beaucoup semblent oublier. De 1920 à 1946, après plus d’un siècle de tentatives infructueuses et d’ambitions manquées, la Syrie est finalement placée sous « Mandat français »: Paris s’y illustre alors en bombardant Damas en 1925 avant de s’y livrer en 1941 à une guerre civile entre armée vichyssoise et Forces françaises libres. Cette histoire méconnue est et sera abordée sur ce site dans une série d’articles. Quant à l’Érythrée et la Somalie, qui fournissent depuis plusieurs années parmi les plus forts contingents du désespoir, ce sont d’anciennes colonies italiennes. Cela ne signifie pas bien sûr que les situations désastreuses traversées aujourd’hui par ces états, ou ce qui en tient lieu, soient entièrement imputables aux anciennes puissances occupantes. Mais faire silence sur ce passé en rappelant au mieux la dictature des uns et la déréliction des autres suffit à dire que si depuis plus de vingt ans la Méditerranée s’est changée en un cimetière du rêve, la conscience européenne, elle, n’a pas fini de s’y noyer.

La suite sur : http://dormirajamais.org/mediterranee/

Xénophobes au nom de l’Etat social

juin 10, 2014

par Alexis Spire

Puisque les finances publiques vont mal, il faut protéger le modèle social en traquant les fraudeurs, mais aussi les étrangers. Ce raisonnement martelé par nombre de responsables politiques européens a gagné en légitimité, y compris au sein de l’administration française.

La suite sur : http://www.monde-diplomatique.fr/2013/12/SPIRE/49901

Quand la citoyenneté européenne devient une marchandise

mai 22, 2014

par Morgane Thimel

Conditionner l’obtention d’un titre de séjour à l’épaisseur du portefeuille et à l’importance du patrimoine, l’idée fait fureur en Europe. De Riga à Amsterdam en passant par Lisbonne et La Valette, des capitales européennes monnayent les permis de séjour sur leur territoire : de 75 000 euros à 2 millions d’euros, pour s’installer tranquillement en Europe ou acquérir une nationalité tant convoitée. Enquête sur le business des « visas gold » réservés aux migrants fortunés.

La suite sur : http://www.bastamag.net/La-citoyennete-europeenne-sera-t

Mieux que la Bourse, les hommes

février 23, 2014

par François Ruffin

La générosité, ça paie.
La mesquinerie, ça se paie.
C’est vrai pour les Roms. Et pour la petite Julie. La preuve par les harkis : eux avaient combattu pour la France, parlaient français pour beaucoup, saluaient le drapeau, bref, étaient prêts à « s’intégrer », pleinement « assimilables ».
Et pourtant, vingt ans après, on a abouti à un désastre dans la seconde génération : chômage record, délinquance, voitures brûlées. Et pourquoi ?
Parce qu’ils étaient « inassimilables » ? Non, à cause de notre pingrerie. Pour n’avoir pas mis le paquet, amplement, généreusement, largement, dès leur arrivée.
Va-t-on, éternellement, répéter cette histoire ?

La suite sur : http://www.legrandsoir.info/mieux-que-la-bourse-les-hommes.html

Flash Mob

décembre 22, 2013

La petite souris du Grand Soir s’est invitée à une soirée privée de l’ambassade du Qatar à Paris.

décembre 12, 2013

Souris ou taupe ? En tout cas, un carton d’invitation en main, l’agent LGS 117 s’est glissé dans la foule des Lèche-Qatar à l’occasion du départ de l’ambassadeur. C’était pendant l’horreur d’un début de profonde nuit, à Paris, le 12 novembre 2013, dans une débauche de bouquets de fleurs, d’inconnus gras et roses, de marbre, de députés, de dorures, de ministres, de lustres de cristal, d’artistes, de bouteilles de champagne, de larbins obséquieux, de messieurs en costumes sombres et de dames emperlouzées comme la Castafiore.

La suite à lire sur : http://www.legrandsoir.info/la-petite-souris-du-grand-soir-s-est-invitee-a-une-soiree-privee-de-l-ambassade-du-qatar-a-paris.html

« S’il y a quelque part des hommes humains, on n’a qu’à crier « patrie » et tout le monde mord. » (Barbusse)

décembre 12, 2013

par Stéphane Tassin »

Une immigration mal perçue…

Un des volets du baromètre social de la Wallonie interroge les valeurs des citoyens, leur degré d’ouverture ou de tolérance.

La suite à lire sur : http://www.lalibre.be/actu/belgique/les-immigres-une-charge-pour-la-securite-sociale-disent-les-wallons-52a93e3f3570105ef7d248f9

040

Ils arriveront quand même

novembre 10, 2013

A Lampedusa, Calais ou dans les bidonvilles près de chez nous…
les gesticulations démagogiques de Valls n’ajoutent que de la souffrance à la misère.

A écouter sur : http://www.cie-joliemome.org/spip.php?article833