Posts Tagged ‘immolation’

Fathi Harb s’est immolé par le feu à Gaza. Le monde s’en rendra-t-il compte ?

juin 8, 2018

par Jonathan Cook

Fathi Harb aurait dû avoir une raison de vivre, surtout avec l’arrivée imminente d’un nouvel enfant. Mais la semaine dernière, ce sont 21 années qui se sont éteintes dans un monceau de flammes au centre de Gaza.

La suite sur : https://www.investigaction.net/fr/fathi-harb-sest-immole-par-le-feu-a-gaza-le-monde-sen-rendra-t-il-compte/

Samuel Bollendorff, co-auteur du “Grand Incendie” : “Il y a aujourd’hui un climat managérial très violent” En savoir plus sur http://www.telerama.fr/idees/samuel-bollendorff-co-auteur-du-grand-incendie-il-y-a-aujourd-hui-un-climat-managerial-tres-violent

mars 27, 2014

par David Carzon

Moins médiatisée aujourd’hui, le suicide au travail reste une réalité. Retour sur un tabou avec le photographe Samuel Bollendorff, co-auteur d’un documentaire interactif sur l’immolation, “Le Grand Incendie”.

La suite sur : http://www.telerama.fr/idees/samuel-bollendorff-co-auteur-du-grand-incendie-il-y-a-aujourd-hui-un-climat-managerial-tres-violent,110394.php

« Le Grand Incendie » : immolations en France, pourquoi ce silence ?

décembre 21, 2013

par Sophie Bourdais

S’immoler : un geste ultime, effroyable, plus fréquent qu’on ne le croit. “Le Grand Incendie”, webdocumentaire de Samuel Bollendorff et Olivia Colo sort ces drames du déni.

La suite à lire sur : http://television.telerama.fr/television/le-grand-incendie-immolations-en-france-pourquoi-tant-de-silence,106270.php

« quand ça se passe à l’étranger, on loue l’acte révolutionnaire ; quand ça se passe en France, on parle de fragilité psychique ».

L’hommes-en-fin-de-droits.

février 15, 2013

par Sylvette Rougier

Aujourd’hui, 13 février 2013, dans mon pays, la France, un homme s’est suicidé par le feu.

Un homme-en-fin-de-droits.

Imagine-t-on ce que ces mots peuvent avoir de terrible sens ?

Fin de droit de manger.

Fin de droit de s’amuser.

Fin de droit de voir ses amis.

Fin de droit de vivre.

Et c’est ce qu’il a fait cet homme-en-fin-de-droits, il a cessé de vivre puisque la société l’a mis en-fin-de-droits.

Et Monsieur Ayrault bien propre sur lui, Premier ministre d’un gouvernement « socialiste », est venu cracher sur le corps encore chaud de l’homme-en-fin-de-droits, éructant les mots creux qui lui sont coutumiers « mon gouvernement est engagé dans la lutte-contre-le-chômage. »

Monsieur Ayrault a du mal à cacher son sourire de triomphe sur France 3, même devant la dépouille de l’homme-en-fin-de-droits, d’avoir obtenu la signature de syndicats traîtres à leur cause au bas d’un accord qui va démultiplier les hommes-en-fin-de-droits.

Monsieur Ayrault et ses amis ne connaîtront jamais les fins de mois difficiles, encore moins l’état de fin-de-droits.

Monsieur Ayrault et ses amis ne connaîtront jamais le bruit de la facture qui tombe dans la boîte à lettres de l’homme-en-fin-de-droits qui sait qu’il ne peut la payer.

Monsieur Ayrault et ses amis distribuent des millions aux actionnaires de PSA et de Goodyear, des 3 Suisses et d’Unimétal qui produisent tous les jours des milliers d’hommes-en-fin-de-droits.

Monsieur Ayrault et ses amis sont les assassins de l’homme-en-fin-de-droits qui, le 13 février 2013, dans mon pays, la France, s’est suicidé par le feu.

Sylvette Rougier, infirmière retraitée, syndicaliste CGT.

http://michelcollon.info/L-homme-en-fin-de-droits.html

Tibet, silence on meurt.

décembre 17, 2012

Par Ursula Gauthier  

Ils donnent leur vie pour défendre leur langue, leur culture, leur religion. En quelques mois, plus de 90 jeunes Tibétains se sont immolés par le feu, dont 11 dans la seule province du Qinghai.

Avec ses cheveux savamment noués en chignon, son collier de perles au ras du cou et sa petite veste en cuir rouge zippée, elle était l’image de la jeune Tibétaine branchée. Tangzin Dolma, 23 ans, cadette d’un éleveur aisé ex-chef de village, semblait n’avoir rien de commun avec ces pèlerins pauvres et pleins de dévotion que l’on voit tourner autour des lieux sacrés en se prosternant tous les trois pas. « Elle était joyeuse, elle avait appris le chinois à l’école et adorait faire des voyages avec nous », explique le père d’une voix cassée. La mère, le visage ravagé par un malheur trop grand, a fait vœu de silence : c’est sa façon de pleurer la fin tragique de sa petite. Le 15 novembre, alors que les parents sont partis au bourg voisin, Tangzin Dolma se plante devant le temple du hameau. Elle attend d’être tout à fait seule pour s’asperger d’essence volée dans une moto et s’allumer comme une torche. C’est une de ses copines qui découvrira son cadavre calciné.   

La suite à lire sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article21779

 

 

 

Le Tibet interdit au touristes.

juin 6, 2012

Les autorités chinoises ont fermé le Tibet aux visiteurs étrangers, ont annoncé mercredi des agences de voyage, dix jours après l’immolation par le feu de deux Tibétains.

Cette mesure a été prise alors que vient de débuter un festival qui voit traditionnellement un afflux de touristes dans la région himalayenne placée sous étroite surveillance depuis une éruption de violences antichinoises en mars 2008.

La suite de l’article : http://www.lalibre.be/actu/international/article/742353/le-tibet-interdit-aux-touristes.html

 

 

Tibet, meurtre dans la neige.

février 13, 2012

La Une – lundi 13/2 – 23h    

En septembre 2006, des soldats chinois tirent sur une groupe de pèlerins qui fuyaient le Tibet. Des alpinistes filment la scène, aident à sauver les survivants et font connaître toute l’histoire au monde entier, avec beaucoup de courage. Aussi bien les Tibétains que les alpinistes ont risqué leur vie. Pourquoi ?
www.rtbf.be/tv
 
Rien ne change pour les Tibétains : http://www.slate.fr/lien/49937/INTERNATIONAL-tibet-chine-protestation-r%C3%A9pression-2012-ind%C3%A9pendance