Posts Tagged ‘injustice sociale’

Répartition des richesses et vérité des prix

avril 12, 2019

par Jacques Cotta

La répartition des richesses, le pouvoir d’achat, la possibilité de finir le mois, la volonté d’une vie digne sont les exigences qui se trouvent au centre du mouvement social des GJ. Les macronistes en général trouvent ces arguments exagérés. Il n’y a qu’un pas pour qualifier de populistes ceux qui les emploient. Macron lui-même à force de long blabla baptisé « grand débat » a tenté de détourner de son véritable objet la signification du mouvement social des GJ. Mais la réalité rattrape tout ce beau monde au galop. Les chiffres sont implacables.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article40966

Publicités

Qui détruit la République ?

mars 20, 2019

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article40764

BD – Martine au lycée. Ou comment Macron veut détruire l’avenir de nos enfants

mars 12, 2019

par Baptiste Alchourroun

« Lutter, c’est créer », disait l’autre. Quand, sur les terres oubliées des Ardennes, profs et lycéen·nes se réunissent hors des heures de cours pour discuter ensemble de la réforme Blanquer, cela donne une magnifique bande-dessinée illustrée par l’excellentissime Baptiste Alchourroun. En deux pages, tout comprendre ou presque des injustices sociales en marche dans l’école publique ! Du matos à télécharger pour informer sur les piquets de grève, dans les salles de profs et manifs lycéennes. Ou pour créer de nouvelles alliances. Cadeau.

La suite sur : https://www.jefklak.org/bd-martine-au-lycee/

Capital et domination

février 26, 2019

par Patrick Mignard

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article40579

Violences : « Comparer des voitures brûlées avec les ravages du néolibéralisme depuis 40 ans est absurde »

février 11, 2019

par Ivan Du Roy

Les images de violence « ne résument en rien le mouvement actuel », estime l’historien François Cusset, auteur d’un livre sur « Le déchainement du monde, logique nouvelle de la violence », publié au printemps dernier. Pourtant, nombre de commentateurs indignés tentent bien de réduire la mobilisation des gilets jaunes aux seules images de dégradations et d’affrontements. Et passent sous silence d’autres violences, celles « du temps ordinaire » que décrit l’historien dans son livre : contagion sociale du stress, précarité, violences contre l’environnement, oppressions sexistes… « Jamais le système économique actuel ne s’est autant accommodé de la violence », dit-il. Entretien.

La suite sur : https://www.bastamag.net/Violences-Comparer-des-voitures-brulees-avec-les-ravages-du-neoliberalisme

J’écris ton nom….. par Fred sochard

février 10, 2019

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article40428

Chaud présent, radieux avenir…. par La Belette : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article40421

Les pauvres chassés à courre : https://gaetanpelletier.wordpress.com/2019/02/09/les-pauvres-chasses-a-la-courre/

La chemise du DRH et le tissu social.

décembre 22, 2018

La chemise était celle de deux cadres des ressources humaines d’Air France. Les images avaient à l’époque fait le tour de la planète, pour les uns symbole de la violence insupportable du peuple, pour les autres symbole de sa désespérance.

La suite sur : https://www.affordance.info/mon_weblog/2018/12/chemise-drh-tissu-social.html

Sur la violence

On dit d’un fleuve emportant tout qu’il est violent

Mais on ne dit jamais rien de la violence

Des rives qui l’enserrent

On dit que le vent qui courbe les bouleaux est violent.

Mais qu’en est-il de la tempête qui courbe les hommes

qui travaillent dans les rues ?

Bertold Brecht

La marmite et son couvercle

décembre 22, 2018

par Yann Fiévet

« Dans ce monde, moi je suis et serai toujours du côté des pauvres. Je serai toujours du côté de ceux qui n’ont rien et à qui on refuse jusqu’à la tranquillité de ce rien. » (Federico Garcia Lorca)

« La violence est chose grossière chez les ouvriers (…) mais le patronat n’a pas besoin, lui, pour exercer une action violente de gestes désordonnés. Quelques hommes se rassemblent dans l’intimité d’un conseil d’administration et décident. Ainsi tandis que l’acte de violence de l’ouvrier apparaît toujours, la responsabilité profonde et meurtrière des grands patrons, des grands capitalistes, se dérobe et s’évanouit dans une sorte d’obscurité. » (Jean Jaurès, 1906)

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article39925

Les boucliers de la finance

décembre 20, 2018

par Gérard Charollois

L’humain et la nature ont un ennemi commun : la finance. Elle a des noms et des visages. Elle représente une très petite oligarchie regroupant moins de 1 % de la population mondiale. Pour ce groupe d’individus dont les revenus sont supérieurs à cent mille euros par mois et les fortunes à plusieurs centaines de millions d’euros, les autres hommes sont des « gueux », y compris ceux qui leur servent de piétailles et qui s’imaginent « bourgeois ».

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article39912

 » L’argent n’a pas de patrie; les financiers n’ont pas de patriotisme et n’ont pas de décence; leur unique objectif est le gain. » (Napoléon Bonaparte)

L’histoire montre que les courtiers ont utilisé toutes les formes d’abus, d’intrigues, de duplicité et de moyens violents pour maintenir leur contrôle sur les gouvernements. » (James Madison)

La France, en voie de sous-développement ?

décembre 19, 2018

par Raoul Marc Jennar

Je m’interroge. Quand j’observe que, sur la base de critères identiques, le taux de pauvreté en France est plus élevé qu’au Cambodge. Quand j’entends les témoignages des « sans dents », des « riens », de toutes ces femmes et ces hommes, dans la force de l’âge, et de tous ces retraités. Quand je constate que la prétendue « mondialisation heureuse » a accru les inégalités dans des proportions dignes de la Chine. Quand j’observe ce basculement entre les générations qui espéraient plus pour leur descendance et celles qui redoutent l’avenir pour leurs enfants et petits enfants. La France retourne-t-elle à ce qu’elle fut avant 1936 ?

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article39905