Posts Tagged ‘instrumentalisation’

Non à l’instrumentalisation de l’antisémitisme

novembre 30, 2020

Dans une lettre ouverte, publiée par le quotidien britannique The Guardian, un groupe de 122 universitaires, journalistes et intellectuels palestiniens et arabes expriment leurs inquiétudes concernant la définition IHRA de «l’antisémitisme».

« Nous, les universitaires, journalistes et intellectuels palestiniens et arabes soussignés, exprimons ici notre point de vue concernant la définition de l’antisémitisme par l’Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste (IHRA), et la manière dont cette définition a été appliquée, interprétée et déployée dans plusieurs pays d’Europe et Amérique du Nord.

La suite sur : https://europalestine.com/2020/11/30/non-a-linstrumentalisation-de-lantisemitisme/

Pour l’État juif, il faut se servir de l’outil qu’est l’holocauste

novembre 28, 2020

par Orly Noy

Si le sionisme a antérieurement justifié ses crimes contre les Palestiniens au nom de l’holocauste, aujourd’hui c’est pour lui un outil servant à justifier l’antisémitisme.

Quelque chose de remarquable s’est produit dans la même semaine où un comité interne du gouvernement israélien a approuvé la nomination d’Effi Eitam, un ancien général de l’armée israélienne, qui est un acteur politique d’extrême droite, comme président de Yad Vashem, le musée de l’Holocauste en Israël. Lors d’une réunion avec le Premier ministre, Benjamin Netanyahu, le secrétaire d’État américain sortant, Mike Pompeo, a annoncé que le président Donald Trump avait l’intention de déclarer le mouvement de Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS) antisémite.

La suite sur : http://ujfp.org/spip.php?article8207

La LDH dénonce l’amalgame entre boycott et antisémitisme : https://europalestine.com/2020/11/27/la-ldh-denonce-lamalgame-entre-boycott-et-antisemitisme/

Plus que jamais il nous faut boycotter le régime israélien.

« Le complexe de victimisation d’une nation ne doit pas dissimuler la victimisation très réelle du peuple palestinien. » (Naomi Klein)

Punition collective, maccarthysme et préparation de l’opinion aux sacrifices

novembre 16, 2020

par Saïd Bouamama

Il y a l’horreur, l’émotion qu’elle suscite et l’instrumentalisation de celle-ci. Ces trois dimensions de l’actualité sont aisément et en permanence confondues dans le tsunami idéologique qui a déferlé dans nos médias jusqu’à donner la nausée. Communicants, pseudo experts, chroniqueurs et hommes politiques se sont succédé sur les plateaux pour nous appeler de manière convergente à renoncer à la réflexion sur les causes, pour menacer ceux qui refuseraient de le faire, pour légitimer les mesures liberticides prises par le gouvernement, pour imposer une logique de guerre de l’intérieur, etc. Le deuil partagé, l’émotion collective et sa signification, le besoin de savoir et de comprendre, etc., ont été sacrifiés sur l’autel de l’instrumentalisation écœurante par un gouvernement tentant de contrecarrer une crise de légitimité béante. Les conséquences prévisibles n’ont pas tardé : nouvelles mesures législatives liberticides, annonce de la volonté d’interdire des associations comme le CCIF ou baraka city, diffusion de la peur chez les musulmans ou supposés tels, surenchères islamophobes, tétanie de tous ceux qui ont peur d’être taxés « d’islamo-gauchistes ». Reprendre l’initiative est une urgence. C’est en effet dans de telles séquences d’accélération de l’histoire et d’imposition de la peur que se réunissent les conditions de possibilité du consentement au pire.

La suite sur : https://www.investigaction.net/fr/punition-collective-maccarthysme-et-preparation-de-lopinion-aux-sacrifices/

« L’effet d’aubaine touche ainsi également la fabrique du consentement à la restriction des libertés publiques ou à la fabrique d’une demande autoritaire et sécuritaire. « 

L’activiste pour le climat Greta Thunberg est-elle instrumentalisée par le «capitalisme vert» ?

mars 14, 2019

par Jacques Pezet

Dans une chronique publiée par «Reporterre», l’ancienne députée Isabelle Attard critique la présence d’un entrepreneur suédois dans l’entourage de la jeune activiste écologiste Greta Thunberg. Un journal suédois l’accuse d’avoir levé près d’un millions d’euros en se servant de l’image de l’adolescente.

La suite sur : https://www.liberation.fr/checknews/2019/03/07/l-activiste-pour-le-climat-greta-thunberg-est-elle-instrumentalisee-par-le-capitalisme-vert_1711516

Combattre l’antisémitisme, sans complaisance et sans arrière-pensées

février 20, 2019

par Julien Salingue

La lutte contre l’antisémitisme est une question sérieuse, trop sérieuse pour être laissée aux pompiers pyromanes et aux professionnels de l’instrumentalisation. Telle est la double leçon que l’on peut déjà tirer de la séquence en cours, qui voit se mêler une succession d’intolérables actes antisémites, des indignations nécessaires et légitimes, mais aussi des manœuvres grossières, dont le cynisme n’a d’égal que la dangerosité, qui desservent profondément le combat antiraciste.

La suite sur : http://ujfp.org/spip.php?article6947

https://blogs.mediapart.fr/jerome-latta/blog/140219/actes-antisemites-un-pourcentage-est-il-une-information-0

https://yetiblog.org/archives/15436

« Les casseurs sont instrumentalisés par le pouvoir » , accuse la CGT Police

juin 18, 2016

Assassinat sauvage d’un couple de fonctionnaires de police par un individu se revendiquant de Daech. Violences de part et d’autre dans les manifestations. Alexandre Langlois, secrétaire général de la CGT Police, revient pour « Marianne » sur une semaine particulièrement éprouvante pour la police et pour le mouvement social contre la loi Travail.

La suite sur : https://fr.sott.net/article/28442-Les-casseurs-sont-instrumentalises-par-le-pouvoir-accuse-la-CGT-Police

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article31594

L’Islam comme nouvel ennemi

juillet 1, 2015

par Saïd Bouamama

La référence à l’Islam est aujourd’hui récurrente dans nombre d’analyses et structure pour une bonne part le paysage idéologique qui est le nôtre. Cette question sensible au vu des réactions qu’elle provoque n’est pas innocente, et, comme les autres intervenants*, je considère qu’il y a très peu de religieux dans tous ces événements auxquels on a affaire en la circonstance.

La suite sur : http://michelcollon.info/L-instrumentalisation-du-religieux.html?lang=fr

La construction étatique d’une hiérarchisation « des racismes »

avril 24, 2015

par Saïd Bouamama

L’annonce par le gouvernement d’un nouveau plan de « lutte contre le racisme » accompagné d’un budget de 100 millions d’euros sur trois ans a fait sourire bien des militantes et militants des luttes de l’immigration et des quartiers populaires. Le même premier ministre et le même gouvernement qui autorise la Rromophobie par sa thèse culturaliste sur « l’inintégrabilité des Rroms », prétend être antiraciste. Le même gouvernement qui dans son instrumentalisation du « Je suis Charlie » a autorisé allègrement l’islamophobie, voudrait nous faire croire qu’il est déterminé à lutter contre le racisme. Pourtant l’heure n’est pas au sourire.

Lire la suite sur : http://michelcollon.info/La-construction-etatique-d-une.html?lang=fr

Le chantage à l’antisémitisme expliqué par Shulamit Aloni

janvier 7, 2014

Israélienne, ancienne ministre de l’éducation en Israël, Shulamit Aloni explique simplement comment fonctionne l’instrumentalisation de la Shoah par Israël et ses supporters.

A écouter sur : http://www.europalestine.com/spip.php?article8935

Pire que du bétail : http://www.europalestine.com/spip.php?article8937

« Main basse sur la mémoire, les pièges de la loi Gayssot. » de Béatrice Pignède

octobre 9, 2012

Vingt ans après l’adoption de la loi Gayssot, de nombreux historiens, philosophes, hommes politiques de tous bords, dénoncent les dérives qu’elle a engendrées. La « mère de toutes les lois mémorielles », votée en 1990, pénalise la contestation de l’existence des crimes contre l’humanité, tels que définis par le Tribunal de Nuremberg. Présentée à l’époque comme un rempart contre l’antisémitisme, son bilan est pourtant aujourd’hui désastreux : atteintes aux libertés, concurrence génocidaire, surenchère victimaire, renouveaux identitaires et racistes, gigantesques détournements financiers. Au plan international, le verrou idéologique institutionnalisé par la loi Gayssot participe également à justifier les guerres coloniales de ces dernières années et à couvrir la politique d’Israël d’une caution inoxydable.

A voir sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article21197