Posts Tagged ‘Japon’

Le Japon commémore les 76 ans de la bombe de Hiroshima pendant les JO

août 6, 2021

Le Japon a commémoré vendredi le bombardement atomique du 6 août 1945 à Hiroshima, avec cette année une controverse liée au refus du Comité international olympique (CIO) d’appeler à une minute de silence aux JO de Tokyo en cours.

La suite sur : https://www.levif.be/actualite/international/le-japon-commemore-les-76-ans-de-la-bombe-de-hiroshima-pendant-les-jo/article-normal-1454861.html

Fukushima, 10 ans après. « Les jeux olympiques sont une opportunité pour l’industrie nucléaire mondiale »

juillet 20, 2021

Par Arkady Filine

Au Japon, les JO viennent renforcer l’idée d’une « réhabilitation » des territoires contaminés suite à la catastrophe nucléaire de 2011 et le retour définitif des habitants. Un ouvrage, Oublier Fukushima, démonte cette mystification. Extraits.

La suite sur : https://www.bastamag.net/Jeux-Olympiques-Japon-Fukushima-industrie-nucleaire-faire-oublier-la-catastrophe

« Le seuil de radioactivité, multiplié par 20 juste après la catastrophe, permet de limiter les évacuations de populations »

https://www.revuesilence.net/mot/fukushima

10 ans de Fukushima

mars 11, 2021

La date est suffisamment forte pour qu’on s’en souvienne. Cette année cela fait 10 ans déjà.
10 ans déjà que le séisme et le tsunami qui a suivi ont dévasté la côte nippone.
10 ans déjà que 3 des 6 réacteurs de la centrale de Fukushima Daïchi sont entrés en fusion.
10 ans déjà que le monde ferme les yeux, comme pour oublier la catastrophe, comme pour oublier la dangerosité…

Pourtant elles et ils n’oublient pas.

Elles et ils, ce sont les habitant·es de la préfecture de Fukushima, les personnes réfugié·es dans d’autres villes ou à l’autre bout du Japon, ce sont les enfants malades, les politiques de l’époque (Naoto Kan), les victimes en procès avec l’administration ou avec TEPCO, les liquidateurs qui travaillent encore d’arrache-pied dans des conditions délétères et au péril de leurs vies en espérant nettoyer ce qui ne peut sûrement pas l’être…

Celles et ceux qui n’oublient pas, ce sont également les pro-nucléaires qui, sous couvert de pseudo-programmes humanitaires, tentent de faire accepter la vie radioactive.

Et malgré la propagande autour des Jeux Olympiques de Tokyo, destinés à laisser croire que l’accident appartient au passé, les conséquences de la catastrophe sont toujours à l’ordre du jour, avec le déversement prévu des eaux contaminées de la centrale dans le Pacifique.

Pour ce dossier spécial à l’occasion des 10 ans de l’accident, nous avons fait le choix de laisser la main à nos amis japonais. Car qui mieux qu’eux peut nous parler de ce qui se vit au cœur de la catastrophe toujours en cours ?

La suite sur : https://www.sortirdunucleaire.org/10-ans-de-Fukushima-plus-jamais-ca?origine_sujet=LI202103

https://www.lalibre.be/international/asie/fukushima-la-catastrophe-nucleaire-qui-ne-pouvait-pas-arriver-604915cbd8ad58713a8e5f10 : « Quelques heures plus tôt, sur les ondes de la RTBF, l’un des pères du programme nucléaire belge affirmait pourtant qu’aucun danger n’était a priori à craindre de ce côté…

Dans les centrales nucléaires françaises, les problèmes se multiplient sur les « diesels d’ultime secours » : https://www.bastamag.net/Fukushima-10-ans-EDF-centrales-surete-nucleaires-systeme-de-refroidissement-diesel-d-ultime-secours

https://www.lalibre.be/international/europe/une-centrale-nucleaire-a-proximite-de-la-capitale-lituanienne-inquiete-l-europe-les-normes-minimales-ne-sont-pas-respectees-60490230d8ad58713a8de217

https://reporterre.net/10-ans-apres-l-impossible-retour-des-habitants-de-Fukushima

https://reporterre.net/Fukushima-nous-a-fait-entrer-dans-l-ere-du-capitalisme-apocalyptique

https://www.bastamag.net/Fukushima-contaminations-zones-radioactives-catastrophes-nucleaires-contre-la-resilience-thierry-ribault

Les réacteurs de Fukushima endommagés par le tremblement de terre de magnitude 7,3 du week-end dernier, perdent leur liquide de refroidissement (Blacklistednews.com)

février 22, 2021

Deux réacteurs de la centrale nucléaire de Fukushima, au Japon, ont commencé à fuir de l’eau de refroidissement à la suite du tremblement de terre de magnitude 7,3 du week-end dernier, indiquant que les dommages actuels aux réacteurs des unités 1 et 3 de TEPCO se sont aggravés, selon AP, citant le porte-parole Keisuke Matsuo.

La suite sur : https://www.crashdebug.fr/les-reacteurs-de-fukushima-endommages-par-le-tremblement-de-terre-de-magnitude-7-3-du-week-end-dernier-perdent-leur-liquide-de-refroidissement-blacklistednews-com

Et ça continue : https://www.lalibre.be/international/asie/alerte-au-tsunami-apres-un-important-seisme-dans-le-nord-est-du-japon-6055c128d8ad58713a9f7d57

Japon – Nucléaire : on repart comme avant. Suite au prochain accident !

novembre 11, 2020

Un réacteur d’une centrale nucléaire du nord-est du Japon est devenu mercredi le premier parmi ceux ayant été endommagés par le séisme et le tsunami de 2011 à obtenir une autorisation finale de redémarrage, avec le soutien des autorités régionales.

La suite sur : https://www.lalibre.be/international/asie/japon-un-reacteur-nucleaire-endommage-par-le-tsunami-de-2011-autorise-a-redemarrer-5fabd55d7b50a6525b28392c

Fukushima, la pandémie nucléaire se répand : https://www.legrandsoir.info/fukushima-la-pandemie-nucleaire-se-repand.html

Fukushima: le Japon va bientôt décider de rejeter à la mer de l’eau contaminée

octobre 16, 2020

Le gouvernement japonais va prochainement officialiser sa décision de rejeter à la mer de l’eau contaminée issue de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima, en dépit d’une forte opposition locale, ont rapporté vendredi plusieurs médias nippons.

La suite sur : https://www.lalibre.be/international/asie/fukushima-le-japon-va-bientot-decider-de-rejeter-a-la-mer-de-l-eau-contaminee-5f894cfbd8ad58270544bf2c

Il y a 75 ans

août 6, 2020

https://www.lalibre.be/international/asie/le-japon-se-recueille-pour-les-75-ans-de-la-premiere-bombe-atomique-a-hiroshima-5f2b8d7b9978e2322f08354b

« Little Boy » était-elle un « mal nécessaire » pour forcer les Japonais à capituler ? Le film démontre que le pays de l’empereur Hirohito avait de toute façon déjà perdu la guerre et s’apprêtait à négocier. Les objectifs de Truman étaient autres : tester in vivo l’efficacité de la bombe et devancer les Russes dans la course à l’armement. Même duplicité après la seconde explosion atomique, à Nagasaki, le 9 août : les Américains coupent du monde les zones japonaises dont ils ont pris le contrôle, mènent des études scientifiques mais ne soignent personne. Le quotidien des irradiés est occulté : considérés comme des pestiférés, ils doivent subir l’emprise rapace des mafias japonaises et la désagrégation des rapports humains. Dans le même temps, aux États-Unis, une propagande gouvernementale massive tente de légitimer les bombes et de rendre populaire le recours au nucléaire.

https://www.arte.tv/fr/videos/054197-000-A/hiroshima-la-veritable-histoire/

Il y a 45 ans Hiroshima, mais ils font encore peser sur nous les mêmes menaces

https://www.ptb.be/75_ans_apr_s_hiroshima_nagasaki_la_belgique_doit_s_engager_contre_les_armes_nucl_aires

Des jeux olympiques radioactifs

février 4, 2020

Promis, juré, pour emporter le morceau pour les Jeux Olympiques de 2020, le gouvernement japonais avait assuré que l’accident de Fukushima serait terminé à cette date.
Nous sommes en 2020, et voici ce qu’annonce maintenant le gouvernement : le retrait du combustible de la piscine du réacteur numéro 1 ne pourra pas commencer avant 2027 ou 2028. Celui du réacteur numéro 2, pas avant au mieux 2026. Celui du réacteur numéro 3 a commencé le 15 avril 2019, avec des robots, mais rencontre d’énormes difficultés.
Or ce piscines sont en équilibre au-dessus des réacteurs accidentés et ne résisteraient pas à un nouveau tremblement de terre. Les conséquences seraient alors dramatiques : chaque piscine contient plusieurs fois le combustible d’un réacteur. Un fort séisme comme celui de 2011 pourrait provoquer des émissions de radioactivité encore bien pires.
Neuf ans après l’accident, les réacteurs ne sont toujours pas totalement à l’arrêt (il faut continuer à injecter de l’eau pour les refroidir)… et une reprise des émissions radioactives est toujours possible.
TEPco et le gouvernement japonais annoncent maintenant que les opérations de démantèlement dureront encore une quarantaine d’années. Un délai que les spécialistes estiment bien optimiste.
Pour montrer au monde que le Japon a maîtrisé l’accident nucléaire de Fukushima, les autorités n’ont rien trouvé de mieux que de faire passer la flamme olympique au plus près de la centrale.
Greenpeace a fait des mesures sur le trajet début décembre 2019.
Alors que le taux de radioactivité au centre de Tokyo est de 0,04 microsieverts par heure et que la limite d’exposition est fixée par les autorités à 0,23 microsieverts par heure, l’association écologiste a mesuré des taux montant jusqu’à 71 microsieverts par heure, soit plus de 300 fois la limite !
Bienvenue aux sportif-ves du monde entier.
(Silence n°486 – février 2020)

Ghosn : l’exemple (le mauvais) vient toujours d’en haut

janvier 2, 2020

A quelques heures du nouvel an 2020, Carlos Ghosn s’est évadé du Japon comme un vulgaire et banal délinquant : http://www.despasperdus.com/index.php?post/2020/01/01/C.-Ghosn-%3A-l-exemple-%28le-mauvais%29-vient-d-en-haut

https://www.lalibre.be/economie/entreprises-startup/carlos-ghosn-ne-sera-pas-extrade-s-il-venait-en-france-5e0dabaf9978e272f98edaec

Eau contaminée de Fukushima: vers un rejet dans l’environnement

décembre 24, 2019

Le rejet dans l’environnement (mer ou air) de l’eau contaminée de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi est l’unique option restante après que les experts eurent exclu un stockage de longue durée, ont précisé mardi à l’AFP les autorités japonaises.

La suite sur : https://www.levif.be/actualite/international/eau-contaminee-de-fukushima-vers-un-rejet-dans-l-environnement/article-news-1232231.html