Posts Tagged ‘justice’

C’est donc cela la « justice » ?

septembre 20, 2017

Amiante : les responsables de catastrophes sanitaires deviendraient-ils intouchables ? : https://www.bastamag.net/Amiante-les-responsables-de-catastrophes-sanitaires-deviendraient-ils
Et : https://www.legrandsoir.info/asbestose-2-justice-0.html

Épandage de pesticides près d’une école : le juge prononce un non-lieu : https://www.bastamag.net/Epandage-de-pesticides-pres-d-une-ecole-le-juge-prononce-un-non-lieu

Publicités

Délocalisations et licenciements boursiers : le beau cadeau du gouvernement aux actionnaires des multinationales

septembre 20, 2017

par Olivier Petitjean

Les salariés de l’usine de Whirlpool d’Amiens – dont le combat avait défrayé la chronique pendant l’élection présidentielle – ont décidé de saisir les prud’hommes avant l’entrée en vigueur des ordonnances. Car avec la nouvelle loi Travail, il sera bien plus difficile de contester en justice une fermeture d’usine ou un plan de licenciements massifs, imposés par une entreprise multinationale en bonne santé financière. Le pouvoir de contrôle exercé par la justice sur ces « restructurations » sera très restreint. Explications.

La suite sur : https://www.bastamag.net/Delocalisations-et-licenciements-boursiers-le-beau-cadeau-du-gouvernement-aux

Le viol

septembre 20, 2017

par Geneviève Sellier

Le 21 août 1974, dans les calanques de Marseille, deux jeunes touristes belges venues passer quelques jours de vacances en France sont agressées et violées par trois hommes. Pendant quatre années, alors que leur entourage leur suggère d’oublier cet incident, ces deux jeunes femmes et leurs avocates vont se battre pour amener leurs agresseurs devant la cour d’assises d’Aix-en-Provence…

La suite sur : http://www.genre-ecran.net/?Le-viol

https://www.france.tv/series-et-fictions/telefilms/245567-le-viol.html

Abattoirs : quand la justice sert l’ordre inique

septembre 11, 2017

par Gérard Charollois

En ce mois de septembre de l’an 2017, un tribunal correctionnel français de Versailles juge, selon des dépêches de presse, deux militants de la cause animale pour « violation de domicile » et « pour atteinte à la vie privée d’autrui ». Ils auraient disposé dans un abattoir des caméras pour filmer des actes de cruauté, très légalement perpétrés à l’encontre d’animaux destinés à la boucherie et ce afin d’informer l’opinion publique.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article35615

Un parfum de Vichy

août 30, 2017

Soutien à Pierre-Alain Mannoni – Cour d’appel à Aix-en-Provence le 11 septembre à 8 h

Pierre-Alain Mannoni, enseignant-chercheur à Nice, qui était poursuivi pour avoir convoyé trois jeunes migrantes venues d’Italie, avait été relaxé le 6 janvier par le tribunal correctionnel de Nice (qui a estimé qu’il avait agi pour préserver la dignité des personnes acheminées) alors que le procureur de la République avait requis 6 mois de prison avec sursis. Le procureur a fait appel. Et lors de l’audience du 26 juin trois mois de prison avec sursis ont été requis par l’avocat général de la Cour d’appel d’Aix-en-Provence. «C’est un citoyen ordinaire qui ne respecte pas le texte de loi en le connaissant très bien du fait de ses activités militantes», a estimé l’avocat général dans son réquisitoire, craignant également un «risque de réitération très important». L’arrêt de la Cour sera rendu le 11 septembre.
C’est donc une fois de plus la solidarité en tant que délit qui est poursuivie. Rappelons que Cédric Herrou a été condamné par la même Cour d’appel le mois dernier à quatre mois de prison avec sursis. En le condamnant, la Cour d’appel d’Aix-en-Provence montre qu’elle a parfaitement intégré la volonté politique du gouvernement d’interdire l’aide aux réfugiés en faisant de la solidarité un instrument de la répression. Plus, en argumentant que « lorsque l’aide s’inscrit dans la contestation globale de la loi, elle sert une cause militante et constitue à ce titre une contrepartie » l’avocat général semble évoquer un prétendu « délit de militance » qu’il reproche également à Pierre-Alain Mannoni.

Rassemblement devant la cour d’appel à aix-en-provence le 11 septembre à 8 heures

Ainsi, dans les Alpes Maritimes comme à Calais ou partout désormais en France, l’Etat poursuit lui son travail de harcèlement et d’inhumanité: il traite en délinquants les citoyens qui aident les exilés ; il ne cesse de violer les droits des migrants et réfugiés et multiplie les violences à leur égard.

Les violences de l’état doivent cesser !
La solidarité n’est pas un délit, la militance non plus !

Procès contre un militant antinucléaire : le 12 septembre à Paris soutenons notre compagnon face à l’ogre Areva

août 28, 2017

Le 12 septembre prochain notre compagnon antinucléaire Jean Revest est traîné par Areva devant le tribunal de Paris, coupable aux yeux de l’atomiste d’avoir publié un écrit critiquant le nucléaire. Ni pour saccage ou détérioration mais simplement pour avoir oser penser et s’être exprimé. Le lobby veut faire un exemple pour effrayer tout un chacun et faire taire à tout jamais la moindre critique de l’ordre atomique. Face à cette déclaration de guerre contre la liberté d’expression : venons soutenir notre ami devant les grilles du Palais. Il encourt 1 an d’emprisonnement et 75 000€ de punition. Exigeons la relaxe !

La suite sur : http://coordination-antinucleaire-sudest.net/2012/index.php?post/2017/07/21/Proc%C3%A8s-le-12-septembre-2017-:-Soutenons-notre-compagnon-Jean-revest-contre-Areva

Mémoire interdite en Algérie

août 26, 2017

par Pierre Daum

Au milieu de la « décennie noire » des années 1990 — particulièrement durant l’été 1997 —, plusieurs massacres de population ont endeuillé l’Algérie, déjà dévastée par les affrontements entre forces de l’ordre et groupes islamistes armés. Les lois d’amnistie et la volonté des autorités d’étouffer le souvenir de ces épisodes sanglants empêchent aujourd’hui tout un peuple de panser ses plaies.

La suite sur : https://www.monde-diplomatique.fr/2017/08/DAUM/57773

Il y a 75 ans comme aujourd’hui, la solidarité est toujours un délit !

août 19, 2017

Souvenons-nous. En pleine seconde guerre mondiale, les nazis, le régime de Vichy, sa police et ses milices traquaient les Juifs, l’arrestation précédant le plus souvent l’extermination. Les enfants n’étaient pas épargnés. Au péril de leurs vies, des milliers de gens simples se sont opposés à la loi pour les aider, les cacher ou tout simplement n’ont rien dit.

Leur crime est aujourd’hui reconnu et célébré. À quoi bon ? Le temps des traques, des camps et des rafles est toujours là.

La suite sur : http://ujfp.org/spip.php?article5805

Chapeau bas : Cédric Herrou persiste et signe

août 13, 2017

par Pierrick Tillet

Condamné à 4 mois de prison avec sursis pour avoir aidé des réfugiés, Cédric Herrou persiste et signe :

« Ce n’est pas sous la menace que j’arrêterai. Bien au contraire en fait. Ça devient plus nécessaire qu’avant de lutter. Je crois qu’il y a vraiment une dérive l’État français, il y a une dérive de la Justice. Et c’est encore plus important qu’il y a un an de lutter contre ça. »

La suite sur : https://yetiblog.org/?p=2520

#Je suis Anna

août 13, 2017

Je viens de signer la pétition « #JeSuisAnna – Mon violeur toujours dehors et non jugé après 6 ans de procédure. ». C’est une cause importante. Voudriez-vous la signer à votre tour ?

La suite sur : https://mixate.wordpress.com/2017/08/09/5770/

https://www.change.org/p/jesuisanna-mon-violeur-toujours-dehors-et-non-jug%c3%a9-apr%c3%a8s-6-ans-de-proc%c3%a9dure/u/21059641?utm_medium=email&utm_source=petition_update&utm_campaign=119599&sfmc_tk=AEjahWJOLNJOqnfYTOy7HktvcozNS9sybSSMDmJdIdonU9wumdtk8rhdeLChETCP&j=119599&sfmc_sub=60710314&l=32_HTML&u=23275517&mid=7259882&jb=1