Posts Tagged ‘L214’

Abattoir Sobeval : le ministère de l’Agriculture en flagrant délit de mensonge

février 26, 2020

Des mails internes au ministère confirment que les images de L214 montrent des non-conformités.

La suite sur : https://www.l214.com/communications/20200225-abattoir-sobeval-mensonges-ministre-agriculture

« L’enfer n’existe pas pour les animaux, ils y sont déjà. » Victor Hugo

décembre 11, 2019

Des milliers de canetons vivants jetés à la poubelle ! https://www.l214.com/enquetes/2019/elevage-made-in-france/foie-gras?utm_source=Association+L214&utm_campaign=752bff0e20-EMAIL_CAMPAIGN_2019_12_10_11_56&utm_medium=email&utm_term=0_2859894380-752bff0e20-194945649

Justice : L214 condamnée pour  » complicité d’atteinte à l’intimité de la vie privée. » (des tortionnaires)

novembre 27, 2019

L214 condamnée pour avoir révélé la souffrance des animaux
Nous continuerons à dévoiler la réalité des abattoirs

Le tribunal correctionnel de Pau a rendu lundi 18 octobre sa décision concernant les poursuites à l’encontre de l’association L214, suite à la diffusion d’une enquête filmée à l’abattoir de Mauléon-Licharre en 2016. Les juges ont relaxé L214 pour la diffusion des images, mais l’ont condamnée à 5 000 € d’amende pour complicité d’atteinte à l’intimité de la vie privée. Le tribunal a également condamné l’association à verser 1 500 € à chacun des salariés de l’abattoir. L’association fait appel de cette décision.

Celle-ci nous semble profondément injuste : l’association n’a jamais dévoilé l’intimité de la vie privée des salariés. Elle ne fait que montrer les conditions de mises à mort des animaux dans les abattoirs pour rendre visible une machine destructrice réglée en France à 2 400 mises à mort à la minute.

Si nous pouvions informer et faire prendre conscience de l’horreur qui se déroule derrière les murs des abattoirs ou des élevages autrement qu’en dévoilant des images, évidemment, nous le ferions.

Mais il faut se rendre à l’évidence : jusqu’à présent, seules les images ont permis de mettre en lumière la violence inouïe qui se déroule quotidiennement dans les abattoirs. En plus des prises de conscience, les images de Mauléon ont donné lieu à la condamnation de l’abattoir, de son ancien directeur et de quatre salariés notamment pour abattage sans équipement conforme, abattage sans personnel qualifié, abattage sans précaution pour éviter de faire souffrir, abattage sans étourdissement, immobilisation sans précaution et saignée tardive.
Voir la vidéo

Les images que nous avons diffusées ont permis la création d’une commission d’enquête parlementaire sur les abattoirs à l’Assemblée nationale et poussé l’ex-ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll à ordonner des inspections dans tous les abattoirs de boucherie en France. Cet audit avait révélé que 80 % des chaînes d’abattage présentaient des non-conformités : la terreur et la souffrance inhérentes à la mise à mort sont encore accentuées par le non-respect de la réglementation.

→ Lire notre communiqué de presse

Les images que L214 a révélées ont permis de s’intéresser également aux conditions de travail scandaleuses des personnels des abattoirs : la violence touche également les ouvriers chargés de faire le sale boulot. Si des salariés doivent répondre de leurs actes devant la justice, L214 s’est toujours attachée à souligner la responsabilité de nos choix de société et des dysfonctionnements qui incombent le plus souvent aux abattoirs et aux services de l’État.

Pour mettre fin à ce système injuste, cruel, effroyable pour les animaux et les humains et désastreux pour l’environnement, nous continuerons de divulguer ce que les industries agroalimentaires cherchent à nous cacher.

À bientôt,
L’équipe de L214

https://www.l214.com/communications/20191118-abattoir-mauleon-condamnation-vie-privee?utm_source=Association+L214&utm_campaign=29fc1b90b1-EMAIL_CAMPAIGN_2019_11_27_02_10&utm_medium=email&utm_term=0_2859894380-29fc1b90b1-194945649

STOP aux vaches à hublot

juin 20, 2019

Vaches à hublot maculées d’excréments dans un environnement pauvre, bétonné et sale, lapins et cochons enfermés dans des cages métalliques exigües, poulets boiteux en excès de poids… la recherche pour que les animaux produisent plus de lait ou de viande conduit à des expérimentations révoltantes au sein du centre de Sourches du groupe Sanders (groupe Avril).

La zootechnie telle que conduite depuis le XIXe siècle a conduit à transformer physiquement les animaux. Ils sont devenus plus grands, plus lourds, plus productifs. Au cours du XXe siècle, cette transformation s’est encore intensifiée.

La suite et pour agir: https://www.l214.com/enquetes/2019/elevage-made-in-france/vaches-hublot#petition

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article41593

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article41659

« L’élevage respecte les normes françaises de production » !!!!!

mai 22, 2019

https://www.l214.com/lettres-infos/2019/05/22-campagne-poulet-on-peut-sen-passer-marathon-clermont/?play-v40NJqjNauQ&cache&utm_source=Association+L214&utm_campaign=ff635aabac-EMAIL_CAMPAIGN_2019_05_22_03_26&utm_medium=email&utm_term=0_2859894380-ff635aabac-194945649#video-v40NJqjNauQ

Comme le disait Coluche : « Sin on n’achetait pas ça ne se vendrait pas », alors à nous d’agir.

Abattoirs : quand la justice sert l’ordre inique

septembre 11, 2017

par Gérard Charollois

En ce mois de septembre de l’an 2017, un tribunal correctionnel français de Versailles juge, selon des dépêches de presse, deux militants de la cause animale pour « violation de domicile » et « pour atteinte à la vie privée d’autrui ». Ils auraient disposé dans un abattoir des caméras pour filmer des actes de cruauté, très légalement perpétrés à l’encontre d’animaux destinés à la boucherie et ce afin d’informer l’opinion publique.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article35615

Henaf menace L214

juillet 2, 2017

« Hier, nous dévoilions les conditions industrielles dans lesquelles sont élevés les cochons pour la marque Hénaff. En réponse, la société nous met en demeure de retirer les images et menace de nous attaquer en justice. Cela montre bien que le mot “transparence”, utilisé constamment par la marque, n’est que de la poudre aux yeux.

Hénaff affirme se soucier du bien-être animal et montre des cochons heureux dans des espaces verdoyants et lumineux, mais ces images bucoliques n’ont rien à voir avec ce qu’endurent les animaux : cochons entassés, enfermés en bâtiment clos, truies en cages, castration à vif et coupe des queues, animaux agonisants, cadavres abandonnés dans les couloirs et remplissant des poubelles entières… Les animaux subissent en réalité une vie misérable, faite d’ennui, de frustration et de souffrance.

Les filières d’élevage veulent nous faire croire que les animaux qui finissent dans les assiettes ont été bien traités et dépensent des sommes colossales pour faire perdurer ce système qui broie des millions de vies. »

Pour rappel : https://rannemarie.wordpress.com/2017/06/29/derriere-lemballage-la-dure-realite-de-lelevage/

Réaction très simple à avoir : ne plus acheter de produits Hénaff

Derrière l’emballage, la dure réalité de l’élevage

juin 29, 2017

Alors que la marque Hénaff se targue de “transparence” et montre des cochons en plein air sur son site internet, en réalité les cochons connaissent une vie de misère. Forcés à vivre sur un sol en béton nu, entassés, sans jamais pouvoir sortir, leur vie n’est qu’ennui et frustration. Les mères sont immobilisées dans des cages exiguës : elles ne peuvent ni se retourner ni s’occuper de leurs petits. Des cochons agonisants sont abandonnés à leur sort, sans soins. Des cadavres, parfois en putréfaction, s’entassent à côté des vivants. Face à ces conditions de vie intolérables pour les animaux, alertons les dirigeants de la marque.

La suite sur : https://www.l214.com/enquetes/2017/elevage-made-in-france/henaff/?play&utm_source=Association+L214&utm_campaign=136d49eb4c-EMAIL_CAMPAIGN_2017_06_29&utm_medium=email&utm_term=0_2859894380-136d49eb4c-194945649

Si nous refusons d’acheter, ils seront obligés de changer leurs méthodes. Nous n’avons plus aucune excuse, agissons.

Cela suffit !

octobre 25, 2016

La fête juive du Grand Pardon, Yom Kippour, a eu lieu le 12 octobre. Journée de repentance et de réconciliation pour les croyants, elle est précédée dans certaines communautés orthodoxes d’un rituel causant la souffrance et l’agonie de centaines de milliers de jeunes oiseaux.

La suite sur : https://www.change.org/p/m-ha%C3%AFm-korsia-grand-rabbin-de-france-stop-au-massacre-de-poulets-par-tradition-religieuse?utm_source=Association+L214&utm_campaign=1b9987370b-lettre_d_info_Kapparot10_25_2016&utm_medium=email&utm_term=0_2859894380-1b9987370b-194945649

Les poules de la démission – oeufs Matines et Xavier Beulin

juillet 1, 2016

par Périco Légasse

Le patron de la FNSEA, premier syndicat agricole français, qui est aussi le PDG du groupe Avril, distributeur de la marque Matines, se retrouve au cœur du scandale de la malbouffe financiarisée. Les images chocs de l’association L214 viennent encore d’en souligner l’inhumanité.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article31704