Posts Tagged ‘la Une’

La Méditerranée, une future mer morte?

avril 5, 2018

par Lola Lemaigre

Une démonstration interpellante de ce qu’endure la grande bleue. A 22 h 05 sur La Une.

La Méditerranée ne représente que 1 % de la totalité des océans dans le monde mais c’est 10 % de la biodiversité marine », lance un expert en guise d’introduction. Le joyau de notre continent attire chaque été plus de 300 millions de touristes, pas étonnant donc que la Méditerranée soit la première destination touristique au monde. Elle se classe malheureusement aussi en tête des mers les plus polluées. En cause ? Le tourisme de croisière, mais pas seulement.

La suite sur : http://www.lalibre.be/culture/medias-tele/la-mediterranee-une-future-mer-morte-5ac4f558cd702f0c1ab51c78

http://www.lalibre.be/actu/planete/d-ou-viennent-ces-fresques-de-sable-qui-apparaissent-sur-les-plages-d-europe-5aca13dbcd709bfa6b412743

La guerre des vêtements à bas coût

août 20, 2017

par Lola Lemaigre

« Dossiers d’été : enquête sur l’industrie de la mode », une enquête à voir ce mercredi 23 août, sur La Une, à 20h25.

Pour le dernier numéro des « Dossiers d’été », Anne-Laure Macq propose de se plonger dans les coulisses de l’industrie de la mode à bas prix avec deux enquêtes intéressantes.

La suite sur : http://www.lalibre.be/culture/medias-tele/la-guerre-des-vetements-low-cost-59958814cd70d65d256e9302

https://www.oxfammagasinsdumonde.be/blog/2017/02/24/bangladesh-hm-zara-et-ca-boycottent-le-sommet-de-lindustrie-de-lhabillement/#.WZlNJOlpzIU

Nous pouvons choisir d’être des consomm-acteurs !

Cobayes humains.

juillet 6, 2011

La Une – 22h20 – mercredi 6/7  

Avant qu’un médicament ne soit mis sur le marché, il est d’abord testé sur des animaux, puis sur des êtres humains, au fil d’essais cliniques strictement réglementés et contrôlés. Mais pour des raisons de coûts, les laboratoires pharmaceutiques en Occident délocalisent un tiers de ces tests vers les pays émergents, au mépris de l’éthique et de la sécurité. Paul Jenkins a mené l’enquête en Inde jusque dans les bidonvilles pour découvrir comment ces essais cliniques sont menés sans transparence. Au nom du progrès scientifique et de la rentabilité, les « cobayes » et ceux qui consomment les médicaments encourent des risques. Cobayes Humains est une plongée au coeur de l’industrie pharmaceutique, où un pouvoir colossal et la course incessante au profit ont conduit à des excès invraisemblables et à des pratiques odieuses.

On le sait, les essais cliniques sont un processus long et coûteux. Avant d’obtenir leur autorisation de mise sur le marché, les médicaments que nous achetons en pharmacie sont testés pour en vérifier la sécurité et l’efficacité. Du fait de l’augmentation du coût de ces essais en occident et de la réticence croissante des occidentaux à participer à la recherche clinique, les laboratoires pharmaceutiques – y compris les grandes sociétés qui fabriquent les médicaments les plus connus – délocalisent une partie de plus en plus importante de leurs essais cliniques vers les pays émergents : Inde, Amérique latine, Europe de l’Est et Chine.
L’Inde est aujourd’hui l’une des nouvelles destinations très recherchées pour la sous-traitance des essais cliniques. Cette industrie, en pleine expansion, est estimée à des milliards d’euros. Mais elle n’est pas sans soupçons. Parti au coeur des quartiers pauvres de l’Inde, Paul Jenkins y a recueilli les témoignages de cobayes ou de familles qui ont perdu des proches à la suite d’essais cliniques. Au fil du reportage, on comprendra comment ces cobayes ont été recrutés sans connaître la nature des médicaments qu’ils testaient. On découvrira aussi qu’ils n’ont à peu près aucun moyen de recours possibles en cas d’accident. Au travers d’interviews de défenseurs d’éthique médicale, d’experts indépendants, de médecins chercheurs et de patrons de firmes pharmaceutiques, l’enquête montrera également que des médicaments peuvent être ainsi mis sur le marché en ayant obtenu leur licence parfois dans des conditions douteuses. Une enquête édifiante au coeur d’un système où la rentabilité prend le pas sur la sécurité et l’éthique.

 
 
 

Les chemins de la mémoire.

juin 27, 2011

La Une – 23h05 – lundi 27/6    

Espagne, 1975 : mort du dictateur Franco, au terme de 40 ans d’un régime répressif qui a fait des centaines de milliers de victimes – orphelins, prisonniers, exilés, déportés, torturés. Aujourd’hui, plus de 35 ans après, et après des années de silence, l’Espagne commence à lever le voile sur cette période et à rendre justice aux victimes du franquisme.

 

Torture made in USA.

juin 15, 2011

La Une – 22h15- mercredi 15/6   

Les Etats-Unis ont-ils utilisé la torture sciemment ? Les plus hauts dirigeants du pays l’ont-ils organisée comme une part intégrante de leur stratégie ?Une enquête de Marie-Monique Robin à base de documents et témoignages clés comme celui du concepteur du programme de détentions secrètes de la CIA, des archives d’auditions parlementaires, etc. des pièces à charge atterrantes.
 

Léon Degrelle ou la Führer de vivre.

juin 7, 2011

La Une – 23h05 – mardi 7/6  

Poète, écrivain, journaliste, pamphlétaire, tribun, fondateur du mouvement Rex qui a fait trembler l’establishment belge dans les années trente, collaborateur du régime nazi, créateur de la légion Wallonie (future division SS Wallonie), condamné à mort par contumace par le Conseil de guerre de Bruxelles, exilé en Espagne en 1945, proscrit en tant que dernier défenseur du fascisme européen, Léon Degrelle est un personnage hors norme. Ce documentaire original se fonde sur des révélations de proches encore vivants, des documents et des archives inédits, des éléments neufs révélés par des recherches historiques non encore publiées.

http://www.resistances.be/unnaziwallon.html

 

Soirée spéciale : « Amnistie…, amnésie ? »

juin 7, 2011

La Une – 21h45 – mardi 7/6  

Comme d’autres pays occupés en 1940-45, la Belgique a connu le phénomène de la collaboration.

Ce passé douloureux entraîne encore aujourd’hui une polémique à l’échelle du pays.

Après la prise en considération par le Sénat d’une proposition de loi initiée par le Vlaams Belang visant à nier les faits de collaboration, Nathalie Maleux ouvre le débat sur l’amnistie.

http://resistances.be/amnistie01.html

http://www.bassenge.be/actualites/sqqsq

 

L’occupation intime.

juin 7, 2011

La Une – 20h25 – mardi 7/6  

Réalisé d’après le livre de Patrick Buisson: «1940-1945, années érotiques» dans lequel l’auteur décrit ces années de guerre qui furent tragiques et douloureuses, mais dont les Français se sont finalement accommodés, ce documentaire surprenant explore tout ce qui dans les années de guerre ne relève pas de la politique et de l’idéologie. Il montre des Français qui en dépit du moralisme vichyste sont adeptes de la liberté sexuelle.

Enfumés !

mai 30, 2011

La Une – 22h – lundi 30/5   

Les climatologues du monde entier s’accordent sur une chose : il est tard. Un temps précieux a été perdu. Pourquoi les pays développés, Etats-Unis en tête, ont-ils tant tardé à prendre des mesures contre le réchauffement climatique ? Parce qu’un lobby efficace et discret a freiné de toutes ses forces. A sa tête, on trouve certaines des entreprises les plus rentables et les plus puissantes de notre planète. Le pétrolier Exxon Mobil par exemple 370 milliards de dollars de profits en 2005. Si demain des mesures globales et coordonnées visant à réduire l’effet de serre venaient à être prises, elles entraîneraient une baisse inévitable de la consommation en essence. Donc une chute mécanique des profits et du taux de l’action boursière. Pour éviter cela, le pétrolier allié aux industries automobiles et charbonnières a financé une extraordinaire machine de guerre visant à nier l’urgence climatique. Ces hommes d’influence pèsent sur le débat aux USA mais aussi en Grande-Bretagne et dans les institutions européennes à Bruxelles. A Washington, on les appelle ‘The Carbon Club « , le Club du carbone. Et le président Bush a été leur meilleur allié jusqu’à la victoire de Barack Obama qui viendra changer le sens de l’histoire.
 
Et ça continue, encore et encore !  
 
 
Tout tout doit continuer !
 
 
Mais nous sommes tous responsables, à des degré divers.
 
 
Vive l’a-croissance et la simplicité volontaire.
 

Toxic Somalia.

mai 18, 2011

La Une – 22h – mercredi 18/5      diffusé également sur ARTE le 24/5 à 20h40

Déverser une tonne de déchets toxiques le long des côtes somaliennes ne coûte que 2,50$. C’est la décharge la moins chère du monde, et une source de bénéfices confortables pour les occidentaux. Mais des centaines de Somaliens tombent malades, empoisonnés par les rebuts des autres. Qui déverse ces déchets ? Qui en tire profit ? Deux journalistes italiens ont déjà perdu la vie pour avoir posé ces questions. Ce documentaire ouvre à nouveau l’enquête, qui nous emmène du côté de la mafia italienne, des pirates somaliens et des trafics entourant la gestion des déchets nucléaires.