Posts Tagged ‘langue’

Les conséquences désastreuses de la novlangue

octobre 6, 2019

par Vanhoolandt David, Ben Merieme Mohamed. Philosophes

Toute langue est éminemment politique. Bien loin de nous servir en effet qu’à la seule communication, la langue médiatise ou forme, avant tout, le rapport que chacun d’entre nous entretien non seulement avec lui-même, mais aussi avec les autres, les choses, le Monde.

La suite sur : https://www.levif.be/actualite/environnement/les-consequences-desastreuses-de-la-novlangue/article-opinion-1199511.html

Le français est-il une langue morte ?

janvier 25, 2018

par Jacques Myard

« Ma patrie, c’est la langue française » disait Albert Camus. La langue est, en effet, un logiciel qui structure non seulement le langage mais la pensée et qui, de siècle en siècle, construit une culture. Nier sa langue, c’est nier sa propre culture, sa propre existence ; en pratiquant systématiquement un idiome étranger, on sert non seulement une influence étrangère mais petit à petit on place sa culture sous le joug d’une culture dominante.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article36836

Et : http://bab007-babelouest.blogspot.be/2018/01/langue-francaise-notre-combat.html

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article36837

La langue des maîtres et sa fabrique

août 29, 2015

par Pierre Tévanian, Sylvie Tissot  

Après plus de dix ans de travail critique au sein du collectif Les mots sont importants, si l’on doit caractériser à grand traits la langue des maîtres, on peut dire qu’elle repose sur une logique binaire au fond très ancienne, déjà à l’œuvre dans la novlangue totalitaire ou coloniale décrite par Orwell : euphémisation de la violence des dominants (État, patronat, pression sociale masculiniste, hétérosexiste et blanco-centriste), et hyperbolisation de la violence des dominé-e-s…

La suite sur : http://lmsi.net/La-langue-des-maitres-et-sa

Turluton dondon, turlutaine dondaine…

juillet 25, 2015

Par Paul C.

Préambule : le choix d’un titre bizarre a pour motivation illusoire de détourner les big brothers de la planète du contenu plutôt séditieux des propos qui vont suivre. Vu l’ambiance qu’instaure l’évolution législative de notre beau pays peuplé de gens formidables, j’ai de plus en plus l’impression d’écrire avec une caméra de vidéo surveillance dans le dos. Et ce ne sont pas les propos mielleux des socialistes d’opérette, de Valls à Cazeneuve, qui vont me rassurer. « Vous n’avez rien à craindre de nous » déclare Bruno Leroux, le président du groupe roudoudou à l’Assemblée Nationale. Nous ne voulons traquer que les terroristes pas les citoyens respectables qui votent dur ou mou, mais qui votent dans le trou. Gardez la faction roudoudou au pouvoir et vous pourrez continuer à roudoudouler à votre aise… Sachant que le fait de vouloir manifester sur la place Taksim à Istanbul le premier mai est qualifié d’acte « terroriste » par Monsieur Erdogan, j’espère que ce brave gouvernement bienveillant que nous avons l’immense chance d’avoir porté au pouvoir, ne sera pas trop vite remplacé par les clowns sinistres qui jouent à sa droite. Au cas où le président du groupe roudoudou serait sincère (why not ? mais là je me la joue un brin naïf sur les bords !) je crains que ceux qui vont lui succéder, dans un futur trop proche, le soient un peu moins. Ne jouons pas à l’autruche : toutes les mesures de surveillance qui sont prises à l’heure actuelle n’ont qu’un objectif : prévenir toute tentative de mouvement social. Quant aux gus de la NSA, je pense qu’ils en ont pour un moment avant de décrypter le sens profond du mot Turluton… (« Do you think there is a link with « la turlute » » ?)

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article29011

La turlute

Le phallocentrisme en action

octobre 13, 2014

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article27008

Fernand Brunot déplorait déjà en 1922 « l’affreux Mme LE qui gâte tant de nos textes. »

Lire aussi : Science Po : Du machisme latent à l’acharnement http://rebellyon.info/Du-machisme-latent-a-l-acharnement.html

Damourette et Pinchon, auteur de « Des mots à la pensée », en 1920 écrivaient : « La facilité du français à former des féminins différenciés devraient détourner les femmes adoptant des professions jusque-là masculines de ridiculiser leurs efforts méritoires par des dénominations masculines écoeurantes et grotesques, attentatoires au génie de la langue. »

(Souce : Histoire d’une évasion – Benoîte Groult)

Ces Messieurs auraient-ils peur ?

Speak White

mai 3, 2014

Speak white (en français : « Parlez blanc ») est une injure proférée aux Canadiens français par les Canadiens anglais lorsqu’ils parlaient français en public

La suite sur : http://hobo-lullaby.over-blog.net/2014/05/speak-white.html

Faut-il pleurer, faut-il en rire ? Les crétins sont de sorties

septembre 4, 2013

De nombreux Français et Wallons vivent à Menin (Menen, en néerlandais), petite commune flamande, située aux confins de la frontière linguistique et de la frontière française. « Elle communique d’ailleurs directement avec la commune française d’Halluin, dont elle partage la rue principale », nous apprend Wikipédia.

La suite sur : http://www.lesoir.be/311154/article/actualite/belgique/politiclub/2013-09-04/menin-on-prefere-langue-des-signes-au-francais

Encore une histoire belge.

août 12, 2013

par S. Legros

Les problèmes linguistiques qui touchent et divisent notre pays ont également des effets à l’étranger.

La suite à lire sur : http://www.lalibre.be/actu/belgique/des-francais-flashes-en-belgique-non-poursuivis-a-cause-de-contraventions-en-neerlandais-5208e1ee3570fb19a88c0ad7

Refusons le sabordage du français.

mai 23, 2013

par Claude Hagège, professeur au Collège de France

La France n’est certes que la source historique, et non la propriétaire exclusive de la langue française, que partagent avec elle, à travers le monde, les soixante-dix-sept États et gouvernements constituant ensemble l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF). Du moins jusqu’ici.

La suite à lire sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article23053

Intolérable agression francophone au Parlement flamand.

mai 16, 2013

« Nous ne pouvions tout de même pas laisser un texte en français au parlement flamand. »
Le président du parlement flamand Jan Peumans (N-VA) a fait pression sur l’organisateur d’une exposition au sein de son institution pour supprimer, dans la brochure de cette exposition, un phylactère en français d’un dessin de la série des Cités obscures des bédéistes franco-belges Benoît Peeters et François Schuiten, rapporte jeudi De Standaard.

La suite à lire sur : http://www.lalibre.be/actu/belgique/article/816029/jan-peumans-censure-un-phylactere-en-francais-de-schuiten-et-peeters.html

http://portfolio.lesoir.be/v/le_kroll/334Kroll.jpg.html