Posts Tagged ‘lecture’

Lire, déjà tout un voyage

juillet 24, 2019

Partir en livre. Pierre Martial et l’association Livres Partout distribuent des livres aux enfants qui ne partent pas en vacances.

A l’occasion de la 5ème édition de l’opération « Partir en livre », de nombreux “lâchers de livres” (distributions gratuites de livres et crossbooking) ont été effectués dans les rues et les squares de Paris au profit des enfants qui ne partent pas en vacances par l’écrivain Pierre Martial et l’association “Livres Partout”.

La suite sur : https://www.pierremartial.com/Partir-en-livre-Pierre-Martial-et-l-association-Livres-Partout-distribuent-des-livres-aux-enfants-qui-ne-partent-pas-en_a338.html

Allons à la chasse aux livres

juin 19, 2018

Partez à la chasse aux livres ! Vous trouverez ci-dessous une liste de pays avec des livres dans la nature… Après avoir enregistré et libéré un livre, les membres peuvent rédiger des notes de libération, spécifiant où exactement (ou approximativement) ils ont laissé un livre. Vous pouvez chercher dans ces libérations actives ici, par pays, région/état/province, ville et zone de BookCrossing.

Le nombre indique combien de livres ont été libérés ces 30 derniers jours et n’ont pas encore été attrapés. Si le nombre affiché est rouge, cela précise que des livres ont été libérés à cet endroit ces 3 derniers jours.

La suite sur : http://www.bookcrossing.com/hunt

Et si vous libériez vos propres livres ?
N’avez-vous pas quelques romans que vous ne relirez probablement jamais ? Faites-en profiter d’autres.
Bien sûr, le but n’est pas de se débarasser de vieux papiers mais de partager vgos lectures.
Les livres doivent être en bon état. Il peut s’agir de romans, de BD, d’essais, etc.
Libérez-les dans un endroit public en collant un petit mot dessus.

La chasse aux livres est ouverte.

Silence, on lit !

juin 15, 2018

Lire ensemble, en silence, librement, avec plaisir, tous les jours, à la même heure. C’est ce que propose une association française, depuis maintenant deux ans, aux établissements scolaires. L’idée emballe et ne cesse de faire des petits.

La suite sur : https://www.enmarche.be/culture/lectures/silence-on-lit.htm

Rencontrer les livres à l’ombre des arbres

avril 16, 2018

par Toussaint Gilles

Le 21 avril, le Domaine de Chevetogne accueille la première « Journée Victor de la littérature ».

Un enfant qui lit sera un adulte qui pense. » Cette phrase, dont le Fonds Victor a fait sa devise, résume à elle seule la philosophie humaniste et émancipatrice qui souffle sur ce projet.

La suite sur : http://www.lalibre.be/culture/livres-bd/rencontrer-les-livres-a-l-ombre-des-arbres-5ad37f2ecd702f0c1ae6c162

Livres contre barbarie

avril 13, 2018

A Gaza, des chaînes de lecteurs. http://europalestine.com/spip.php?article14155

Un palestinien tué jeudi soir à Gaza ! http://europalestine.com/spip.php?article14157

BDS : Dublin, première capitale européenne à passer à l’acte : http://europalestine.com/spip.php?article14154

Pour propager l’amour des livres, l’écrivain et blogueur Pierre Martial lance l’opération “Lire partout!”

mai 24, 2017

C’est assis sur un banc-sculpture en forme de livre, square Gabriel Pierné, à Paris, et entouré d’impressionnantes piles de livres, que l’écrivain et blogueur Pierre Martial, inlassable défenseur des livres, a publiquement lancé l’opération “Lire Partout!“.

La suite sur : http://www.pierremartial.com/Pour-propager-l-amour-des-livres-l-ecrivain-et-blogueur-Pierre-Martial-lance-l-operation-Lire-partout_a302.html

Liège : Festival Corps de textes

mars 5, 2017

par Guy Duplat

Dans la Cité ardente, on pourra pendant un week-end, écouter des extraits de grands livres d’aujourd’hui.

Du 9 au 12 mars, dans différents lieux de la ville, Liège aura son festival littéraire, « Corps de textes », confié au Théâtre de Liège. L’idée est simple : des acteurs lisent des extraits de textes littéraires, donnent « corps » aux « textes ». L’écriture peut aussi s’écouter et être redécouverte ainsi.

La suite sur : http://www.lalibre.be/culture/livres-bd/a-liege-la-litterature-s-ecoute-58b9c125cd708ea6c0f6b8b4

Le boucher brésilien qui faisait revivre les vieux livres

juin 2, 2016

par Jean-Claude Gerez

Analphabète jusqu’à l’âge de seize ans, Luiz Amorim, boucher de profession, fait partager sa passion dévorante des livres et de la lecture au plus grand nombre et surtout à ceux qui n’y ont pas accès.

La suite sur : http://reporterre.net/Le-boucher-bresilien-qui-faisait-revivre-les-vieux-livres

Les fachos sans vergogne

février 19, 2014

par Bernard Gensane

J’ai publié récemment un article sur les lectures malsaines d’Herman Van Rompuy. Des réactions assez critiques me sont revenues du genre “ il ne faut pas tout mélanger, les hommes politiques ont le droit de lire ce qu’ils veulent, ce n’est pas parce qu’on lit un facho qu’on est soit même facho ”, etc. Je voulais montrer la porosité des idées entre l’extrême droite et la droite qui gouverne toute l’Europe, y compris par Solfériniens interposés.

La suite sur : http://www.legrandsoir.info/les-fachos-sans-vergogne.html

Le Bouchot. Hortense Dufour

septembre 6, 2012

Je l’ai trouvé au milieu de vieux livres à donner, j’ai lu le résumé :

 » Un bouchot, c’est l’ensemble de pieux, en Charente-Maritime, fichés dans la vase, auxquels s’agglutinent les moules. Mais le Bouchot, c’est aussi le nom de la maison – du baraquement devrait-on dire – qui s’enfonce lentement dans la vase du marais charentais où vit une singulière famille. Celle de Monsieur le Juge, parti en Tunisie rejoindre une nouvelle affectation, laissant derrière lui épouse et enfants.

Le Bouchot, ce pourrait encore être Térésa violoncelliste et accordéoniste à ses heures, la femme de Monsieur le Juge. Mais avant tout, le Bouchot est la véritable souche à laquelle s’accrochent pour survivre, les enfants, Zino l’ainé, obsédé par les squelettes, Océan la narratrice, mais aussi Nonno, le grand-père italien, flûtiste, et Zia, la grand-tante pianiste, éternels amoureux toujours vêtus de leurs habits de concert.

Le Bouchot, c’est huit ans de la vie d’une famille peu ordinaire qui, par la musique et le rire, métamorphose le sordide en truculence et le drame en cocasserie. Car la vie n’est pas facile au Bouchot. Monsieur le Juge oublie d’envoyer les mandats qui permettraient aux siens de manger, mais jamais ceux nécessaires à l’entretien de sa somptueuse Bugatti. Alors Térésa, magistralement, fait des miracles dans cet univers rude et merveilleux, plein de bruits et de fureurs soudaines, de farces, de folie, de drame, de drôleries. »

Je l’ai ouvert, je ne l’ai pas fermé avant le point final.