Posts Tagged ‘libéraux’

Lettre ouverte à Richard Miller

juin 14, 2018

Une opinion de Vincent Engel, écrivain, dramaturge et professeur à l’UCL et à l’IHECS.

A lire sur : http://www.lalibre.be/debats/opinions/lettre-ouverte-a-richard-miller-5b22215055326301e785720f

Publicités

Les élites n’ont plus aucune crédibilité

octobre 22, 2017

par Chris Hedges

Nous vivons dans une nation ou les médecins détruisent la vie, les avocats la justice, les universités la connaissance, la presse l’information, la religion la morale et les banques l’économie.

La suite sur : https://www.legrandsoir.info/les-elites-n-ont-plus-aucune-credibilite.html

Les services publics dans le viseur de la coalition kamikaze

août 8, 2014

par Quentin Vanbaelen

Mercredi 6 août, on apprenait que les négociateurs de la coalition kamikaze (MR, Open VLD, N-VA, CD&V) pour le gouvernement fédéral entendaient aborder une discussion particulièrement importante : la privatisation des services publics. Ce grand dada des libéraux de tous bords risque donc de frapper, bien qu’il s’agisse d’une opération tout sauf bénéfique pour la collectivité.

La suite sur : http://ptb.be/articles/les-services-publics-dans-le-viseur-de-la-coalition-kamikaze

Chérir la liberté, justifier l’esclavage

décembre 17, 2013

par Lucien Sève

Qui se fait du libéralisme l’image donnée par les libéraux va au-devant de rudes surprises en lisant ce maître livre de Domenico Losurdo, où d’entrée apparaît un extraordinaire paradoxe.

La suite à lire sur : http://www.monde-diplomatique.fr/2013/06/SEVE/49176

L’objectif ultime des libéraux de droite et de gauche : Une Europe euro-américaine.

mai 31, 2013

par Raoul Marc Jennar

« L’Europe est (…) vouée à un destin analogue à celui du Canada, c’est-à-dire à être progressivement dépossédée de toute indépendance économique et culturelle à l’égard de la puissance dominante. En fait l’Europe vraiment européenne fonctionne comme un leurre dissimulant l’Europe euro-américaine qui se profile et qu’elle facilite en obtenant l’adhésion de ceux qui en attendent l’inverse exact de ce qu’elle fait et de ce qu’elle est en train de devenir. » Pierre Bourdieu, Vienne, 10 novembre 2000 et Contre-feux 2, Raisons d’Agir, 2001, p.68

Lire la suite sur : http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article23119

Et : http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article23125

« Monsieur Michel, j’ai en moi la colère des pauvres. »

mai 4, 2012

Par Claude Emonts 

Claude EMONTS, Président de la Fédération des CPAS de Wallonie et du CPAS de Liège, s’exprime à titre personnel et répond aux récentes déclarations de Charles Michel.

J’ai lu dans la presse (LLB du 28-29 avril), avec consternation, une énième attaque d’un homme politique contre ce qu’il appelle, ainsi qu’une bonne partie des droites, « l’assistanat ». Président de la Fédération des CPAS de Wallonie et du CPAS de Liège, je suis bien placé pour comprendre de quoi il parle.

La suite sur : http://www.lalibre.be/debats/opinions/article/735929/monsieur-michel-j-ai-en-moi-la-colere-des-pauvres.html

Merci Monsieur. 

A quand la fin de l’assistanat des riches ?  Intérêts notionnels, réduction de cotisations sociales, cumul des mandats, DLU, …

A quand la taxe sur la fortune, les transactions financières, la taxation à 100% des salaires indécents au-delà d’un certain montant, …. ?

Quel cynisme !

novembre 21, 2011

Il paraît que les libéraux étaient d’accord pour négocier, mais à leurs conditions sans doute ? ( bien qu’ils aient perdu les élections)

« Le président du MR, Charles Michel, a insisté lundi sur le fait que son parti n’avait jamais refusé de négocier. Il a ajouté que le geste du formateur suscitait dans son parti « une gigantesque incompréhension ». « Nous sommes choqués par la décision du formateur de quitter la table des négociations en ce moment délicat pour le pays.– Le président des réformateurs a insisté sur le fait que « le MR a confirmé sans relâche tout au long du week-end et encore ce lundi matin sa volonté de finaliser la négociation et de conclure un accord budgétaire ». « On a démontré dans les discussions communautaires notre capacité à être courageux et nous avons le sentiment que, moyennant quelques arbitrages supplémentaires, le compromis était possible. La décision du formateur suscite dès lors une gigantesque incompréhension », a-t-il conclu. – http://www.lalibre.be/actu/crise-politique/article/701458/le-geste-du-formateur-suscite-une-gigantesque-incomprehension-au-mr.html

Négocier, pour les libéraux, ça veux dire :

Pas touche aux intérêts notionnels, pas de taxe sur les grosses fortunes, pas touche à la voiture de société du libraire de Mr. Michel, pas de taxe sur les revenus financiers, … mais bien sûr : s’attaquer à l’indexation des salaires, faire la chasse aux chômeurs, ces profiteurs, et réduire le montant et la durée de leurs faramineuses allocations de chômage, …

 

 

A croire que

novembre 21, 2011

les libéraux du Nord et du Sud s’étaient mis d’accord avec De Wever pour, après avoir éjecté les partis Ecolo et Groen, faire de même avec le PS et faire un hold-up sur le pouvoir, eux qui ont perdu les élections !

http://www.lesoir.be/actualite/belgique/elections_2010/2011-11-21/l-appel-de-la-n-va-a-un-gouvernement-d-urgence-sans-les-socialistes-878188.php

FAQ sur les intérêts notionnels.

novembre 19, 2011

Par Frère Albert  

1. C’est quoi, les intérêts notionnels ?
2. Comment sont calculés les intérêts notionnels ?
3. Que se passe-t-il si les intérêts notionnels dépassent le bénéfice imposable ?
4. Qu’entend-on par « fonds propres corrigés » ?
5. Depuis quand sont appliqués les intérêts notionnels ?
6. Quels sont les taux des intérêts notionnels ?
7. Les intérêts notionnels existent-ils dans d’autres pays ?
8. Qui a « inventé » les intérêts notionnels ?
9. Les intérêts notionnels sont-ils liés aux investissements ?
10. Quelles sont les conditions pour bénéficier des intérêts notionnels ?
11. Quel est le coût budgétaire des intérêts notionnels ?
12. Le coût des intérêts notionnels va-t-il augmenter à l’avenir ?
13. Quelle part des intérêts notionnels a été aux PME ?
14. Quelles entreprises ont le plus déduit d’intérêts notionnels en 2006 ?
15. Quel est l’impact des intérêts notionnels sur l’économie et l’emploi ?
16. Pourquoi peut-on dire que les intérêts notionnels ont un effet négatif sur l’emploi ?
17. Comment certaines grandes entreprises abusent-elles des intérêts notionnels ?
18. Quels parlementaires ont voté la loi instaurant les intérêts notionnels ?
19. Combien coûtent les intérêts notionnels à chaque ménage ?
20. Offrir des intérêts notionnels aux sociétés ou augmenter le pouvoir d’achat de la population ?

Les réponses à lire sur : http://www.frerealbert.be/fiscalite/impt-des-socits/faq-sur-les-intrts-notionnels/

L’amer Michel, maître chanteur ?

novembre 17, 2011

Les libéraux font-ils du chantage à l’accord budgétaire en exigeant pour prix la participation aux gouvernements régionaux ?

Charles Michel, ferme et sûr de lui qui nous disait, il n’y a pas si longtemps :

« Si on accepte la scission de BHV, on ancrera Bruxelles en Flandre, considérant qu’il y aura là définitivement des frontières d’Etat », avait solennellement déclaré le ministre brabançon. Avant de poursuivre : « L’élargissement de Bruxelles est la seule réponse qui puisse être acceptée par les francophones en cas de scission. » Des propos qui tendent à confirmer que le MR est bien le plus dur des partis francophones dans le dossier BHV. Et qu’il le restera.

http://www.levif.be/info/actualite/belgique/communautaire-et-elargissement-de-bruxelles-un-michel-n-est-pas-l-autre/article-1194945135612.htm

Paroles, paroles, paroles ….