Posts Tagged ‘libertés fondamentales’

Ceci n’est pas une « dictature sanitaire »

août 5, 2021

Un texte de Guy Leboutte, citoyen

Les usagers de cette expression se trompent doublement. Ce que nous vivons n’est ni dictatorial ni… sanitaire.

« Mal nommer un objet, c’est ajouter au malheur de ce monde », écrivait Albert Camus. Or les usagers de l’expression selon laquelle nous sommes en « dictature sanitaire » se trompent au moins doublement. Ils se trompent d’abord parce qu’il faut réserver le mot de dictature à des réalités plus spécifiques et sanglantes que l’état de choses actuel. Dans une dictature, ces dénonciateurs n’auraient pas eu l’occasion de répéter une seule fois leur philippique avant l’emprisonnement ou la torture. À force de recourir à des outrances, les mots se vident de leur sens et deviennent manquants.

La suite sur : https://www.lalibre.be/debats/opinions/2021/08/05/ceci-nest-pas-une-dictature-sanitaire-IEOQZ2C6EJES5BTUY6CN3S2AEM/

Résister face au lâcher prise de ceux que nous aimons

juin 17, 2021

Par Pierrick Tillet

Le processus d’effondrement collectif de ce qui fit nos vies depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale arrive à son point culminant. Le plus difficile à supporter, à admettre, à excuser, va être le lâcher prise de nos proches, de ceux que nous aimons.

La suite sur : https://yetiblog.org/archives/31451

Ne laissons pas la peur dominer nos vies.

Au pays de Sissi on torture, on fait disparaître, on assassine

novembre 19, 2020

Tortures, disparitions, exécutions battent leur plein en Egypte actuellement, dans un silence médiatique absolu. Il faut dire que le régime de Sissi étant le client N° de la France, on est priés de ne pas trop l’accabler…

« Plus de gens ont été exécutés en Egypte en 2020 que par le passé : en tout 103 à ce jour , et au moins 59 ont été pendus depuis le 3 octobre dernier, alertent des organisations de défense des droits humains, dont HRW, AI, and the UN Human Rights Council, ainsi que Sherif Azer, dont l’association monitore la peine de mort au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.

La suite sur : https://europalestine.com/2020/11/18/record-dexecutions-par-le-regime-de-sissi-en-octobre-dernier/

HRW a estimé dans un communiqué que les Etats-Unis, la France et d’autres pays de l’Union européenne devraient cesser de soutenir les forces de sécurité égyptiennes alors que ces dernières mènent une forte répression contre toute forme d’opposition. »

Nos gouvernements se prostituent sur les trottoirs des dictatures.

Covid-19 : Français, Allemands et Suédois face à la crise

novembre 14, 2020

Nos libertés, nos droits fondamentaux sont mis sous le boisseau, jusqu’à quand ? Pour toujours ?

Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre, et finit par perdre les deux. (Benjamin Franklin)

Darmanin vu de l’Intérieur.

octobre 8, 2020

Il y en a eu des saloperies, des propos orduriers, des phrases calamiteuses du temps de Sarkozy et du temps de François Hollande. Mais avouons que depuis l’arrivée de Macron, nous sommes servis. De quoi avoir des nausées, hauts-le-cœur, vomissements quotidiennement.

La suite sur : http://www.pensezbibi.com/categories/pensees-politiques/darmanin-vu-de-linterieur-21629

Comment les mesures antiterroristes affectent de plus en plus nos libertés et droits fondamentaux.

octobre 7, 2020

Une opinion d’Eva Deront et d’Alice Sinon, respectivement auteure, membre et coordinatrice du Comité T – Comité de vigilance en matière de lutte contre le terrorisme.

Recours plus fréquent au droit administratif, participation de nouveaux acteurs ou glissement de la charge de la preuve : les mesures antiterroristes affectent de plus en plus nos libertés et droits fondamentaux.

La suite sur : https://www.lalibre.be/debats/opinions/inflation-des-infractions-terroristes-degradation-des-droits-humains-5f7c99367b50a641f62cdc38

L’état de droit est totalement oublié dans cette crise sanitaire

août 19, 2020

Une carte blanche d’Arnaud Jansen (1), avocat au barreau de Bruxelles, titulaire d’un master de spécialisation en droits de l’homme.

Les mesures prises durant la crise du coronavirus portent atteinte de manière massive aux droits humains et aux libertés fondamentales. L’état de droit compte-t-il pour du beurre ?

En mars dernier, la crise du coronavirus a été considérée comme un danger qui menaçait la vie de la nation. Il n’est pas critiquable que des mesures exceptionnelles soient prises lorsque les gouvernants estiment que pareil danger existe. Par contre, porter atteinte de manière massive aux droits humains et aux libertés fondamentales exige au minimum le respect de l’état de droit.

La suite sur : https://www.lalibre.be/debats/opinions/l-etat-de-droit-est-totalement-oublie-dans-cette-crise-sanitaire-5f3beb2e7b50a677fbbd1bc3

https://www.legrandsoir.info/coronavirus-une-mutation-anthropologique.html

Lettre ouverte à Sophie Wilmès : « Nous sommes inquiets de la négligence des autorités face au respect de la vie privée des citoyens »

août 1, 2020

Une opinion de Jacques Folon, délégué à la protection des données (DPO) et professeur d’université, Dominique Grégoire, DPO, formateur en règlement européen sur la protection des données personnelles (RGPD) et en sécurité de l’information et Cédric Cantillon, DPO et formateur en RGPD et sécurité de l’information.

adame la Première Ministre,

Nous sommes inquiets de la négligence des autorités face au respect de la vie privée des citoyens. Nous sommes bien entendu conscients de la nécessité de lutter contre la pandémie et de mettre en place des mesures nécessaires et urgentes recommandées par le monde scientifique. Cependant, les risques sanitaires ne doivent pas effacer les autres risques, comme l’érosion de garde-fous démocratiques, certes moins visibles, mais qui n’en sont non pas moins vitaux pour une société démocratique.

La suite sur : https://www.lalibre.be/debats/opinions/lettre-ouverte-a-sophie-wilmes-nous-sommes-inquiets-de-la-negligence-des-autorites-face-au-respect-de-la-vie-privee-des-citoyens-5f229472d8ad586219a3991a

Loi antiterrorisme : les effets d’un état d’urgence permanent

octobre 5, 2017

Le projet de loi visant à faire entrer les mesures de l’état d’urgence dans le droit commun et ce, malgré l’efficacité toute relative de cet état d’exception, était discuté cette semaine dans l’hémicycle. Nombreux sont les juristes et les associations de défense des droits de l’Homme à s’inquiéter des conséquences d’une telle loi sur les libertés fondamentales des citoyens français, sans véritablement endiguer le terrorisme.

La suite sur : https://mrmondialisation.org/effets-dun-etat-durgence-permanent/

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article35784

« Mieux vaut une liberté dangereuse qu’une servitude tranquille ». (Victor Hugo)

« L’idée du risque zéro est totalitaire, elle implique une surveillance constante ». (Patrick Coupechoux)

Des associations dénoncent le projet de loi banalisant l’État d’urgence

juin 13, 2017

par Malika Butzbach

Les organisations membres du réseaux « État d’urgence/antiterrorisme » ont vivement réagi aux dispositions de ce texte dévoilé dans Le Monde le 7 juin. Au siège du GISTI, dans le 11ème arrondissement de Paris, journalistes et militants occupent la salle. « C’est une conférence de presse en urgence », ironisent les organisateurs.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article34856

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article34852

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article34859