Posts Tagged ‘libertés’

La Macronie : un régime politique violent

décembre 9, 2019

Depuis plus d’un an, les gilets jaunes et divers corps de métiers sont en lutte. Face à eux, Macron et sa bande de technocrates et de repentis de droite et du PS ne proposent aucune issue politique. Pire, le régime macronien continue coûte que coûte sa fuite en avant dans l’ultra-libéralisme. Si bien que le pays est bloqué.

La suite sur : http://www.despasperdus.com/index.php?post/2019/12/08/Macron

Violence de la répression contre le mouvement social : la Justice première responsable.

Un jour nous vaincrons

décembre 7, 2019

par Zehra Dogan

Le projet anticapitaliste porté par le mouvement révolutionnaire kurde reste méconnu — quand il n’est pas ignoré, y compris de la plupart des formations féministes et antiracistes européennes1. Il présente pourtant la singularité de placer l’émancipation des femmes au cœur de sa théorie et de sa pratique : « le principe fondamental du socialisme est de tuer le mâle dominant », c’est là son mot d’ordre le plus fameux. Zehra Doğan, 30 ans, est l’un de ses multiples visages. Née en Turquie, cette jeune artiste-peintre a été incarcérée en 2017. 50 mois de prison pour avoir réalisé un dessin évoquant la répression militaire du régime d’Erdoğan et diffusé le témoignage d’un enfant sur sa page Facebook. Sa correspondance avec la cofondatrice du magazine libertaire Kedistan a récemment paru aux Éditions des femmes : Nous aurons aussi de beaux jours. Nous en publions quelques extraits de notre choix.

La suite sur : https://www.revue-ballast.fr/un-jour-nous-vaincrons-par-zehra-dogan/

 » le jour où l’être humain tirera sa fierté, non pas de la différence des sexes, mais de la gloire et de la dignité d’une vie libre obtenue malgré mille difficultés, et seulement ce jour-là, la femme pourra considérer que son histoire, ses problèmes, ses doutes et espoirs sont les mêmes que ceux de l’humanité entière. »

La lutte continue en Grèce, ne les oublions pas

décembre 5, 2019

LE BRAS DE FER À EXARCHEIA S’ÉTEND À TOUTE LA GRÈCE !

Depuis son arrivée au pouvoir, début juillet, le nouveau premier ministre grec faisait une fixation sur Exarcheia qu’il voulait « nettoyer » au plus vite. Dans sa ligne de mire : migrants, anarchistes et autres révolutionnaires, et leurs locaux pour la plupart squattés. Mais devant la résistance du quartier (qui s’organise de plus en plus au fil des mois, après un été laborieux) et sa volonté d’essaimer un peu partout pour ne pas se laisser nasser, c’est maintenant dans toute la Grèce que le gouvernement a décidé de frapper.

La suite sur : http://blogyy.net/2019/12/04/le-bras-de-fer-a-exarcheia-setend-a-toute-la-grece/

et la flicaille agit comme toutes les flicailles http://blogyy.net/2019/11/18/lendemain-du-17-novembre-2019-a-athenes-un-gout-de-sang-dans-la-bouche/

https://www.lalibre.be/dernieres-depeches/afp/le-6-decembre-2008-quand-la-grece-s-embrasait-apres-une-bavure-policiere-5dea18d49978e272f95dc5e9
 » la police grecque est sur le pied de guerre et le ministère de la Protection du citoyen a ordonné « la tolérance zéro » pour les pilleurs et les casseurs. »
Mais les pilleurs et les casseurs ils sont au gouvernement !

Reconnaissance faciale : le bal des irresponsables

novembre 26, 2019

par La Quadrature du Net

Nous le répétons depuis plusieurs semaines : la reconnaissance faciale continue à se déployer en France sous la pression combinée du gouvernement, d’élus et d’industriels. Elle est encouragée par des nombreux rapports d’administrations qui multiplient les préconisations pour faciliter son acceptation par la population.

Le dernier en date, rendu par l’INHESJ et que nous publions ici, a profité de la participation d’une des directrices de la CNIL – Florence Fourets. Le fantasme d’une technologie régulée, juridiquement bordée, ne tient pas. L’histoire récente de la surveillance d’État le démontre amplement. C’est pourquoi il est urgent d’interdire la reconnaissance faciale.

La suite sur : https://www.laquadrature.net/2019/11/22/reconnaissance-faciale-le-bal-des-irresponsables/

Comment les technologies israéliennes d’espionnage impactent notre vie quotidienne

novembre 25, 2019

« Le monde des logiciels israéliens exploités contre les Palestiniens produit de nouvelles armes cybernétiques qui sont rapidement intégrées aux plateformes numériques à l’échelle mondiale », analyse Jonathan Cook* dans un article où il apporte de nombreux exemples concrets.

La suite sur : http://europalestine.com/spip.php?article673

Metz : « C’est un livre anti-flics ! », selon la police

novembre 22, 2019

par Maxime Gonzales

« Cachez ce livre que vous ne devriez lire ». Telle aurait pu être la demande, parodiant Tartuffe de Molière, faite à Zoé par deux policiers samedi 12 octobre devant la gare de Metz. La jeune femme a été contrôlée parce qu’elle lisait le dernier livre de David Dufresne.

Samedi 12 octobre, Zoé 21 ans, est à Metz pour profiter du festival de la bière. À 13 h, indécise sur la suite de sa journée, elle décide de s’installer sur un banc devant la gare et de lire un livre acheté la veille. C’est Dernière sommation le premier roman du journaliste David Dufresne. Reconnu entre autre pour son travail approfondi sur le maintien de l’ordre en France, il s’illustre depuis plusieurs mois en interpellant le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, sur l’usage de la violence par les forces de l’ordre lors des manifestations des gilets jaunes. Il compile, notamment, les blessures infligées et les actes litigieux avec le hashtag “Allo @place_beauveau” sur Twitter.

La suite sur : https://www.webullition.info/metz-cest-un-livre-anti-flics-selon-la-police-42058

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article42478

https://www.lemonde.fr/societe/article/2019/11/21/deux-gilets-jaunes-belges-places-en-centre-de-retention-administrative-malgre-leur-relaxe_6020058_3224.html

Caravanes, yourtes, camions habités… Un projet de loi veut les chasser

novembre 7, 2019

L’article 14 de la loi Engagement et proximité est un « outil d’exclusion massive » selon les auteurs de cette tribune, qui demandent aux députés de retirer cette mesure « anti-pauvres ». Elle permettrait aux maires de faire payer une astreinte de 500 euros par jour aux occupants de caravane, yourte, camion aménagé…

La suite sur : https://reporterre.net/Caravanes-yourtes-camions-habites-Un-projet-de-loi-veut-les-chasse

Julian Assange, ce grand homme qui meurt dans l’indifférence générale

novembre 5, 2019

Une opinion d’Aurore Van Opstal, journaliste, et signé par des universitaires, des journalistes et des personnes issues de la société civile (*).

Il était une fois un pirate informatique, un peu bizarre, habité par le désir de faire connaître la vérité sur le monde dans lequel il vit. Il s’appelle Julian Assange et est né le 3 juillet 1971 en Australie. C’est un cybermilitant, un homme brillant qui trouve que le fossé est trop grand entre la réalité du monde politique et les informations connues des citoyens. Il propose, dès lors, de créer un site où tout le monde pourra, en toute confidentialité virtuelle, faire parvenir des informations sensibles. En anglais, le mot « fuite » se dit « leak » : Wikileaks est né. Assange et quatre personnes s’occupent du site.

La suite sur : https://www.lalibre.be/debats/opinions/julian-assange-ce-grand-homme-qui-meurt-dans-l-indifference-generale-5dc17356d8ad58388747e783

La société sans cash, version moderne du chant des sirènes

octobre 31, 2019

par Monique Goyens

De plus en plus de voix s’élèvent en Belgique pour que nous nous débarrassions du cash comme moyen de paiement, avec les arguments les plus divers: modernité, hygiène, sécurité des marchands et des clients, lutte contre le blanchiment d’argent. On voit d’ailleurs fleurir de plus en plus d’enseignes qui nous assènent que « désolé, on n’accepte pas le cash dans cet établissement ». Soyons clairs: le refus d’un paiement en cash est illégal, sauf exception limitée.

La suite sur : https://www.lalibre.be/economie/decideurs-chroniqueurs/la-societe-sans-cash-version-moderne-du-chant-des-sirenes-5dba9e0ff20d5a264d36fa2f

Faut être complètement irresponsable pour accepter la disparition du cash et se mettre pieds et poings liés sous la coupe des organismes financiers !

Des micros dans la rue : la CNIL tire les oreilles (intelligentes) de Saint-Etienne

octobre 30, 2019

par olivier Tesquet

Le gendarme des données personnelles a adressé un avertissement à la métropole de la Loire, qui a développé un système d’écoute dans l’espace public.

La suite sur : https://www.telerama.fr/medias/la-cnil-tire-les-oreilles-intelligentes-de-saint-etienne,n6492439.php