Posts Tagged ‘libertés’

En rentrant de l’école, pense bien à faire la bise à mémé !

octobre 30, 2020

par Paul

L’empereur de la Macronie en a décidé ainsi : le salut de la nation passe par le reconfinement allégé (sans matière grasse). Le salut de l’économie, primordial, passe par le travail et par l’école, profits obligent. Et comme, malgré tout, le profit passe avant la santé publique, nous voilà relancés dans une entreprise boiteuse, tardive et guère logique. L’oukase du chef, comme à l’armée, tient lieu de logique imparable.

La suite sur : http://www.lafeuillecharbinoise.com/?p=14093

« Comediante, tragediante »

octobre 29, 2020

http://www.vivreici.be/videos/detail_hopitaux-un-ministre-manifestement-ebranle?videoId=1649861

Depuis des années les gouvernements successifs détricotent notre Sécurité sociale et nos services de santé, et maintenant, ils viennent pleurnicher , ou se portent bénévoles !
https://www.sudinfo.be/id271754/article/2020-10-28/bouchez-fonck-et-milquet-benevoles-covid-les-trois-politiques-se-sont-portes

Ils se moquent de qui là ?

On avait trouvé beaucoup d’argent pour sauver les banques https://trends.levif.be/economie/banque-et-finance/15-7-milliards-la-facture-du-sauvetage-des-banques-belges/article-normal-190745.html , la volonté ne semble pas la même pour nos soins de santé.

Tous fliqués, tous surveillés.

De l’art de gouverner le monde

octobre 28, 2020

par Fethi Gharbi

« Gouverner, c’est faire croire » – Machiavel

« Le XXIème siècle sera religieux ou ne sera pas », citation apocryphe démentie par Malraux lui-même mais qui ne cesse d’être ressassée depuis voilà plus ´d’un demi siècle . En 2008, Nicolas Sarkozy n’a pas hésité à nous la resservir toute crue au moment où l’Occident se trouvait pris dans le tourbillon de son choc des civilisations(1), une citation devenue la tarte à la crème de tous et de n’importe qui, chacun y apporte, comme dans les auberges espagnoles, tout ce qu’il souhaite trouver. En vérité, le spirituel chez l’auteur de « La métamorphose des Dieux » est aux antipodes du « retour du religieux » sous sa forme fondamentaliste et identitaire. Mais la pensée de Malraux n’est pas la première à avoir été corrompue. Il faut dire que l’art de la perversion constitue une constante dans la réthorique d’une intelligentsia à la dérive.

La suite sur :

Stefania Maurizi: « C’est un incroyable échec du journalisme »

octobre 22, 2020

par John Brown, Nadja Vancauwenberghe

La journaliste italienne Stefania Maurizi a travaillé pour certaines des plus grandes publications du pays, dont la Repubblica, l’Espresso et, maintenant, Il Fatto Quotidiano. En 2009, elle a commencé à travailler avec Julian Assange et WikiLeaks sur des dossiers secrets concernant la guerre en Afghanistan, les câbles de la diplomatie américaine et les détenus de Guantanamo. Elle a également enquêté sur des dossiers top-secrets divulgués par le dénonciateur Edward Snowden, révélant entre autres des cas graves de pollution environnementale en Italie et d’exploitation de travailleurs pakistanais dans une usine exploitée par une société italienne.

La suite sur : https://www.investigaction.net/fr/stefania-maurizi-cest-un-incroyable-echec-du-journalisme/

Et maintenant, essayons la dictature

octobre 18, 2020

par Seb Musset

Voilà. La nation solidaire attendait impatiemment les décisions du plouc. Il a parlé.

« On s’était progressivement habitués à être une société d’individus libres »

La suite sur : http://sebmusset.blogspot.com/2020/10/maintenant-essayons-la-dictature.html?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+sebmusset+%28LES+JOURS+ET+L%27ENNUI+DE+SEB+MUSSET%29

Toulouse : couvre-feu et situation sanitaire décuplent la colère des soignants

Covid : nous devenons une société d’androïdes masqués

septembre 28, 2020

par Corinne Morel Darleux

C’est une rentrée étrange que ce mois de septembre qui n’en finit pas de s’étaler. Un été indien qui semble ne pas vouloir tourner la page. Alors que l’automne a officiellement commencé, rien n’est encore vraiment calé, c’est comme si on n’arrivait pas à reprendre, comme si on était encore en train d’essayer de retrouver un rythme.

La suite sur : https://reporterre.net/Covid-nous-devenons-une-societe-d-androides-masques

En applaudissant pendant des années les violences contre Assange, les journalistes ont ouvert la voie vers le goulag américain

septembre 4, 2020

par Jonathan Cook

Les audiences du tribunal britannique sur le dossier d’extradition de l’administration américaine contre Julian Assange commencent sérieusement la semaine prochaine. La saga de dix ans qui nous a menés jusqu’ici devrait consterner tous ceux qui se soucient de nos libertés de plus en plus fragiles.

Un journaliste et éditeur est privé de sa liberté depuis dix ans. Selon les experts de l’ONU, il a été arbitrairement détenu et torturé pendant une grande partie de cette période en raison d’un intense confinement physique et d’une pression psychologique sans fin. Il a été mis sur écoute et espionné par la CIA pendant son séjour à l’asile politique, à l’ambassade de l’Équateur à Londres, d’une manière qui a violé ses droits les plus fondamentaux. Le juge qui supervise ses audiences est confronté à un grave conflit d’intérêts – sa famille étant intégrée dans les services de sécurité britanniques – qu’elle n’a pas déclaré et qui aurait dû l’obliger à se récuser de l’affaire.

La suite sur : https://www.legrandsoir.info/en-applaudissant-pendant-des-annees-les-violences-contre-assange-les-journalistes-ont-ouvert-la-voie-vers-le-goulag-americain.html

https://www.lalibre.be/debats/opinions/pourquoi-l-enjeu-du-proces-de-julian-assange-est-crucial-5f521e119978e2322f6a8eb7

Lettre ouverte à nos responsables politiques : Il est urgent de revoir totalement la gestion de la crise Covid-19

août 27, 2020

Nous demandons la mise sur pied urgente de nouveaux groupes de travail qui puissent enfin proposer des mesures scientifiquement prouvées efficaces, proportionnées au regard des autres problèmes de société et de santé publique, sans effets collatéraux néfastes et dans le respect de l’état de droit, de la démocratie et des libertés individuelles.
Lettre ouverte à nos responsables politiques : Il est urgent de revoir totalement la gestion de la crise Covid-19.

La suite sur : https://www.lalibre.be/debats/opinions/lettre-ouverte-a-nos-responsables-politiques-il-est-urgent-de-revoir-totalement-la-gestion-de-la-crise-covid-19-5f467dfe7b50a677fb2b0d77

 » Chaque personne à risque devrait être libre de se protéger comme bon lui semble. Les experts et le gouvernement semblent ignorer que beaucoup de nos aînés préféraient mourir heureux et entourés que de vivre confinés les derniers mois de leur vie. »

https://www.lalibre.be/belgique/societe/ici-c-est-comme-une-prison-madeleine-90-ans-inconsolable-suite-aux-regles-draconiennes-des-maisons-de-repos-5f46495f7b50a677fb295dd5

Face aux crises, nous devons apprendre à gérer nos peurs

août 18, 2020

Une chronique d’Armand Lequeux.

Nous avons peur des crises écologiques et sanitaires présentes et à venir. Pour y échapper, devons-nous fuir, nous figer ou foncer ?

Je suppose que cela ne vous étonnera guère : voici que les experts se contredisent à propos du port du couvre-chef en période de canicule. Les partisans du chapeau de paille s’opposent aux défenseurs du tissu qui discutaillent entre eux à propos des avantages respectifs du lin ou du coton. Une étude en double aveugle est en cours.

La suite sur : https://www.lalibre.be/debats/opinions/face-aux-crises-nous-devons-apprendre-a-gerer-nos-peurs-5f3ab5b8d8ad5862198f8769

Cherche : équilibre belge entre droits fondamentaux et intérêt général

août 12, 2020

Une opinion de Patrick Charlier et de Marisa Fella, respectivement directeur du Centre interfédéral pour l’égalité des chances (Unia) et responsable de l’Institution nationale des droits de l’homme (INDH) d’Unia.

Nous tenons à nos droits. Et leur si naturelle jouissance ne découle en aucun cas de notre position sociale, de notre origine ou de notre genre. Ces droits, inaliénables, que l’on appelle volontiers droits humains, nous avons la faiblesse de croire qu’ils nous appartiennent – toujours, partout et pour toujours. Que, si par accident une guerre ou une épidémie devait les mettre entre parenthèses, ce ne serait que pour un moment et avec notre consentement éclairé.

La suite sur : https://www.lalibre.be/debats/opinions/cherche-equilibre-belge-entre-droits-fondamentaux-et-interet-general-5f32c1b3d8ad5862194abfc3