Posts Tagged ‘libre-échange’

Pétition : Ni TAFTA, ni CETA, ni MERCOSUR, ni JEFTA !

mars 14, 2019

L’Union européenne continue à négocier des accords de libre-échange en toute opacité. Alors que les négociations avec le MERCOSUR – Brésil, Argentine, Uruguay et Paraguay- sont pour le moment bloquées, l’accord TAFTA revient par la fenêtre et le JEFTA Europe-Japon a été récemment adopté. Pourtant, ces accords présentent tous les mêmes menaces, avec des conséquences désastreuses pour les agriculteurs, les droits des consommateurs, les normes environnementales et même nos principes démocratiques !

Rejoignez la résistance pour stopper ces accords et exiger que les accords de commerce respectent les droits des peuples et de la planète : signez la pétition.

La suite sur : https://www.foodwatch.org/fr/s-informer/topics/accords-commerciaux/petition-contre-les-accords-de-commerce/

Menaces : https://www.lalibre.be/actu/international/commerce-trump-menace-de-consequences-graves-si-l-ue-ne-negocie-pas-5c8a47f3d8ad5878f003488c

Publicités

Accords de libre-échange : l’Europe veut-elle accorder plus de droits aux investisseurs qu’à ses propres citoyens ?

février 18, 2019

par Rachel Knaebel

Mais que fait l’Union européenne ? D’un côté, la justice européenne estime que les tribunaux privés d’arbitrage, qui permettent à des multinationales d’attaquer des États dont les politiques sociales ou environnementales entraveraient leur rentabilité, sont illégaux au sein de l’espace européen. De l’autre, le Parlement européen vient d’adouber un nouvel accord de libre-échange avec Singapour, champion en matière d’opacité financière. Cet accord ne prévoit rien contre l’évasion fiscale. Les multinationales et les gros investisseurs pourraient aussi s’en emparer pour contester toute politique qui nuirait à leurs intérêts.

La suite sur : https://www.bastamag.net/Accords-de-libre-echange-l-Europe-veut-elle-accorder-plus-de-droits-aux

UE: quand la « commercio-mania » saborde le climat

février 14, 2019

par Inès Trépan

Le transport international est le grand oublié des accords de Paris. Visiblement, au credo citoyen « consommons local », les dirigeants européens préfèrent celui de « consommons global » car c’est bon pour la croissance et l’essor de l’agrobusiness.

Changement de cap. La revendication phare des étudiants-grévistes. Comment le traduire concrètement ? Si l’attention tend à se focaliser sur les efforts à entreprendre en matière d’énergies renouvelables et d’efficacité énergétique, il convient aussi de briser l’omerta sur les accords européens de libre-échange. Et pour cause : la capacité de l’UE à jouer un rôle pionnier pour le climat bute sur les impératifs qu’elle s’assigne en termes de compétitivité internationale.

La suite sur : https://www.lalibre.be/debats/opinions/ue-quand-la-commercio-mania-saborde-le-climat-5c644dcad8ad5878f09da35f

Climat : le libre-échange nous conduit à la ruine

octobre 10, 2018

par Laura Drompt

Le rapport publié lundi par le GIEC confirme que la maison brûle et qu’il est temps d’agir. Le seuil des 2 degrés de réchauffement climatique à éviter à tout prix – sous peine de dégâts irréversibles: montée des eaux, extinction massive des espèces ou encore destruction d’écosystèmes – est rentré dans le discours politique. En théorie. Dans les faits, l’immobilisme et la passivité des gouvernements, aveuglés par les lobbies des industries les plus polluantes, nous mènent au bord du gouffre.

La suite sur : https://lecourrier.ch/2018/10/09/climat-le-libre-echange-nous-conduit-a-la-ruine/

L’Europe négocie secrètement un accord de libre-échange avec le Japon, le JEFTA

juillet 4, 2017

par Marie Astier

Jeudi 6 juillet, les discussions de l’accord de libre-échange entre le Japon et l’Union européenne devraient passer le cap politique. Négocié en secret, comme le Tafta et le Ceta, ce projet de traité recèle des points inquiétants, comme le révèlent des documents diffusés par Greenpeace.

La suite sur : https://reporterre.net/L-Europe-negocie-secretement-un-accord-de-libre-echange-avec-le-Japon-le-JEFTA

La leçon du CETA ? Trop de démocratie !

mars 13, 2017

par sylvain Laporte

C’était juré craché : après le Brexit, on allait « rapprocher l’Europe des peuples ». Promesse d’ivrogne. Quatre mois plus tard, tels des alcooliques, ils replongent. Et imposent au forceps un traité de libre-échange fabriqué par les multinationales et leurs lobbies. On en raconte ici l’histoire. Grâce à son acteur principal, le lobbyiste Jason Langrish.

La suite sur : http://fakirpresse.info/la-lecon-du-ceta-trop-de-democratie-1217

Pourquoi un large mouvement peut encore enterrer le CETA

février 16, 2017

par Line De Witte

Une majorité de parlementaires européens vient d’approuver le CETA, le traité de libre échange entre l’Union européenne et le Canada. Ils envoient ainsi valser les 3,5 millions de personnes qui ont signé une pétition contre cet accord sur mesure pour les multinationales. Cependant, l’impressionnant mouvement européen contre le CETA peut encore l’emporter, car les parlements nationaux doivent encore l’approuver.

La suite sur : http://solidaire.org/articles/pourquoi-un-large-mouvement-peut-encore-enterrer-le-ceta

AECG/CETA

novembre 15, 2016

par Raoul Marc Jennar

Les 38 documents annexés à l’AECG-CETA n’ont toujours pas été publiés au Journal Officiel de l’U.E. Pourquoi ?

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article32915

Vraiment nouveau, ce nouveau CETA ?

novembre 4, 2016

par Line De Witte, Peter Mertens

Qu’y a-t-il de neuf dans le traité commercial avec le Canada ? Line De Witte et Peter Mertens en parcourent les points importants. Et les points problématiques qui y sont restés.

La suite sur : http://ptb.be/articles/vraiment-nouveau-ce-nouveau-ceta

Frédéric Gillot : « L’ADN du CETA reste le même : celui d’un traité de dérégulation »

Peu avant le vote du Parlement wallon adoptant le CETA, Frédéric Gillot, le député wallon du PTB, a encore appelé ce vendredi tous les parlementaires à rejeter l’ultimatum qui leur était imposé sur le CETA. « Rouvrons les discussions, réentendons la société civile et des experts à propos de ce texte et, surtout, développons le rapport de force pour obtenir un tout autre traité que celui qui nous est servi actuellement ». Voici son intervention en texte et en image.

La suite sur : http://ptb.be/articles/frederic-gillot-l-adn-du-ceta-reste-le-meme-celui-d-un-traite-de-deregulation

Et aussi : http://ptb.be/video/ne-peut-s-exprimer-sur-le-ceta-qu-condition-de-dire-oui

Et encore : http://blogs.politique.eu.org/Mais-non-Cher-Paul-M-ce-n-est-pas

Le texte belge soumis aux 27 autres États et au Canada

octobre 29, 2016

par Raoul Marc Jennar

Contrairement à ce que je craignais, le statut de ce texte ne prend pas la forme d’une réserve de la Belgique, mais bien d’un document interprétatif du CETA qui doit donc être approuvé par les 27 États membres et par le Canada. Et qui aura la même valeur juridique que le CETA lui-même.

La suite sur : http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article32753

http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article32752

http://www.lalibre.be/actu/belgique/ceta-une-signature-wallonne-qui-aura-coute-cher-581390d2cd70958a9d598b46