Posts Tagged ‘M-M Robin’

Regardez “Le Roundup face à ses juges”, le docu choc de Marie-Monique Robin en replay

août 13, 2018

https://www.telerama.fr/television/regardez-le-roundup-face-a-ses-juges,-le-docu-choc-de-marie-monique-robin-en-replay,n5761673.php

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article38753

Publicités

Vous reprendrez bien un verre de glypho ?

juin 2, 2018

par Sébastien Navarro

C’est l’une des bêtes noires de Monsanto – vrai titre de gloire. Mais Marie-Monique Robin n’est pas du genre à se reposer sur ses lauriers. Dix ans après Le Monde selon Monsanto, la journaliste signe ainsi un documentaire glaçant sur l’herbicide phare de la multinationale : Le Roundup face à ses juges [1]. Un film qu’elle présentait récemment à Perpignan [2]. Compte-rendu.

La suite sur : http://cqfd-journal.org/Vous-reprendrez-bien-un-verre-de

Le roundup face à ses juges

et

Marie-Monique Robin nous écrit… …l’inlassable combat contre le Roundup/glyphosate

septembre 24, 2016

par Marie-Monique Robin

Un petit coucou du Sri Lanka où je suis en tournage pour mon film sur le roundup/glyphosate. Le Sri Lanka est le premier pays à avoir interdit totalement l’usage des herbicides à base de glyphosate, en raison d’une maladie rénale mortelle qui a tué quelque 30 000 paysans riziculteurs et rendu gravement malades des dizaines de milliers de personnes.

La suite sur : http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article32428

Sacrée croissance !

novembre 5, 2014

A voir sur : http://www.arte.tv/guide/fr/050584-000/sacree-croissance?autoplay=1?autoplay=1

Sacrée croissance

novembre 2, 2014

Ce 4 novembre à 20 h 45, ARTE donne donc avec « Sacrée Croissance » rendez-vous à tous les citoyens pour une sacrée soirée ouverte sur un bel optimisme. Merci Madame Robin.

par Yann Fiévet

La chronique de ce mois de novembre sera, une fois n’est pas coutume, un hommage mérité à une grande journaliste. Une journaliste qui a choisi le cinéma documentaire pour dénoncer les méfaits – pour ne pas dire les forfaits – du vaste monde qui l’entoure. Les quatre longs métrages que nous a donné Marie-Monique Robin au cours de ces six dernières années – en partenariat avec la chaîne ARTE – constituent assurément un monument élevé tout à la fois à la gloire du cinéma engagé et du journalisme citoyen, loin du formatage des esprits par le diktat des forces du marché ou par les arrières pensées du calcul politique. Son dernier opus s’attaque avec le brio habituel au mythe des mythes contemporains : la Croissance. Il ponctue une série consacrée à la crise écologique profonde que le monde traverse et esquisse les contours d’un autre monde dégagé des manœuvres des plus grands prédateurs de la planète. Ce n’est sûrement pas le fruit du hasard qui fit débuter cette tétralogie par un implacable réquisitoire contre « la firme de Saint-Louis », Monsanto soi-même et le monde que cette transnationale tentaculaire entend façonner. « Sacrée croissance » va compter parce que ce film fut précédé d’une œuvre exigeante trouvant là son aboutissement logique.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article27138

Marie-Monique Robin : « La société post-croissance a déjà commencé ! »

juillet 1, 2014

Après Le Monde selon Monsanto, Notre Poison Quotidien et Les Moissons du Futur, Marie-Monique Robin revient en 2014 avec un documentaire intitulé – provisoirement – Sacrée Croissance !. Un film pour montrer les fissures d’un système qui a atteint ses limites, et faire voir les prémices d’un nouveau monde post-croissance. Entretien.

La suite sur : http://www.reporterre.net/spip.php?article6032

Les villes comestibles : faites pousser la révolution

Colombie : coup de gueule.

septembre 13, 2013

par Marie-Monique Robin

Ce soir je suis en colère, et je l’assume. Comme l’a écrit le philosophe, écrivain, et poète, George Bataille : « Le cœur est humain dans la mesure où il se révolte ».

L’humanité va crever de l’indifférence, des discours mous-du-genou, de l’incapacité des pauvres bipèdes que nous sommes à nous lever pour arrêter la barbarie et défendre la vie. Ce soir je suis en colère car j’ai reçu des nouvelles terribles de Colombie. Et ces nouvelles nous concernent tous !

La suite à lire sur : http://www.legrandsoir.info/colombie-coup-de-gueule.html

Et aussi : http://www.mariemoniquerobin.com/deportesdulibreechangeextrait.html

Elle pourrait demander au gouvernement « socialiste » de F. Hollande.

mai 11, 2013

Après tout, si ils lui ont donné la légion d’honneur, c’est qu’ils apprécient son travail. Comment ça : non ?

Marie-Monique Robin prépare un nouveau film et livre, baptisés provisoirement Sacrée croissance ! Cette nouvelle investigation (sur ARTE en octobre 2014) interrogera le dogme de la croissance illimitée et présentera des alternatives dans le domaine de la production alimentaire (agriculture urbaine) de l’argent et de la richesse (monnaies sociales et nouveaux indicateurs de richesse) et de l’énergie (villes en transition).

La suite à lire sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article22949

Moi, ça me déçoit, que M-M Robin accepte cette babiole qui ne signifie plus rien.

mai 10, 2013

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article22946

Et le gouvernement qui la lui offre est en totale contradiction avec ce pourquoi elle dit lutter. Alors, pourquoi accepter ?

Les moissons du futur.

octobre 12, 2012

ARTE – mardi 16-10 à 20h50  

Après « Le monde selon Monsanto » et « Notre poison quotidien », Marie-Monique Robin enquête sur les méthodes de l’agroécologie aux quatre coins du globe. Un film plein d’espoir sur les solutions possibles à la crise alimentaire.

Comment nourrir les 9 milliards d’habitants annoncés en 2050 ? Une émission de télévision a convaincu Marie-Monique Robin de poursuivre ses investigations sur l’urgence de produire autrement. Président de l’Association nationale de l’industrie agro-alimentaire, Jean-René Buisson y affirmait qu’aucune alternative aux pesticides n’était possible et qu’une agriculture bio entraînerait une baisse de la production de 40 % pour une hausse des prix de 50 %. Rapporteur spécial pour le droit à l’alimentation des Nations unies, Olivier de Schutter, lui, prétend exactement le contraire. Qui croire ? Enquêtant aux quatre coins du globe, la journaliste a rencontré des paysans qui ont renoncé à ces insecticides et pesticides dont les coûts indirects colossaux – pollution, énergie et santé publique – ne sont jamais pris en compte.

Rediffusions :
20.10.2012 à 15:40
30.10.2012 à 10:35

http://arte.tv/fr

http://www.cultivons.be/fr/zoom-sur-la-campagne/comment-agir/mettre-fin-aux-accaparements-de-terres?utm_medium=email&utm_campaign=D%C3%A9gagez+et+ne+revenez+jamais+%21&utm_source=YMLP&utm_term=Signez+la+p%26eacute%3Btition+dest