Posts Tagged ‘Maastricht’

Vol Maastricht-Liège: saut de puce local et inertie globale

novembre 13, 2019

Une opinion de Pierre Ozer, professeur au département des Sciences et Gestion de l’Environnement à l’ULiège.

Chaque dimanche, en famille ou entre amis, des centaines de cyclistes se rendent de Liège à Maastricht, et inversement. C’est une très belle balade de moins de trente kilomètres en bord de Meuse et le long du Canal Albert.

Chaque dimanche, aussi, peu avant 20h00, un Boeing 777-FDZ de la compagnie Qatar Airways Cargo décolle de Maastricht pour se poser à Liège-Airport neuf minutes plus tard.

La suite sur : https://www.lalibre.be/debats/opinions/saut-de-puce-local-et-inertie-globale-5dcbce8a9978e272f9c990c4

« Pendant ce temps, surexcité, Liège-Airport attend la venue imminente d’Alibaba. Et nous ne croyons plus à Saint-Nicolas. »

Maya l’abeille à Maastricht

février 5, 2014

par Roger Wauters

Depuis quelques années, un nouveau projet a vu le jour à Maastricht. Sous le slogan « Adoptez une abeille » le « Collectif Abeilles », le Bureau Europa et la ville de Maastricht, en collaboration, mènent une action conjointe de réintroduction des abeilles à miel au centre de la ville.

La suite sur : http://bassenge.blogs.sudinfo.be/archive/2014/02/05/a-proximite-maastricht-adoptez-une-abeille-pour-1-euro-perch-98412.html?c

Le retour du Grand-Duc.

août 18, 2013

par Roger Wauters

Depuis quelques années, le Grand-Duc est de retour dans les carrières de l’Enci à Maastricht.

A voir sur : http://bassenge.blogs.sudinfo.be/archive/2013/08/18/a-proximite-maastricht-le-retour-du-grand-duc-76721.html

Maastricht : manifestation internationale contre la centrale nucléaire de Tihange.

janvier 3, 2013

A l’initiative de différentes institutions du Sud Limbourg hollandais, une manifestation internationale contre la centrale nucléaire de Tihange sera organisée le samedi 12 Janvier à Maastricht.

A cette occasion, les signatures de la pétition http://www.tihangedicht.petities.nl seront présentées aux services de sécurité du Limbourg du Sud ainsi qu’à la Chambre.

Les membres de cette manifestation rappellent que devant les risques que présente l’exploitation de la centrale de Tihange, située à environ 40 km au sud de Maastricht, des plans de sécurité devraient être mis en place. Ils veulent également s’assurer, en cas d’accident nucléaire, que des plans existent en ce qui concerne l’abri, l’évacuation de la population ainsi que la distribution de comprimés d’iode dans un rayon de 80 kilomètres de la zone de la catastrophe potentielle.

La suite à lire sur :
http://bassenge.blogs.sudinfo.be/archive/2013/01/02/a-proximite-maastricht-manifestation-internationale-contre-l.html

La Montagne St Pierre cherche des ambassadeurs.

mars 7, 2012

Le réseau pédestre international de la Montagne Saint-Pierre offre plus de 130 kilomètres de promenades attrayantes. Il se compose de 18 boucles dont la longueur va de 4 à 12 kilomètres. Ces boucles partent de sept points d’information répartis sur les communes de Maastricht, Eijsden, Riemst, Bassenge, Visé et Oupeye. Toutes les promenades sont pourvues d’un fléchage homogène à l’aide de panneaux portant des couleurs et des symboles spécifiques, fixés sur des piquets en châtaignier.

La suite à lire sur : http://bassenge.blogs.sudinfo.be/archive/2012/03/07/la-montagne-st-pierre-recherche-des-ambassadeurs.html

 

La « Via Jecore ».

août 23, 2009

Itinéraire cyclable, touristique et transfrontalier.

A travers la Vallée du Geer entre Tongres et Maastricht (les deux plus vieilles villes de Belgique et des Pays-Bas) via les entités de Bassenge et Riemst.

La petite rivière « Le Geer » et sa vallée forment un splendide site naturel entre les villes historiques que sont Tongres et Maastricht.

L’histoire de la Vallée du Geer et de ces deux villes est incontestablement liée, et ce depuis l’époque romaine. En suivant le cours du Geer depuis la commune flamande de Tongres, on finit par arriver, via l’entité wallonne de Bassenge et la commune flamande de Riemst à la ville hollandaise de Maastricht. Un parcours serpentant permet d’aboutir dans des communes et des régions différentes, des sites linguistiques variés, et enfin dans un autre pays.

Cet itinéraire cyclable particulièrement bien étudié emmène les amoureux de la petite reine à travers la pittoresque Vallée du Geer, avec ses paysages verdoyants, ses petits villages, et surtout sa nature préservée. Les villes historiques de Tongres et Maastricht, la Tour Eben Ezer, le Fort d’Eben-Emael, les grottes de marne de Kanne, … ne sont que quelques exemples des curiosités qu’il est possible de rencontrer en chemin.

L’itinéraire cyclable donne également la possibilité d’effectuer le trajet de retour via un autre chemin : le tracé plus au sud du « réseau Hesbaye » sur le territoire de la commune de Riemst.

L’itinéraire cyclable relie en outre les réseaux déjà existant des Limbourg belge et néerlandais.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Tour_d’Eben-Ezer

http://www.fort-eben-emael.be/decouvrez.php?id=59

http://www.sciencesnaturelles.be/institute/structure/geology/geotourism/musees/eben_broukay

http://fr.wikipedia.org/wiki/Bassenge

Le serpent des mers de retour à Maastricht.

mars 5, 2009

A la fin de cette semaine, le crâne d’un monstre marin gigantesque d’une dizaine de mètres de longueur – à elle seule, la tête mesure plus d’un mètre et est dotée de mâchoires terrifiantes ornées de dents en forme de poignards – va revenir dans son « repaire » de Maastricht où il avait été « kidnappé » voici… 215 ans. Son retour ne suscite pourtant aucune forme de terreur. Les restes du « Grand Animal », comme on l’a surnommé dans la capitale du Limbourg néerlandais, y sont même attendus avec impatience et ils feront figure d’événement culturel. Ils voyageront de Paris en convoi exceptionnel et le crâne a subi des examens aux rayons X pour s’assurer qu’il supportera ce transport de quelque 400 kilomètres. La tête impressionnante de ce reptile marin serpentiforme sera même la vedette de l’exposition bilingue (néerlandais-français) intitulée « Darwin, Cuvier et le Grand Animal de Maastricht » qui se tiendra, à partir du 8 mars – et jusqu’au 21 juin – au Natuurhistorisch museum dans le cadre du bicentenaire de la naissance de l’auteur de la théorie de l’évolution des espèces (1).

La suite : http://www.lesoir.be/regions/liege/le-serpent-des-mers-de-retour-2009-03-04-693818.shtml