Posts Tagged ‘maladie’

Toutes les deux minutes, une personne contracte la lèpre. Pourtant, la maladie reste négligée

juillet 7, 2021

Le docteur Nimer Ortuno Gutiérrez, Coordinateur de la Recherche chez Action Damien, tire la sonnette d’alarme au sujet de cette maladie infectieuse chronique dont le mode de transmission est comparable à celui du Covid.

Depuis un an et demi, le coronavirus fait l’objet de toutes les discussions – alors que bien d’autres maladies sévissent gravement dans le monde. Depuis sa création, Action Damien s’engage à l’échelle internationale dans la lutte contre les maladies liées à la pauvreté, dont la lèpre. Les données recueillies sur le terrain par Action Damien font apparaître que le nombre de diagnostics de lèpre a reculé d’un tiers pendant la période de confinement. En parallèle, les recherches sur un vaccin prometteur contre la lèpre sont à l’arrêt depuis un moment. Pareil pour les progrès constants enregistrés dans de nombreux pays avant la pandémie d COVID-19 qui ne s’observent plus. C’est pourquoi nous tirons la sonnette d’alarme et appelons à l’action tous les acteurs concernés, des entreprises pharmaceutiques aux pouvoirs publics. Toutes les deux minutes, une personne contracte la lèpre dans le monde. Pourtant, elle reste l’une des maladies les plus négligées sur notre planète. Comment est-ce possible?

La suite sur : https://www.levif.be/actualite/international/toutes-les-deux-minutes-une-personne-contracte-la-lepre-pourtant-la-maladie-reste-negligee-carte-blanche/article-opinion-1445003.html

« La lèpre ne représente guère une menace pour les pays riches, alors que le COVID-19 touche toute la planète. En d’autres termes : contrairement aux vaccins contre le COVID-19, le vaccin contre la lèpre ne recèle pas un potentiel de bénéfices substantiel. »

Je suis migraine

mars 1, 2021

Migraineuse depuis vingt-cinq ans, elle s’adresse aux politiques: « je suis triste et désespérée de constater que notre maladie ne soit pas plus considérée ».

Mesdames, Messieurs les politiques,

Je vous adresse ces mots comme on lance une bouteille à la mer. Bien consciente de la crise qui nous occupe et dans le respect de votre travail, je vous livre, à travers le vécu de ma maladie, ces quelques lignes en espérant alimenter vos réflexions sur les nouvelles thérapeutiques qui voient le jour dans la prévention de la migraine, les anticorps monoclonaux inhibiteurs du CGRP.

La suite sur : https://www.levif.be/actualite/belgique/je-suis-migraine-carte-blanche/article-opinion-1398005.html

Expliquez-moi comment vous trouvez de l’argent pour des choses non indispensables ou meurtrières (comme les nouveaux avions de combat), mais que vous laissez ces personnes sans aide ?

Produits radioactifs, traitements toxiques : quand celles qui soignent le cancer tombent elles-même malades

février 2, 2021

par Nolwenn Weiler

Le comble : des soignantes en cancérologie développent elles-mêmes la maladie du fait de l’absence de précautions autour des traitements anti-cancéreux pendant des années. Une enquête exclusive de Basta ! avec le magazine Santé & Travail.

La suite sur : https://www.bastamag.net/Cancerologie-cancers-professionnels-soignants-chimiotherapie-anti-cancereux-radium

Soigner par la philosophie

septembre 22, 2020

par Sandrine Warsztacki

Dès l’Antiquité, les Grecs considéraient la philosophie comme une médecine de l’âme. Comment cette discipline, souvent vue comme absconse, peut-elle nous aider à mieux vivre voire à panser nos plaies ?

La suite sur : https://enmarche.be/culture/lectures/soigner-par-la-philosophie.htm

Ethnocide à Gaza

novembre 4, 2018

L’eau dite « potable » à Gaza provoque le syndrome du « bébé bleu » et des maladies graves.

L’eau contaminée et difficile d’accès – en raison du siège impitoyable par Israël et des ses bombardement des infrastructures – conduit à la mort et à la maladie.

La suite sur : http://www.chroniquepalestine.com/eau-potable-a-gaza-provoque-le-syndrome-du-bebe-bleu-et-maladies-graves/?fbclid=IwAR1Hq3MnT2PI9FIk1rBlkf4Ot4UjDKm4NoD6MyZ9QiNMr88xxzbNXIOquCw

La théorie des cuillères

octobre 11, 2018

par ML Gambier

A lire sur : http://www.monpassagernoir.fr/2015/05/la-theorie-des-cuilleres.html

Alors la prochaine fois qu’un ami que vous savez malade décline à nouveau votre invitation, repensez à son stock de cuillères et ne lui tenez pas rigueur de ne pouvoir vous en consacrer parmi celles dont il aura besoin pour boucler sa journée.

Même malades, les députés touchent leurs 6000 euros sans contrôle et sans limite

septembre 26, 2018

par Marco Van Hees

Les parlementaires ne stressent sans doute pas autant que nous à l’idée d’être malades. Et pour cause : eux peuvent garder 100 % de leur (gros) salaire sans limite dans le temps. « Ils ont en effet un régime privilégié. Et, dans le même temps, la majorité attaque les régimes de maladie des fonctionnaires et fait la chasse aux malades de longue durée. C’est un « deux poids, deux mesures » qui est inacceptable, les attaques contre les travailleurs malades doivent cesser » réagit Raoul Hedebouw, porte-parole du PTB.

La suite sur : https://ptb.be/articles/meme-malades-les-deputes-touchent-leurs-6000-euros-sans-controle-et-sans-limite

Petits arrangements avec la vie

septembre 16, 2018

Crever au boulot, non merci.

août 16, 2018

Le gouvernement supprime les crédits-temps de fin de carrière avant 60 ans.

par Gaston Van Dyck

En fin de carrière, beaucoup se sentent un peu, ou totalement, au bout du rouleau. Ce qui fait qu’aujourd’hui, plus de 100 000 personnes travaillent en 4/5e ou à mi-temps, dans l’espoir de pouvoir continuer à travailler jusqu’à leur pension. Mais cette possibilité, le gouvernement Michel vient de la supprimer…

La suite sur : https://ptb.be/articles/le-gouvernement-supprime-les-credits-temps-de-fin-de-carriere-avant-60-ans

Métro – Boulot – Caveau

L’ex-directeur de l’Inami tire la sonnette d’alarme: « le modèle est intenable »

août 6, 2018

Ri De Ridder a été élu président du conseil d’administration de Médecins du monde pour les trois prochaines années. Directeur général de l’Institut national belge de l’assurance maladie et invalidité (Inami) pendant 12 ans, il estime que la politique actuelle en matière de médicaments n’est plus tenable et tire la sonnette d’alarme.

La suite sur : http://www.levif.be/actualite/belgique/l-ex-directeur-de-l-inami-tire-la-sonnette-d-alarme-le-modele-est-intenable/article-normal-874349.html