Posts Tagged ‘marathon des lettres’

Participez au Marathon des lettres d’Amnesty international

novembre 26, 2019

https://www.amnesty.be/veux-agir/agir-ligne/petitions/?id_mot%5B%5D=&id_mot%5B%5D=2200&id_mot%5B%5D=&encours=1

Amnesty International – Marathon des lettres 2017

novembre 25, 2017

Nos mots ont du pouvoir, alors agissons.

https://www.amnesty.be/infos/actualites/marathon2017

Marathon des signatures 2013 – Merci

mars 5, 2014

 » Ensemble, nous pouvons déplacer des montagnes  »

C’est par ces mots que Yorm Bopha, prisonnière d’opinion cambodgienne, réagissait à l’immense vague de solidarité et d’indignation qui a conduit à sa libération fin novembre 2013. En décembre dernier, vous avez été des centaines de milliers à travers le monde à vous mobiliser pour elle et pour d’autres personnes dont les droits sont bafoués.
Messages de soutien, signatures de pétitions, courriers aux autorités… 2 300 000 actions ont été recensées dans 80 pays, soit un record de mobilisation pour cet évènement organisé depuis 2001 par Amnesty International.
Découvrez notre tour du monde de la mobilisation
avec Amnesty International
Découvrez notre tour du monde de la mobilisation avec Amnesty International
Les choses bougent
Le 17 février dernier, Jabeur Mejri, prisonnier d’opinion tunisien, a été amnistié par le président Moncef Marzouki – nous espérons qu’il sera très prochainement libéré.
Un soutien moral important pour les personnes
Ihar Tsikhanyuk, militant harcelé de la cause LGBTI au Bélarus, nous disait :  » Quand je n’ai plus la force de me battre et d’aller de l’avant, je reçois une lettre. Et je vois que je ne suis pas seul. Cela me donne à nouveau la force de défendre mes droits et d’exiger la justice.  »
La pression publique est enfin entendue des autorités concernées : les ambassadeurs de Bahrein, Israel, et du Mexique ont ainsi accepté de nous recevoir pour entendre nos préoccupations concernant respectivement treize opposants politiques emprisonnés, les villageois de Nabi Saleh, ou Miriam Lopez, victime de torture.
Le 19 décembre, en Russie, trois des 10 prisonniers d’opinion de l’affaire Bolotnaïa pour lesquels vous vous êtes mobilisés étaient libérés : malheureusement, les 7 autres ont été récemment condamnés le 24 février à des peines scandaleuses. Preuve que la mobilisation doit s’inscrire dans la durée.
Pour eux et tous les autres, nous comptons sur vous pour continuer le combat pour le respect de leurs droits.

Amnesty International