Posts Tagged ‘Matignon’

La CFDT va-t-elle se vendre pour un plat de lentilles ?

janvier 7, 2020

https://www.lalibre.be/dernieres-depeches/afp/retraites-reunion-a-matignon-vendredi-la-cfdt-veut-un-retrait-de-l-age-pivot-d-ici-la-5e14b3e79978e272f9ac97c9

Alors que : http://www.leparisien.fr/economie/reforme-des-retraites-le-projet-de-loi-a-deja-ete-envoye-au-conseil-d-etat-06-01-2020-8230170.php

Les travailleurs vendus par leurs syndicats ?

Hold-up annoncé sur un pognon de dingue

juillet 4, 2018

par l’Ugict-CGT

L’information est semble-t-il passée complètement sous les radars la semaine dernière. La dépêche de l’AFP annonçant que « l’État pourrait récupérer jusqu’à 24 milliards EUR d’excédents de la Sécu en 2022 » n’a été republiée que sur un site et sans aucun commentaire ni aucune mise en perspective.

La suite sur : https://blogs.mediapart.fr/ugictcgt/blog/020718/hold-annonce-sur-un-pognon-de-dingue

Décret n° 2016/1460 de M. #Valls: Tous les français désormais « fichés S » / J.Officiel …

novembre 2, 2016

Si pour ce week-end d’Halloween vous êtes passés à coté du déguisement-qui-fait-bien-peur, pas d’inquiétude, Manuel Valls, premier Ministre depuis le «Château hanté de Matignon » a pensé à tout, et à tous!

La suite sur : https://extimite.net/2016/11/02/decret-n-20161460-de-m-valls-tous-les-francais-desormais-fiches-s-j-officiel/

https://gauchedecombat.net/tag/fichier-des-gens-honnetes/

La politique devrait être une vocation. Mais pour le plus grand nombre, elle est un métier. Un métier qui ne rapporte pas aussi vite que beaucoup le souhaiterait et qui nécessite de grosses mises de fonds. Une campagne électorale coûte cher. Mais pour certaines grosses sociétés, c’est un placement amortissable en cinq ans. Et pour peu que le protégé se hisse à la présidence, alors là, le placement devient inespéré. Les financiers d’autrefois achetaient des mines à Djelizer ou à Bazoa. Et bien ceux d’aujourd’hui ont compris qu’il valait mieux régner à Matignon que dans l’Oubangui, et que de fabriquer un député coûtait moins cher que de dédommager un dictateur africain. (Michel Audiard)

mars 4, 2016

« On ne te le fait pas dire camarade »

janvier 29, 2015

Rapide rappel de quelques faits utiles à une meilleure appréhension…
…de la complexité de la pensée de Mr Manuel Valls

par Sébastien Fontenelle

En juin 2009, Mr Manuel Valls, déambulant sur un marché de la bonne ville d’Évry (dans l’Essonne), juge qu’on y trouve une population trop uniment noire pour son goût (et pour l’« image » des lieux), et suggère qu’on « lui mette » là « quelques Blancs » – on n’est pas à Ouagadougou, bordel.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article27775

Mais que font-ils encore dans ce gouvernement ?

juillet 3, 2013

par Michel Soudais

La logique de la Vème République a frappé Delphine Batho. Pour avoir osé dire, ce matin, au micro de RTL, que le budget alloué à son ministère est « un mauvais budget », la ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie a été débarquée de ses fonctions manu militari, après une convocation à Matignon.

Lire la suite sur : http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article23386

Ferme ta gueule, Luc Ferry !

juin 12, 2011

Par François Morel

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article16927

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/06/11/97001-20110611FILWWW00365-ferrysalaire-un-depute-ump-proteste.php

Lire aussi : http://gauchedecombat.wordpress.com/2011/06/12/profession-philosophe-de-scene/

 

En toute indépendance.

septembre 22, 2010

Par Lucie Delaporte         

Depuis l’arrivée de Jeannette Bougrab, les discriminations dont sont victimes les Roms et les gens du voyage ne sont plus traitées. Sur consigne de Matignon.

« J’ai eu le cabinet de Fillon, ils ne veulent pas qu’on parle des Roms et des gens du voyage ». Lancée en mai dans un couloir par Jeannette Bougrab, présidente de la Haute autorité pour la lutte contre les discriminations, peu après son arrivée à la tête de l’institution, la phrase a évidemment choqué.

Pour nombre d’agents c’était le signe, pas même dissimulé, de la mise sous tutelle par le gouvernement d’une administration jugée trop indépendante. Prendre ses consignes à Matignon lorsqu’on dirige une autorité administrative indépendante, et surtout lorsqu’il s’agit d’enterrer des plaintes, voilà qui fait désordre mais n’a visiblement pas contrarié la nouvelle présidente.

Lire la suite : http://www.bakchich.info/Roms-la-Halde-muselee-par-le,11911.html

L’enfer de Matignon.

octobre 20, 2008

Une série documentaire d’exception. France 5 – 20h35 – lundi 20/10

Douze premiers ministres de la France racontent L’enfer de Matignon, dans une série documentaire en quatre épisodes.

Tous ceux qui ont dirigé le gouvernement français depuis 40 ans ont répondu présent, excepté Jacques Chirac, parce qu’il était encore récemment président, et Pierre Bérégovoy, décédé. Mais même Raymond Barre et Pierre Mesmer se sont déplacés dans le sudio du réalisateur Philippe Kohly, avant leur mort.

Sur fond noir, et dans une pénombre dont la lumière tamisée vient caresser leur visage, ils sont tous sur un pied d’égalité pour raconter le roman de Matignon, organisé en chapitres. Le tout, dans un bel équilibre, entre le quotidien et la politique, entre une journée type ou les stratégies de formation du gouvernement.

Certains sont des narrateurs hors pairs, comme Michel Rocard, évoquant toutes les vacheries distillées avec plus ou moins de finesse par François Mitterrand, et notamment les dîners annonciateurs du choix du futur chef de gouvernement, mis en scène comme une intrigue.

L’idée vient de la journaliste Raphaëlle Bacqué, qui avait d’abord réunis sept ex-Premiers pour un article paru dans le Monde 2, en 2004. Il aura fallu quelques années de plus pour que le projet aboutisse à l’écran, et surtout, la rencontre avec le réalisateur Philippe Kohly, qui vit l’occasion de « filmer une histoire de famille des Français au travers de douze personnages ».

Nul doute que les Belges amateurs de politique française feront un festin de ce documentaire, car la politique, chez nos voisins, voit en effet se succéder de véritables « personnages ».

Et parmi les douze – de Pierre Mesmer (1972-1974) à l’actuel Premier, François Fillon, qui a accepté de consacrer deux heures et demie pour l’enregistrement de son témoignage, il n’en est pas un qui n’ait pas marqué nos esprits : Barre, Fabius, Rocard, Juppé, Jospin, Balladur, ou encore la seule femme, Edith Cresson.

Le premier volet, L’antichambre, évoque une journée type – « une pression du quotidien qui fait qu’on ne s’appartient plus du tout », selon Fillon; le moment de la nomination; l’équation (une femme, saboter un adversaire en le nommant, ou s’adjoindre le fidèle conseiller); la passation de pouvoir, chaleureuse ou glacée; la composition du gouvernement, ultra rapide et dictée par le monarque; et enfin, le domicile. Raffarin voyait un avantage à « dormir dans la cabine de pilotage », tandis que Fabius a pensé que « ce n’est pas un service à rendre aux enfants ».

(Charline Vanhoenacker – Le Soir – 20/10/2008)

Rediffusion  : France 5 – 16h30 – jeudi 23/10