Posts Tagged ‘médecine’

Enfin un peu de bon sens dans les explication

mars 8, 2020

Apathie tel qu’en lui-même, il y tient lui à faire peur, comme la plupart des médias !

« Vous vous démerdez »

février 28, 2020

par Pierre Souchon

L’ami Pierre Souchon, journaliste d’élite (notamment au Monde Diplo), est bipolaire. Une maladie qui a plusieurs fois transformé sa vie en montagnes russes. Il l’a raconté dans un livre poignant, Encore vivant, publié en 2017 [1]. Il y revient ici, en insistant sur son dernier séjour en clinique psychiatrique et le comportement méprisant de certains soignants.

La suite sur : http://cqfd-journal.org/Vous-vous-demerdez

« Au moins un enfant sur deux né en 2020 aura un cancer, mais la recherche fait des progrès »

février 11, 2020

https://www.lalibre.be/planete/sante/au-moins-un-enfant-sur-deux-ne-en-2020-aura-un-cancer-mais-tout-n-est-pas-noir-5e42485dd8ad5878d8626435

Si la recherche fait des progrès, pourquoi se soucier de lutter contre les causes du cancer !
Après tout vous attrapez un cancer : vous faites des radios, des chimios,… votre famille achète un cercueil, c’est bien vous relancez la croissance.

Quel avenir pour l’hôpital si 1 000 médecins démissionnent ?

janvier 14, 2020

Quelles conséquences pourrait avoir la démission collective de 1000 médecins et chefs de structures qui menacent de quitter l’hôpital ? Faut-il un nouveau plan hôpital ?
Pour en parler, Guillaume Erner reçoit Agnès Hartemann, chef de service de diabétologie à La Pitié Salpêtrière à Paris. Elle est membre du collectif Inter-Hôpitaux et fait partie des 1000 signataire médecins chefs de service ou de structures hospitalières prêts à démissionner si des négociations avec la ministre de la santé, Agnès Buzyn, ne sont pas engagées rapidement.

Pas de panique, Brigitte Macron récolte les pièces jaunes.

20.000 erreurs médicales par an en Belgique, 2.000 décès liés: les chiffres noirs du monde de la santé

novembre 28, 2019

par Ludovic Jimenez

En 2018, 20 000 erreurs médicales se sont produites dans les hôpitaux belges, menant au décès de 2 000 patients.

La suite sur : https://www.lalibre.be/planete/sante/20-000-erreurs-medicales-par-an-en-belgique-et-2-000-deces-a-la-cle-les-chiffres-noirs-du-monde-de-la-sante-5ddf84a89978e272f93b5d9b

Attaquer l’accouchement à domicile est une conduite patriarcale

novembre 21, 2019

par Marie-Hélène Lahaye

Chaque fois qu’une femme annonce son souhait d’accoucher à domicile, une armée de personnes, médecins et chirurgiens en tête, poussent des cris d’orfraie pour dénoncer tous les risques de cette entreprise. Cette réaction est non seulement contraire à la science mais relève en plus d’une conduite patriarcale.

Le dernier exemple flagrant est le tweet du Dr Laurent Alexandre affirmant sur les réseaux sociaux qu’il fallait interdire l’accouchement à domicile.

La suite sur : http://marieaccouchela.net/index.php/2019/11/20/attaquer-laccouchement-a-domicile-est-une-conduite-patriarcale/

Le cauchemar de l’hôpital du futur

novembre 14, 2019

par Frédéric Pierru

« Du vent ». C’est ainsi que les urgentistes en grève ont qualifié le plan présenté par la ministre de la santé le 9 septembre. À des services au bord de l’implosion elle propose une enveloppe rachitique, ponctionnée sur d’autres secteurs, eux-mêmes en difficulté. Faut-il dès lors parler de « crise » de l’hôpital ou de « casse » — un projet de longue haleine visant à livrer une institution emblématique au privé ?

La suite sur : https://www.monde-diplomatique.fr/2019/10/PIERRU/60490

Question à la Une

octobre 12, 2019

Jeunes médecins exploités, patients en danger ?

« Jeunes médecins exploités, patients en danger ? »  » Les médecins candidats spécialistes sont environ 6.000 en Belgique francophone. Après 7 années d’études, ces médecins diplômés de l’université doivent encore se former en hôpitaux pour 5 ans. Anesthésistes, pédiatres, urgentistes, internistes : ils font les mêmes tâches et les mêmes horaires que les médecins confirmés. Pourtant, ils sont payés trois fois moins et sous soumis à une pression hiérarchique qui les empêche de se plaindre en cas d’abus. Et des abus, il y en a. Un assistant sur deux travaille plus que la limite légale (60h par semaine) et cela peut monter jusqu’à 105 heures par semaine. Lors de cette enquête, Questions à la Une a recueillis plus d’une vingtaine de témoignages faisant état de burn-outs, de harcèlement, de pressions psychologiques et même de tentatives de suicides. Quelles conséquences pour ces jeunes ? Quelles conséquences ont ces agissements sur les patients ? Alors, jeunes médecins exploités, patients en danger ? ». Un reportage de Guillaume Woelfle et Santos Hevia.

https://www.rtbf.be/auvio/detail_questions-a-la-une?id=2474017

Chaque minute, cinq personnes décèdent des suites d’un traitement médical inadéquat

septembre 14, 2019

https://www.lalibre.be/belgique/societe/chaque-minute-cinq-personnes-decedent-des-suites-d-un-traitement-medical-inadequat-5d7cf852d8ad5878fd3d74d0

« L’enfer », « nuit du fiasco », « surréaliste » : aux urgences de Lons-le-Saunier, le désespoir d’un interne épuisé

juin 4, 2019

par Sophie Martos

C’est le cri de colère et de souffrance d’un très jeune médecin des urgences du centre hospitalier de Lons-le-Saunier (Jura).

Depuis le 28 mai, le préfet réquisitionne des professionnels de santé pour garantir l’accès aux soins urgents dans cet hôpital. Dans un contexte de mouvement social, l’établissement fait face à une pénurie de personnel aux urgences en partie causée par des conditions de travail épuisantes. Selon « Médiapart », deux tiers des personnels paramédicaux sont en arrêt maladie ainsi qu’une majorité des quinze médecins titulaires.

La suite sur : https://www.lequotidiendumedecin.fr/actualites/article/2019/06/03/lenfer-nuit-du-fiasco-surrealiste-aux-urgences-de-lons-le-saunier-le-desespoir-dun-interne-epuise_869522

Le capitalisme nuit gravement à la santé