Posts Tagged ‘médecine’

« L’enfer », « nuit du fiasco », « surréaliste » : aux urgences de Lons-le-Saunier, le désespoir d’un interne épuisé

juin 4, 2019

par Sophie Martos

C’est le cri de colère et de souffrance d’un très jeune médecin des urgences du centre hospitalier de Lons-le-Saunier (Jura).

Depuis le 28 mai, le préfet réquisitionne des professionnels de santé pour garantir l’accès aux soins urgents dans cet hôpital. Dans un contexte de mouvement social, l’établissement fait face à une pénurie de personnel aux urgences en partie causée par des conditions de travail épuisantes. Selon « Médiapart », deux tiers des personnels paramédicaux sont en arrêt maladie ainsi qu’une majorité des quinze médecins titulaires.

La suite sur : https://www.lequotidiendumedecin.fr/actualites/article/2019/06/03/lenfer-nuit-du-fiasco-surrealiste-aux-urgences-de-lons-le-saunier-le-desespoir-dun-interne-epuise_869522

Le capitalisme nuit gravement à la santé

Publicités

Gaza. Une catastrophe sanitaire délibérément entretenue, entretien avec Dr Tarek Loubani

mars 16, 2019

Entretien avec le docteur Tarek Loubani · De passage à Paris dans le cadre d’une tournée d’information qui le mènera aussi à Tunis et à Londres, Tarek Loubani, médecin urgentiste canado-palestinien et professeur à Western University en Ontario, réagit au rapport des Nations unies sur les crimes commis durant « la Grande Marche du retour ». Il décrit la situation humanitaire désastreuse à Gaza. Il est l’un des meilleurs connaisseurs de la situation intérieure de la bande de Gaza, où il s’est rendu à plus de 25 reprises.

La suite sur : https://www.change.org/p/urgence-humanitaire-%C3%A0-gaza-lev%C3%A9e-du-blocus-opengaza/u/24296914?cs_tk=AstRREVcLo8WAFYBkFwAAXicyyvNyQEABF8BvCWF6PRwvV7E7EDgFpH1prc%3D&utm_campaign=81cab5db11074c489316de0c9ecab131&utm_medium=email&utm_source=petition_update&utm_term=cs

http://europalestine.com/spip.php?article77

Etudes de médecine: Alda Greoli dénonce un filtre supplémentaire alors que la pénurie est criante en Wallonie

novembre 21, 2018

La ministre wallonne de la Santé, Alda Greoli (cdH), dénonce mercredi l’intention de la ministre fédérale de la Santé publique, Maggie De Block (Open VLD), d’instaurer des attestations de contingentement en fin d’études de médecine, soit une sélection supplémentaire. Limiter davantage le nombre de médecins ne va pas aider à résoudre la pénurie qui fait rage au sud du pays, souligne la vice-présidente des gouvernements francophone et wallon.

La suite sur : https://www.levif.be/actualite/belgique/etudes-de-medecine-alda-greoli-denonce-un-filtre-supplementaire-alors-que-la-penurie-est-criante-en-wallonie/article-normal-1057179.html

« Aucun médecin ne m’a prévenue que je pouvais souffrir à vie »

novembre 6, 2018

À travers le monde et en Belgique, des femmes se disent victimes des implants urogynécologiques, ces mailles synthétiques utilisées pour soigner les fuites urinaires et descentes d’organes. Parmi les complications les plus souvent observées, des rapports sexuels rendus impossibles par la douleur, des infections chroniques, la perforation d’organes… Une perspective de calvaire dont les patientes ne sont pas systématiquement informées avant l’opération, pourtant conçue pour être irréversible.

La suite sur : https://www.levif.be/actualite/sante/aucun-medecin-ne-m-a-prevenue-que-je-pouvais-souffrir-a-vie/article-normal-1049649.html

Comme trop souvent les médecins nient la douleur de leurs patientes : « Les médecins que je consultais me disaient de faire un effort, que c’était dans ma tête. »

https://www.levif.be/actualite/sante/l-incontinence-touche-400-000-personnes-en-belgique-mais-n-est-pas-une-fatalite/article-normal-1050965.html

Empoisonnement à l’Aluminium

juin 24, 2018

Violences contre les femmes : leurs terribles conséquences sur la santé toujours insuffisamment prises en compte

mai 7, 2018

par Audrey Guiller

Chaque année, en France, 225 000 femmes subissent des violences au sein de leur couple. Ces terribles statistiques ne sont que la partie visible de ces violences : troubles anxieux, alimentaires ou du sommeil, dépression, impact sur la sexualité, tentative de suicide… les effets psychologiques sont tout autant dévastateurs. Et une grande majorité des femmes concernées ne sont pas accompagnées. Une véritable écoute, une meilleur formation des soignants, la création de réseaux de professionnels et l’attribution de moyens financiers adéquats permettraient d’améliorer considérablement leur situation. Enquête sur un problème majeur de santé publique.

La suite sur : https://www.bastamag.net/Violences-contre-les-femmes-leurs-terribles-consequences-sur-la-sante-toujours

A qui faut-il conseiller d’aller voir un médecin une fois par an ?

février 25, 2018

par Dr Marc Zaffran/Martin Winckler

Avant de répondre à cette question, j’aimerais revenir sur le « post » récent qui me l’a soufflée – ou plutôt qui m’a soufflé les réflexions qui suivent (et qui, bien entendu, n’épuisent pas le sujet, elles sont juste là pour stimuler les vôtres).

Le post en question se trouve ici : http://www.topito.com/top-medecins-frequences

La suite sur : https://ecoledessoignants.blogspot.be/2018/02/quand-et-qui-doit-on-conseiller-daller.html

Les maisons médicales, une épine dans le pied du modèle néolibéral de Maggie De Block

janvier 31, 2018

par Sofie Merckx

« Depuis 10 ans, le nombre de maisons médicales offrant des soins de première ligne est en constante augmentation. Le modèle est un succès et enthousiasme aussi bien les patients que les professionnels de la santé. Et ce, dans un pays où la médecine à l’acte a toujours été considéré comme une pierre angulaire de notre système de santé », explique Sofie Merckx, porte-parole de Médecine pour le Peuple et conseillère communale du PTB à Charleroi.

La suite sur : http://ptb.be/articles/les-maisons-medicales-une-epine-dans-le-pied-du-modele-neoliberal-de-maggie-de-block

http://solidaire.org/articles/defendre-le-droit-la-sante-dans-une-societe-saine

Dix millions de personnes meurent ou deviennent handicapées suite à une erreur médicale

octobre 23, 2017

Une centaine de personnes ont manifesté dimanche après-midi à Bruxelles afin d’exiger plus d’attention à l’égard des victimes d’erreurs et d’accidents médicaux. Elles ne veulent pas stigmatiser les corps médicaux et soignants, mais encourager le dialogue entre les victimes, les prestataires de soins et les autorités.

La suite sur : http://www.levif.be/actualite/belgique/dix-millions-de-personnes-meurent-ou-deviennent-handicapees-suite-a-une-erreur-medicale/article-normal-742855.html

Délations, pressions, suicides : le quotidien du personnel hospitalier français

juillet 19, 2017

[ Tribune ] Sous la lumière blafarde des néons de nos hôpitaux, la vie est loin d’être un long fleuve tranquille. Depuis des années, les avis de tempête dressés par les professionnels du secteur restent lettre morte auprès des gouvernements successifs. Seule la rubrique des faits-divers énonce un rappel brutal et régulier de la rudesse de ces métiers. En effet, quand les SOS s’essoufflent sans trouver d’échos, certains infirmiers tombent et meurent de leurs propres mains. Première victime des restrictions budgétaires pour combler le déficit de la sécurité sociale, le personnel de santé a vu, au fil des ans, ses effectifs diminuer tandis que le nombre de malades, lui, ne fléchit pas. Ainsi, en une dizaine d’années, les infirmiers ont assisté à la croissance de leurs tâches avec l’augmentation du ratio patient/soignant, variant par endroits du simple au double. Conséquence : une déshumanisation progressive de la profession et un personnel de santé au bord de la crise de nerfs.

La suite sur : https://mrmondialisation.org/le-quotidien-du-personnel-hospitalier-francais/

Et : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article35168