Posts Tagged ‘médias’

La semaine où les “vérités” de la fachosphère ont triomphé

juin 21, 2020

par Samuel Gontier

Avec Philippe de Villiers en tête d’affiche, les chaînes info offrent leurs plateaux aux zélateurs du racisme, de la xénophobie et des violences policières sans leur apporter la moindre contradiction. Dans cet exercice de promotion des thèses d’extrême droite, CNews et LCI brillent particulièrement. Récit d’une semaine de cauchemar.

La suite sur : https://www.telerama.fr/television/la-semaine-ou-les-verites-de-la-fachosphere-ont-triomphe-6656260.php

http://www.ilfauttuertina.net/solutions/actu-_il_escalade_un_immeuble_mains_nues_pour_arracher_la_banderole_de_g_n_ration_identitaire-305-999-305-2311-fr.html

OLYMPUS DIGITAL CAMERA[/caption]

Quand va-t-on arrêter de demander l’avis de cette gamine sur tout et n’importe quoi !

juin 20, 2020

https://www.lalibre.be/international/europe/greta-thunberg-s-exprime-sur-le-mouvement-black-lives-matter-on-assiste-a-un-reveil-5eeddc6a9978e21bd0a2d459

Bourrage de crânes…

juin 15, 2020

par erwandekeramoal

Le billet du jour m’est inspiré par une réflexion du style « quand on voit c’qu’on voit et qu’on entend c’qu’on entend, faut pas s’étonner que les gens y pensent c’qui pensent ». Le bourrage de crâne est d’autant plus fréquent de nos jours que entre les réseaux sociaux, la télé, la presse écrite, il devient de plus en plus difficile de séparer le vrai du faux, le bon grain de l’ivraie, l’info de l’intox.

La suite sur : http://lescenobitestranquilles.fr/2020/06/bourrage-de-cranes-2/

Quand on voit ce qu’on voit

La perspective manquante dans les médias : les liens entre l’Iran et le Venezuela ne concernent pas les États-Unis, par Gregory Shupak (Fair.org)

juin 14, 2020

par Gregory Shupak

L’État états-unien n’étouffe pas seulement des vies en pressant des genoux sur des cous à l’intérieur de son territoire. Il cherche également à asphyxier des pays entiers comme l’Iran et le Venezuela. Lorsque les ennemis de l’empire états-unien défient les injonctions de Washington, les médias privés participent volontiers à l’émergence d’une crise, même lorsque l’enjeu est quelque chose d’apparemment aussi banal qu’un échange de biens. Cela est évident dans la couverture médiatique des livraisons de pétrole iranien au Venezuela, qui a présenté ces livraisons comme un problème à résoudre, plutôt que comme une transaction commerciale qui ne concerne en rien une tierce partie.

La suite sur : https://venezuelainfos.wordpress.com/2020/06/14/la-perspective-manquante-dans-les-medias-les-liens-entre-liran-et-le-venezuela-ne-concernent-pas-les-etats-unis-par-gregory-shupak-fair-org/

Julian Assange dans les limbes (London Review of Books)

juin 11, 2020

par Patrick Cockburn

Julian Assange dirigeait WikiLeaks en 2010 lorsque l’organisation a publié une vaste collection de documents du gouvernement américain révélant des détails sur les opérations politiques, militaires et diplomatiques américaines. Avec des extraits publiés par le New York Times, le Guardian, Der Spiegel, Le Monde et El País, les archives ont fourni un aperçu plus approfondi du fonctionnement international de l’État américain que tout ce qui a été vu depuis que Daniel Ellsberg a remis les Pentagon Papers aux médias en 1971. Mais aujourd’hui, Ellsberg est célébré comme le saint patron des lanceurs d’alerte, tandis qu’Assange est enfermé dans une cellule de la prison de haute sécurité de Belmarsh à Londres pendant 23 heures et demie par jour.

La suite sur : https://www.legrandsoir.info/julian-assange-dans-les-limbes-london-review-of-books.html

« Le rôle d’un bon journaliste est de s’en prendre aux abus de pouvoir des puissants. Et lorsque cela arrive, la réaction est toujours violente. » (Julian Assange)

Le virus de la télé servile. Covid-ORTF

juin 11, 2020

par Samuel Gonthier

Samuel Gontier est journaliste à Télérama, pour lequel il tient notamment une chronique caustique de l’incurie télévisuelle, « Ma vie au poste » [1] . Un travail à la fois désopilant et navrant, permettant de saisir l’ampleur de la soumission des grandes chaînes d’information aux pouvoirs en place. Pour CQFD, il décrit ici leur servilité par temps de Covid.

La suite sur : http://cqfd-journal.org/Covid-ORTF

Comment se libérer de la publicité, arme de séduction massive des multinationales

juin 10, 2020

par Alexandre-Reza Kokabi

Dans un rapport sur la publicité publié mardi 9 juin, des associations montrent comment les multinationales s’en servent pour pousser à la surconsommation, blanchir leur image, et faire pression sur les médias. Des solutions pourraient endiguer cette influence néfaste.

La suite sur : https://reporterre.net/Comment-se-liberer-de-la-publicite-arme-de-seduction-massive-des-multinationales

« Les médias dominants ont confirmé qu’ils n’étaient pas libres.
Le Soir, le quotidien belge dit « de référence » : « L’équation est assez simple : les gens ne consomment pas. Du coup, les annonceurs ne sont plus là. Car ils n’ont tout simplement rien à vendre. Or, pour les médias, la pub, c’est le nerf de la guerre, la poutre maîtresse sans laquelle tout l’édifice s’effrite. » https://www.investigaction.net/fr/resistons-face-a-la-desinformation-appel-de-michel-collon/

Résistons face à la désinformation ! – Appel de Michel Collon

juin 9, 2020

Vous savez qu’on nous a beaucoup menti lors de la gestion du « Covid-19 » et sur les causes profondes de cette crise. Dans cette crise angoissante, il fallait se protéger non seulement du Coronavirus mais aussi du Propaganda virus.

La suite sur : https://www.investigaction.net/fr/resistons-face-a-la-desinformation-appel-de-michel-collon/

Recueillir les larmes, en ignorer les causes : le traitement médiatique pourri du malheur agricole

juin 8, 2020

En septembre dernier, la sortie du film “Au nom de la terre” jetait une lumière crue, “forte” (La Voix du Nord), “poignante et réaliste” (Le Figaro) sur le monde agricole “réel, et ses souffrances” (Marianne). Son succès en salle a montré que la population française était touchée et en empathie avec les difficultés de celles et ceux qui exercent un métier ancestral et nécessaire, bien loin de “l’agribashing” que la FNSEA, premier syndicat agricole productiviste et pro-épandage de phytosanitaires, dégaine à la moindre tentative de régulation écologique. Sa couverture médiatique larmoyante a aussi révélé une véritable tendance médiatique à parler des agriculteurs et de leurs problèmes sous l’angle du pathos, du drame, de la peine, sans jamais se pencher sur les causes économiques qui ont mis ces professionnels dans de telles situations (le plus souvent d’endettement), et encore moins sur leurs responsables.

La suite sur : https://www.frustrationmagazine.fr/recueillir-les-larmes-en-ignorer-les-causes-le-traitement-mediatique-pourri-du-malheur-agricole/

Une juge française veut rebaptiser Djouhri

juin 5, 2020

par Jacques-Marie Bourget

Les bazookas des « investigateurs » de presse, celle qui dit la vérité, se sont tus : Alexandre Djouhri, qui était le personnage central de leur feuilleton, a subitement disparu de leurs pages. Plus de PV tombés des tables des juges, plus de faux documents qui circulent, forgés par un pape de l’extrême droite : le dossier Djouhri est vide, et il n’a aucun lien avec le supposé financement de la campagne de Sarkozy par Kadhafi en 2007. Reste le sort de Djouhri, un homme très malade auquel on interdit de se soigner. Qui, non sans raison, se dit victime d’une campagne « raciste », lui le kabyle du 9-3 parvenu à décrocher un rond de serviette aux tables du CAC 40. Un Ahmed doit reste à Ahmed, à vie.

La suite sur : https://www.legrandsoir.info/une-juge-francaise-veut-rebaptiser-djouhri.html