Posts Tagged ‘militant’

Huit militants arrêtés après s’être infiltrés dans la base militaire de Kleine-Brogel

juin 10, 2018

Huit militants de la campagne « Nuke free zone » ont été arrêtés dimanche matin après s’être infiltrés dans la base militaire aérienne de Kleine-Brogel et en avoir exfiltré des ogives états-uniennes « qui y sont illégalement entreposées depuis plus de 60 ans », annonce l’ONG Agir pour la paix.

La suite sur : http://www.levif.be/actualite/belgique/huit-militants-arretes-apres-s-etre-infiltres-dans-la-base-militaire-de-kleine-brogel/article-normal-851169.html

Ces armes nucléaires n’ont rien à faire en Belgique.
Merci à ces militants d’avoir aussi démontré les failles dans la sécurité du site.

Marcheurs debout ?

juin 9, 2018

Ils étaient En Marche !. Et puis on les a retrouvés en pleine Fête à Macron dans les rues de Paris. Rencontre.

Sur : https://francoisruffin.fr/marcheurs-debout/

Un appel pour s’opposer à la dictature rampante qui gangrène notre pays

mai 4, 2018

Le lendemain du cirque médiatique de Génération identitaire au col de l’Échelle, un groupe d’habitants des vallées frontalières, engagés dans la solidarité concrète avec les migrants transitant dans cette région, a traversé symboliquement la frontière sans aucun problème de Clavière jusqu’à Briançon, où la gendarmerie française a effectué 6 interpellations.

Pour 3 d’entre eux, la garde à vue s’est transformée en prison préventive jusqu’au début du procès qui aura lieu le 31 mai à Gap. Ils risquent jusqu’à 10 ans de prison et 750 000 € d’amende.

La suite sur : http://ujfp.org/spip.php?article6362

https://bembelly.wordpress.com/2018/04/27/collomb-1-humanite-2-fermete-illustration-par-lexemple-no-comment/

Les lanceurs d’alerte de Greenpeace sévèrement condamnés par la justice

mars 1, 2018

par Emilie Massemin

Huit militants de Greenpeace ont été lourdement condamnés, mardi 27 février, par le tribunal de Thionville, pour avoir pénétré dans la centrale de Cattenom, afin de dénoncer la dangerosité de sa piscine. Ils ont mis en avant leur rôle de lanceur d’alerte — suite à leur action, une commission d’enquête parlementaire a été ouverte. Mais EDF nie la vulnérabilité de ses installations.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article37173

Lorsque l’accident nucléaire arrivera, personne ne pourra dire qu’il ignorait
Ne pas oublier, nous ne sommes pas à l’abri d’un accident et là… : http://www.levif.be/actualite/international/fukushima-des-niveaux-de-radiation-bien-trop-eleves-meme-dans-les-zones-ouvertes/article-normal-807287.html

Athènes, 22 décembre 2017, pour mémoire

décembre 22, 2017

Aujourd’hui, un par un, les députés de l’ancienne “gauche radicale” grecque, au pouvoir depuis bientôt trois ans, votent en faveur de l’incarcération des militants du mouvement social qui se seront opposés à la saisie (pour dettes) d’une résidence principale et à l’expulsion locative qu’elle entraîne.

La suite sur : https://oulaviesauvage.wordpress.com/2017/12/22/athenes-22-decembre-2017-pour-memoire/

Répression et enfermement, Israël met les bouchées doubles

août 31, 2017

L’occupant israélien a mis les bouchées doubles cet été, tant en matière de colonisation que de répression et d’enfermement des Palestiniens.

Les Palestiniens de Gaza sous blocus sont dans le plus grand dénuement, sans électricité ni eau potable, et sans médicaments. Tous les jours des enfants et des adultes meurent à Gaza faute de traitement (cancer, dialyse, mucoviscidose…)

A Jérusalem-Est, non seulement Israël rase les maisons palestiniennes à tour de bras, mais tente de s’emparer du contrôle du 3ème lieu saint musulman, comme on l’a vu cet été avec ses provocations à la mosquée Al-Aqsa.

Tous les records d’emprisonnements ont également été battus, avec plus de 3 800 arrestations et détentions de Palestiniens dans les geôles israéliennes, depuis le début de l’année.

Et parmi ces arrestations, celle de Salah Hamouri, militant et avocat franco-palestinien que nous connaissons bien, et qui vient d’être condamné à 6 mois de détention « administrative », c’est à dire sans inculpation ni procès.

Salah Hamouri

Le dossier est vide ! Israël n’a pas réussi à coller un seul délit à Salah Hamouri, mais lui fait payer le fait qu’il continue à défendre la cause palestinienne, et notamment celle des prisonniers palestiniens, en tant qu’avocat au sein de l’association Addameer.

Salah Hamouri, qui a déjà été emprisonné sept longues années pour ses sympathies pour le Front Populaire de Libération de la Palestine (FPLP), aurait pu choisir le confort et une vie tranquille, en s’établissant en France, avec sa femme française, Elsa, et son enfant.

Mais ce militant de 32 ans en a décidé autrement. Il n’a pas voulu abandonner les siens et les 7 années d’incarcération n’ont pas entamé sa détermination à défendre les droits fondamentaux du peuple palestinien. Respect !

Alors Israël ne cesse de le harceler : assigné à résidence à Jérusalem-Est, son épouse interdite de mettre les pieds en Palestine, et maintenant, depuis le 22 août, enlevé de nuit à son domicile et à nouveau emprisonné sans le moindre motif, de manière totalement illégale !

Il s’agit pour l’occupant israélien de faire un exemple de plus, en montrant à l’ensemble des Palestiniens ce qui les attend quand ils ne renoncent pas à leurs droits, quand ils osent soutenir que les Palestiniens sont des êtres humains comme les autres.

Nous ne resterons pas les bras croisés. Il faut que nos dirigeants, nos élus, ceux qui disent représenter tous les Français, exigent la libération de ce citoyen Français, qui mérite toute notre estime !

VENEZ NOMBREUX LE DIRE AVEC NOUS

CE SAMEDI 2 SEPTEMBRE

RASSEMBLEMENT DE 15 H À 18 H

PLACE SAINT-MICHEL À PARIS

Métro Ligne 4 et RER C Saint-Michel

Les Palestiniens résistent. Nous devons les soutenir. L’enjeu est vital. Israël teste sur les Palestiniens les armes et les moyens de contrôle des populations. Promoteur du « choc des civilisations », il cherche la guerre à outrance partout dans le monde. Ceci est dangereux pour nous tous. C’est un problème majeur pour toute la société, pour l’avenir de nos enfants.

Merci d’organiser des rassemblements partout où vous vous trouvez. Pensez également à faire circuler largement la pétition https://www.change.org/p/pr%C3%A9sident-de-la-r%C3%A9publique-urgence-humanitaire-%C3%A0-gaza-lev%C3%A9e-du-blocus-opengaza
qui permet de diffuser des informations vitales que les principaux médias se refusent à donner.

Et il est clair que le boycott de l’occupant israélien s’impose de manière croissante. L’intimidation et le chantage à l’antisémitisme ne peuvent arrêter son irrésistible ascension.

Nous saluons à ce propos l’occupation par nos amis britanniques de l’usine de production d’armement israélienne Elbit, obligée de fermer ses portes pendant 2 jours en juillet dernier. Située près de Birmingham, elle produit les missiles qui ont tué des milliers de personnes à Gaza à l’été 2014.

Cinq militants qui ont participé à cette occupation passent en procès le 13 septembre.

N’hésitez pas à leur envoyer un message de solidarité (Ecrire à adie_mormech@hotmail.com ) et à vous déplacer le 13 septembre à Birmingham, si vous le pouvez.

Amicalement,

CAPJPO-EuroPalestine

http://www.europalestine.com et info@europalestine.com pour nous contacter, avoir plus d’infos et vous joindre à nos actions !

Soutien à Rémi, convoqué au commissariat pour une action contre Macron

août 27, 2017

Le 8 août dernier, à l’occasion de la commémoration des bombardements d’Hiroshima et Nagasaki, des militants antinucléaires et des clowns s’invitèrent au siège d’En Marche à Paris, pour interpeller le Président de la République quant à la non-signature par la France du traité d’interdiction des armes nucléaires, signé par 122 Etats en juillet. Le Président Macron refuse d’engager la France sur la voie du désarmement nucléaire, sa responsabilité est historique !

Suite à cette action non-violente et humoristique, sa majesté Macron s’est employé à faire convoquer par la police un militant participant à l’action…

La suite sur : http://www.desobeir.net/2017/08/17/soutien-a-remi-convoque-au-commissariat-pour-une-action-contre-macron/

Les rendez-vous militants de la rentrée ! http://europalestine.com/spip.php?article13271

7 militants anti-évasion fiscale entendus par la police : les délinquants sont les banquiers, pas les citoyens engagés !

avril 29, 2017

Quel est le délit le plus grave ? Organiser l’évasion fiscale et mentir devant une commission d’enquête parlementaire, ou bien passer une couche de blanc de Meudon sur une vitrine d’agence bancaire ? La réponse des pouvoirs publics semble claire : malgré les révélations des « Panama Papers » et les mensonges du Directeur Général de la Société Générale, aucune convocation ni poursuite contre les banquiers, alors qu’Aurélie Trouvé, porte-parole d‘Attac, et six autres militants doivent répondre aux questions des policiers pour une action symbolique contre l’évasion fiscale. Alors qu’aucun des deux finalistes de l’élection présidentielle n’affiche de volonté crédible de lutter contre l’évasion fiscale, l’action citoyenne est plus que jamais nécessaire et légitime.

La suite sur : http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article34462

Traque du mouvement social

juin 4, 2016

par clémentine Autain

Jeune universitaire rennais mobilisé contre la loi travail, Hugo Melchior est « interdit de séjour » dans sa propre ville. Un exemple, parmi beaucoup d’autres, de la répression du mouvement social grâce au prévisible détournement de l’état d’urgence.

La suite sur : http://www.regards.fr/web/article/hugo-melchior-militant-criminalise

http://cadtm.org/Loi-Travail-Une-colere-legitime

http://www.midilibre.fr/2016/06/02/loi-travail-a-montpellier-une-manif-decalee-contre-les-inegalites,1342876.php

Quoi d’étonnant dans un pays où un député de la majorité profère une telle énormité : http://www.perdre-la-raison.com/2016/05/la-citation-du-dimanche-bruno-le-roux.html

« Il est encore fécond le ventre d’où a surgi la bête immonde » (Brecht)

mars 16, 2016

En Bretagne l’extrême droite « s’amuse » à ficher des militants de gauche.  

 Identifier, repérer, détruire : voilà les trois mots d’ordre que nous devons avoir à l’esprit lorsque nous agissons contre les derniers lépreux du gauchisme », signale le sympathique site web d’extrême droite « Breiz atao » (« Bretagne toujours » en breton) dans un édito du 23 décembre dernier.

La suite sur : http://www.bastamag.net/En-Bretagne-l-extreme-droite-s-amuse-a-ficher-l-extreme-gauche