Posts Tagged ‘mode’

13 ans !

juillet 31, 2022

C’est le temps qu’il faudrait à une personne pour boire la quantité d’eau nécessaire à la fabrication d’un T-shirt et d’une paire de jeans.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Tu le connais celui qui fabrique tes fringues à cinq euros de chez Primark ?

juillet 3, 2022

Par Aurore Vaucelle

Qui a fabriqué le vêtement que vous portez ? Êtes-vous sûr qu’il est bon pour vous, et pour la Planète ? “Fashion, Fake or Not”, essai cinglant sur le vêtement, rappelle notre ignorance de ce qu’on porte. Des chiffres, des constats, des coups de semonce. Du changement en perspective ?

La suite sur : https://www.lalibre.be/planete/environnement/2022/07/03/tu-le-connais-celui-qui-fabrique-ta-fringue-a-cinq-euros-de-chez-primark-RBIM7R6VCJGPVHXUZV6UIUTXQQ/

Trimer pour Shein, aux sources de la mode jetable de la génération Tik-Tok

mars 16, 2022

Par Timo Kollbrunner

Avec son gigantesque catalogue d’articles outrageusement bon marché et sa présence agressive sur les réseaux sociaux, le détaillant de vêtements en ligne Shein coupe l’herbe sous le pied des géants du secteur, H&M, Zara et consorts, en s’attirant la sympathie – et l’argent – des jeunes femmes. Si la marque soigne son image, elle brille par son opacité en coulisses. Public Eye s’y est aventurée, jusque dans les ruelles de la grande ville chinoise de Guangzhou, où des milliers de personnes s’échinent jusqu’à douze heures par jour pour coudre les articles qui font rêver les ados.

La suite sur : https://stories.publiceye.ch/fr/shein/

Résultat de la con-sommation !

Contre le gaspillage vestimentaire

décembre 15, 2021

Par Aurélia Jane Lee

L’impact environnemental, économique et social de la fast fashion n’est plus à démontrer. La seconde main semble la meilleure alternative, à l’heure actuelle, face au double enjeu de la disparition progressive de textiles de qualité et de la délocalisation de l’économie. Mais elle ne suffit pas : il est temps de repenser les modes de production.

La suite sur : https://enmarche.be/societe/consommation-1/contrer-le-gaspillage-vestimentaire.htm

« Mais ce que beaucoup ignorent, c’est que les retours sont généralement détruits plutôt que réinsérés sur le marché, parce que cela coûte moins cher au producteur.« 

Le capitalisme récupère et dévoie tout

juin 7, 2021

https://www.lalibre.be/lifestyle/magazine/la-seconde-main-de-mode-toutes-les-marques-s-y-mettent-60bdcf3c9978e20c60317697

Fast fashion – Les dessous de la mode à bas prix

mars 11, 2021

En quelques décennies, la « fast fashion », ou mode jetable, a révolutionné l’industrie textile à bas prix. Enquête sur l’impact social et le coût environnemental d’un secteur qui ne connaît pas la crise.

https://www.arte.tv/fr/videos/089135-000-A/fast-fashion-les-dessous-de-la-mode-a-bas-prix/

CON-SOMMATION

CON-SOMMATION

décembre 5, 2018

https://positivr.fr/piege-influenceurs-marque-de-chaussures-prix/

Et dire que des milliers de personnes se laissent influencer par ces crétins !

La PUB fait dé-penser

Con-sommation

novembre 2, 2018

par Amid Faljaoui

Pourquoi Instagram va mener les jeunes à l’endettement. : https://trends.levif.be/economie/high-tech/pourquoi-instagram-va-mener-les-jeunes-a-l-endettement/article-opinion-1048473.html?_ga=2.33181430.994508996.1541092042-1024575503.1459271683

Cash Investigation : Luxe : les dessous chocs

octobre 11, 2018

H&M exploite des usines à sueur en Europe

octobre 2, 2018

« Il m’arrive de rentrer chez moi à 4 heures du matin », raconte l’un des travailleurs. Cette semaine, nous avons pu découvrir les terribles conditions de travail de ceux qui fabriquent les vêtements d’H&M [1].

En Bulgarie par exemple, des travailleurs sont obligés de travailler jusqu’à 12 heures par jour, sept jours sur sept, pour couvrir leurs besoins fondamentaux…. Et ils ne perçoivent même pas le salaire minimum légal : leur revenu mensuel net moyen, heures supplémentaires et charges incluses, s’élève à seulement 259 €, un montant bien inférieur au seuil de pauvreté européen [2]!

Le temps joue contre H&M : en 2013 le géant de la mode s’était engagé à verser des salaires décents à 850 000 travailleurs dans un délai de 5 ans [3]. Mais au lieu de tenir ses promesses, il a tourné le dos à ses travailleurs et tente aujourd’hui de faire oublier cet engagement ! H&M n’a plus que quelques semaines pour faire marche arrière.

Comme le scandale vient d’être révélé au grand jour, H&M subit une forte pression et pourrait bien perdre la face [4]. Pour éviter de voir sa réputation entachée et ses ventes baisser, H&M doit maintenant honorer son engagement à fournir des salaires décents. Si l’on en croit ses résultats de 2017, qui font état d’un bénéfice de plus de 2 milliards d’euros, c’est tout à fait à sa portée [5]!

Les opinions de ses clients intéressent H&M… Surtout lorsqu’elles sont publiques ! Si H&M reçoit des centaines de messages sur ses réseaux sociaux, il devra tenir ses promesses et changer de cap pour enfin verser des salaires décents à ses travailleurs.
Écrivez à H&M !

Si vous n’avez pas de compte Facebook, vous pouvez également utiliser le formulaire de contact de leur site Web.

N‘hésitez pas à écrire un message personnel ou à vous inspirer de ces quelques idées :

Je souhaite que les personnes qui fabriquent les vêtements que j’achète dans vos magasins perçoivent un revenu minimum vital. Merci de tenir votre engagement. #ChangezdeCapHM

Je tiens à ce que les travailleurs qui fabriquent mes vêtements gagnent un salaire décent : merci de vous assurer que vos sous-traitants les rémunèrent de manière juste. #ChangezdeCapHM

Cela peut vous sembler un petit geste, mais repensez à l’impact que des milliers de commentaires Facebook ont eu lors de la précédente campagne. Il y a quelques temps, les membres de la communauté WeMove ont partagé publiquement leurs inquiétudes sur les réseaux sociaux de C&A, Zara et Mango. Résultat : les trois géants de la mode ont fini par s’engager à mettre en place des processus de production plus écologiques, et ils collaborent désormais avec nos partenaires pour tenir ces engagements. Petit geste, gros impact.

Aujourd’hui, nous nous mobilisons au côté de dizaines d’autres communautés, qui appellent elles aussi H&M à s’engager à verser des salaires décents dans ses chaînes d’approvisionnement partout dans le monde. Nous sommes associés à la Clean Clothes Campaign, un réseau global rassemblant des centaines d’organisations et de syndicats qui comptent sur notre soutien ! En postant des messages sur la page Facebook du groupe H&M, nous sommes déjà parvenus à le faire changer de cap une fois. Nous pouvons répéter ce tour de force !

Écrivez un message public que les dirigeants de H&M ne pourront pas ignorer, sous peine de voir leur réputation entachée, directement sur la page Facebook du groupe – Ensemble, écrivons-leur pour réclamer des salaires décents pour tous les travailleurs de H&M.
Écrivez à H&M !

Merci pour votre soutien,

Mika (Bordeaux), Virginia (Madrid), Marta (Varsovie) et toute l’équipe de WeMove.EU

PS : en signant la pétition pour les travailleurs qui perçoivent des salaires de misère, vous avez montré votre souhait de voir plus de justice dans le secteur de la mode. C’est grâce à des personnes comme vous que les choses peuvent changer, et changent. Ensemble, nous pouvons être force de changement. Écrivez à H&M !

Références :

[1] https://turnaroundhm.org/wage-research-september-2018/ [en anglais]
[2] https://turnaroundhm.org/static/hm-wages-september2018-full-107815e8a7bc3bd4ffbfeca3426f1dcd.pdf [en anglais]
https://ec.europa.eu/eurostat/web/products-datasets/product?code=tessi014 [en anglais]
[3] https://turnaroundhm.org/static/background-hm-roadmap-0f39b2ebc3330eead84a71f1b5b8a8d4.pdf [en anglais]
[4] https://www.independent.co.uk/news/business/news/h-and-m-fair-wages-global-factory-workers-living-wage-employees-pay-bulgaria-turkey-india-cambodia-a8553041.html [en anglais]
[5] http://about.hm.com/content/dam/hmgroup/groupsite/documents/en/Digital%20Annual%20Report/2017/Annual%20Report%202017.pdf [en anglais]

http://www.achact.be/news-info-300.htm