Posts Tagged ‘Molenbeek’

Molenbeek : « C’est le décrochage et la déprime », déplorent les profs de l’Athénée Toots Thielemans

janvier 14, 2020

par Sarra El Massaoudi

Depuis septembre, les élèves de l’athénée Toots Thielemans à Molenbeek sont privés de cours pratiques.

La suite sur : https://www.lalibre.be/regions/bruxelles/molenbeek-c-est-le-decrochage-et-la-deprime-deplorent-les-profs-de-l-athenee-toots-thielemans-5e1d6e7a9978e270ae15d173

Pourtant de l’argent pour des engins de mort il y en a : https://www.rtl.be/info/belgique/politique/f-35-4-milliards-d-avions-de-chasse-alors-que-le-gouvernement-coupe-dans-les-budgets-de-soins-de-sante–1071492.aspx

Je me demande, et si l’école était située à Uccle ?

Belgium Kitchen, partager un repas….. et un peu d’humanité

juin 10, 2019

Quatre Molenbeekois ont fondé la Belgium kitchen. Tous les jours, ils servent plusieurs centaines de repas aux personnes précaires. La cuisine fait office de liant, pour plus d’humanité et de compréhension de l’autre.

La suite sur : http://stories.lalibre.be/inspire/numero106/index.html

Pourquoi avoir attendu 4 jours avant les élections ? Serait-ce parce que le CDH est en pleine déconfiture et peine à décoller ?

mai 22, 2019

https://www.lalibre.be/actu/politique-belge/des-irregularites-constatees-lors-des-elections-communales-a-molenbeek-on-parle-d-une-fraude-d-une-ampleur-significative-5ce456acd8ad58072ab78075

Raoul Hedebouw : « C’est quoi ces gamineries du PS, la gauche mérite mieux »

octobre 26, 2018

Voici les propositions concrètes du PTB pour Charleroi dont Paul Magnette n’a pas voulu : https://ptb.be/articles/voici-les-propositions-concretes-du-ptb-pour-charleroi-dont-paul-magnette-n-pas-voulu?utm_source=ptb2018-10-26&utm_medium=email&utm_content=html&utm_campaign=portalnewsletter

Paul Magnette veut continuer comme avant à Charleroi. Ce sera donc sans le PTB : https://ptb.be/articles/paul-magnette-veut-continuer-comme-avant-charleroi-ce-sera-donc-sans-le-ptb?utm_source=ptb2018-10-26&utm_medium=email&utm_content=html&utm_campaign=portalnewsletter

Monsieur Magnette, prendre ses responsabilités, c’est défendre un tout autre projet de ville pour Charleroi : https://ptb.be/articles/paul-magnette-veut-continuer-comme-avant-charleroi-ce-sera-donc-sans-le-ptb?utm_source=ptb2018-10-26&utm_medium=email&utm_content=html&utm_campaign=portalnewsletter

À Molenbeek, le PTB a mis 40 propositions concrètes sur la table. Les voici : https://ptb.be/articles/molenbeek-le-ptb-mis-40-propositions-concretes-sur-la-table-les-voici?utm_source=ptb2018-10-26&utm_medium=email&utm_content=html&utm_campaign=portalnewsletter

Molenbeek : les conditions pour une rupture sociale et démocratique de gauche ne sont malheureusement pas réunies : https://ptb.be/articles/molenbeek-les-conditions-pour-une-rupture-sociale-et-democratique-de-gauche-ne-sont?utm_source=ptb2018-10-26&utm_medium=email&utm_content=html&utm_campaign=portalnewsletter

Molenbeek, la construction d’un territoire ennemi intérieur

novembre 21, 2016

J’entends encore ma voisine murmurer, complètement sonnée :

« Mais qu’est-ce que c’est que ça ? Qu’est-ce qu’il se passe ? Qu’est-ce qu’ils sont en train de nous faire ? ».

La suite sur : https://lundi.am/MOLENBEEK

« On peut s’appeler Mohamed, être de Molenbeek et être des hommes de paix et d’amour »

août 20, 2016

par Julien Thomas

Cinq mois après les attentats du 22 mars, le mari de Loubna Lafquiri, une mère de famille tuée à Maelbeek, sort de son silence et lance un appel à la tolérance.

La suite sur : http://www.lalibre.be/actu/belgique/on-peut-s-appeler-mohamed-etre-de-molenbeek-et-etre-des-hommes-de-paix-et-d-amour-57b74caa35704fe6c1dc0a88

« J’ai décidé d’opter pour l’amour. La haine est un fardeau trop lourd à porter ». (M. Luther King)

Michel Collon : « Eh, Zemmour, je vis à Molenbeek ! Et toi ? »

novembre 18, 2015

A lire sur : http://www.michelcollon.info/Michel-Collon-Eh-Zemmour-je-vis-a.html?lang=fr

Cher Eric Zemmour, j’habite à Molenbeek …

novembre 17, 2015

Une lettre ouverte de Bruno Langhendries, expert en assistance judiciaire.

Cher Eric Zemmour,

J’habite à Molenbeek, cette commune que tu souhaites donc bombarder. Toi, le grand stratège et brillant démographe, spécialiste et observateur autorisé de la diversité bruxelloise.

Mais avant que tu ne nous fasses passer à trépas, moi et les quelques 95.000 autres habitants de cette commune de dégénérés, laisse-moi juste plaider pour notre cause et pour cette commune du Nord de Bruxelles, située à moins de 2 km de la Grand-Place et qui signifie, en vieux bruxellois, le « ruisseau du moulin ».

La suite sur : http://www.lalibre.be/debats/opinions/cher-eric-zemmour-j-habite-a-molenbeek-564b38b13570ca6ff8f5127a

BDS : Une municipalité belge exclut des marchés publics les entreprises participant à l’occupation

décembre 13, 2014

C’est une première qui n’a pas été très médiatisée mais qui le mériterait : la commune bruxelloise de Molenbeek, qui regroupe une centaine de milliers d’habitants, vient de voter « l’exclusion des marchés publics, des firmes actives dans les territoires palestiniens occupés. »

Lire la suite sur : http://www.capjpo-europalestine.com/spip.php?article124

BDS : Tout vérifier avant d’acheter : http://www.capjpo-europalestine.com/spip.php?article127

051

« Non, mon cher Didier, Molenbeek appartient toujours à la Belgique.

juin 4, 2012

Le journaliste Olivier Bailly s’adresse dans une carte blanche à Didier Reynders. Il a décidé de postuler pour devenir ambassadeur de Belgique pour Molenbeek.

Par Olivier Bailly   

Olivier Bailly, potentiellement diplomate belge à Molenbeek (mais rien n’est fait)

Cher Monsieur Reynders,

Cher Didier,

Je me permets d’écrire « Cher Didier » car peut-être travaillerons-nous bientôt ensemble. Je postule en effet pour devenir ambassadeur de Belgique pour Molenbeek.

Certes, j’aurais pu écrire à Alain Courtois mais il n’ose déjà pas plus se rendre la place De Brouckère (où se trouve l’hotel cinq étoiles Le Métropole tout de même), ou à Alain Destexhe mais il ne va plus en Norvège belge sans garde du corps. Comme vos troupes ne sont pas très mobiles, je m’en remets à vous.

Donc, je vous écris de Molenbeek et comme vous pouvez le remarquer sur l’enveloppe, il n’y a pas de petit autocollant bleu représentant un avion et avec la mention « BY AIR ». Emoi. Molenbeek socialiste bénéficierait-il d’un tarif préférentiel de la poste ‘(rouge) pour envoyer les courriers vers la Belgique ? Encore un coup du système PS ? Non, mon cher Didier, Molenbeek appartient toujours à la Belgique.

Certes, plusieurs de ses habitants auraient raté le train de l’intégration. Ces « retardaires » laissés sur le quai sont, évidemment, musulmans. Bon, ils sont nés en Belgique et l’islam est depuis 1973 une religion officielle de la Belgique. Aussi, quand un bon Belge pur sucre de Tirlemont stigmatise l’islam comme une valeur hors de notre bon Royaume, j’ai plutôt tendance à penser que c’est lui qui a raté l’évolution de la Belgique et qu’un bon cours d’intégration ne lui ferait pas de tort. Ce qui m’impressionne, c’est que les tenants du « parler vrai » qui dénoncent l’absence d’intégration parviennent à faire croire qu’ils rament à contre-courant tout en défendant la pensée de plus en plus majoritaire en Europe. Essayez un peu « les chômeurs sont courageux et veulent travailler », « les impôts bénéficient à tous », ou « l’islam est une religion d’ouverture » et vous verrez ce que c’est, de ramer à contre-courant.

Mais bon, on ne parlerait pas de l’islam mais d’intégrisme me direz-vous, cher Didier. Je vis à Molenbeek depuis neuf ans. Niqab, burqa et prêcheurs de haine, je n’aime pas. Je ne sais pas quelle est la manière de les éradiquer, je ne sais pas si l’État doit passer par l’interdiction ou un autre moyen mais je trouve légitime qu’on tente de faire disparaître cette mode vestimentaire (surtout que l’été arrive et qu’il fait sans doute super chaud sous ces couvertures). Je n’ai aucune envie de vivre sous le diktat de la Sharia et mon fils non plus parce que, m’a-t-il dit, il adore trop la saucisse sèche. Mais ramenons tout de même, cher Didier, ce débat-là où il doit se trouver. En neuf ans, j’ai dû voir au grand maximum passer trois de ces silhouettes fantômes. En 2012, la police de la zone Ouest a dressé 8 PV pour cause de draps sur la tête. Ce n’est quand même pas un phénomène énorme.

Par contre, je vois pas mal de jeunes traîner en rue. Normal, 42 % d’entre eux sont au chômage. Et là on est d’accord, Didier, leur intégration (sur le marché du travail au moins) est un échec. Reste à savoir à qui imputer la faute. Vous portez cette responsabilité sur les individus, j’aurais tendance à pointer du doigt notre système scolaire ainsi que les pratiques d’embauche. Soit. En fait et à la lecture de ces chiffres, je me demande comment il n’y a pas plus d’émeutes à Molenbeek. Mes propos sont un peu simplistes ? Pas faux mais c’est vous qui avez commencé…

Plutôt que d’attiser les tensions en perspective d’élections communales, de mettre flics (un peu violents et impunis) face à des jeunes (un peu cons et manipulés), on ne travaillerait pas en dehors de l’émotion sur des modifications structurelles ? Si vous voulez du long terme, je peux encore vous donner une information qui s’étale sur une vie.

À Molenbeek, l’espérance de vie d’un homme est de 75,1 ans. Dans votre nouveau « chez vous » à Uccle, elle est de 78,7 ans. Il y a donc entre Molenbeek et Uccle sept kilomètres de distance et trois ans et demi de vie ! Une année de perdue à chaque deux kilomètres parcourus entre vous et moi. Alors qui paie dans sa chair l’intégration ratée ? Pas Alain Courtois en tout cas.

Mais bon, voilà, peut-être sera-t-il plus rapide et facile de considérer Molenbeek comme un corps étranger à la Belgique. Hop, un petit coup de scalpel frontalier et c’est réglé. Travailler le ‘vivre ensemble’ et les enjeux socio-économiques prend sans doute trop de temps (mais bon, vous avez quand même trois ans et demi de plus que les Molenbeekois pour agir…), c’est difficile, pas gagné d’avance et surtout, ce ne sera pas terminé avant octobre 2012.

Donc si vous abandonnez ce bout de territoire, Cher Didier, je postule pour en devenir ambassadeur. Vous pourrez y venir en visite (pas besoin de prendre un avion de l’armée, la ligne 1 ou 2 du métro vous mène directement à nous).

Cela dit et tout bien réfléchi, J’aurais peut-être dû adresser ce courrier à Paul. Parce que Molenbeek a plus besoin de coopération au développement que de relations diplomatiques. Vous pouvez lui transmettre ?

Désolé de vous avoir fait perdre votre temps, Didier (mais bon, vous avez quand même trois ans et demi de plus que les Molenbeekois pour lire…)

Bien à vous.

http://www.lesoir.be/regions/bruxelles/2012-06-04/non-mon-cher-didier-molenbeek-appartient-toujours-a-la-belgique-919627.php