Posts Tagged ‘mort’

Ce n’est pas bientôt fini d’alimenter la peur des gens !

juillet 25, 2020

https://www.lalibre.be/planete/sante/des-enfants-sont-decedes-avec-le-covid-19-mais-pas-de-cette-pathologie-5f1b19a17b50a677fb2eb300

https://www.lesoir.be/315072/article/2020-07-24/coronavirus-le-centre-de-crise-annonce-le-deces-dun-enfant-de-3-ans

D’abord un meurtre, ensuite la destruction des preuves, et après, la relaxe des meurtriers ?

juillet 6, 2020

Où sont passées les 7 cameras de surveillance ayant enregistré le meurtre d’Iyad Hallaq ?

Le quotidien israélien Haaretz consacre son éditorial du 4 juillet à cette « étonnante disparition », alors que le gouvernement israélien a ouvert une enquête sur la mort de cet autiste palestinien, abattu à Jérusalem-Est par des soldats de la « police des frontières », il y a un mois.

La suite sur : https://europalestine.com/2020/07/06/ou-sont-passees-les-7-cameras-de-surveillance-ayant-enregistre-le-meurtre-diyad-hallaq/

les criminels ont encore bombardé Gaza cette nuit ! : https://europalestine.com/2020/07/06/les-criminels-ont-encore-bombarde-gaza-cette-nuit/

Deux bébés meurent à Gaza faut d’accès à des soins : https://europalestine.com/2020/07/04/deux-bebes-meurent-a-gaza-faut-dacces-a-des-soins/

Quand va-t-on enfin agir contre l’ethnocide qui touche les Palestiniens ? Nos gouvernements sont complices du régime criminel israélien !

Vers un droit à la mort

juin 30, 2020

La Cour constitutionnelle allemande a reconnu en février le droit de s’ôter la vie, quel que soit son état de santé. Ce droit relance chez nous le débat sur l’élargissement de la loi sur l’euthanasie.

Une opinion de Bruno Dayez, avocat. Dernier ouvrage paru : “Les Enfants du droit. Essai sur le paternalisme juridique” (Samsa).

La suite sur : https://www.lalibre.be/debats/opinions/vers-un-droit-a-la-mort-5efa0a499978e21bd0d65b9e

https://www.lalibre.be/debats/opinions/le-droit-a-la-mort-mine-la-dignite-de-la-personne-humaine-5efaf6747b50a66a59dbd691

L’artiste C215 rend hommage à Aïcha, caissière du Carrefour Saint-Denis

juin 7, 2020

Tous malades du covid-19

mai 30, 2020

De cette pandémie, plus que les trop nombreux morts liés au Covid-19, c’est probablement le confinement généralisé et prolongé de 4 milliards d’êtres humains qui restera dans les livres d’histoire et d’économie.

Que s’est-il passé à l’orée du printemps 2020, pour que devant cette situation sanitaire, il ait été unanimement consenti à un confinement presque intégral de la population française …. quoi qu’il en coûte ? Comment en sommes-nous arrivés là ? Cette décision unanime, quasi mondiale pose questions. Pourquoi ce virus justifiait-il de telles mesures alors que rien n’est fait contre d’autres dangers bien pires ? Ne risquent-t-elles pas surtout de nous coûter encore plus cher, humainement, socialement, y compris en nombre de morts indirectes ?

La suite sur : http://www.projet-decroissance.net/?p=2672#more-2672

Grup Yorum : Ibrahim Gökçek n’a pas survécu à sa grève de la faim

mai 8, 2020

Ibrahim Gökçek, le bassiste de Grup Yorum, est mort ce jeudi à l’hôpital, après 323 jours de grève de la faim. Il avait suspendu son jeûne deux jours plus tôt.

Mardi, les nouvelles laissaient encore un peu d’espoir. Un communiqué du groupe de musique révolutionnaire turc annonçait la suspension provisoire du « jeûne de la mort » du bassiste Ibrahim Gökçek. Le gouvernement turc avait accepté de recevoir une délégation composée d’artistes, de députés de l’opposition et d’organisations de défense des droits humains, qui ont également déposé une demande d’autorisation de concert. « Notre résistance a remporté une victoire politique. […] Nous espérons que notre demande de concert aboutira à une conclusion positive », écrivait alors le groupe.

La suite sur : https://www.politis.fr/articles/2020/05/grup-yorum-ibrahim-gokcek-na-pas-survecu-a-sa-greve-de-la-faim-41849/

Le cadavre du musicien de Grup Yorum, Ibrahim Gokçek, enlevé par la police : https://kurdistan-au-feminin.fr/2020/05/08/turquie-le-cadavre-du-musicien-de-grup-yorum-ibrahim-gokcek-enleve-par-la-police/

Barbarie israélienne

avril 22, 2020

Le 21 avril, entre 21 heures et 22 heures, Nour Jaber Al-Barghouti, 23 ans, du village de Aboud, près de Ramallah a fait une crise cardiaque. Malgré les appels à l’aide de la part de ses codétenus dans la prison du Naqab (Néguev), l’administration pénitentiaire a tardé à intervenir. Ceci a rendu plus difficile sa réanimation.

La suite sur : http://www.france-palestine.org/Nour-Jaber-23-ans-palestinien-mort-dans-les-prisons-israeliennes-38208

Bergame, le massacre que le patronat n’a pas voulu éviter

avril 21, 2020

par Alba Sideta

Le secteur de l’Italie le plus ravagé par le COVID 19 est un grand pôle industriel. Il n’a jamais été déclaré zone rouge du fait des pressions des entrepreneurs. Le coût en vies humaines a été catastrophique.

La suite sur : http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=28658

Covid 19 : crimes et profits du patronat italien

André Comte-Sponville sur le confinement: « Sacrifier les jeunes à la santé des vieux, c’est une aberration »

avril 19, 2020

Souvent, en temps de crise, les libertés individuelles sont mises sous pression. L’argument sécuritaire a été largement mis en avant pendant les attentats terroristes. Actuellement, c’est l’argument sanitaire qui prend le dessus. De prime abord, difficile de contrecarrer quelque-chose qui a pour but de sauver des vies. Et pourtant, on peut poser la question. Certains remettent en question ce confinement, pendant que d’autres n’imaginent pas pouvoir en sortir avant des mois. Voire militent pour des mesures plus strictes. Alors, est-ce que l’argument sanitaire doit l’emporter sur les libertés individuelles ?

La suite sur : https://www.lalibre.be/international/europe/coronavirus-pour-andre-comte-sponville-sacrifier-les-jeunes-a-la-sante-des-vieux-c-est-une-aberration-5e9c21f4d8ad58632c7400d0?cx_testId=1&cx_testVariant=cx_1&cx_artPos=2#cxrecs_s

Monsieur Comte-Sponville, au temps de la pandémie, nos parents, nos vieux, sont notre honte à jamais

Une opinion de Sébastien Boussois, chercheur en sciences politiques associé à l’ULB.

Le philosophe André Comte-Sponville, 68 ans déjà, se livrait récemment dans un entretien en regrettant le scandaleux retour en grâce de la science et l’obsession de nos sociétés à faire de la santé une valeur suprême au détriment de notre liberté. Éternel débat il est vrai de savoir si la médecine peut être toute puissante et faire de la santé un moyen d’accéder au bonheur ou une fin en soi.

La suite sur : https://www.lalibre.be/debats/opinions/monsieur-comte-sponville-au-temps-de-la-pandemie-nos-parents-nos-vieux-sont-notre-honte-a-jamais-5ea152a47b50a64f9cf06a3a

https://www.lalibre.be/international/europe/la-moitie-des-personnes-mortes-du-covid-19-se-trouvaient-en-maisons-de-repos-une-tragedie-5ea1b69b9978e21833c1ce1a

« Je suis brisée. Ces patients sont comme des parents pour nous. C’est atroce. « 

avril 18, 2020

“Je suis marquée à vie” raconte Léa, infirmière dans un Ehpad

Léa a 30 ans. Elle est infirmière dans un Ehpad en Alsace. En trois semaines, neuf résidents sont décédés du covid19 dans l’établissement. Sans qu’elle ne puisse faire autre chose que leur tenir la main et les oxygéner. Aujourd’hui Léa témoigne de ce qu’est devenu son quotidien. Un enfer blanc.

La suite sur : https://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/temoignage-coronavirus-je-suis-marquee-vie-raconte-lea-infirmiere-ehpad-1815822.html