Posts Tagged ‘mort’

A Briançon, les migrants meurent et leurs soutiens passent en procès

mai 23, 2018

par Barnabé Binctin

« Il y a un an, quand on dépliait une banderole « les frontières tuent », tout le monde trouvait ça exagéré. Aujourd’hui… ». Aujourd’hui, tout le monde est malheureusement d’accord avec Agnès Antoine, du collectif Tous Migrants. Ce n’est pourtant pas faute d’avoir « crié au loup » assez tôt. Cela fait maintenant plus d’un an que la ville de Briançon et ses habitants alertent sur les terribles conditions dans lesquelles des milliers de migrants ont tenté, et continuent de tenter chaque jour, la traversée de la frontière franco-italienne, au niveau du col de l’Echelle, puis, lorsque ce dernier est entièrement enneigé pendant les mois d’hiver, au col de Montgenèvre (voir notre précédent article à ce sujet).

La suite sur : https://www.bastamag.net/A-Briancon-les-migrants-meurent-et-leurs-soutiens-passent-en-proces

Publicités

Humusation

mai 3, 2018

Liège favorable à l’humusation en marge des enterrements et incinérations.

la suite sur : https://www.todayinliege.be/liege-favorable-a-lhumusation-en-marge-des-enterrements-en-incinerations/

« La France ne peut être un refuge pour les assassins »

avril 27, 2018

Carlos Loza a été torturé durant la dictature argentine. En tant que survivant, il nous parle de sa lutte pour que justice soit faite pour toutes les victimes. Il combat notamment pour que l’ex-policier Mario Sandoval, résident en France, soit extradé et jugé en Argentine.

La suite sur : https://www.acatfrance.fr/actualite/interview-de-carlos-loza?utm_source=abonn%C3%A9s+newsletter+ACAT-France&utm_campaign=5f662eee57-EMAIL_CAMPAIGN_2018_04_27&utm_medium=email&utm_term=0_1959ec8e84-5f662eee57-315210685

La France est bien plus rapide pour renvoyer dans leur pays des réfugiés qui risquent la torture ou la mort.

Il y a 100 ans… Le 10 mars 1906, La catastrophe de Courrières, un crime du capitalisme

mars 11, 2018

Le 10 mars 1906, une explosion de grisou dans une veine de la fosse n°3 de la Compagnie des mines de Courrières ravage des kilomètres de galeries où sont descendus 1425 ouvriers. Toutes les fosses communiquant entre elles, le nuage de gaz s’est répandu sur 110 km de galeries minières et l’incendie fait rage. Avec les effondrements, les pièces métalliques tordues, les opérations de sauvetage sont extrêmement difficiles. De plus, l’air est irrespirable et des sauveteurs sont victimes d’asphyxie. La foule accourt aux grilles des carreaux de fosses, des femmes forcent les cordons de la troupe pour s’approcher. Sur les carreaux de fosse, les corps des victimes s’entassent. Il y a 1099 morts.

La suite sur : https://journal.lutte-ouvriere.org/2006/03/08/ll-y-100-ans-le-10-mars-1906-la-catastrophe-de-courrieres-un-crime-du-capitalisme_12611.html

Quand la guerre réduit les enfants en poudre

mars 3, 2018

par Gaétan Pelletier

Belle comme Beyrouth
Epuisée comme Damas
Timide comme le Caire
Détruite comme le Yémen
Blessée comme Bagdah et
Oubliée comme la Palestine »

La suite sur : https://gaetanpelletier.wordpress.com/2018/02/25/quand-la-guerre-reduit-les-enfants-en-poudre/

En France, on meurt encore de froid…

mars 1, 2018

par Rosemar

En France, à notre époque, au XXIème siècle, on meurt encore de froid… Est-ce possible ? Est-ce concevable ? Alors que tant d’appartements, tant de maisons, tant de locaux restent inoccupés, des gens privés de logement risquent de perdre la santé et la vie, meurtris par le froid.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article37169

Nous sommes une société d’hypocrites.
La télé-chronique de Myriam Berghe du 23/11/2017 : « ça n’engage que moi … »

« Il y a quelques jours, le JT de France 3 s’est fendu d’un long reportage consacré au décès inattendu d’une sexagénaire de la banlieue parisienne.
Les témoignages émus se succédaient : « elle avait toujours le sourire », « de temps en temps je l’entendais chanter », « elle n’oubliait jamais de dire gentiment bonjour ». Une dame en veste de fourrure écrasait pudiquement une larme en se rappelant leurs brèves rencontres quasi journalières, un garçon barbu évoquait sa bonne humeur avec des trémolos dans la voix, des fleurs commençaient à s’entasser à l’endroit où elle vivait.. à savoir un pan de mur de la station de métro Malakoff où cette dame apparemment très aimée de tous faisait la manche quotidiennement dans un couloir battu par les vents.
Cerise sur ce gâteau écoeurant, le maire communiste de Malakoff s’engageait à prendre en charge toutes les dépenses pour offrir une dernière demeure à celle qui, de l’aveu même du reporter, zonait de foyer en foyer depuis une quarantaine d’années sans avoir jamais eu un logement digne de ce nom, ni probablement un bouquet de fleurs de son vivant..
Est-ce ainsi que les femmes meurent ? Est-ce ainsi qu’on se donne bonne conscience à peu de frais avec la bénédiction de la télévision. »

https://8e-etage.fr/2017/05/21/et-si-la-finlande-avait-trouve-une-solution-au-sans-abrisme/

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article37167

Tarajal: Démantèlement de l’impunité à la frontière sud de l’Europe

février 24, 2018

Comment les lobbies de l’alcool ont gagné la bataille en France

février 11, 2018

Depuis 25 ans, le lobby du vin s’est systématiquement attaqué aux principales dispositions de la loi Evin. Ces trois dernières années, de nombreux bastions de la loi ont encore été battus en brèche. Mais alors que l’alcool est responsable de 49.000 décès en France chaque année – ce qui en fait la deuxième cause de morts évitables après le tabac – et que les jeunes sont particulièrement touchés, la question reste traitée de manière marginale dans le débat public. Comment les lobbies de l’alcool, et en particulier du vin, ont gagné la bataille en France ?

La suite sur : https://mrmondialisation.org/comment-les-lobbies-de-lalcool-ont-gagne-la-bataille-en-france/

49 000 morts par an par l’alcool,
depuis 2015, 239 personnes ont été tuées dans des attentats en France.
Besoin d’en dire plus ?

Israël : la prison ou la mort

février 5, 2018

Les autorités israéliennes ont entamé dimanche l’action criminelle visant à envoyer à la mort des milliers de réfugiés africains, principalement soudanais ou érythréens, ou à les emprisonner indéfiniment s’ils refusent d’être expulsés vers le Rwanda.

La suite sur : http://www.europalestine.com/spip.php?article13885

Lettre à mon frère

janvier 12, 2018

par Assa Traoré

Nous n’avons pas eu plus de courage que les autres. Nous avons pleuré 24 heures à peine, rassemblé nos peines, pour survivre et protéger ce qui de toi ne nous quittera jamais : ta mémoire.

La suite sur : https://www.politis.fr/articles/2018/01/assa-traore-lettre-a-mon-frere-38167/