Posts Tagged ‘mutilations’

L’urgence d’attendre

octobre 26, 2018

Pour l’arrêt des mutilations sur les enfants intersexes : https://stop-mutilations-intersexes.org/2018/10/23/affiche-et-tract-de-campagne/

Publicités

Gaza, une jeunesse estropiée

octobre 12, 2018

Malgré d’énormes pressions, notamment celles de l’ambassade d’Israël et de quelques-uns de ses affidés, qui ne cessent de présenter toute critique des agissements criminels de l’armée israélienne comme relevant de l’antisémitisme et tout Palestinien comme « terroriste », la direction de France 2 a tenu bon. (https://lesmoutonsenrages.fr/2018/10/15/israel-a-voulu-empecher-une-diffusion-denvoye-special/ )

C’est maintenant un très large public qui sait que l’armée israélienne tire sur les habitants de Gaza qui manifestent pacifiquement près de la barrière qui les enferme, pour les tuer ou pour les mutiler, n’épargnant ni les enfants, ni le personnel médical ni les journalistes. Elle tire en utilisant des munitions spécialement conçues pour provoquer des dégâts irrémédiables.

Ces habitants, parmi lesquels beaucoup de jeunes, expriment leur refus de voir leurs droits bafoués, leur refus de voir leurs rêves brisés et leur vie ruinée par le blocus inhumain que l’État d’Israël impose depuis plus de 11 ans aux 2 millions d’habitants de la Bande de Gaza.

Lorsqu’un État met l’apartheid et le développement de la colonisation dans ses lois constitutionnelles, lorsque le fait même d’être né sur cette terre prive les Palestiniens de tous leurs droits, lorsque le projet politique est de les déposséder de leurs ressources et de les priver de leur liberté, c’est la barbarie qui s’exprime. Elle conduit naturellement à la négation de l’existence et de l’humanité de l’Autre, qui n’est plus vu que comme une cible à travers les lunettes de visée des fusils.

Elle se traduit aujourd’hui, de la manière la plus brutale, par les tirs des snipers de l’armée israélienne dont nous avons pu voir les effets à travers le reportage. Nous avons pu mesurer la dignité, mais aussi la détresse, de toutes ces personnes mutilées, y compris des enfants, dont la vie a basculé par la volonté délibérée d’un sniper israélien et de son commandement.

Bertrand Heilbronn, président de l’Association France Palestine Solidarité, a déclaré :

« Il faut que la société israélienne prenne massivement conscience de l’impasse dans laquelle elle est en train de s’enfermer. Cela ne sera possible que par une action résolue des citoyens et des États du monde entier. Au-delà de la campagne BDS qui s’impose plus que jamais, nous appelons toutes les personnes de conscience à refuser d’être complices de cette barbarie et à le faire savoir.

En ce qui concerne les États et donc le gouvernement français et le président de la République, les mots ne suffisent plus. Nous appelons à ce que la France exige l’arrêt des tirs contre les civils palestiniens et suspende immédiatement toute relation militaire avec l’État d’Israël tant que la lumière n’aura pas été faite sur ces crimes. La France doit aussi exiger la levée immédiate du blocus illégal de la Bande de Gaza et mettre clairement sur la table la suspension de l’accord d’association entre l’Union européenne et Israël, tant que cet État agira à l’encontre du droit international et des droits de l’Homme. »

Il est temps, il est grand temps, de mettre fin à cette barbarie qui, de silence en complicité, va finir par tous nous engloutir.

Le Bureau national de l’Association France Palestine Solidarité
12 octobre 2018

Ce reportage peut être revu sur : https://www.francetvinfo.fr/monde/palestine/gaza/video-gaza-une-jeunesse-estropiee_2977663.html

Rappelons que les parents de Razan Al-Najjar, jeune infirmière tuée le 1er juin par les tirs des snipers israéliens, sont actuellement en tournée dans toute la France avec le réalisateur d’un court-métrage à la mémoire de leur fille.

Association France Palestine Solidarité (AFPS)

Alaa, 21 ans, rêvait de devenir le champion palestinien de cyclisme. Une balle a emporté sa jambe droite et ses espoirs. Comme Mohamad, 13 ans, Atallah, 17 ans, et tant d’autres. Quel avenir pour les jeunes de Gaza qui ont perdu leur jambe sous les tirs des snipers israéliens ? Un reportage d' »Envoyé spécial ».

A voir sur : https://www.francetvinfo.fr/monde/palestine/gaza/video-gaza-une-jeunesse-estropiee_2977663.html

Pour l’arrêt des mutilations des enfants intersexes

octobre 1, 2018

Pétition à lire, signer, relayer.

par Collectif Intersexes et Allié.e.s

Aujourd’hui en France, les enfants intersexes – qui présentent des caractéristiques sexuelles qui ne correspondent pas aux définitions binaires typiquement mâle ou typiquement femelle, que ces caractéristiques soient visibles à la naissance ou apparaissent plus tard au cours de la vie, notamment à la puberté – sont toujours soumi-se-s à des opérations chirurgicales ou/et des traitements hormonaux sans leur consentement éclairé et sans nécessité de santé. Un appel est lancé par le Collectif Intersexes et Allié.e.s, que le collectif LMSI signe et relaye ci dessous, avec un lien pour une signature en ligne.

La suite sur : http://lmsi.net/Pour-l-arret-des-mutilations-des

17.544.153 euros de munitions pour la police…

juin 11, 2018

Combien de mutilations, de vies brisées, de morts à venir ?

La suite sur : http://www.lafeuillecharbinoise.com/?p=13524

Gaza : une stratégie de mutilation systématique de la jeunesse palestinienne

juin 10, 2018

L’analyse des blessures infligées par les tirs israéliens contre les manifestants désarmés de la bande de Gaza rend compte d’une véritable stratégie visant à mutiler durablement la jeunesse palestinienne, témoigne le responsable des services de chirurgie orthopédique et reconstructive dans la bande de Gaza, le Professeur Nafiz Abu Shaban.

La suite sur : http://europalestine.com/spip.php?article14386

Des collectifs et familles de victimes demandent l’arrêt de l’emploi de grenades explosives contre les manifestants

mai 29, 2018

Il y a une semaine, Maxime, 21 ans, a eu la main arrachée par une grenade lancée par les forces de l’ordre à Notre-Dame-des-Landes. L’enquête se poursuit pour définir les circonstances exactes de cette blessure grave. En août dernier, à Bure, un manifestant a eu un pied arraché par une grenade similaire. Il y a quatre ans, un étudiant, Rémi Fraisse, était tué par une grenade offensive lors d’une manifestation dans le Tarn… Des familles de victimes et des collectifs exigent que « soient retirées aux forces de l’ordre ces armes qui mutilent nos chairs et celles de nos enfants ». Des rassemblements sont prévus dans plusieurs villes ce 30 mai à 18h. Voici leur appel.

La suite sur : https://www.bastamag.net/Des-collectifs-et-familles-de-victimes-demandent-l-arret-de-l-emploi-de

Après les « mutilations », la vie « détruite » de Vincent Guillot, né intersexe

mars 25, 2017

« Enfant, j’étais en bonne santé ». Puis Vincent Guillot, né avec un appareil génital masculin et féminin, a connu dix opérations de « reconstruction ». Des « mutilations » dénoncées par ce héraut de la cause intersexe, qui milite pour leur interdiction.

La suite sur : http://www.lalibre.be/dernieres-depeches/afp/apres-les-mutilations-la-vie-detruite-de-vincent-guillot-ne-intersexe-58d691b1cd702eb4bba6646a