Posts Tagged ‘nature’

« Une petite partie de l’humanité, par sa gloutonnerie, remet en cause la possibilité d’habiter sur Terre »

novembre 18, 2022

Par Barnabé Binctin

Anthropologue, Philippe Descola, a consacré une partie de son travail à proposer de nouvelles façons d’habiter la Terre. En déconstruisant l’idée de « nature », il appelle à changer radicalement nos relations avec le monde vivant et les non-humains. Entretien.

La suite sur : https://basta.media/Philippe-Descola-Une-petite-partie-de-l-humanite-par-sa-gloutonnerie-remet-en-cause-la-possibilite-d-habiter-sur-Terre

« Nous sommes tous des poussières d’étoiles.

Nous partageons tous la même généalogie cosmique.

Nous sommes les frères des bêtes sauvages et les cousins des coquelicots des champs. »

(Astrophysicien Trinh Yuan Thuan)

Liège – Les promoteurs au service de l’éco-destruction

août 22, 2022

Sur le site de la Chartreuse, à Liège, se passe ce qu’il se passe toujours dans nos démocraties frelatées: des individus, sous le seul prétexte d’avoir été élus, se font les serviteurs zélés du privé qui par cet intermédiaire politique s’accapare le bien commun. Cette fois-ci, cela concerne le « poumon » de Liège, site naturel de plus de 30 hectares appelé « La Chartreuse », véritable écosystème au cœur de la Cité ardente. Matexi veut y développer un projet de 74 logements… avec à terme, certainement l’idée de ne pas s’arrêter là.

La suite sur : https://www.kairospresse.be/liege-les-promoteurs-au-service-de-leco-destruction-2/

Continuer à détruire le peu de nature qui nous reste est totalement irresponsable, mais sans doute, Matexi va-t-il « végétaliser » quelques murs ?

Bonne nouvelle :

La Chartreuse – petit havre de paix au cœur de la cité liégeoise – est préservée ! Et c’est en partie grâce à vous. Après une incroyable mobilisation de votre part – avec plus de 2720 emails envoyés – et une volonté sans faille des activistes d’un Air de Chartreuse et Chartreuse Occupée un accord a été conclu. Le dimanche 25 septembre, le Bourgmestre Willy Demeyer a organisé à l’Hôtel de Ville une réunion de conciliation entre la société Matexi, Un Air de Chartreuse et des représentants des occupants du site.

Les parties ont convenu ce qui suit :

  • D’une part, la société Matexi ne poursuivra pas de projet immobilier sur l’ensemble du site lui appartenant.
  • D’autre part, les représentants d’Un Air de Chartreuse et les représentants des occupants mettent fin à l’occupation du site sans titre ni droit légal.
  • Par ailleurs, Matexi ne fera pas exécuter la décision de justice, en sa faveur, permettant l’expulsion des occupants du site.

La fin de l’occupation et la remise en état du site ont été entamées dès ce lundi 26 septembre 2022. Nous restons vigilants quant à l’avenir d’une autre partie de la forêt de La Chartreuse qui appartient aussi au promoteur immobilier Matexi.

Mais pour l’heure, célébrons cette belle victoire.

Si vous voulez vous tenir au courant de l’avancée, n’hésitez pas à suivre la page facebook d’un Air de Chartreuse. 

Merci de tout coeur pour votre soutien, 

L’équipe de Greenpeace Belgique 

A Bagnolet, la bergerie de la résistance

août 12, 2022

Hans-Martin est un paysan à l’ancienne qui vit hors du temps

juin 3, 2022

France : la destruction de la nature se poursuit

mai 20, 2022

Des pistes de VTT vont-elles saccager la forêt vosgienne .

Par Clémence Michels

Des bosses goudronnées, un tapis roulant… À Wangenbourg dans le Bas-Rhin, un parcours pour VTT abîmera une prairie et une forêt. Les habitants luttent.

La suite sur : https://reporterre.net/Des-pistes-de-VTT-vont-elles-saccager-la-foret-vosgienne

« Nous sommes ceux qui arrachent à la Terre ses ressources irremplaçables et les vendent pour pas cher à quiconque à trois sous en poche, et nous sommes prêts à recommencer le lendemain. » (Michael Christie – Lorsque le dernier arbre)

Et aussi : https://reporterre.net/L-Etat-autorise-la-chasse-de-deux-especes-d-oiseaux-menacees

Et encore : https://reporterre.net/Les-projets-routiers-contestes-une-aberration-financiere-et-ecologique

Origamiste, Jonathan reproduit les animaux qu’il épie en forêt avec du papier

avril 13, 2022

« La Hulotte », 50 ans et toutes ses plumes

avril 1, 2022

Par Elie Ducos

« On s’émerveille devant une chouette ! » Neuf naturalistes racontent à Reporterre leur amour pour « La Hulotte ». Cette revue qui raconte avec humour et érudition la vie des animaux et des plantes fête ses 50 ans.

La suite sur : https://reporterre.net/La-Hulotte-a-50-ans-ses-lecteurs-racontent-leur-amour-pour-la-revue

Nous nous sommes fourvoyés

février 13, 2022

Ce n’est pas l’information qui nous fait défaut, nous en sommes submergés mais le fait est que nous avons appris à nous déconnecter des sentiments que nous inspirent l’accumulation des déchets et de la pollution qui s’ensuit, les sécheresses à répétition ou les inondations dévastatrices, la perte vertigineuse de la biodiversité, l’exploitation déraisonnable des ressources limitées de la planète et c’est bien là que le bât blesse : nous avons perdu le contact avec la nature dont nous sommes faits.

La suite sur : https://www.lalibre.be/debats/opinions/2022/02/12/nous-nous-sommes-fourvoyes-COLTT2UVLVDKTGZBJ4DWTFZW4U/

Les enjeux n’ont jamais été aussi élevés : https://www.lalibre.be/planete/environnement/2022/02/14/climat-les-enjeux-nont-jamais-ete-aussi-eleves-insiste-le-patron-du-giec-XVWAI37ZO5FIZBBBDZISSC4ZNI/

Et : https://www.lalibre.be/planete/environnement/2022/02/14/les-impacts-devastateurs-du-rechauffement-au-crible-de-195-pays-QXITAB6FKNF2XLY55GODW62QKA/

Biodiversité : la plus grave et la plus ignorée des crises

janvier 28, 2022

Avec la disparition des animaux, la mort des plantes

janvier 19, 2022

Par Hortense Chauvin

Les plantes ont perdu 60% de leur capacité à s’adapter au changement climatique, révèle une étude. En cause : la disparition d’oiseaux et de mammifères, qui disséminent les graines vers des zones plus adaptées aux plantes.

La suite sur : https://reporterre.net/Avec-la-disparition-des-animaux-la-mort-des-plantes