Posts Tagged ‘nature’

Les deux-tiers de la faune sauvage ont disparu en moins de 50 ans, selon le WWF

septembre 10, 2020

Le monde a perdu plus des deux-tiers de ses populations d’animaux sauvages en moins de 50 ans, principalement à cause de l’activité humaine, avertit jeudi le Fonds mondial pour la nature (WWF), qui pointe les dangers de cet effondrement pour l’avenir de l’humanité.

La suite sur : https://www.lalibre.be/dernieres-depeches/afp/les-deux-tiers-de-la-faune-sauvage-ont-disparu-en-moins-de-50-ans-selon-le-wwf-5f59fb3a9978e2322fb8643a

La prairie : Un petit coin de paradis

août 21, 2020

Golf d’Arlon : climat et biodiversité sacrifiés

juin 12, 2020

En pleine crise climatique et de la biodiversité, une enquête publique défraie la chronique. L’objet ? Un golf à arroser joyeusement d’eau et d’engrais, alors que les sécheresses se multiplient, en puisant l’eau dans un joyau de biodiversité lorrain. Alors manifestez-vous avant le 17 juin !

L’idée du projet est assez biscornue : édifier un golf en détruisant 46 hectares (!) de zones humides riches en biodiversité et des hectares de landes sèches ; puiser de manière déguisée dans un ruisseau à chabot, qui permet la survie de milieux rares dont la restauration a été financée par les subsides publics européens au sein du camp militaire de Lagland, pour arroser les jolies pelouses dont profiteront quelques privilégiés ; construire un projet à la viabilité douteuse tandis que les autres golfs de la province se portent au plus mal. Le tout en se basant sur un approvisionnement en eau calculé sur les précipitations d’il y a 20 ans dans un ruisseau asséché ces dernières années ; et enfin détruire à long terme les sols en les arrosant lourdement d’engrais (1580kg/ha et par an, excusez du peu…).

Plusieurs édiles se sont déjà prononcés positivement sur ce projet. La législature précédente a approuvé volontairement le changement de la zone forestière au plan de secteur. Or, tous les avis naturalistes, qu’ils proviennent d’associations citoyennes, de l’administration des eaux et forêts ou du DEMNA sont catégoriques et se positionnent contre le projet.

Une prise en main citoyenne du dossier est plus que nécessaire afin de ne pas détruire un site riche en biodiversité, ce bien public important à tant d’égards. Natagora rejoint donc l’ObsE, association environnementale locale, et vous invite à utiliser son système de réponse simplifié à l’enquête publique.

Agir : https://form.jotformeu.com/93353096463361?fbclid=IwAR1IhLxYnfT0gtGaHRtqsEKgTFfrKRPv4eO_-95y8-pnDq0qJ1VBJlAFpQk

La sixième extinction de masse s’accélère à un rythme vertigineux

juin 4, 2020

La sixième extinction de masse s’accélère et met en péril la survie de la population humaine : c’est ce qu’affirme une étude, publiée le 1er juin dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences. Selon l’équipe de chercheurs ayant réalisé cette étude, 515 espèces de vertébrés terrestres sont sur le point de s’éteindre et disparaîtront probablement d’ici une vingtaine d’années.

La suite sur : https://reporterre.net/La-sixieme-extinction-de-masse-s-accelere-a-un-rythme-vertigineux

Nous sommes les champions de la destruction.

« « Lorsque l’humanité extermine d’autres créatures, elle coupe la branche sur laquelle elle est assise, détruisant des parties essentielles du système qui permet le maintien de la vie sur Terre », explique Paul Ehrlich, professeur à l’Université de Stanford, »

Espérons que nous disparaitrons avant d’avoir tout détruit.

Le mois de mai 2020 a été le plus chaud jamais enregistré sur la planète : https://www.lalibre.be/planete/environnement/le-mois-de-mai-2020-a-ete-le-plus-chaud-jamais-enregistre-sur-la-planete-selon-le-service-europeen-copernicus-5ed9eeb8d8ad58250fa84599

Il est important de donner à boire aux oiseaux

mai 27, 2020

Alors que beaucoup ont l’habitude de donner à manger aux oiseaux, il est également recommandé de leur procurer de l’eau tout au long de l’année, a indiqué jeudi la Ligue royale belge pour la protection des oiseaux (LRBPO). Elle invite dès lors les citoyens à placer un abreuvoir en dehors de chez eux.

La suite sur : https://www.levif.be/actualite/environnement/il-est-important-de-donner-a-boire-aux-oiseaux/article-news-1292907.html

Une nouvelle abeille découverte en Wallonie

mai 22, 2020

Deux individus de cette andrène (Andrena lagopus), une famille d’abeilles sauvages dont les espèces nichent exclusivement dans le sol, ont été observés presque simultanément ces derniers jours. Un mâle a tout d’abord été capturé à Haltinne (Namur) le 27 avril par un naturaliste néerlandophone du groupe de travail Aculea (Natuurpunt) et une femelle a été observée le 7 mai à Sauvenière par un spécialiste de l’UMons.

La suite sur : https://www.natagora.be/news/une-nouvelle-abeille-decouverte-en-wallonie?utm_source=Newsletter+de+Natagora&utm_campaign=5d24f882d2-20200520+-+Natagora%2F277+-+Newsletter&utm_medium=email&utm_term=0_e46df95ea9-5d24f882d2-88644577

Dans les zones urbanisées et les zones d’agriculture intensives, les bords de route sont souvent les seuls endroits où il reste des fleurs sauvages. Or, elles constituent une ressource alimentaire essentielle pour les abeilles sauvages et pour leur progéniture. Elles installent en effet souvent leurs nids à proximité immédiate de ces ressources florales pour minimiser les trajets. La disparition brutale des zones fleuries entraînent presque à coup sûr l’abandon des nids.

Alors tracteurs et débroussailleuses, levez le bras dès que vous rencontrez des zones fleuries ! »

Andrena lagopus

Espèce de salauds malheureusement très commune

mai 20, 2020

Bob Solo, plein la gueule : ça me rend malade !

Dégueulasse !

mai 18, 2020

Retour dans la nature : la vie sauvage s’est épanouie, respectons-la

mai 16, 2020

par Gaspard d’Allens

Oiseaux, insectes, mammifères… Ces 45 jours d’accalmie, en pleine période de reproduction, ont permis un début de « réensauvagement ». Naturalistes et organisations environnementales appellent à un déconfinement pédagogique pour éviter un afflux massif dans les espaces naturels. Et plaident pour une « nouvelle culture de l’humilité ».

La suite sur : https://reporterre.net/Retour-dans-la-nature-la-vie-sauvage-s-est-epanouie-respectons-la

« Sur ce front, le monde d’après pourrait bien ressembler à celui d’avant. Les lobbyistes de l’agro-alimentaire s’activent plus que jamais. Le gouvernement a également profité de la période pour affaiblir le droit environnemental et la chasse reprend au gré des dérogations accordés par les préfets. « Ne tombons pas dans le mirage, prévient Pierre Rigaux. Le combat doit continuer ! »

Dans les gorges de l’Ardèche, la Nature a repris ses droits comme aux temps préhistoriques

mai 13, 2020

Du fond du canyon ne remontent que le chant des oiseaux, le coassement des grenouilles et le murmure de la rivière. Avant le retour des hommes, les gorges de l’Ardèche dans le sud-est de la France profitent de leurs derniers instants de tranquillité.

La suite sur : https://weekend.levif.be/lifestyle/voyage/dans-les-gorges-de-l-ardeche-la-nature-a-repris-ses-droits-comme-aux-temps-prehistoriques/article-normal-1286991.html?_ga=2.11274867.652750913.1589367145-297663818.1583256742

 » « Ce qu’on vient de vivre va forcément déboucher, à l’avenir, sur une logique de dédensification, les gens vont moins s’agglutiner », veut croire son directeur, Vincent Orcel. »

Encore un doux rêveur.