Posts Tagged ‘nature’

A quoi cela va-t-il servir si, parallèlement, on ne s’attaque pas à toutes les causes de destruction ? Aux pollueurs, à l’industrie, à l’agriculture intensive, à la consommation, à la publicité, …

septembre 16, 2019

Le Danemark organise le premier téléthon en faveur du climat : https://www.lalibre.be/planete/environnement/le-danemark-organise-le-premier-telethon-en-faveur-du-climat-5d7e702b9978e25f641e483c

Encore du greenwashing pour se donner l’illusion d’agir sans vraiment rien changer ?

Publicités

Plastique : la grande intox

septembre 12, 2019

Amazonie, un feu qui nous dévore

septembre 4, 2019

par Marilza De Melo Foucher

Je suis née au bord de la rivière Acre, dans un petit village appelé Boca do Acre. La forêt fait partie intégrante de ma vie : pleine de forces sacrées, de mythes qui ont alimenté mon imaginaire d’enfance. D’où mon combat éternel pour l’Amazonie, car je fais également partie des femmes guerrières ! Ma forêt de coexistence, de symboles, de mythes, ma culture amazonienne, ne peuvent continuer à être attaquée et détruite sans scrupules. Et comme l’écrivain amazonien Marcio Souza avait l’habitude de dire : « la nature est notre culture où un arbre abattu est comme un mot censuré et une rivière polluée est comme un poème interdit ».

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article42090

La face cachée du tournesol….

août 28, 2019

par Yves Paccalet

L’hiver dernier, comme toujours, j’ai offert pas mal de graines de tournesol aux oiseaux, dans la mangeoire du balcon. Ils en ont égaré en s’envolant (excès de goinfrerie ?). Les semences perdues ont germé – du moins quelques-unes. Les plants ont poussé au hasard du petit trou de terre favorable ou du micro-biotope suffisamment arrosé…

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article42051

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Amazonie, mon amour.

par Gérard Charollois

Pour moi, toute forêt est une église verte, un temple, un sanctuaire que je n’aborde qu’avec respect et discrétion car, homme, je me sais importun en ce lieu. La forêt équatoriale représente par sa luxuriance de vies ce que la nature crée de mieux. Or, l’homme souille tout, dégrade, domine, exploite, viole tous les sites de la terre depuis les sommets des montagnes aux profondeurs de l’océan, des pôles aux forêts primaires du cercle tropical, des estuaires aux falaises escarpées.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article42048

https://www.lalibre.be/galerie/le-dubus-53182ad335704b2d2766d026

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article42055

Macron, le donneur de leçon, qui vient de signer le Ceta…, et https://www.orobel.biz/information/actualite/guyane-macron-lance-un-projet-de-mine-d-or-qui-suscite-la-colere , et ….
Comme il le disait si bien

Il est vrai que les promesses n’engagent que ceux qui y croient.

Ils font foisonner les haies vives

août 6, 2019

Ils écoutent chanter les céréales

Les vaches au verger

Ils bichonnent les fleurs des prés

Nous y voilà, Nous y sommes

août 1, 2019

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

dans mon coin, écraser la concurrence en polluant la planète, en tournant imbécilement en rond plus vite que les autres https://bassenge.blogs.sudinfo.be/archive/2019/07/31/motocross-la-bassengeoise-amandine-verstappen-fait-la-premie-284302.html

« Et le singe devint con »

juillet 29, 2019

En souvenir du regretté François Cavanna

par Gérard Charollois

Par Gérard Charollois

Alors que nature meurt, des hommes mauvais troublent la paix publique en Ariège, en incendiant un véhicule des agents de l’Office National de la chasse et de la faune sauvage pour protester contre la présence de l’ours. Ce sont ces voyous de la chasse qui ont amené l’espèce aux portes de l’extinction. Ailleurs, des éleveurs/chasseurs se livrent à des tartarinades grotesques pour pouvoir éradiquer les loups, les lynx et, en fin de compte, tout ce qui vit.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article41866

Sale temps pour la planète

juillet 29, 2019

https://www.lalibre.be/planete/environnement/l-humanite-a-deja-epuise-les-ressources-de-la-planete-pour-l-annee-5d3e1c469978e254e24e5b56

« Homo sapiens, un destructeur, un super prédateur du monde et de lui-même. » (H. Loevenbruck – Le syndrome Copernic)

Loups, requins, renards, blaireaux, corbeaux, serres d’Auteuil, détruisons au plus vite tout ce qui est beau

juillet 21, 2019

par Yves Paccalet

L’humanité triomphe. Elle gagne, s’étale, prend la place. Elle élimine ce qui la dérange sur la planète, voire ce qui a la simple audace d’exister. Elle tolère quelques végétaux et animaux si c’est pour les manger ou les asservir à ses activités économiques ; pour en faire des attractions touristiques ou des jouets familiers ; pour les torturer dans une arène ou un cirque ; pour les dépouiller de leurs plumes, de leurs défenses ou de leur fourrure…

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article41816

« L’homme est le pire danger pour tout ce qui peuple la planète. Lorsqu’il disparaîtra, les autres vivants pourront se réjouir de la disparition du plus inquiétant des prédateurs. » (René Dumont)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La nature dans toute sa beauté

juin 22, 2019

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article41582