Posts Tagged ‘néolibéralisme’

L’hiver froid de la Vivaldi : rien contre l’explosion des factures d’énergie, chasse aux malades de longue durée

octobre 13, 2021

Pour le porte-parole du PTB, Raoul Hedebouw, la grande majorité des travailleurs et travailleuses qui voient leurs factures grimper en flèche d’une part, et les malades de longue durée qui risquent pour la première fois d’être sanctionnés, d’autre part, sont les grands perdants de l’accord budgétaire de la Vivaldi. Les grosses fortunes, en revanche, peuvent dormir sur leurs deux oreilles  : malgré les révélations des Pandora Papers sur l’évasion fiscale mondiale, aucune mesure supplémentaire ne sera prise pour lutter contre la fraude fiscale.

La suite sur : https://www.ptb.be

/l_hiver_froid_de_la_vivaldi_rien_contre_l_explosion_des_factures_d_nergie_chasse_aux_malades_de_longue_dur_e

« Au lieu de blâmer les gens, le gouvernement ferait mieux de s’attaquer aux raisons pour lesquelles 500 000 travailleurs et travailleuses sont malades de longue durée aujourd’hui. »

https://www.ptb.be/peter_mertens_ptb_attaquons_nous_aux_m_canismes_qui_rendent_les_gens_malades_et_arr_tons_de_culpabiliser_ceux_qui_le_sont

Economiser sur le congé parental ? Pour le PTB, « c’est économiser aux dépens des travailleurs déjà en difficulté »

octobre 12, 2021

Les négociations sur le budget sont dans la dernière ligne droite. C’est le moment qu’a choisi l’Open Vld pour appeler à économiser sur les crédits-temps, les congés parentaux et les congés thématiques. Le parti du Premier ministre veut payer uniquement le taux standard. Le soutien majoré aux parents isolés disparaîtrait complètement.

La suite sur : https://www.ptb.be/_conomiser_sur_le_cong_parental_pour_le_ptb_c_est_conomiser_aux_d_pens_des_travailleurs_d_j_en_difficult

« S’il s’agit d’harmonisation, pourquoi le gouvernement ne choisit-il pas une harmonisation vers le haut ? »

Avec les Libéraux au pouvoir et des Socialistes qui n’ont plus de « socialiste » que le nom !

« Face à la menace fasciste », vendredi 15 octobre à la librairie Résistances

octobre 11, 2021

La Librairie Résistances accueille vendredi 15 octobre, à 19 heures, deux universitaires militants, Ludivine Bantigny et Ugo Palheta, pour la présentation de leur nouvel ouvrage, « Face à la menace fasciste ». 

A l’appui de leur diagnostic alarmant, mais pas alarmiste, Bantigny, enseignante à l’Université de Rouen, et Palheta, de l’Université Lille 3, commencent par analyser la multiplication des coups portés aux classes populaires.

La suite sur : https://europalestine.com/2021/10/11/face-a-la-menace-fasciste-vendredi-15-octobre-a-la-librairie-resistances/

« C’est quand on y est soi-même confronté qu’on découvre la gravité de l’entreprise de démolition du droit »

octobre 10, 2021

Par Rachel Saada

Dans quel pays vivons-nous ? Pour répondre, les éditions Amsterdam publie un vaste ouvrage collectif sur la France contemporaine. Dans cet extrait, l’avocate Rachel Saada se penche sur la démolition des droits des travailleurs.

Le droit du travail est une matière vivante, lieu de tous les antagonismes sociaux et politiques. Accusé par le patronat, ses experts et de nombreux éditorialistes d’entraver les petites entreprises et de ruiner la compétitivité des grandes, il est devenu presque impossible aujourd’hui d’évoquer ses vertus – protéger les salariés, lutter contre la concurrence déloyale. Suranné, trop contraignant, il serait responsable de l’assèchement du marché du travail et sa « réforme », urgente, pourrait seule remédier au chômage et à la crise économique.

La suite sur : https://www.bastamag.net/droit-du-travail-licendiement-prud-homme-Macron-representation-des-salaries-Rachel-Saada

« Une révolution est en marche : le désarmement des travailleurs »

Ce qu’on ne vous dit jamais sur l’Etat

octobre 10, 2021

L’Afrique parle

octobre 10, 2021

« La France est à un basculement de ses relations avec les sociétés africaines » : https://www.bastamag.net/Sommet-Afrique-Montpellier-La-France-est-a-un-basculement-de-ses-relations-avec-les-societes-africaines

Italie : une insurrection pour « revoir les étoiles »

septembre 30, 2021

Par Hugues Le Paige

A propos de la bataille des travailleurs et travailleuses de la GKN

Le 9 juillet dernier, les travailleurs de la filiale italienne de la GKN située à Campi Bisenzio, aux portes de Florence, et qui fabrique des composants pour les secteurs de l’automobile et de l’aéronautique sont en congé extraordinaire. Un congé octroyé par la direction pour des raisons « d’organisation ».

La suite sur : https://leblognotesdehugueslepaige.be/italie-une-insurrection-pour-%e2%80%89revoir-les-etoiles%e2%80%89/

INÉGALITÉS : UN DÉSASTRE SOCIAL, UNE CATASTROPHE ÉCOLOGIQUE

août 16, 2021

Le 11 juillet 2021, l’humanité a passé un nouveau cap : le tourisme spatial… Richard Branson est devenu le premier milliardaire à atteindre « la frontière de l’espace », 9 jours plus tard c’est l’homme le plus riche de la planète, Jeff Bezos, et les passagers de son vaisseau Blue origin qui sont allés encore plus loin et ont passé 10 minutes et 38 secondes dans l’espace. Et dans ce laps de temps infime, Jeff Bezos aura émis à lui seul… au minimum 75 tonnes de CO2 !

Comme l’a fait remarquer l’économiste Lucas Chancel dans un tweet, il y a près d’1 milliard de personnes dans le monde qui sur une vie entière n’émettront pas les 75 tonnes que le patron d’Amazon aura émis en 10 minutes.. Pour vous donner un autre ordre de grandeur, à l’échelle mondiale, les émissions de CO2 s’élèvent actuellement à environ 5 tonnes/ an et /habitant, donc 75 tonnes de CO2 c’est ce qu’émet en moyenne un humain en 15 ans.

Ces gens sont des criminels !

MCKINSEY : LE CABINET QUI DECIDE DE NOS VIES ?

août 8, 2021

« Ces êtres ne sont pas corrompus: ils sont la corruption. » J. Branco

Ceci n’est pas une « dictature sanitaire »

août 5, 2021

Un texte de Guy Leboutte, citoyen

Les usagers de cette expression se trompent doublement. Ce que nous vivons n’est ni dictatorial ni… sanitaire.

« Mal nommer un objet, c’est ajouter au malheur de ce monde », écrivait Albert Camus. Or les usagers de l’expression selon laquelle nous sommes en « dictature sanitaire » se trompent au moins doublement. Ils se trompent d’abord parce qu’il faut réserver le mot de dictature à des réalités plus spécifiques et sanglantes que l’état de choses actuel. Dans une dictature, ces dénonciateurs n’auraient pas eu l’occasion de répéter une seule fois leur philippique avant l’emprisonnement ou la torture. À force de recourir à des outrances, les mots se vident de leur sens et deviennent manquants.

La suite sur : https://www.lalibre.be/debats/opinions/2021/08/05/ceci-nest-pas-une-dictature-sanitaire-IEOQZ2C6EJES5BTUY6CN3S2AEM/