Posts Tagged ‘néolibéralisme’

Qui détruit la République ?

mars 20, 2019

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article40764

Publicités

L’Etat s’en fout

mars 12, 2019

par Patrick Mignard

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article40699

Face à l’Europe de Macron, la désobéissance sociale

mars 11, 2019

par Marc Botenga

« L’Europe est en danger. Il faut la sauver. Avançons. » Sous forme de lettre, les citoyens européens ont eu droit à l’énième discours pro-européen du président français. Macron parle, Charles Michel applaudit, Guy Verhofstadt renchérit. Les interprètes changent, le refrain pas. Derrière cette rhétorique éloquente en faveur de l’Union européenne se cache un angle mort dangereux. Plutôt que de s’y opposer, leurs politiques et les traités actuels alimentent la montée des nationalismes.

La suite sur : https://www.ptb.be/face_l_europe_de_macron_la_d_sob_issance_sociale

France

mars 10, 2019

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article40686

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article40684

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article40685

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article40692

Capital et domination

février 26, 2019

par Patrick Mignard

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article40579

L’inéluctable destin du néolibéralisme

février 23, 2019

par Yann Fiévet

Les laudateurs du néolibéralisme ne tarissent pas d’éloges à l’encontre de ce mode particulier de gestion de l’économie capitaliste et des sociétés qui le portent. Par l’extension toujours plus large de son périmètre et de la liberté de ses acteurs le Marché est paré de toutes les vertus. Il serait le plus à même de générer la Richesse ;, de répondre au mieux aux besoins des individus et de l’Humanité, de contenir raisonnablement les inégalités socio-économiques. Le quidam moyen qui n’a pas eu le courage de lire les cogitations profondes des théoriciens patentés du néolibéralisme – tels Hayek ou Friedman – mais garde les yeux ouverts sur l’actualité du monde qui l’entoure, peine à croire à ces promesses énoncées voilà soixante ans au moins et savamment entretenues depuis. On lui répond qu’il est trop impatient, que les efforts nécessaires pour parvenir à tous ces bienfaits n’ont pas encore été suffisants, que cela ne serait qu’une question de temps. L’observateur critique reprend alors la parole pour poser une question faussement naïve : pourquoi le temps du néolibéralisme rime-t-il avec toujours plus d’autoritarisme ? Il est peut-être temps de prendre vraiment conscience que le néolibéralisme n’est pas qu’une simple rénovation du libéralisme économique forgé au 19ème siècle. Le vertige alors pourrait nous saisir.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article40546

Le fond de l’air est rouge, jaune, vert

février 12, 2019

Quand l’ordre est injustice, le désordre est déja un commencement de justice. (Romain ROLLAND)

Violences : « Comparer des voitures brûlées avec les ravages du néolibéralisme depuis 40 ans est absurde »

février 11, 2019

par Ivan Du Roy

Les images de violence « ne résument en rien le mouvement actuel », estime l’historien François Cusset, auteur d’un livre sur « Le déchainement du monde, logique nouvelle de la violence », publié au printemps dernier. Pourtant, nombre de commentateurs indignés tentent bien de réduire la mobilisation des gilets jaunes aux seules images de dégradations et d’affrontements. Et passent sous silence d’autres violences, celles « du temps ordinaire » que décrit l’historien dans son livre : contagion sociale du stress, précarité, violences contre l’environnement, oppressions sexistes… « Jamais le système économique actuel ne s’est autant accommodé de la violence », dit-il. Entretien.

La suite sur : https://www.bastamag.net/Violences-Comparer-des-voitures-brulees-avec-les-ravages-du-neoliberalisme

J’ai mal à mon travail : une salariée en colère écrit aux dirigeants de la Macif

février 8, 2019

Elle est salariée du groupe Macif. Elle a découvert dans le Canard enchaîné du 23 janvier l’augmentation de 62,5 % que s’est octroyé son patron, Alain Montarant, pour un montant de 260 000 euros annuel. Au même moment, la direction du groupe négociait au plus bas l’évolution annuelle des salaires de ses employés.

La suite sur : https://rapportsdeforce.fr/classes-en-lutte/jai-mal-a-mon-travail-une-salariee-en-colere-ecrit-aux-dirigeants-de-la-macif-02083080

Comment les sanctions contre les chômeurs risquent, demain, de s’étendre à l’ensemble des minimas sociaux

février 7, 2019

par Rachel Knaebel

Depuis début janvier, les chômeurs sont soumis à des contrôles renforcés en France. Un rendez-vous manqué, une offre d’emploi dite « raisonnable » refusée, et c’est la radiation, plus ou moins longue, avec suspension des indemnités. Cette politique punitive s’inspire clairement de celles qui sont menées en Grande-Bretagne et en Allemagne, où les sanctions se sont progressivement appliquées aux autres prestations sociales, allocations familiales ou aides au logement. Leurs conséquences sont sans appel : « Elles frappent d’abord les personnes les plus faibles », repoussées vers une encore plus grande pauvreté. En Allemagne, le tribunal constitutionnel est d’ailleurs en train de se pencher sur la légalité de ces sanctions. Explications.

La suite sur : https://www.bastamag.net/Comment-les-sanctions-contre-les-chomeurs-risquent-demain-de-s-etendre-a-l