Posts Tagged ‘néolibéralisme’

Métro, boulot, caveau

juillet 9, 2021

Banque mondiale et migrations : Un impact aux contours flous mais aux conséquences bien réelles

juin 29, 2021

Par Virginie de Romanet

Il importe de rattacher les faits migratoires aux conditions susceptibles de les avoir provoquées.

Au cours de la décennie 1965-1975, entre le début et la fin de la période, la croissance des migrations s’était accrue de 11,5 %. Les pays du Sud qui avaient alors obtenu de haute lutte leur indépendance – très récente pour la plupart des pays africains – essayaient tant bien que mal de se construire un avenir indépendant plombé par le fardeau d’une dette coloniale et par les manœuvres des pays occidentaux pour maintenir leur tutelle. Deux décennies plus tard avec la mise en place des plans d’ajustement structurel (PAS), imposés par la Banque mondiale et le FMI suite à la crise de la dette, en 5 ans seulement, sur la période cumulée entre 1985 et 1990, la croissance des migrations avait atteint près de 13 % alors même que la croissance de la population mondiale était entrée dans une phase plus lente qu’entre 1965 et 1975.

La suite sur : http://www.cadtm.org/Banque-mondiale-et-migrations-Un-impact-aux-contours-flous-mais-aux

Défendre les services publics, c’est aussi défendre la démocratie

juin 29, 2021

Une carte blanche de Rosa Pavanelli et Magdalena Sepúlveda. Respectivement secrétaire générale de la fédération syndicale Internationale des Services Publics, et directrice exécutive de la Global Initiative for Economic, Social and Cultural Rights.

Cette dégradation du tissu social, dont les services publics sont le cœur battant, explique en grande partie la montée des mouvements et partis populistes et autoritaires.

Bien sûr, l’impact de la pandémie n’a plus rien d’uniforme dans le monde. En Europe, aux États-Unis, en Chine, dans des pays qui se sont accaparés de la majorité des vaccins contre le Covid-19, les restaurants et les bars débordent, on recommence à fréquenter les autres sans crainte. En Inde, en Afrique ou en Amérique Latine, en revanche, le virus – et ses variants – continue à faire rage, avec son cortège de morts, de chômage et de la pauvreté. Deux réalités que tout oppose, hormis la petite musique qui surgit une nouvelle fois dans le monde entier : celle de l’austérité.

La suite sur : https://www.lalibre.be/debats/opinions/defendre-les-services-publics-c-est-aussi-defendre-la-democratie-60db36967b50a6318df46dc8

Pour les capitalistes, plutôt le fascisme que l’écologie

juin 13, 2021

Par Hervé Kempf

Le matraquage des médias de l’oligarchie pour propager les idées d’extrême droite vise à occulter les vraies insécurités : l’insécurité écologique et l’insécurité sociale. Face au capitalisme dérivant vers le fascisme, le mouvement écologiste et social ne doit plus rien céder. La Marche des libertés, ce 12 juin, est le moment du rebond.

La suite sur : https://reporterre.net/Pour-les-capitalistes-plutot-le-fascisme-que-l-ecologie

« Notre plus grande erreur fut de n’avoir pas planté le pieu au coeur du vampire: la finance. » (Louise Michel)

D’une grande marche CONTRE à une grande manifestation POUR : https://yetiblog.org/archives/31620

Si Albert Einstein le dit …

juin 4, 2021

Par Michel Collon

Dans Planète Malade, Michel Collon ne pointe pas seulement dans la gestion de la pandémie les manquements de nos responsables politiques qui ont entraîné des milliers de morts. Il analyse également les contradictions de notre modèle économique qui ont aggravé la crise, et il propose des solutions. Des changements importants sont nécessaires tant pour la santé, la répartition des richesses ou l’écologie. Mais nous ne partons pas de rien. D’ailleurs, en 1949, un certain Albert Einstein dressait un constat implacable du capitalisme et proposait déjà une alternative. Un aspect peu connu du célèbre scientifique, pourtant consacré « personnalité du 20e siècle » par le Time…

La suite sur : https://www.investigaction.net/fr/si-albert-einstein-le-dit/

« Est-ce qu’on peut massivement taper les gros (contribuables), idée qu’on adore chez nous? On peut le faire, mais les gros s’en vont! », a-t-il affirmé. « 

juin 3, 2021

E. Macron raconte n’importe quoi : https://www.lalibre.be/international/europe/macron-va-t-il-se-presenter-a-la-presidentielle-2022-rien-n-est-moins-sur-je-vais-devoir-prendre-des-decisions-difficiles-60b8d23c9978e20c601e767c

Voilà la réalité : https://www.forbes.fr/finance/lisf-fait-il-fuir-les-riches/?amp

Au moins une vérité : « On m’a dit +le Président des riches+, je m’en fous ».

Nul doute qu’après avoir réalisé ce pour quoi il a été mis au pouvoir un retour d’ascenseur l’attend.

Formations anti-stress au travail : la « pleine conscience » au service du néolibéralisme

mai 31, 2021

Par Ghjulia Rosso

Que faire quand l’hôpital public sature et s’effondre ? Quand les délais de prise en charge du médico-social s’étirent à cause des surcharges de travail et des sous-effectifs ? Des formations « pleine conscience ». Psychologue auprès du personnel d’institutions médico-sociales, j’ai assisté à une de ces sessions de formation.

Les formations sont devenues une obsession des services publics. Elles prospèrent sous les yeux doux du new public management et de son grand mantra : ce n’est jamais vraiment une question de moyens, mais toujours une question de (ré)organisation, de modernisation. C’est même un des mots préférés d’Emmanuel Macron et il existe un bien nommé « portail de la transformation de l’action publique » accessible sur modernisation.gouv.fr.

La suite sur : https://www.frustrationmagazine.fr/stress-travail-formation/

« Il s’agit toujours de délégitimer toute lutte – puisque toute lutte est stressante.  » Beau résumé.

Italie : la démocratie piétinée au nom de l’Europe ?

février 20, 2021

Italie, gouvernement Draghi : le « marcher divisés, frapper unis » de la bourgeoisie italienne

MC KINSEY : LE CABINET QUI DECIDE DE NOS VIES ?

février 18, 2021

La privatisation nuit gravement à la santé

février 17, 2021

Par Philippe Lamberts, député européen Écolo, Magali Plovie, députée bruxelloise Écolo, Laurence Hennuy, députée fédérale Écolo.

Soumettre le secteur de la santé aux lois du marché peut s’avérer mortel. C’est en substance ce que pointe le dernier rapport de l’ONG Corporate Europe Observatory : la marchandisation et la privatisation croissantes dans le domaine des soins de santé et des maisons de repos ont affecté la capacité de nombreux États membres de l’Union européenne à faire face à la pandémie. En cause, outre les choix politiques nationaux, les pressions exercées par les politiques européennes et l’influence des lobbies du secteur. Et si le modèle belge résiste relativement bien, les menaces qui le guettent n’en sont pas moins inquiétantes. L’occasion pour nous de rappeler que la santé ne peut être traitée comme une marchandise, et ses travailleuses et travailleurs non plus.

La suite sur : https://www.lalibre.be/debats/opinions/la-privatisation-nuit-gravement-a-la-sante-602bd5c87b50a62acff649e8