Posts Tagged ‘Nord’

Aux origines climatiques des conflits

septembre 30, 2015

par Agnès Sinaï

Ne pouvant plus nier les effets des activités humaines sur le climat, les dirigeants de la planète vont se retrouver à la fin de l’année à Paris pour la 21e conférence des Nations unies sur le climat (COP21). Mais ils ne semblent pas prendre toute la mesure du problème, alors que les accidents se multiplient. Les mauvaises récoltes en Chine, par exemple, pourraient avoir attisé les « printemps arabes ».

La suite sur : http://www.monde-diplomatique.fr/2015/08/SINAI/53507

Le beurre et l’argent …… de l’aide.

août 6, 2013

par Romain Gelin

En matière de développement, le secteur privé a le vent en poupe chez les bailleurs internationaux. Mais ce sont surtout des multinationales du Nord qui profitent de l’aide publique au développement.

La suite à lire sur : http://www.cncd.be/Le-beurre-et-l-argent-de-l-aide

Une aurore boréale en Belgique.

avril 12, 2013

La météo sera printanière ce week-end : le mercure pourrait grimper jusqu’à 22º. Une aurore boréale pourrait même être visible samedi soir et dans la nuit de samedi à dimanche. Si le ciel est clair, n’oubliez pas de regarder vers le nord.

La suite à lire sur : http://www.lesoir.be/224506/article/actualite/belgique/2013-04-12/une-aurore-boreale-visible-ce-samedi-en-belgique

Les ressorts économiques du commerce équitable.

janvier 6, 2013

Par PCF Laon

Le commerce équitable part d’un constat que l’on ne saurait réfuter : le marché international et la mondialisation créent des inégalités.
Cependant coller un marché dit « plus juste » sur un autre est-il une bonne solution pour régler les inégalités ?

La suite à lire sur : http://pcf-laon.fr/2013/01/les-ressorts-economiques-du-commerce-equitable/

Pour approfondir le sujet : « Les coulisses du commerce équitable. Mensonges et vérités sur un petit business qui monte. » de Christian Jacquiau.

http://www.christian-jacquiau.fr/le-livre-celui-la-11757

Semaine de la Solidarité Internationale de Liège : du 25 au 31 mars 2012.

mars 21, 2012

La Transition : D’autres mondes à construire au Nord et au Sud !  

Pic pétrolier, changements climatiques, injustices sociales…

Venez découvrir le mouvement fédérateur et grandissant de la transition !

La transition, c’est une vision constructive et optimiste de l’avenir, invitant à anticiper et assumer la descente énergétique obligée (pic pétrolier et désordres climatiques).

C’est la conviction qu’il est possible et même souhaitable de sortir de la dépendance au pétrole vers une résilience locale, qu’il y a une opportunité, un potentiel de réorganisation économique, sociale, politique, culturelle dans ces contraintes.

Avant tout, il s’agit de changer notre mode de vie et nos communautés locales, de nous impliquer et de nous engager dans ce vaste mouvement, pour s’en sortir ensemble. Recréer des liens, un tissu social, des solidarités. Conjuguer le local et le global

Pour en savoir plus : http://semainedelasolidarite.be/

Climat : Durban, une nouvelle « conférence des pollueurs » ?

novembre 16, 2011

Après les sommets de Copenhague et de Cancun, la ville de Durban (Afrique du Sud) accueille la prochaine Conférence des Nations-Unies sur le climat (COP-17) du 28 novembre au 9 décembre 2011. Occasion pour l’association Alter-Echos (www.alter-echos.org) de faire le point avec Patrick Bond, économiste et professeur à l’université de KwaZulu-Natal, impliqué dans le mouvement pour la justice climatique et récent co-auteur de Climate Change, Carbon Trading and Civil Society.

A lire sur : http://alter-echos.org/justice-climatique/climat-durban-une-nouvelle-%C2%AB%C2%A0conference-des-pollueurs%C2%A0%C2%BB/

A propos de la faim dans le monde.

juin 13, 2011

En neuf minutes chrono, ce court-métrage pédagogique, véritable chef-d’œuvre du cinéma d’animation, explique non seulement les mécanismes de la faim dans le monde mais ouvre également des pistes évidentes pour l’enrayer définitivement. À condition, toutefois, que la volonté politique soit au rendez-vous…  

A voir sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article16930

Dans les griffes des pirates.

janvier 18, 2011

ARTE – 20h40 – mardi 18/1          

D’un côté, il y a d’anciens pêcheurs devenus pirates parce que leur activité artisanale a disparu en raison de la pêche industrielle pratiquée par les gros chalutiers, souvent d’origine étrangère. Ils sillonnent désormais les eaux du golfe d’Aden et du nord de l’océan Indien et prennent en otages les équipages des cargos, porte-conteneurs et autres pétroliers naviguant au large de la corne de l’Afrique. De l’autre, il y a ces marins arraisonnés, parfois maltraités, les forces de l’opération « Atalanta » et la mise en place, depuis 2008, d’une flotte de guerre européenne. Témoignent encore, pour tenter de cerner les mécanismes de cette piraterie moderne et les moyens de la stopper, l’avocat londonien Stephen Askins et les juristes spécialisés dans les difficiles négociations sur le versement de rançons dont le montant ne cesse d’augmenter. Stephen Askins expose les alternatives possibles, selon lui, pour résoudre ces conflits.

Rediffusions :
27.01.2011 à 10:30
www.arte.tv

L’héritage de 1989 dans les deux hémispères.

janvier 14, 2010
Noam Chomsky   
Novembre a vu l’anniversaire des grands évènements de 1989 : « l’année la plus importante dans l’histoire mondiale depuis 1945 », comme l’historien anglais Timothy Garton Ash l’a décrit. Cette année-là « tout a changé », écrit Garton Ash. En Russie, les réformes de Mikhail Gorbachov et sa « renonciation impressionnante à l’usage de la violence » ont mené à la chute du mur de Berlin le 9 novembre et à la libération de l’Europe de l’Est de la tyrannie Russe.

Les éloges sont mérités et les évènements sont mémorables. Mais d’autres perspectives peuvent être révélatrices.

La chancelière allemande Angela Merkel a fourni ce genre de perspective – de façon involontaire – quand elle nous a encouragés tous à « utiliser l’inestimable don de la liberté pour en finir avec les murs de notre époque ».

Une façon de suivre son bon conseil serait de démanteler le mur énorme, qui dépasse de loin en taille et en longueur celui de Berlin, qui maintenant court sur le territoire palestinien, violant la loi internationale.

Le « mur d’annexion », comme il devrait être nommé, est supposé être justifié au nom de la « sécurité », la rationalisation habituelle de tant d’actions d’Etat. Si la sécurité était la véritable question, le mur aurait été construit le long de la frontière et rendu inexpugnable.

L’intention de cette monstruosité, construite avec l’appui des USA et la complicité de l’Europe, est de permettre à Israël de s’approprier des terres palestiniennes de valeur et les principales ressources aquifères de la région, empêchant de ce fait toute existence nationale viable pour la population indigène de l’ancienne Palestine.

Une autre perspective de 1989 provient de Thomas Carothers, un érudit qui a fait carrière sur les programmes de « renforcement de la démocratie » dans l’administration de l’ex-président Ronald Reagan.

Après avoir fait une revue des dossiers, Carothers conclut que tous les leaders des USA ont été « schizophrènes » : ils appuient la démocratie si elle cadre avec les objectifs économiques et stratégiques des USA, comme dans le cas des pays satellites de l’URSS, mais pas dans le cas des pays clients des USA.

Cette perspective est dramatiquement confirmée par la récente commémoration des évènements de novembre 1989. La chute du mur de Berlin a été célébrée avec raison, mais on a porté très peu d’attention à ce qui s’est passé une semaine après : le 16 novembre, au Salvador, eut lieu l’assassinat de 6 leaders intellectuels d’Amérique Latine, prêtres jésuites, de même que de leur cuisinière et sa fille, par le bataillon d’élite Atlacatl, armé par les USA, qui venait de renouveler une formation à l’Ecole de Guerre Spéciale JFK à Fort Bragg, Caroline du Nord.

La suite de l’article : http://michelcollon.info/index.php?view=article&catid=6&id=2471&option=com_content&Itemid=11