Posts Tagged ‘nourriture’

Brevet & OGM : le système alimentaire sous contrôle

janvier 14, 2023

Par Denis Meshaka

Grâce à ses brevets, l’agro-industrie pourrait imposer un système alimentaire « sous contrôle ». Concrètement, elle peut décider de la qualité et du prix de la nourriture, au détriment de la biodiversité, des paysans et des petits semenciers. La question du libre choix alimentaire, voire de la souveraineté alimentaire, a rarement été autant d’actualité.

La suite sur : https://www.investigaction.net/fr/brevet-ogm-le-systeme-alimentaire-sous-controle/

La pénitentiaire se la joue gastro. Quand la prison se met à table

octobre 29, 2022

Par Sébastien Homer

C’est à Marseille que va bientôt ouvrir le premier restaurant en prison de France accessible au public. Un établissement semi-gastronomique qui fleure bon le greenwashing carcéral tout en se voulant « chantier d’insertion ». Et qui ne risque pas d’améliorer les conditions de détention. À commencer par les problèmes de nourriture.

La suite sur : https://cqfd-journal.org/Quand-la-prison-se-met-a-table

Olivier De Schutter (ONU) : « Lʼidée que la nourriture est une marchandise comme une autre a fait son temps »

septembre 17, 2022

Par Jonathan Lefèvre

50 millions de personnes menacées de famine, plus de 820 millions victimes de malnutrition. Ces chiffres (énormes) avancés par le rapporteur spécial de lʼONU Olivier De Schutter devraient provoquer un séisme et une rupture avec le modèle agricole actuel concentré dans les mains de quelques multinationales. Ce nʼest pas (encore) le cas. Mais le docteur en droit ne baisse pas les bras. Rencontre.

La suite sur : https://www.solidaire.org/articles/olivier-de-schutter-onu-l-idee-que-la-nourriture-est-une-marchandise-comme-une-autre-fait

Les véritables causes de la crise alimentaire mondiale

mai 31, 2022

Alors que la crise mondiale des prix et de l’accès à la nourriture devient de plus en plus menaçante, plusieurs analyses tentent d’expliquer cet enjeu comme étant une conséquence de la guerre en Ukraine. S’agit-il réellement de la seule explication à cette crise ?

La suite sur : https://www.ptb.be/les_v_ritables_causes_de_la_crise_alimentaire_mondiale

« De la nourriture en abondance, mais de plus en plus de gens affamés. Des prix des denrées alimentaires qui s’envolent, tandis que d’aucuns réalisent des profits faramineux. Quelques-uns qui empochent des milliards de bénéfices, tandis que des milliards de personnes peinent à joindre les deux bouts. Rien n’illustre aussi clairement l’absurdité et la cruauté de cette crise systémique que la crise alimentaire. »

Dans nos pays riches, des personnes ont faim !

février 3, 2022

De plus en plus de personnes font appel aux banques alimentaires, qui sont en manque de dons de nourriture

La Fédération belge des Banques alimentaires craint que cette hausse se poursuive, alors que les coûts de l’énergie et des denrées alimentaires augmentent. Afin de soutenir et d’encourager les dons de nourriture, les Banques Alimentaires demandent aux décideurs politiques des incitants fiscaux supplémentaires.

La suite sur : https://www.lalibre.be/economie/conjoncture/2022/02/03/de-plus-en-plus-de-personnes-font-appel-aux-banques-alimentaires-qui-sont-en-manque-de-dons-de-nourriture-UMPVB5KUEZAIDJWW2Y2J33I2SM/

Il faudrait un peu de courage politique (?) pour mettre fin aux inégalités sociales, mais ça, c’est une denrée rare.

Pendant que les plus riches s’enrichissent encore plus, beaucoup d’autres ont faim

février 17, 2021

Les banques alimentaires ont aidé entre 175.000 et 195.000 personnes par mois en 2020, indiquent-elles mercredi.

Les banques alimentaires ont distribué au total 20.967 tonnes de nourriture sur l’année 2020, soit 42 millions de repas. Une hausse de 24% par rapport à 2019. La Fédération belge des banques alimentaires a, contrairement à ses habitudes, acheté des quantités importantes de nourriture pour répondre à la demande accrue en raison de la crise sanitaire.

La suite sur : https://www.lalibre.be/belgique/societe/en-raison-de-la-crise-de-plus-en-plus-de-personnes-font-appel-aux-banques-alimentaires-pour-se-nourrir-602cdc919978e2610aacf255

Au Soudan, les terribles conditions de vie des réfugiés éthiopiens: « Nous mourons de faim »

novembre 21, 2020

Dans un vaste centre d’accueil au Soudan, des Ethiopiens ayant fui le conflit au Tigré attendent devant une école transformée en structure d’aide humanitaire afin d’obtenir de la nourriture, de l’eau ou des vêtements.

La suite sur : https://www.lalibre.be/international/afrique/au-soudan-les-terribles-conditions-de-vie-des-refugies-ethiopiens-nous-mourons-de-faim-5fb8eb8d7b50a6525b8a2b04

Dans nos pays on gémit sur la pénurie de PlayStation 5 ou sur le fait de ne pouvoir se rendre au ski. Chacun ses priorités !

https://www.lalibre.be/debats/opinions/il-est-encore-temps-de-prevenir-un-drame-humanitaire-au-tigre-5fb6baeb7b50a6525b797cc8

Mohamed Hassan: « Il n’y a pas de guerre civile en Éthiopie »

Crise alimentaire mondiale : « Nous sommes au bord d’une pandémie de faim »

juin 11, 2020

par Sophie Chapelle

Un risque de pénurie alimentaire n’est, pour le moment, pas à craindre. Mais des dizaines de millions de personnes sont menacées de ne plus pouvoir manger à leur faim, du fait de l’absence de revenus, de protections sociales et de rupture des chaînes d’approvisionnement.

La suite sur : https://www.bastamag.net/Crise-alimentaire-mondiale-pandemie-de-faim-pauvrete-extreme-revenu-criquets-pelerins

pour rappel : 41,2 tonnes de nourriture sont jetées CHAQUE SECONDE !!!
Chaque année, 10 millions de tonnes rien que pour la France.

Supermarché : Le scandale du Gaspillage alimentaire

Cela se passe dans nos pays riches : Une épicerie gratuite pour les étudiants qui ne mangent pas à leur faim

novembre 14, 2019

par Mathilde Sire

L’immolation par le feu d’un jeune homme à Lyon le 8 novembre a révélé au grand public la grande précarité dans laquelle vivent de nombreux étudiants. À l’université Rennes 2, une épicerie gratuite tenue par des bénévoles distribue de la nourriture invendue à un nombre croissant de personnes.

La suite sur : https://reporterre.net/Une-epicerie-gratuite-pour-les-etudiants-qui-ne-mangent-pas-a-leur-faim

21% des Français ont du mal à se nourrir selon le Secours populaire

octobre 25, 2019

par Le Partageux

Et que j’aime ô saison que j’aime tes rumeurs
Les fruits tombant sans qu’on les cueille
Le vent et la forêt qui pleurent
Toutes leurs larmes en automne feuille à feuille
(Apollinaire)

L’automne, c’est aussi la Saint-Bidon
La suite sur : https://yetiblog.org/archives/19672

Et ici, en Belgique, c’est pas mieux.

Il est terrible
le petit bruit de l’oeuf dur cassé sur un comptoir d’étain
il est terrible ce bruit
quand il remue dans la mémoire de l’homme qui a faim
elle est terrible aussi la tête de l’homme
la tête de l’homme qui a faim
quand il se regarde à six heures du matin
dans la glace du grand magasin
une tête couleur de poussière
ce n’est pas sa tête pourtant qu’il regarde
dans la vitrine de chez Potin
il s’en fout de sa tête l’homme
il n’y pense pas
il songe
il imagine une autre tête
une tête de veau par exemple
avec une sauce de vinaigre
ou une tête de n’importe quoi qui se mange
et il remue doucement la mâchoire
doucement
et il grince des dents doucement
car le monde se paye sa tête
et il ne peut rien contre ce monde
et il compte sur ses doigts un deux trois
un deux trois
cela fait trois jours qu’il n’a pas mangé
et il a beau se répéter depuis trois jours
Ça ne peut pas durer
ça dure
trois jours
trois nuits
sans manger
et derrière ces vitres
ces pâtés ces bouteilles ces conserves
poissons morts protégés par les boîtes
boîtes protégées par les vitres
vitres protégées par les flics
flics protégés par la crainte
que de barricades pour six malheureuses sardines..
Un peu plus loin le bistrot
café-crème et croissants chauds
l’homme titube
et dans l’intérieur de sa tête
un brouillard de mots
un brouillard de mots
sardines à manger
oeuf dur café-crème
café arrosé rhum
café-crème
café-crème
café-crime arrosé sang !…
Un homme très estimé dans son quartier
a été égorgé en plein jour
l’assassin le vagabond lui a volé
deux francs
soit un café arrosé
zéro franc soixante-dix
deux tartines beurrées
et vingt-cinq centimes pour le pourboire du garçon.
Il est terrible
le petit bruit de l’œuf dur cassé sur un comptoir d’étain
il est terrible ce bruit
quand il remue dans la mémoire de l’homme qui a faim.

Jacques Prévert – La grasse matinée