Posts Tagged ‘occupation’

Deux décennies après la deuxième Intifada, la Palestine n’a toujours pas de partenaire pour la paix

octobre 15, 2020

Par Bashir Abu-Manneh

Il y a vingt ans aujourd’hui, la deuxième intifada palestinienne a commencé en réponse à une provocation d’Ariel Sharon d’Israël après l’échec des pourparlers de paix parrainés par les États-Unis. La réponse israélienne brutale a inauguré une guerre contre la société palestinienne qui se poursuit encore aujourd’hui.

La suite sur : https://agencemediapalestine.fr/blog/2020/10/08/deux-decennies-apres-la-deuxieme-intifada-la-palestine-na-toujours-pas-de-partenaire-pour-la-paix/?utm_source=newsletter&utm_medium=email&utm_campaign=la_nouvelle_generation_de_palestiniens_doit_explorer_de_nouveaux_horizons_pour_la_lutte&utm_term=2020-10-15

De nombreux artistes arabes boycottent les Émirats après l’accord avec Israël

octobre 4, 2020

Prix littéraires et événements culturels sponsorisés par les Emirats arabes unis enregistrent depuis quelques semaines les défections d’artistes et intellectuels arabes, qui entendent protester contre l’accord de normalisation des relations avec Israël et soutenir la cause palestinienne.

 » Considérant que si l’art n’est pas étroitement lié à des questions humanitaires et de justice, il n’a pas de valeur, j’annule ma participation à votre exposition», a écrit le photographe palestinien, Mohamed Badarne, à la fondation d’art de Charjah, l’un des sept émirats de la Fédération.

La suite sur : https://europalestine.com/2020/10/04/de-nombreux-artistes-arabes-boycottent-les-emirats-apres-laccord-avec-israel/

Susan Abulhawa : »La Palestine, c’est ‘le’ test »

septembre 30, 2020

Ci-dessous une transcription d’une intervention de la romancière palestinienne Susan Abulhawa vivant aux USA, le 19 septembre dernier, à l’occasion d’un webinaire organisé par le World Workers Parti sur le thème « Palestine libre ! Non à la Normalisation avec la colonisation ou l’occupation ».

La suite sur : https://europalestine.com/2020/09/29/susan-abulhawa-la-palestine-cest-le-test/

DOC AVIV : UN FESTIVAL DE CINÉMA CHARGÉ DE SERVIR LA NORMALISATION DE L’ANORMALITÉ

septembre 13, 2020

Par BDS France et BDS Maroc

BDS France et la campagne MACBI (BDS Maroc) ont alerté les créateurs artistiques, en France et au Maroc, sur la signification que prend leur participation à des événements organisés sous la houlette des institutions officielles israéliennes. Ainsi du festival international du film documentaire DocAviv qui se tient cette semaine à Tel Aviv. Certains internationaux ont d’ailleurs retiré leurs œuvres ou se sont retirés du jury de ce festival [1].

La suite sur : http://ujfp.org/spip.php?article8053

Une équipe israélienne se pavane au tour de France, et pendant ce temps …..

septembre 2, 2020

Gaza : Trois enfants brûlés vifs à cause du manque d’électricité : https://europalestine.com/2020/09/02/gaza-trois-enfants-brules-vifs-a-cause-du-manque-delectricite/

Dans quel pays kidnappe-t-on les étudiants à tous les coins de rue ? : https://europalestine.com/2020/09/01/dans-quel-pays-kidnappe-t-on-les-etudiants-a-tous-les-coins-de-rue/

Des assassins en treillis : https://www.lefigaro.fr/international/cisjordanie-un-palestinien-tue-par-un-soldat-alors-qu-il-secourait-une-famille-20200830

Pourquoi le régime israélien jouit-il d’une telle impunité ?

Prolongation du couvre-feu à Gaza, dans un total dénuement et sous les bombes

août 31, 2020

Le couvre-feu décrété dans toute la bande de Gaza le 25 août, a été reconduit pour dix jours renouvelables afin d’essayer d’arrêter la propagation du virus, et les mesures préventives ont été renforcées.annonce Ziad Medoukh.

Parallèlement, le renforcement du blocus, avec la fermeture du seul passage commercial vers Gaza, contrôlé par Israël, la restriction à 3 H d’électricité par jour, et l’interdiction totale de sortir en mer pour pêcher (avec un navire de guerre israélien installé à moins de deux kilomètres de la côte, et qui s’approche tous les jours de la plage de Gaza pour tirer sur les pêcheurs et leurs bateaux rendent la vie des Gazaouis misérable.

La suite sur : https://europalestine.com/2020/08/31/prolongation-du-couvre-feu-a-gaza-dans-un-total-denuement-et-sous-les-bombes/

La torture de l’eau à Gaza : https://europalestine.com/2020/08/31/la-torture-de-leau-a-gaza-temoignages/

Le régime israélien poursuit son ethnocide en Palestine dans l’indifférence de nos gouvernements !

par CAPJPO-Europalestine
Chères amies, Chers amis,

La situation en Palestine n’a cessé de s’aggraver ces dernières semaines, et nous devons absolument nous mobiliser.

– Bombardements quotidiens sur Gaza, comprenant la destruction d’une école primaire,

– plusieurs crans de plus dans l’étranglement lié au blocus avec l’arrêt de livraisons essentielles telles que le fioul, qui limite à 3 H par jour l’accès à l’électricité pour la population !

– Israël a également décrété l’interdiction totale de sortir en mer pour les pêcheurs

– et ne laisse plus sortir aucun malade de Gaza ayant un besoin urgent d’être soigné !

En Cisjordanie c’est aussi dramatique, sous des formes multiples, avec des démolitions à la chaîne de maisons palestiniennes, notamment à Jérusalem-Est, avec les arrestations en série et la détention d’adultes et d’enfants, sans parler des assassinats et agressions en toute impunité aux checkpoints fixes ou « volants ».

Côté coronavirus, alors que les autorités palestiniennes avaient jusqu’ici réussi à limiter sa diffusion, on apprend maintenant qu’au moins 15 prisonniers politiques palestiniens ont été contaminés dans la prison israélienne d’Ofer, en plus d’un enfant détenu.

Les Palestiniens qui sont obligés d’aller travailler en Israël propagent le virus en Cisjordanie occupée. Les camps de réfugiés sont particulièrement affectés, du fait de la densité de leur population. Et à Gaza, où les hôpitaux ne disposent que de 97 ventilateurs pour 2 millions d’habitants, la contamination s’étend avec les deux premiers décès en dehors des centres de quarantaine. La population qui souffre déjà du manque d’eau potable, d’électricité, de médicaments et de travail, doit maintenant subir des couvre-feux liés au virus.

Et tout cela parce que dans la guerre qu’ils se livrent pour le pouvoir, Netanyahou et Gantz se sont lancés dans une surenchère démoniaque de « fermeté » à l’encontre des Palestiniens.

A Gaza, des jeunes qui n’en peuvent plus de ce blocus et des bombardements lancent des ballons incendiaires qui atterrissent sur les terres agricoles du sud d’Israël. Réponse israélienne : châtiments collectifs, dont bombardements et multiplication des privations.

En Cisjordanie, ces mêmes jeunes ripostent aux raids de l’armée d’occupation, à ses enlèvements, à ses tueries et démolitions de maisons, par des jets de pierres contre les soldats qui occupent leurs villes et villages. Réponse israélienne : tirs à balles réelles sur n’importe quel Palestinien, arrestations d’avocats, d’étudiants, d’artistes, de militants non violents, et d’enfants. Torture et détention administrative (sans inculpation, ni limitation de durée) à gogo (cf notre site pour les détails de ces atrocités).

Et que font nos dirigeants et leurs médias ? (Ne parlons pas des régimes arabes qui ont officialisé leur collaboration avec Israël sans même obtenir qu’il rende aux Palestiniens les territoires qu’il leur a volés).

Non seulement ils occultent totalement le terrorisme d’Etat israélien, mais ils autorisent en plus une équipe du Tour de France cycliste à représenter les criminels de guerre !

Dénommée « Israël Start-up Nation », « en référence à l’esprit d’entreprise et d’innovation du pays » (sic), cette équipe de 20 personnes dont 3 Français est financée par le milliardaire israélo-canadien Sylvan Adams, qui déclare « vouloir présenter l’État hébreu comme une démocratie vibrante et robuste, un pays normal, sûr, ouvert et tolérant ».

« Nous aurons notre nom, Israël, au Tour de France, qui sera vu par 2,6 milliards de personnes avec nos couleurs bleu et blanc. C’est très symbolique« , a déclaré à l’AFP Sylvan Adams, qui se présente comme « l’ambassadeur autoproclamé de l’État d’Israël » et ne cache pas les visées de propagande de l’Etat d’Apartheid, pour tenter de blanchir ses crimes.

Nous vous appelons à manifester partout où cela est possible votre soutien aux Palestiniens et à vous joindre au

RASSEMBLEMENT DU SAMEDI 5 SEPTEMBRE À PARIS

À 15 H À LA FONTAINE DES INNOCENTS

(M° Châtelet ou RER Châtelet/Les Halles)

A l’appel de CAPJPO-EuroPalestine, du Collectif Ni Guerre, Ni Etat de Guerre, et de toutes les organisations qui voudront bien s’associer à cette initiative.

Etant donné le silence des médias, c’est à nous de diffuser ces informations auprès de la population, sans oublier l’énorme victoire remportée en juin dernier sur la question du boycott d’Israël.

LE BOYCOTT EST LÉGAL : JUGEMENT HISTORIQUE DE LA CEDH

Là encore la grande « discrétion » des journalistes aux ordres n’a pas permis de diffuser comme il se doit l’annonce de la CONDAMNATION DE L’ETAT FRANÇAIS à payer 100 000 euros de dommages et intérêts à des militants de Mulhouse qu’il avait sanctionnés pour avoir appelé au boycott des produits israéliens.

La Cour Européenne des Droits de l’Homme (CEDH), dont les jugements s’imposent à l’ensemble du continent européen, a légitimé la campagne Boycott, Désinvestissement, Sanctions (BDS), a qualifié « d’intérêt général » l’action de ces militants, et jugé très grave le fait d’avoir nié à des personnes le droit d’exprimer pacifiquement leurs opinions politiques.

Ceci au grand dam du lobby israélien, qui n’avait cessé de mentir en prétendant pendant des années que le boycott d’Israel était illégal !

En vous remerciant de relayer toutes ces informations, et de rester vigilants par rapport à tout ce qui est exporté par l’Etat d’apartheid, qu’il s’agisse des clémentines « Jaffa » en vente chez certains commerçants, des produits « sodastream » qui se payent actuellement des pubs à la TV, des médicaments génériques TEVA alors que les malades de Gaza sont condamnés à mourir faute de soins.

Sans oublier le boycott des équipements PUMA qui sponsorisent l’équipe de foot nationale israélienne, et de HP qui contribue à la répression des Palestiniens !

Amicalement,

CAPJPO-EuroPalestine

http://www.europalestine.fr

A propos des récentes prises de positions du Professeur Peter Beinart et de Avraham Burg

août 28, 2020

par Pierre Galand

Le fait essentiel reste que l’Etat Israël est un Etat colonial dès 1948 et le reste aujourd’hui.

Sa fondation repose sur un triple malentendu.

La suite sur : https://www.association-belgo-palestinienne.be/a-propos-des-recentes-prises-de-positions-du-professeur-peter-beinart-et-de-avraham-burg/

https://www.france-palestine.org/La-bombe-Peter-Beinart-Je-ne-crois-plus-en-un-Etat-juif

Israël Serial voleur

août 28, 2020

Une vidéo du comédien et militant politique palestinien-américain Amer Zahr : Akhaduha Mafroosheh

A voir sur : https://europalestine.com/2020/08/28/israel-serial-voleur-video/

Le soudan refuse une normalisation de ses relations avec Israël : https://europalestine.com/2020/08/27/le-soudan-refuse-une-normalisation-de-ses-relations-avec-israel/

Israël et sa soldatesque immonde : https://europalestine.com/2020/08/28/checkpoints-volants-en-palestine-occupee/

POUR GAZA : AMPLIFIONS LES CAMPAGNES BDS POUR QUE DES COMPTES SOIENT DEMANDÉS À ISRAËL : http://ujfp.org/spip.php?article8034

Cliquer pour accéder à Contre-attaque-contre-mensonges-4pages.pdf

Le sel de la mer, pour la première fois à Jaffa

août 22, 2020

oar Dareen Tatour

Priver les gens du droit le plus simple – de voir la mer – est un crime de l’occupation israélienne. Toute une génération de Palestine a grandi sans savoir ce que « mer » veut dire.

Le 8 août, des infos ont commencé à circuler sur des centaines de Palestiniens de Cisjordanie qui se rendaient en « contrebande » dans leur pays occupé en 1948, en particulier dans les villes côtières de Palestine (Jaffa, Acre et Haïfa). Ils allaient passer par des ouvertures dans le mur de l’apartheid – pas à un point de contrôle, juste une ouverture dans le mur de l’apartheid. J’ai décidé de rencontrer un moment qui pourrait ne pas se répéter souvent, peut-être même jamais, tant que l’occupation existera sur cette terre ! Ainsi, sans longtemps réfléchir, j’ai décidé de documenter le moment où ces Palestiniens ont rencontré la mer de leur pays pour la première fois de leur vie, pour témoigner de leurs émotions, de leurs pensées et de leurs sentiments.

La suite sur : https://agencemediapalestine.fr/blog/2020/08/20/le-sel-de-la-mer-pour-la-premiere-fois-a-jaffa/?utm_source=newsletter&utm_medium=email&utm_campaign=qui_sera_le_prochain_a_trahir_la_palestine&utm_term=2020-08-21

Resist, my people, resist them.

In Jerusalem, I dressed my wounds and breathed my sorrows

And carried the soul in my palm

For an Arab Palestine.

I will not succumb to the “peaceful solution,”

Never lower my flags

Until I evict them from my land.

I cast them aside for a coming time.

Resist, my people, resist them.

Resist the settler’s robbery

And follow the caravan of martyrs.

Shred the disgraceful constitution

Which imposed degradation and humiliation

And deterred us from restoring justice.

They burned blameless children;

As for Hadil, they sniped her in public,

Killed her in broad daylight.

Resist, my people, resist them.

Resist the colonialist’s onslaught.

Pay no mind to his agents among us

Who chain us with the peaceful illusion.

Do not fear doubtful tongues;

The truth in your heart is stronger,

As long as you resist in a land

That has lived through raids and victory.

So Ali called from his grave:

Resist, my rebellious people.

Write me as prose on the agarwood;

My remains have you as a response.

Resist, my people, resist them.

Resist, my people, resist them.

Soutenir la lutte palestinienne sous toutes ses formes

août 15, 2020

Israël et ses alliés n’ont jamais accepté aucune forme de résistance palestinienne, et les campagnes de boycott et l’organisation populaire ne sont pas des alternatives à la résistance armée mais des tactiques de lutte interdépendantes.

Il y a cinquante ans, l’intellectuel palestinien Ghassan Kanafani a présenté une position claire sur le boycott d’Israël. À l’époque, Kanafani n’était pas seulement un romancier et un nouvelliste estimé. Il était également l’un des principaux porte-parole de la révolution armée palestinienne, représentant le Front Populaire de la Libération de la Palestine.

La suite sur : https://www.investigaction.net/fr/soutenir-la-lutte-palestinienne-sous-toutes-ses-formes/