Posts Tagged ‘oeuf’

Le scandale du Fipronil est-il vraiment derrière nous ?

août 31, 2017

par Dirk Van Duppen

« La crise du Fipronil est sous contrôle et la santé publique n’a jamais été en danger », ont annoncé triomphalement les ministres De Block et Ducarme. Est-ce vraiment le cas ? En tout cas, le sujet est loin d’être clos. Le PTB formule donc sept revendications pour l’avenir. Parce que la santé doit primer sur les intérêts économiques.

La suite sur : http://solidaire.org/articles/le-scandale-du-fipronil-est-il-vraiment-derriere-nous

Le Pr de toxicologie Jan Tytgat expliquait dans De Morgen : « Il est étrange qu’une concentration de 0,005 mg par kilo d’œufs suffise pour qu’on ne puisse pas commercialiser un œuf, mais, une fois que cet œuf est sur le marché, le taux limite pour le retirer de la vente est de 0,720 mg par kilo d’œufs. Comprenne qui pourra. » (DM 12-8)

« Pour les molécules qui agissent sur le développement des systèmes hormonal, immunitaire et nerveux, la tolérance zéro est la seule décision correcte », écrit le Pr Marjolein Visser dans De Standaard (19-8-2017).

Fipronil : le gouvernement nous enfume-t-il pour cacher son laxisme en matière de santé publique ?

août 11, 2017

par Sofie Merckx, Dirk Van Duppen

Une étude allemande relevée le 8 août par le PTB montre comment le gouvernement et l’Afsca ont tenté de minimisé l’importance du scandale du Fipronil. Une affaire qui révèle à la fois les dangers le cynisme d’un gouvernement qui fait passer le dogme néolibéral avant la santé publique et les dérives d’une agro-industrie qui cherche le profit maximum en se moquant des règles sanitaires.

La suite sur : http://ptb.be/articles/fipronil-le-gouvernement-nous-enfume-t-il-pour-cacher-son-laxisme-en-matiere-de-sante

http://www.lalibre.be/actu/belgique/quinze-pays-de-l-union-europeenne-touches-par-les-oeufs-contamines-ainsi-que-la-suisse-et-hong-kong-598d4913cd706e263f5195ea

Un rapport allemand expose le danger de l’intoxication au Fipronil pour les enfants. Pourquoi l’AFSCA minimise-t-elle la situation ?

août 9, 2017

Le taux limite pour une intoxication au Fipronil mentionné par l’AFSCA est 140 fois plus élevé que le taux limite fixé par l’Europe. Par ailleurs, suite à des analyses d’œufs et de viande de poulets belges, une étude allemande fait état de la présence de taux plus élevés de Fipronil que ceux signalés par l’AFSCA.

La suite sur : http://ptb.be/articles/un-rapport-allemand-expose-le-danger-de-l-intoxication-au-fipronil-pour-les-enfants

Dix questions sur le scandale du Fipronil, l’insecticide présent dans les œufs : http://ptb.be/articles/dix-questions-sur-le-scandale-du-fipronil-l-insecticide-present-dans-les-oeufs

A quand l’interdiction totale

mai 30, 2017

http://www.lalibre.be/actu/international/les-conditions-de-vie-horribles-de-poules-en-batterie-dans-un-elevage-de-vendee-592d4285cd702b5fbedf32a8

Pétition à signer : https://panzani-lustucru.stopcruaute.com/?utm_source=Association+L214&utm_campaign=f808c863a0-EMAIL_CAMPAIGN_2017_05_30&utm_medium=email&utm_term=0_2859894380-f808c863a0-194945649#petition-block

Sculpteurs d’oeufs

avril 7, 2017

https://lesbrindherbes.org/2017/04/06/parlons-doeufs-cest-saison/

Et : http://www.art-et-artisanat-du-monde.com/francais/boutique/Liste_oeuf_christel.php

Accord belge sur un étiquetage spécial pour les oeufs de plein air déclassés

mars 7, 2017

Nous l’évoquions lundi, les producteurs d’oeufs de plein air subissent de plein fouet la crise de la grippe aviaire. A cause du confinement obligatoire de leurs poules, ils ne peuvent plus vendre leurs oeufs en catégorie 1 (plein air). Les oeufs sont déclassés en catégorie 2 (poules élevées au sol), avec un manque à gagner hebdomadaire pour les éleveurs allant de 2 à 3000 euros en moyenne.

La suite sur: http://www.lalibre.be/economie/conjoncture/accord-belge-sur-un-etiquetage-special-pour-les-oeufs-de-plein-air-declasses-58be82facd708ea6c10a9e42

Un animal, pas un déchet

juin 23, 2016

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article31636

Signez la pétition en ligne.

L’enfer du décor

mai 25, 2016

200 000 poules entassées dans des cages dans un bâtiment sans fenêtres, des cadavres en décomposition, des animaux et des œufs infestés de poux et un sol répugnant où prolifèrent les asticots. Trois ans après la censure de nos premières images du GAEC du Perrat, la situation de cet élevage n’a pas changé. Il approvisionne la marque Matines et les grandes enseignes de la distribution : Auchan, Carrefour, Système U, Intermarché et Casino.

Exigeons la fermeture de cette exploitation !

http://www.l214.com/enquetes/2016/05/oeuf-poules-pondeuses/?play&utm_source=Association+L214&utm_campaign=447210cc6a-Lettre_Gaec5_25_2016&utm_medium=email&utm_term=0_2859894380-447210cc6a-194945649

Il faut que cela cesse, aux consommateurs d’agir.

septembre 17, 2014

par Audrey Garric

Plongée dans l’univers sordide des élevages en batterie de poules pondeuses.

Le long d’une allée plongée dans la pénombre, c’est une succession de cages, sur plusieurs niveaux et à perte de vue. A l’intérieur des enclos grillagés, des poules, souvent déplumées, se bousculent dans des espaces exigus, qui surplombent de quelques centimètres seulement des amas de fientes. Mais le pire, ce sont peut-être ces cadavres en décomposition qui gisent au milieu des autres gallinacées. Dans une enquête vidéo diffusée mercredi 17 septembre, l’association de défense des animaux L214 révèle les conditions d’élevage « sordides et non conformes aux réglementations » qui règnent dans plusieurs exploitations de poules pondeuses fournissant la marque U.

La suite sur : http://ecologie.blog.lemonde.fr/2014/09/17/plongee-dans-lunivers-sordide-des-elevages-en-batterie-de-poules-pondeuses/

« nous n’allons pas demander à une filière avicole en difficulté de changer de mode de production. » – Et pourquoi pas ?

« un surcoût de moins d’un euro par mois » par personne en cas de passage d’œufs de batterie à ceux de plein air. » – 1€/mois, vous dépensez combien par mois pour votre i-Prout ?

Comment ça fonctionne : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article26816

Les poules préfèrent les cages

décembre 8, 2013

par Armand Farrachi

Chaque fois que le coeur ou la raison poussent à s’indigner des cruautés infligées à des êtres sensibles pour des motifs qui les dépassent, économiques, scientifiques ou politiques, il est heureux qu’un spécialiste se dresse quelque part pour rétablir la vérité contre les préjugés. Faute de travaux approfondis ou d’études poussées, les ignorants, les imbéciles ou les naïfs ont tendance à croire spontanément, par exemple, qu’une poule, une simple poule, préfère courir au soleil, gratter la terre, battre des ailes et se percher plutôt que de piétiner dans une cage de fer où le jour ne s’aventure jamais. Par bonheur, les savants, ou plutôt, ainsi qu’ils aiment à se présenter eux-mêmes, « les membres de la communauté scientifique », qui se sont penchés sur la question avec des instruments adéquats et des méthodes éprouvées, sont là pour les détromper.

La suite à lire sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article24674