Posts Tagged ‘OGM’

Avant que tout ne meure

juin 14, 2018

par Vincent Remy

L’un se charge de tuer la vie végétale, l’autre la vie animale. Le premier, l’américain Monsanto, producteur de l’herbicide le plus utilisé au monde (le Roundup), vient d’être absorbé par le second, le géant allemand de la chimie, Bayer.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article38181

Publicités

Nouveau scandale alimentaire

mai 6, 2018

Stupeur à la Commission européenne !

En septembre 2017, les services chargés de la sécurité alimentaire ont appris que les filiales françaises du géant de l’agroalimentaire japonais, Ajinamoto, produisaient et distribuaient en Europe des aliments à base d’OGM destinés aux animaux.

Alors que la circulation de ces produits est strictement interdite, le producteur japonais exploite vicieusement une faille du droit européen qui autorise l’exportation vers des pays tiers, hors Union Européenne. L’article 12 relatif à la sécurité des aliments permet en effet cette interprétation, désormais sujette à un débat qu’il est urgent de trancher.

Un arbitrage favorable à l’interprétation d’Ajinamoto serait catastrophique pour la santé alimentaire des européens. Car autoriser une telle production en Europe signifierait accepter de courir le risque de voir ces OGM être mis illégalement sur le marché. Il faut donc obliger la Commission européenne à trancher en faveur d’une interdiction pure et simple.

Exigez de la Commission Européenne qu’elle interdise la production d’OGM sur son territoire pour empêcher toute forme de flux au sein de l’Europe.
Les substances citées dans l’article du journal Le Monde ont été placées sur le marché européen suite à une «erreur administrative» a expliqué le groupe japonais qui, semble-t-il, tente de donner des gages de discipline en promettant de se soumettre aux standards. Greenpeace n’est pas rassuré pour autant, lui qui dénonce « un scandale » et déplore les dysfonctionnements dans les processus de traçabilité et de mise sur le marché.

L’Europe n’en est pourtant pas à son premier scandale alimentaire. Alors qu’on aurait pu espérer que les crises successives de la « vache folle » puis de la grippe aviaire rendent les dispositifs légaux et administratifs plus draconiens, il n’en est visiblement rien ! Il semblerait en effet que la rentabilité prenne toujours le dessus sur la sécurité du vivant.

Selon l’avis des experts, si des mesures urgentes ne sont pas prises dès maintenant, le risque serait de voir le marché européen de nouveau envahi par des produits génétiquement modifiés.

La mobilisation des membres de SumOfUs et celles d’ONG a déjà réussi à faire reculer le commerce des OGM en obligeant des multinationales à y renoncer ou en exigeant leur interdiction par les autorités publiques. Le combat n’est visiblement pas terminé. Maintenons la pression !

La Commission européenne doit renforcer la législation en vigueur ! Dites non à la circulation des OGM en Europe ! Signez la pétition. : https://actions.sumofus.org/a/dites-non-aux-ogm-en-europe/?akid=42255.8812595.J3DgTp&rd=1&source=fwd&t=12

L’herbe à poux

septembre 28, 2017

C’est le cauchemar des allergiques : l’ambroisie. Cette mauvaise herbe qui ne ressemble à rien et qu’on appelle aussi « herbe à poux », est une véritable bombe allergène. Cinq grains de pollen suffisent à vous mettre les sinus patraques avec en prime des maux de tête.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article35743

Lettre d’une faucheuse volontaire aux faucheurs anonymes

août 9, 2017

Chers compagnons, chers militants,

L’AG annuelle des Faucheurs volontaires a eu lieu début juillet. Si on peut se réjouir d’être toujours là après tant de temps (mais cela veut aussi dire que les OGM ne sont toujours pas du passé), je regrette de voir que d’année en année nous nous écartons de plus en plus de nos idéaux fondateurs. D’un mouvement populaire et paysan, nous sommes devenus un petit milieu qui cultive l’entre-soi et amateur de courbettes pour nos petits chefs.

La suite sur : http://bellaciao.org/fr/spip.php?article155223

Hostie soit qui mal y pense

juillet 9, 2017

Le Vatican a rappelé samedi dans une lettre aux évêques les règles en vigueur pour choisir le pain et le vin pour la messe, se prononçant contre des hosties entièrement sans gluten mais validant les OGM.

La suite sur : http://www.levif.be/actualite/international/le-vatican-dit-non-aux-hosties-sans-gluten-mais-oui-aux-ogm/article-normal-690409.html

« La religion existe depuis que le premier hypocrite a rencontré le premier imbécile. » (Voltaire)

Mauvaise graine

avril 2, 2017

« C’est quoi la biodiversité ? » En voilà une bonne question ! Elle est posée dans le premier numéro de la revue « Mille et 1 graines ». Un chouette outil éducatif, conçu pour les professeurs de sciences de la vie et de la terre (SVT). « Mille et 1 graines » se veut « factuelle, pédagogique et ouverte », afin d’ « ouvrir un débat constructif en classe ».

La suite sur : http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article34223

Comment le coton OGM de Monsanto s’est transformé en fléau pour les paysans du Burkina Faso

février 27, 2017

par Abdul Razac Napon, Mien De Graeve, Wouter Elsen

Au Burkina Faso, les jours de Monsanto sont comptés. La multinationale se retire du pays. L’introduction de son coton OGM en 2009 ne s’y est pas vraiment passée comme prévu : présentée comme une solution miracle aux attaques de ravageurs, la nouvelle variété a surtout fini par ravager la qualité et la réputation du coton burkinabè. Mais le géant agro-chimique n’est pas seul en cause : à l’heure d’établir les responsabilités, les autorités locales sont en première ligne. Basta ! publie en exclusivité une enquête en trois parties sur la filière du coton transgénique dans ce pays d’Afrique de l’Ouest. Première étape : comment la firme américaine a-t-elle réussi à y vendre son coton transgénique.

La suite sur : http://www.bastamag.net/Coton-OGM-au-Burkina-Faso-un-nouveau-fiasco-signe-Monsanto

Le traité CETA est une arme pour ouvrir l’Europe aux OGM

janvier 17, 2017

Philippe Catinaud, Florent Compain, Jean-François Julliard, Denez L’Hostis, Stéphanie Pageot, Jean-Marie Sirvins

Ce mardi 17 janvier, les États de l’Union européenne doivent se prononcer sur de nouvelles variétés d’OGM. Dans le même temps, le Parlement européen examine le Ceta, le traité de libre-échange avec le Canada, pour lequel il doit se prononcer mi-février. Un accord commercial qui va grandement faciliter, selon les auteurs de cette tribune, la diffusion des OGM dans l’UE.

La suite sur : https://reporterre.net/Le-traite-CETA-est-une-arme-pour-ouvrir-l-Europe-aux-OGM

041

Non mais quelle surprise

décembre 16, 2016

Une forte proportion des études scientifiques consacrées à l’efficacité ou la durabilité des plantes à organismes génétiquement modifiés (OGM) présentent des conflits d’intérêts financiers, conclut une étude publiée jeudi par l’Inra dans la revue américaine PLOS One.

La suite sur : http://www.lalibre.be/actu/planete/40-des-etudes-sur-les-ogm-gangrenees-par-des-conflits-d-interet-financiers-58542cb4cd70fa7e37c4ce3d

041

Tribunal Monsanto

novembre 8, 2016

https://vimeo.com/channels/mtfr

041