Posts Tagged ‘olive’

Les colons israéliens sont des voleurs

octobre 30, 2017

La récolte de plus d’un millier d’oliviers volée par les colons israéliens.

La suite sur : http://europalestine.com/spip.php?article13575

Une bonne nouvelle : http://europalestine.com/spip.php?article13573

Bandes de Voleurs !

octobre 17, 2017

Pourquoi l’huile d’olive palestinienne est introuvable ou hors de prix.

La suite sur : http://www.europalestine.com/spip.php?article13528

La guerre des arbres

décembre 3, 2013

par Quentin Raverdy

« Le mois de novembre annonce en Cisjordanie la fin de la récolte de l’olive. Les arbres qui recouvrent le territoire se dégarnissent, et, dans la trentaines petites coopératives oléicoles palestiniennes, on s’active pour extraire l’huile, véritable or vert du pays. Une ressource qui fait vivre 100 000 familles arabes et qui, à elle seule, couvre jusqu’à 25 % du PIB agricole palestinien (100 millions de dollars). Une véritable aubaine annuelle donc pour des milliers de personnes qui trouvent là »un revenu d’appoint et un supplément alimentaire », analyse Arnaud Garcette, doctorant à l’Institut de recherches et d’études sur le monde arabe et musulman (CNRS-Aix-Marseille), également rattaché au LEST.

La suite à lire sur : http://www.europalestine.com/spip.php?article8818

Lire aussi : http://www.europalestine.com/spip.php?article8719

Et aussi : http://www.chaos-controle.com/archives/2013/07/14/27642977.html

Huile d’olive palestinienne en vente chez Oxfam, une façon d’agir concrètement : http://www.oxfammagasinsdumonde.be/product/huile-dolive-extra-vierge-bio/

051

Les salopards et leur vil acharnement….

octobre 29, 2013

Les colons ont opéré au cours des deux derniers mois des destructions systématiques d’oliveraies palestiniennes en Cisjordanie, avec la bénédiction de l’armée d’occupation et le silence complice des principaux médias, dénonce lundi la journaliste Amira Hass dans le Haaretz.

Lire sur : http://www.europalestine.com/spip.php?article8719

051

Colons criminels israéliens en pleine action.

octobre 25, 2013

Israël n’a jamais voulu, ne veut pas et ne voudra jamais la paix, ce qu’Israël veut c’est s’emparer du reste de la Palestine.

Pour accompagner l’apéritif.

novembre 30, 2008

Chips maison. (pour 4 personnes) 8 grandes p de t fermes – un filet de vinaigre – sel – paprika en poudre.

Epluchez les p de t et émincez-les à l’aide d’un robot culinaire.

Les tremper pendant 20 mn dans de l’eau froide avec un peu de vinaigre. Les égoutter, les sécher soigneusement. Les laisser à l’air sur des essuie-tout une dizaine de minutes jusqu’à ce qu’elles soient bien sèches.

Entretemps chauffez la friteuse à 180°. Déposez une poignée de pommes de terre émincées dans l’huile et séparez les rondelles de sorte qu’elles ne collent pas. Procédez de la même façon jusqu’à ce que toutes les p de t émincées soient cuites.

Egouttez les chips sur des essuie-tout. Ensuite les partager dans deux bols. Versez un peu de sel dans l’un et un peu de sel et de paprika dans l’autre. Bien secouer.

Petits sapins pizza.

Pour 12 petits sapins : 12 tr de pain toast –  1 poivron vert – 1 poivron rouge – 200gr de gruyère râpé – quelques olives vertes farcies au poivron – poivre.

Lavez les poivrons, faites-les blanchir à l’eau bouillante pendant 2 minutes. Egouttez et laissez refroidir.

Faites griller légèrement les tranches de pain. A l’aide d’un emporte-pièce ou d’un couteau, découpez-y de petits sapins.

Garnissez-les de fromage râpé et décorez de fines lamelles de poivrons en guise de guirlandes et de rondelles d’olive pour simuler les boules de noël. Poivrez.

Passez-les sous le grill chaud pour faire fondre le fromage et servez.

Toasts au bleu.

Pour 10 pièces : 10 biscuits salés pour l’apéritif – 150 gr de beurre – 75 gr de bleu danois – 1 c à s de persil haché.

Déposez sur une assiette le beurre, le fromage et le persil. Malaxez le tout jusqu’à obtention d’une pâte très malléable. Mettez-la dans une poche à douille cannelée et garnissez-en les biscuits.

Conservez-les au réfrigérateur si vous ne les consommez pas immédiatement.

Toasts aux crevettes.

Pour 10 pièces : 10 biscuits salés pour l’apéritif – 100 gr de crevettes roses épluchées – 100 gr de fromage frais nature – poivre.

Hachez très finement (au hachoir électrique de préférence) les crevettes. Versez-les dans un plat, ajoutez le fromage et poivrez.

Malaxez à la fourchette jusqu’à l’obtention d’une pâte souple. Mettez-la dans une poche à douille cannelée et garnissez-en les biscuits.

Mini-sabdwiches de truite fumée, jambon d’Ardenne et maquée au poivre noir. (Anthony Delhasse )

Ingrédients pour 4 personnes : 8 tr de pain noir Kronenbrof-Vollkombrot ou autre – 4 tranches de jambon d’Ardenne – 1 paquet de truite fumée – 1 pot de maquée belge.

Coupez le pain noir en petits rectangles (2 rectangles par sandwich).

Découpez ensuite les tranches de jambon d’Ardennes aux même dimensions (un rectangle par sandwich).

Coupez la truite fumée en bâtonnets très fins (un bâtonnet par sandwich).

Pour le montage : Disposez un rectangle de pain noir sur une planche et couvrez-le d’un rectangle de jambon. Déposez sur le côté gauche du jambon un bâtonnet de truite et tartinez le côté droit de maquée assaisonnée de poivre noir. Recouvrez le tout de l’autre rectangle de pain noir.

Pralines de foie gras au sésame noir et sirop de Liège. (Anthony Delhasse)

Ingrédients pour 4 personnes : 1 bloc de foie gras de canard – grains de sésame noir – 2 c à s de sirop de Liège – 1 bout de Leffe Radieuse.

Torréfiez le sésame noir à la poêle. Prévoyez-en une quantité suffisante pour paner les boules de foie gras. Laissez-les refroidir au frigo.

Pour la sauce, prenez un bol et mélangez 2 belles cuillerées de sirop de Liège à de la Leffe Radieuse, de façon à obtenir une sauce liquide et sirupeuse. Si elle est trop liquide, compensez avec un peu de sirop.

Découpez des petits morceaux de foie gras (d’environ 15 gr). Roulez les boules à la main et passez-les immédiatement dans le sésame bien froid.

Cette recette peut convenir aussi avec du pâté belge de porc ou de sanglier (de préférence un goût fort pour aller avec le sésame noir).

Millefeuille au Bleu des Moines et son pain aux raisins grillé. Jeroen De Pauw)

Ingrédients pour 4 personnes  : pain aux raisins – 1 Bleu des Moines.

Coupez le pain aux raisins en petits rectangles de même taille. Déposez-les sous le grill ou dans le grille-pain jusqu’à ce qu’ils soient délicieusement dorés et croquants.

Découpez le fromage en très fines tranches. Disposez une tranche de fromage sur un toast au raisins, recouvrez d’un toast, puis encore d’une tranche de fromage, ensuite à nouveau d’un toast, etc… jusqu’à avoir 3 couches de fromage.

Aide à la récolte des olives en Palestine.

octobre 11, 2008

 

Un collectif d’associations israéliennes, la « Colalition pour la récolte des olives » actif depuis 2002, nous appelle à aller aider les Palestiniens à récolter leurs olives dans la période qui s’ouvre, notamment dans les régions à proximité des colonies, où les villageois palestiniens souffrent régulièrement du harcèlement et des agressions des colons. Toutes les coordonnées ci-dessous.

Gush Shalom, Israeli Committee Against House Demolitions, Alternative Information Center , Kibbutz (Projects) and Youth Movements, Yesh Gvul, Yesh Din, Combatants for Peace, Machsomwatch, The Olive Tree Movement, The Villages Group, Coalition of Women for Peace, Rabbis for Human Rights, Taayush – Arab-Jewish Partnership, lancent un appel à volontaires pour participer avec eux, cet automne, à la récolte des olives dans les territoires palestiniens occupés.

Ce collectif annonce que la récolte sera bien plus importante que celle de l’année précédente, qui fut assez maigre. Il souligne le caractère également festif de cette activité aux côtés des familles palestiniennes.

L’accent est mis sur les zones situées à proximité des colonies juives et du mur d’annexion empiétant sur la « ligne verte », d’autant qu’il ne faut pas compter, souligne le collectif, sur l’armée ou la police israéliennes pour faire appliquer la loi et que ce laxisme n’a cessé d’encourager les exactions des colons à l’encontre des Palestiniens, notamment dans les villages à proximité de Naplouse, les collines au sud d’Hébron et autour de Jenine.

Tous ceux qui peuvent se joindre à ces activités de récolte qui assurent une protection aux palestiniens peuvent joindre les militants suivants :

Rabbi Arik Asherman – 050- 5607034

Rabbi Yehiel Greiniman – 050- 2110639

Rabbis for Human Rights (office) – 02-6482757

Buma Inbar – 054- 7670511

Uri Pinkerfeld – 050- 5751313

Ofra Ben-Porat- 052-8011480, 052-3006258E.mail : ofra1979@gmail.com

Maya Negev – 054-5442990 (not final)

Jamila-Yafit Bisso – 052- 6251227

Vardit Goldner – E.mail : warditg@gmail.com

Amit Ramon – 054- 5450041 E mail : amit.ramon@gmail.com

Oded Efrati – 052- 3285567

Hagar Lipkin – 054- 6323465 E.mail : lipkin@013.com

Yaacov Manor – 050- 5733276, 09-7670801 manor12@zahav.net.il

Wajih Siddawi – 052- 4631097 E. mail muntad@gmail.com

Machsomwatch hotline –

054- 5300385

Les volontaires sont priés de préciser les dates et les zones géographiques qui leur conviennent, notamment aux Rabins pour les Droits de l’Homme, qui assurent la coordination entre les volontaires israéliens et internationaux.

Poivrons farcis au fromage de brebis.

septembre 28, 2008

Pour 4 personnes : 4 poivrons – 300 gr de fromage de brebis – 3 petites tomates – 2 échalottes émincées – 3 gousses d’ail émincées – 2 c à s d’huile d’olive – 60 gr d’olives vertes – 60 gr d’olives noires – sel, poivre – 1 c à s de persil haché – 1 c à c de thym frais.

Coupez les poivrons en deux et enlevez les graines.

Pour la farce, dans un bol, écrasez le fromage de brebis à la fourchette.

Ensuite, faites blanchir les tomates quelques secondes à l’eau bouillante, passez-les sous l’eau froide puis enlevez la peau, épépinez-les et taillez-les en dés.

Dans une poêle, faites suer les échalottes dans 2 c à soupe d’huile.

Ajoutez l’ail et faites revenir brièvement.

Dénoyautez les olives et hachez-les.

Dans le bol, mélangez tous les éléments de la farce, avec le persil haché et le thym frais, et garnissez les demi-poivrons.

Dans un plat à gratin, versez une cuil à soupe d’huile d’olive, déposez-y les poivrons farcis et glissez au four à 200° pendant une trentaine de minutes. Les poivrons doivent être bien tendres.

Identité. Mahmoud Darwich (1964)

août 14, 2008

Inscris !
Je suis Arabe
Le numéro de ma carte : cinquante mille
Nombre d’enfants : huit
Et le neuvième… arrivera après l’été !
Et te voilà furieux !

Inscris !
Je suis Arabe
Je travaille à la carrière avec mes compagnons de peine
Et j’ai huit bambins
Leur galette de pain
Les vêtements, leur cahier d’écolier
Je les tire des rochers…
Oh ! je n’irai pas quémander l’aumône à ta porte
Je ne me fais pas tout petit au porche de ton palais
Et te voilà furieux !

Inscris !
Je suis Arabe
Sans nom de famille – je suis mon prénom
« Patient infiniment » dans un pays où tous
Vivent sur les braises de la Colère
Mes racines…
Avant la naissance du temps elles prirent pied
Avant l’effusion de la durée
Avant le cyprès et l’olivier
…avant l’éclosion de l’herbe
Mon père… est d’une famille de laboureurs
N’a rien avec messieurs les notables
Mon grand-père était paysan – être
Sans valeur – ni ascendance.
Ma maison, une hutte de gardien
En troncs et en roseaux
Voilà qui je suis – cela te plaît-il ?
Sans nom de famille, je ne suis que mon prénom.

Inscris !
Je suis Arabe
Mes cheveux… couleur du charbon
Mes yeux… couleur de café
Signes particuliers :
Sur la tête un kefiyyé avec son cordon bien serré
Et ma paume est dure comme une pierre
…elle écorche celui qui la serre
La nourriture que je préfère c’est
L’huile d’olive et le thym

Mon adresse :
Je suis d’un village isolé…
Où les rues n’ont plus de noms
Et tous les hommes… à la carrière comme au champ
Aiment bien le communisme
Inscris !
Je suis Arabe
Et te voilà furieux !

Inscris
Que je suis Arabe
Que tu as rafflé les vignes de mes pères
Et la terre que je cultivais
Moi et mes enfants ensemble
Tu nous as tout pris hormis
Pour la survie de mes petits-fils
Les rochers que voici
Mais votre gouvernement va les saisir aussi
…à ce que l’on dit !

DONC

Inscris !
En tête du premier feuillet
Que je n’ai pas de haine pour les hommes
Que je n’assaille personne mais que
Si j’ai faim
Je mange la chair de mon Usurpateur
Gare ! Gare ! Gare
À ma fureur !

Rondelles d’aubergines à la poêle.

juillet 7, 2008

Pour 4 personnes : 2 aubergines, 4 tomates, 2 gousses d’ail, un petit bouquet de cerfeuil, 2 cuil. à soupe d’huile d’olive, 30 g de farine, 1/2 cuil. à café de thym, 1/2 cuil. à café d’origan, 50g d’olives noires, sel, poivre.

Coupez les aubergines en rondelles sans les peler et faites-les tremper 15 mn dans l’eau froide pour ôter leur amertume.

Ebouillantez, pelez, épépinez et hachez les tomates.

Pelez et écrasez les gousses d’ail, lavez, essuyez et hachez le cerfeuil.

Faites chauffez l’huile à feu moyen dans une poêle.

Farinez les aubergines et faites-les revenir 10 mn en remuant, puis retirez-les de la poêle et tenez les au chaud.

Mettez les tomates hachées dans la poêle, ainsi que l’ail, le cerfeuil, le thym, l’origan et les olives.

Laissez réduire à feu moyen de 10 à 15 mn : la sauce doit être relativement épaisse.

Poivrez généreusement et salez.

Remettez les aubergines dans la poêle et continuez la cuisson 5 mn.

Servez aussitôt.