Posts Tagged ‘patronat’

Répartition des richesses et vérité des prix

avril 12, 2019

par Jacques Cotta

La répartition des richesses, le pouvoir d’achat, la possibilité de finir le mois, la volonté d’une vie digne sont les exigences qui se trouvent au centre du mouvement social des GJ. Les macronistes en général trouvent ces arguments exagérés. Il n’y a qu’un pas pour qualifier de populistes ceux qui les emploient. Macron lui-même à force de long blabla baptisé « grand débat » a tenté de détourner de son véritable objet la signification du mouvement social des GJ. Mais la réalité rattrape tout ce beau monde au galop. Les chiffres sont implacables.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article40966

Publicités

Comment une nouvelle « loi travail » pourrait bientôt s’attaquer à la santé et à la sécurité des salariés

mars 31, 2019

par Nolwenn Weiler

Le gouvernement s’apprête-il à faire voler en éclat la législation sur les risques professionnels, censée protéger les salariés des atteintes à leur santé ? La ministre du Travail Muriel Pénicaud pourrait bientôt s’inspirer du récent rapport Lecocq pour modifier les lois actuelles. Ce dernier recommande d’assouplir plusieurs règles, notamment en renvoyant leur négociation à l’entreprise et non plus à la loi, dans la droite ligne des précédentes réformes. Et d’exonérer le plus possible la responsabilité de l’employeur en cas d’accident du travail ou de maladie professionnelle. Syndicats, experts et associations de victimes craignent un grand retour en arrière. Explications.

La suite sur : https://www.bastamag.net/Comment-une-nouvelle-loi-travail-pourrait-bientot-s-attaquer-a-la-sante-et-a-la

De nombreux syndicalistes rejettent le projet d’AIP (et on les comprend)

mars 21, 2019

par Benjamin Pestieau

La plus grande centrale syndicale de la FGTB, la Centrale Générale, l’a récemment annoncé : elle rejette à une large majorité le projet d’accord interprofessionnel (AIP). Il est « une véritable gifle pour tous ceux qui ne s’en sortent plus » avec des augmentations salariales rikiki. Dans d’autres centrales syndicales, le débat est en cours.

La suite sur : https://www.ptb.be/de_nombreux_syndicalistes_rejettent_le_projet_d_aip_et_on_les_comprend

Nos chers patrons

février 9, 2019

par Denis Robert

J’ai des amis partout y compris à l’ambassade de France à Londres où hier un dîner était organisé par l’ambassadeur de France en UK Jean Pierre Jouyet, l’ami d’Albert Frère et des prédateurs qui a eu le job pour avoir entre autre « fait » Macron… Ce dîner rassemblait le patron du Medef et tout les gros patrons français à Londres… L’ordre du jour et la conversation n’était consacrés qu’à une seule question : comment se sortir du merdier des Gilets Jaunes…

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article40414

Des poissons rouges dans le bénitier

février 8, 2019

Balises par gros temps

janvier 11, 2019

Une opinion de Francis Martens, psychologue, anthropologue et psychanalyste.

Le « tout et tout de suite » du capitalisme financier dérégulé – qui fonctionne sur un mode pulsionnel débridé – impose sa loi. La solidarité devient un délit et le tissu social s’effiloche.

La suite sur : https://www.lalibre.be/debats/opinions/balises-par-gros-temps-5c376e5a7b50a60724976418

Ce que le film Après Demain ne vous a (toujours) pas dit

décembre 31, 2018

par Emmanuel Wathelet

Si le film Demain a été un tel succès et qu’il a touché tant la société civile que les décideurs politiques et le monde marchand, pourquoi les résultats sont-ils aussi minces ? Désolé, le film Après Demain ne vous apportera pas de réponse, même s’il est obligé de faire un constat d’échec du bout des lèvres. Pire : le nouveau documentaire de Cyril Dion, accompagné cette fois par la journaliste environnementale Laure Noualhat, est confus, trompeur et très intéressé. Ils y confirment l’indigence de leur analyse économique et politique, mais aussi l’incapacité à se défaire de leurs œillères. La caution « autocritique » qu’aurait dû apporter Noualhat fait un « flop » qu’on ne saurait attribuer qu’à l’ (auto)censure ou à l’ignorance. Essayons de comprendre.

La suite sur : https://www.investigaction.net/fr/ce-que-le-film-apres-demain-ne-vous-a-toujours-pas-dit/

Oui, pourquoi ?

décembre 30, 2018

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article40008

La chemise du DRH et le tissu social.

décembre 22, 2018

La chemise était celle de deux cadres des ressources humaines d’Air France. Les images avaient à l’époque fait le tour de la planète, pour les uns symbole de la violence insupportable du peuple, pour les autres symbole de sa désespérance.

La suite sur : https://www.affordance.info/mon_weblog/2018/12/chemise-drh-tissu-social.html

Sur la violence

On dit d’un fleuve emportant tout qu’il est violent

Mais on ne dit jamais rien de la violence

Des rives qui l’enserrent

On dit que le vent qui courbe les bouleaux est violent.

Mais qu’en est-il de la tempête qui courbe les hommes

qui travaillent dans les rues ?

Bertold Brecht

La marmite et son couvercle

décembre 22, 2018

par Yann Fiévet

« Dans ce monde, moi je suis et serai toujours du côté des pauvres. Je serai toujours du côté de ceux qui n’ont rien et à qui on refuse jusqu’à la tranquillité de ce rien. » (Federico Garcia Lorca)

« La violence est chose grossière chez les ouvriers (…) mais le patronat n’a pas besoin, lui, pour exercer une action violente de gestes désordonnés. Quelques hommes se rassemblent dans l’intimité d’un conseil d’administration et décident. Ainsi tandis que l’acte de violence de l’ouvrier apparaît toujours, la responsabilité profonde et meurtrière des grands patrons, des grands capitalistes, se dérobe et s’évanouit dans une sorte d’obscurité. » (Jean Jaurès, 1906)

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article39925