Posts Tagged ‘paysan’

Paysans, un monde au bord du gouffre

octobre 20, 2018

par Gérard Le Puill

Un an après son discours de Rungis qui promettait de meilleurs prix, le président Macron demande aux paysans de se débrouiller seuls face aux transformateurs et aux distributeurs. Alors même que le monde rural affronte les effets de la sécheresse et s’inquiète de l’avenir de la PAC.

La suite sur : https://www.humanite.fr/paysans-un-monde-au-bord-du-gouffre-662255

Publicités

Monsanto : les semences du coton OGM appauvrissent le Burkina Faso

juillet 3, 2018

par Marta Gatti

Le rapport du Réseau mondial pour le droit à l’alimentation et à la nutrition envoie un avertissement aux autres pays africains qui ont adopté des OGM. Maigres gains, endettement des acteurs de la filière, réduction de la biodiversité et menace sur le droit à l’alimentation sont les effets constatés après huit ans d’utilisation des semences OGM du coton Monsanto.

La suite sur : http://www.cadtm.org/Monsanto-les-semences-du-coton-OGM-appauvrissent-le-Burkina-Faso

Sous les pavés, la Terre

juin 16, 2018

« Ce n’est qu’une affaire de volonté politique »

juin 4, 2018

La cantine bio de Mouans-Sartoux nourrit bien élèves et paysans.

par Samantha Rouchard

Avec sa cantine scolaire 100 % bio et sa régie agricole, la commune de Mouans-Sartoux, dans les Alpes-Maritimes, fait figure d’exemple en matière de restauration collective. Une réussite qui « n’est qu’une affaire de volonté politique », explique un des élus locaux.

La suite sur : https://reporterre.net/La-cantine-bio-de-Mouans-Sartoux-nourrit-bien-eleves-et-paysans

Vous reprendrez bien un verre de glypho ?

juin 2, 2018

par Sébastien Navarro

C’est l’une des bêtes noires de Monsanto – vrai titre de gloire. Mais Marie-Monique Robin n’est pas du genre à se reposer sur ses lauriers. Dix ans après Le Monde selon Monsanto, la journaliste signe ainsi un documentaire glaçant sur l’herbicide phare de la multinationale : Le Roundup face à ses juges [1]. Un film qu’elle présentait récemment à Perpignan [2]. Compte-rendu.

La suite sur : http://cqfd-journal.org/Vous-reprendrez-bien-un-verre-de

Le roundup face à ses juges

et

Face aux normes, « reconstruire une culture de lutte commune »

avril 30, 2018

par Mickaël Correia

Si l’agriculture était avant-guerre le secteur d’activité le moins encadré, il est désormais celui qui est le plus réglementé et contrôlé. Sous couvert de traçabilité et de protection des consommateurs, de nombreux paysans refusant de se plier aux exigences de l’agriculture industrielle se trouvent harcelés et réprimés par une administration toujours plus intrusive. Entretien avec Claude, membre du Collectif d’agriculteurs et agricultrices contre les normes, qui rassemble des paysans combattant la mise au pas administrative et industrielle.

La suite sur : http://cqfd-journal.org/Face-aux-normes-reconstruire-une

Ces femmes qui reprennent en main l’agriculture

avril 2, 2018

par Jack Fereday

Dans une Inde rurale qui ploie sous la sécheresse et les dettes, où les paysans se suicident par milliers, les femmes prennent désormais la relève et réhabilitent une agriculture solidaire et durable.

La suite sur : https://www.monde-diplomatique.fr/2018/03/FEREDAY/58444

« Je l’ai choisi, je l’assume. On peut y voir un travail. Pour moi, ça s’appelle la vie ».

mars 11, 2018

par Saïd Benmouffok

Portrait de Philippe Willson, paysan corse. « J’aime l’idée qu’on dépende tous les uns des autres. Mon problème est de n’être soumis à personne, surtout pas à un patron. »

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article37269

Benoît Biteau : un paysan résistant qui défend le bio avec panache

février 28, 2018

par Axel Leclercq

Pour cet agriculteur, le passage au bio n’est pas une contrainte, mais une formidable opportunité d’avenir. Et il est décidé à faire entendre sa voix.

La suite sur : https://positivr.fr/benoit-biteau-paysan-resistant/

Pas chères les belles tomates, pas chères

janvier 19, 2018

par Nicolas Sersiron

Des serres marocaines à nos étals de supermarchés, les étapes de la vie d’une tomate rendent compte à elles seules de la vision court-termiste et prédatrice du capitalisme, motivé par la rentabilité immédiate. Le temps de production, de circulation des marchandises, de travail sont toujours soumis à l’impératif de rentabilité, de vitesse et d’accélération continues. Le capitalisme et l’agriculture productiviste qu’il promeut, dénués de considération pour le temps de régénération des ressources naturelles, pour la qualité des vies humaines, ne tiennent pas compte des véritables coûts agricoles, sociaux et écologiques. Suivre l’itinéraire d’une tomate, comprendre ses implications, est une invitation à un freinage d’urgence, à une sortie radicale de cette course effrénée à l’abîme, une invitation à inscrire notre avenir dans le temps lent de la nature, aux antipodes de celui du profit. En ce sens, changer la manière de nous nourrir et de nous procurer les aliments est un levier puissant.

La suite sur : http://www.cadtm.org/Pas-cheres-les-belles-tomates-pas