Posts Tagged ‘pêche artisanale’

Vote désastreux pour l’océan au Parlement européen

mars 13, 2019

La Commission de la pêche du Parlement européen choisit la destruction de l’océan plutôt que sa protection

Cataclysme pour l’océan.

Aujourd’hui, 24 des 27 députés membres de la Commission de la pêche du Parlement européen votaient le Règlement qui déterminera l’allocation de plus de 6 milliards d’euros de subventions publiques au secteur de la pêche, à l’aquaculture et à la protection de l’environnement marin pour la période 2021 à 2027. Alors que les nations membres de l’Organisation mondiale du commerce cherchent à interdire multilatéralement les subventions qui favorisent la surcapacité des flottes et la surpêche, les parlementaires, eux, viennent de désavouer l’engagement de l’Union européenne auprès de la communauté internationale en proposant au contraire de réintroduire ces aides néfastes. Une série d’amendements rétrogrades,[1] adoptée à 12 votes contre 9, permet de financer la construction, le renouvellement et la modernisation des flottes de pêche européennes et donc d’accroître la pression sur les populations de poissons et les milieux marins.

La suite sur : https://www.bloomassociation.org/vote-desastreux-feamp/

« Ils viennent de décider, en leur âme et conscience, de balayer d’un revers de main tous les objectifs fixés par l’Union européenne pour mettre un terme à la surpêche et à la surcapacité alors que 69 % des stocks de poissons sont encore surexploités en Europe. C’est un désastre.»

Mathieu Colleter, responsable science et politique

Publicités

Ils étaient près de 20 000 en 20001 Ils sont aujourd’hui moins de 12 0002

décembre 7, 2018

Les pêcheurs côtiers ne quittent plus le port ou parcourent des distances insensées pour pêcher quelques kilos de poissons. Trop peu pour couvrir les frais de carburants, les salaires, l’entretien du bateau et faire vivre une famille. Gwen, Stéphane, Gérard, Frédéric… tous témoignent des difficultés qu’ils rencontrent pour exercer leur métier de pêcheur-artisan et pour défendre leurs intérêts.

La suite sur : https://pecheursartisans.bloomassociation.org/home-2/?utm_source=CO-EP&utm_medium=email&utm_campaign=pecheursartisans&utm_content=3

« Des aides financières au prix du silence

Gwen est président de l’association indépendante des ligneurs de bar de la pointe de la Bretagne. Afin de promouvoir cette technique de pêche durable, il a sollicité un financement européen qui lui a été octroyé. Mais à quel prix ?

Le Président du comité départemental des pêches du Finistère a été clair : le financement accordé par le Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche (FEAMP) sera conditionné à l’arrêt de la communication « négative sur la filière » par l’association.

C’est un abus de pouvoir.

Parce que nous ne pouvons pas accepter que quelques industriels fassent régner la terreur sur tout un secteur. Parce que nous ne pouvons pas accepter que la survie de milliers de pêcheurs artisans dépende de décisions arbitraires, anti-démocratiques et illégales, nous avons besoin de vous pour dénoncer ces scandales.

En nous aidant à analyser le fléchage et l’utilisation des subventions publiques allouées au secteur de la pêche au cours des vingt dernières années, vous nous permettrez d’apporter les preuves scientifiques irréfutables du fonctionnement opaque et abusif du secteur de la pêche dont sont victimes les pêcheurs artisans comme les ligneurs de la Pointe de Bretagne.

Un grand merci pour avoir signé nos pétitions. Aujourd’hui, allez plus loin en faisant un don pour exiger plus de transparence et d’équité ! »
L’équipe de BLOOM

Subventions illégales à la pêche électrique et mauvaise administration des institutions : BLOOM durcit le ton et saisit la Médiatrice européenne

novembre 9, 2018

Alors que les négociations européennes s’orientent vers une reconduction illégitime de la pêche électrique en Europe, au détriment des pêcheurs artisans, BLOOM durcit le ton et dénonce la complicité des Etats membres ainsi que de la Commission européenne avec une poignée de lobbies industriels puissants. D’une part, BLOOM saisit aujourd’hui la Médiatrice européenne, Emily O’Reilly, chargée d’arbitrer les cas de mauvaise administration des institutions européennes, de transparence et d’éthique, pour qu’elle constate les graves manquements administratifs de la Commission européenne dans le dossier de la pêche électrique. D’autre part, après un bras de fer avec le gouvernement néerlandais, BLOOM a eu raison du mur d’opacité opposé par les Pays-Bas et leurs lobbies industriels à nos demandes de transparence à propos des subventions publiques accordées à la pêche électrique. Le fichier de subventions publiques que nous avons obtenu nous permet de révéler aujourd’hui l’étendue du mensonge des lobbies et l’illégalité des aides publiques accordées aux navires industriels, contre l’intérêt général et en rupture avec le cadre réglementaire.

La suite sur : https://www.bloomassociation.org/peche-electrique-subventions-illegales-mediateur/

Des lois & des hommes

février 15, 2017

John O’Brien, petit pêcheur de l’île d’Inishbofin en Irlande, se retrouve dépossédé de son droit de pêche traditionnelle, car pris au piège entre les mécanismes politico-économiques de son pays et les lois européennes. Avec l’aide d’un groupe d’insulaires, d’experts internationaux et d’ONG, il va mener une croisade européenne de 8 ans, qui le mènera jusqu’au Parlement à Bruxelles. Contre vents et marées, John va tenir le cap face aux lobbies industriels et tenter de changer le système qui lui a tout enlevé.

La suite sur : https://ubuntu-culture.com/des-lois-des-hommes/