Posts Tagged ‘personnel soignant’

« Je suis très énervé, Véran vient de m’écrire, comme à tous les collègues »

mars 9, 2021

« Je suis très énervé, Véran vient de m’écrire, comme à tous les collègues »

L’ austérité tue : http://www.despasperdus.com/index.php?post/2021/03/09/Attention%2C

ONU : impunité du régime israélien

mars 1, 2021

Le médecin canadien blessé par Israël relance L’ONU : https://europalestine.com/2021/03/01/le-medecin-canadien-blesse-par-israel-relance-lonu/

Fanny Dubois, la sécurité sociale et notre besoin de solidarité

décembre 27, 2020

par Manon Legrand

Voilà trois quarts de siècle que la sécurité sociale nous protège. Ce système solidaire, menacé par les politiques d’austérité et par la marchandisation de santé, mériterait également d’être amélioré pour tenir compte des réalités de vie des femmes et des personnes vulnérables. La pandémie du Covid-19 a permis de mettre en lumière ces fragilités et ces manques, que l’accord de gouvernement de la coalition Vivaldi risque de ne pas résoudre… Fanny Dubois, secrétaire générale de la Fédération des maisons médicales, nous éclaire.

La suite sur : https://www.axellemag.be/fanny-dubois-securite-sociale-solidarite/

Interview d’une infirmière. Loin des discours officiels

décembre 23, 2020

https://www.levif.be/actualite/sante/vaccin-covid-serieuse-reaction-allergique-chez-un-new-yorkais/article-news-1373053.html

Personne ne doit être obligé de se faire vacciner contre la covid !

décembre 9, 2020

« Nous ne voulons pas que le vaccin soit rendu obligatoire pour le personnel soignant », a déclaré en substance mardi le président wallon du Syndicat libre de la fonction publique-ALR (SLFP-ALR), François Roosens.

La suite sur : https://www.lalibre.be/belgique/societe/le-slfp-alr-ne-veut-pas-que-le-vaccin-soit-rendu-obligatoire-pour-le-personnel-soignant-5fcff7e0d8ad5844d172cf78

Mal Traités : https://yetiblog.org/archives/28401

« Les directeurs du CHU de Toulouse riaient quand nous demandions du personnel supplémentaire »

novembre 20, 2020

Dans cet entretien, Julien Terrié – manipulateur en radiologie et secrétaire de la CGT du CHU de Toulouse – revient sur la situation dans les hôpitaux mais surtout sur la manière dont les soignant·e·s affrontent la marchandisation de la santé et mettent en avant des alternatives possibles.

La suite sur : http://www.contretemps.eu/marchandisation-sante-hopital-covid-luttes-syndicats-alternatives/

Amnesty dénonce une série de violations des droits humains dans les maisons de repos

novembre 16, 2020

En Belgique, où plus de 60% des décès attribués au coronavirus concernent des patients en maisons de repos et de soins, certaines mesures ont bafoué les droits humains des résidents, dénonce Amnesty International lundi dans un communiqué.

La suite sur : https://www.levif.be/actualite/belgique/amnesty-denonce-une-serie-de-violations-des-droits-humains-dans-les-maisons-de-repos/article-normal-1357421.html

https://www.levif.be/actualite/belgique/explosion-des-plaintes-relatives-aux-maisons-de-repos-en-wallonie-et-a-bruxelles/article-normal-1357431.html

Quand la police muselle les soignant.es

octobre 1, 2020

par Camille Wernaers

« Si la police charge, il faut absolument que vous protégiez cette personne qui est en situation de handicap. »
Cette phrase qui fait froid dans le dos, une journaliste et une photographe d’Axelle l’ont entendue alors que des policier.ères bloquaient l’avancée de la manifestation pour la santé organisée par le collectif La santé en lutte, dimanche 13 septembre à Bruxelles.
Nous suivions une infirmière pour un article. Le personnel de santé, composé à 80 % de femmes selon les statistiques officielles, réclamait ce jour-là plus de budget, moins de marchandisation dans le secteur du soin ou encore plus d’effectifs pour nous soigner correctement. Des revendications qui ne sont pas nouvelles, mais que la crise sanitaire rend visibles. Notre témoin, qui a vécu de près la pandémie de Covid-19 et ses conséquences, attendait cette manifestation depuis des mois pour crier sa colère.

C’était sans compter sur la police anti-émeute et son autopompe dressée sur le chemin des 7 000 manifestant.es. D’un coup, nous n’avons plus entendu les slogans « Du fric pour l’hôpital public » et « Hôpital précaire, patient au cimetière ».
Derrière nous, une soignante répétait dans son mégaphone : « Laissez-nous passer ! »

Notre photographe a pu se faufiler près des policier-ères pour prendre quelques images. Elle raconte : « Ils m’ont demandé ce que je faisais là. J’ai dit que j’avais le droit de circuler. Un policier m’a rétorqué que je devais choisir mon camp et que j’aurais dû réfléchir avant de venir. je lui ai répondu qu’eux aussi devraient réfléchir et qu’il n’y a pas de camp. »

Plus tard, la police a chargé la fin du cortège. Des manifestant.es ont été poursuivi.es jusque dans la rue adjacente. Sur les réseaux sociaux, des infirmières témoignent anonymement : la police avait demandé à certaines d’entre elles de retirer leurs blouses de soignantes, probablement pour empêcher que des images d’arrestations du personnel soignant soient diffusées et fassent polémique. 35 personnes ont été arrêtées, non sans violences policières.

Le collectif Street-Medic – des secouristes qui opèrent dans les manifestations – a fait les comptes : une cinquantaine de personnes gazées par la police (la plupart du temps à des distances dangereuses pour les yeux, ce qui comporte un risque de brûlures chimiques); un violent coup de matraque porté à la tête d’un manifestant a entraîné une plaie ouverte importante; deux personnes ont eu chacune deux doigts brisés par des coups de matraques, d’autres ont reçu des coups de pied de la part de policier.ères et plussieurs côtes cassées ont été diagnostiquées.

A quoi servait ce coûteux dispositif policier ?

Après avoir félicité le personnel de santé pour son travail, est-ce que nos politiques préféreraient qu’il se taise ?

Des questions qui nous concernent toutes et tous.

(Edito – Axelles n°232 – Octobre 2020)

Stop au harcèlement du personnel soignant en Égypte

août 6, 2020

En Égypte, les membres du personnel soignant qui osent dénoncer de façon pacifique la gestion de la crise sanitaire du gouvernement face à la pandémie de Covid-19 sont la cible des autorités. Au moins quatre d’entre eux sont actuellement en prison et cinq autres font l’objet de poursuites judiciaires. Protégez-les !

La suite et pour agir : https://www.amnesty.fr/actions-mobilisation/agir-harcelement-du-personnel-soignant-en-egypte?utm_source=emailing-action&utm_medium=email&utm_campaign=HARCELEMENT_SOIGNANTS_EGYPTE

Soignants : une « grande famille ». Vraiment ?

juillet 2, 2020

par Nicolas De La Casinière

L’appellation fourre-tout de soignants masque des rapports de classe, de pouvoir, de hiérarchie et de fortes disparités de revenus et d’intérêts. Opinions recueillies dans les manifestations du 16 juin et du 30 juin.

La suite sur : https://rapportsdeforce.fr/classes-en-lutte/soignants-une-grande-famille-vraiment-07027623