Posts Tagged ‘pétition’

STOP aux vaches à hublot

juin 20, 2019

Vaches à hublot maculées d’excréments dans un environnement pauvre, bétonné et sale, lapins et cochons enfermés dans des cages métalliques exigües, poulets boiteux en excès de poids… la recherche pour que les animaux produisent plus de lait ou de viande conduit à des expérimentations révoltantes au sein du centre de Sourches du groupe Sanders (groupe Avril).

La zootechnie telle que conduite depuis le XIXe siècle a conduit à transformer physiquement les animaux. Ils sont devenus plus grands, plus lourds, plus productifs. Au cours du XXe siècle, cette transformation s’est encore intensifiée.

La suite et pour agir: https://www.l214.com/enquetes/2019/elevage-made-in-france/vaches-hublot#petition

Publicités

Stop aux dérives de la chasse

juin 18, 2019

Signons la pétition :

Homepage

Pétition: Purin légal pour TOU

juin 15, 2019

Pour agir : https://www.leslignesbougent.org/petitions/purin-legal-pour-tous/?source=LLB32210001&co_source1=SAB32300001&utm_campaign=weekly-15-06-2019&utm_source=llb&utm_medium=emailing&base=890&campaignId=50&segmentId=56&shootId=2892

Libérez Mahmoud, 14 ans, amputé et détenu par Israël !

juin 10, 2019

Mahmoud Salah, 14 ans, jouait tranquillement à l’extérieur de sa maison dans son village de Al-Khader au sud de Béthléem, quand l’armée d’occupation a fait irruption et commencé à tirer sur tout ce qui bouge. Mahmoud a reçu une balle explosive dans la jambe, et s’est réveillé 2 jours plus tard, amputé, seul dans un hôpital israélien, avant d’être emprisonné sans la moindre charge !

La suite et pour agir sur : http://europalestine.com/spip.php?article278

Enfance palestinienne au pied du mur : http://europalestine.com/spip.php?article276

STOP au gaspillage des invendus par Amazon

juin 6, 2019

Selon l’émission Capital [1], le géant américain Amazon, leader de la vente en ligne, serait aussi un champion du gaspillage :

3,2 millions d’objets manufacturés NEUFS auraient été jetés en 2018 par Amazon en France. Des machines à café, des téléviseurs, des jouets pour enfants… Il s’agit en grande majorité d’invendus, mais aussi de produits retournés par les clients.
70 à 80% des objets jetés étaient vendables et la plupart encore dans leur emballage d’origine, selon un ancien employé interrogé en caméra cachée.
en tout, Amazon jetterait 300 millions d’objets par an, tous pays confondus [2]

Cet employé a aussi déclaré que ce n’était pas un acte isolé mais bien une politique de destruction quasi systématique.

“On jette une machine à café parce que la date de péremption des capsules offertes est dépassée ou parce qu’un nouveau modèle est sorti”.

Les produits jetés sont soit incinérés immédiatement, soit envoyés dans des décharges à ciel ouvert en pleine campagne, où ils mettront plusieurs dizaines d’années voire plus à se décomposer (500 anspour une couche jetable par exemple [3]), tout en polluant les sols durant ce temps.

Et le pire, c’est que cette pratique est totalement légale !

Produire plus pour… détruire plus !

La suite et pour agir sur : https://www.leslignesbougent.org/petitions/stop-au-gaspillage-des-invendus-par-amazon/?source=LLB30570003&co_source1=SNI30300002&utm_campaign=stop-au-gaspillage-des-invendus-par-amazon&utm_source=stefr&utm_medium=emailing&text-petition&base=647&campaignId=525471&segmentId=526894&shootId=543917

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article41453

Décroissance !

Les barbares des îles Féroé massacrent les dauphins par centaines

juin 4, 2019

Aux Iles Feroe, non loin de la Capitale: Torshavn, les hommes massacrent des dauphins par centaines.

Ce n’est nullement par besoin alimentaire, ce n’est pas, non plus dans un intérêt économique.
C’est seulement par tradition. Peut être que leurs ancêtres du moyen-âge le faisaient par nécessité alimentaire. Aujourd’hui, ces pratiques ignobles n’ont plus aucune raison d’exister encore.

La suite et pour agir : https://www.mesopinions.com/petition/animaux/arretez-massacre-ignoble-dauphins-aux-iles/30269

La souffrance des poulets DUC

mai 29, 2019

La vie de misère des poulets.

https://www.l214.com/enquetes/2019/elevage-made-in-france/poulets-duc?utm_source=Journalistes&utm_campaign=636dcb06fe-EMAIL_CAMPAIGN_2019_05_27_07_04&utm_medium=email&utm_term=0_85f7846899-636dcb06fe-&utm_source=Association+L214&utm_campaign=37cf5e2322-EMAIL_CAMPAIGN_2019_05_28_07_01_COPY_01&utm_medium=email&utm_term=0_2859894380-37cf5e2322-194945649

Soyons des consommActeurs-trices. Si nous n’achetions pas ça ne se vendrait pas, comme disait Coluche; nous avons un pouvoir de provoquer le changement.

Il n’y a pas que les poulets……http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article41366

Pétition : Plastique alimentaire : en finir avec cette folie

avril 25, 2019

Attendu qu’une baleine a été retrouvée morte aux Philippines le 18 mars 2019 avec 40 kg de plastique dans l’estomac :[1]

Attendu que l’industrie agro-alimentaire produit 900 milliards de produits alimentaires et boissons emballées, chaque année, rien que pour les supermarchés européens ;

Attendu que 95 % de ces emballages ne servent qu’une seule fois, et sont jetés après leur première utilisation ;

Attendu que, une fois dans les poubelles, moins de 30 % sont recyclés ; le reste est jeté dans la nature ou brûlé, rejetant des polluants dans l’atmosphère ;

Attendu que, la plupart des plastiques présentent des dangers de contamination par migration chimique dans la nourriture ;[2]

Attendu que le contact entre plastiques et nourriture explique la montée des perturbateurs endocriniens, qui déséquilibrent les systèmes hormonaux et physiologiques, avec des maladies neuro-dégénératives à la clé ;[3]

Attendu que les microplastiques qui envahissent les océans, les cours d’eau et la chaîne alimentaire font peser un danger d’une ampleur encore impossible à évaluer sur tous les êtres vivants, dont l’être humain ;[4]

Attendu qu’il est de plus en plus difficile d’acheter de la nourriture qui ne soit pas emballée, souvent même plusieurs fois, et que les légumes, fruits et herbes fraîches eux-mêmes sont aujourd’hui souvent vendus en barquettes plastiques.

Nous vous demandons de renverser la tendance, et de privilégier les produits vendus sans emballage, pour éliminer la plus grande partie des plastiques aujourd’hui rejetés dans l’environnement.

Nous, consommateurs, arrêterons de venir dans vos magasins si vous ne prenez pas des mesures dans ce sens. Nous refuserons d’acheter notre nourriture emballée dans du plastique, et retirerons les emballages inutiles avant de passer dans les caisses.

Veuillez croire, Mesdames, Messieurs, en l’expression de mes salutations distinguées.

Augustin de Livois
Président de l’Institut pour la Protection de la Santé Naturelle

Pour agir : https://www.leslignesbougent.org/petitions/stop-plastique-alimentaire/?source=LLB20110008&co_source1=PSN19950004&co_source2=SNI20050004&utm_campaign=stop-au-plastique&utm_source=psn&utm_medium=emailing#formulaire

N’extradez pas Julian Assange

avril 13, 2019

To the government of the UK

Julian Assange a rendu un fier service au monde entier, en rendant compte des crimes de guerre américains, de l’espionnage de leurs alliés, et d’autres secrets peu reluisants des organisations, entreprises et régimes les plus puissants de la planète. Cela n’a pas fait de lui l’ami de l’État profond américain. Tant Obama que Clinton ou Trump ont déclaré que son arrestation devrait être une priorité.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article40984

3 questions à Viktor Dedaj sur l’arrestation de Julian Assange

Que fait Nestlé contre le plastique jetable ?

avril 13, 2019

par Greenpeace Canada

Saviez-vous que Nestlé, premier pollueur plastique au Canada, a finalement admis que le recyclage seul ne résoudra pas la crise de pollution plastique? Alors que fait ce géant de l’agroalimentaire pour lutter contre cette pollution et réduire la production d’emballages plastiques?

La réponse courte est… beaucoup de relations publiques.

Mais quand vient le temps de passer à l’action, Nestlé ne semble pas saisir l’urgence ni le niveau d’action requis pour résoudre un problème que la compagnie a largement contribué à créer.

Des activistes de Greenpeace ont donc rendu visite à Nestlé hier durant son Assemblée générale annuelle en Suisse. [1] À cette occasion, la directrice générale de Greenpeace International, Jennifer Morgan, a exhorté les dirigeants et les actionnaires de la compagnie à agir :

« L’année dernière, Nestlé a produit 1,7 million de tonnes de plastique — 13% de plus que l’année précédente — tout en affirmant prendre le problème de la pollution plastique au sérieux. Il est temps pour Nestlé de prendre ses responsabilités pour l’ampleur de sa contribution au problème. »

Aujourd’hui, nous vous proposons d’interpeller Nestlé sur son rôle dans la pollution plastique. Regardez et partagez notre vidéo avec votre entourage, et appelez Nestlé à mettre en place un plan d’action concret.

De l’ensemble des produits Nestlé, 98% sont vendus conditionnés dans un emballage à usage unique. La compagnie s’est avérée être au sommet de la liste des plus grands pollueurs plastiques au Canada, selon notre enquête menée sur le terrain dans plusieurs villes canadiennes.

Il faut maintenant que Nestlé passe de la parole aux actes : en éliminant les plastiques à usage unique de sa chaîne d’approvisionnement et en investissant dans de nouveaux systèmes de distribution favorisant la réutilisation et les systèmes de recharge. Une solution qui proposerait d’utiliser d’autres matériaux jetables ne ferait que déplacer le problème.

Partagez notre vidéo et dites à Nestlé qu’il est temps pour elle d’assumer ses responsabilités. Elle doit maintenant faire preuve d’un véritable leadership en allant au-delà des déclarations vagues et des solutions à petite échelle.

Agir : https://act.greenpeace.org/page/31413/action/1?locale=fr-CA&utm_campaign=plastic&campaign_project=plasticpolluters&utm_source=facebook.com&utm_medium=post&utm_term=sign&utm_content=video&content_specific=pasticmonstervideo.nestle&ea.tracking.id=fr_plastic_plasticpolluters_facebook.com_post_20190412_sign_video_pasticmonstervideo.nestle

et cessons d’acheter des bouteilles en plastique !