Posts Tagged ‘pétition’

Il faut sauver Israa Ja’abis !

août 7, 2019

Injustement condamnée à 11 ans de détention, Israa Ja’abis a été grièvement brûlée lors de son arrestation.

Elle est devenue un symbole de la politique délibérée de négligence médicale et de poursuite des emprisonnements dont sont victimes des centaines de prisonniers politiques palestiniens malades, des personnes handicapées.

Cette politique impose fréquemment aux milliers de prisonniers politiques palestiniens le recours à des grèves de la faim, massivement suivies, pour obtenir le respect des textes internationaux applicables à leurs conditions de détention.

Le cas d’Israa Ja’abis est une exemple particulièrement grave de non respect de leurs droits humains élémentaires.

Faute de soins appropriés ses souffrances sont insupportables et sa vie même pourrait être en jeu.

Monsieur le Président nous vous demandons d’intervenir rapidement auprès des Autorités israéliennes pour qu’ Israa Ja’abis soit prise en charge immédiatement dans une unité de soins civils adaptée, avec participation de médecins internationaux.

Pour agir : https://petitions.france-palestine.org/index.php?p=1

Publicités

Un gilet jaune comparait devant le tribunal correctionnel pour avoir porté plainte contre la police

juillet 19, 2019

Contexte:

Lors de la manifestation « gilets jaunes » du 16 Février 2019 au Mans, monsieur DAVID.B et sa femme ont été molestés, matraqués et insultés par la police après avoir tenté d’aider un autre gilet jaune alors qu’ils étaient pacifistes.
A la suite des coups portés par la polices, ainsi qu’après avoir reçu à bout portant du gel lacrymogène rouge, monsieur DAVID.B perd connaissance. La police à refusé l’aide de sa fille (infirmière et pompier volontaire) ainsi que des médics présents sur place. Malgré le fait qu’ils étaient prévenus du risque cardiaque de celui-ci. Sa femme, a dû être transportée par les pompiers vers les urgences de proximité à cause de traumatismes au genou. Elle doit se faire opérer le 1er Aout prochain.

A la suite de cela, le couple décide de porter plainte contre la police le lundi 18 Février 2019 pour que justice soit faite. 3 mois après les faits, et sans autre préalable, il est placé en garde à vue. Laissé libre à l’issue, il se voit reprocher d’avoir « commis des violences sur dépositaires de l’autorité publique » et devra se présenter devant le tribunal correctionnel du Mans le 4 septembre 2019.
CF l’article libération du 30/05/2019 et l’article du ouest France du 29/06/2019.

A ce jour, la procureur du Mans a saisit l’IGPN de Rennes pour mener l’enquête.

But de la pétition:

-Ne pas laisser cette famille isolée face à cette situation, la soutenir.

-Laisser la justice faire son travail afin que la vérité ressorte face à l’arbitraire.

-Ne pas laisser banaliser les violences/ pratiques policières qui vont à l’encontre de ce que l’on attend d’une telle fonction publique dans une démocratie.

-Aider cette famille a ce que les préjudices moraux et physiques qu’elle rencontrent soit reconnues et que monsieur DAVID.B soit innocenté.

-D’une manière plus générale, défendre les libertés individuelles et collectives particulièrement attaqués dans cette période.

https://www.mesopinions.com/petition/justice/gilet-jaune-comparait-devant-tribunal-correctionnel/70540

Les gardiennes de la forêt amazonienne sont menacées

juillet 16, 2019

L’Amazonie abrite des centaines de communautés indigènes, des milliers d’espèces et la moitié des forêts tropicales du monde, la protection de ce territoire nous concerne tous et toutes. Le collectif de Femmes amazoniennes d’Equateur lutte depuis des années contre l’exploitation pétrolière, minière et forestière, qui représente souvent une menace pour l’environnement et les droits des populations indigènes. En 2018, une série d’attaques violentes a ciblé 4 membres de ce collectif, cheffes dans leur communauté, Patricia Gualinga, Nema Grefa, Salomé Aranda et Margoth Escobar : menaces de mort, attaques par jets de pierres, incendie criminel, etc.

Bien qu’elles aient toutes porté plainte, le bureau de la procureure générale n’a pris aucune mesure pour enquêter efficacement sur ces attaques et pour accorder des mesures de protection à ces femmes. Par conséquent, elles risquent leur vie et celle des membres de leur famille en menant leur travail légitime et important de défenseures des droits et de l’environnement.

Cependant aujourd’hui nous pouvons agir ! Le Président Moreno s’est engagé en 2017, lors de sa campagne présidentielle, à protéger ces femmes courageuses. La Procureure générale, Diana Salazar, investie en 2019, s’est également publiquement engagée à restructurer l’institution et à faire de la défense des droits humains l’une de ses priorités.

Le 09 août prochain, journée internationale des droits des peuples autochtones, le Collectif des Femmes amazoniennes remettra au Président et à la Procureure générale cette pétition. Nous avons un mois pour collecter un maximum de signatures et ainsi faire pression sur les autorités équatoriennes pour qu’elles rendent justice et protègent efficacement ces femmes défenseures ! A vous de jouer !

JE SIGNE LA PÉTITION : https://www.amnesty.fr/liberte-d-expression/petitions/justice-et-protection-pour-les-amazoniennes-qui-defendent

Le travail de défense des droits humains liés à l’environnement est l’une des formes de militantisme les plus dangereuses qui peut avoir des conséquences mortelles. Selon l’ONG Global Witness, en 2017 – la dernière année pour laquelle elle dispose de statistiques- 207 défenseurs de l’environnement ont été tués pour avoir défendu leurs terres, la vie sauvage et les ressources naturelles. En 2017, la grande majorité d’entre eux vivaient en Amérique du Sud, qui est ainsi pour ces défenseurs la plus dangereuse région du monde.

Pourquoi c’est le moment d’agir ?

Depuis sa création, le collectif de Femmes d’Amazonie fait appel à l’État équatorien afin qu’il mette fin aux activités mortifères des sociétés pétrolières et minières opérant sur les territoires ancestraux de leurs communautés. Le collectif s’est notamment fait connaître en 2013 avec l’organisation d’une série d’actions d’interpellation pacifique à travers le pays (marches, sit-in, etc.) pour empêcher une compagnie pétrolière de s’installer sur un territoire occupé par deux communautés indigènes (Tagaeri et Taromenane) en isolement volontaire. L’administration Correa, l’ancien Président d’Equateur, a organisé un « lynchage public » de ces femmes, afin de décrédibiliser leur mouvement et par conséquent la cause pour laquelle elles se battaient. Le changement de rhétorique, et les promesses répétées de la nouvelle administration du Président Moreno de protéger les défenseurs des droits humains, représentent une occasion unique d’exiger que ses promesses se traduisent en actes concrets.

Huile de palme masquée, non merci

juin 26, 2019

« Comme à la maison », « à ma façon », « tradition », « trésor de grand-mère », etc. : les marques de l’agroalimentaire regorgent d’astuces marketing pour vendre leurs produits, quitte à en profiter pour nous faire avaler de l’huile de palme afin d’engraisser leurs actionnaires.

La suite sur : https://www.foodwatch.org/fr/sinformer/nos-campagnes/transparence-et-scandales/arnaques-sur-letiquette/petition-huile-palme-masquee-produits-traditionnels/

STOP aux vaches à hublot

juin 20, 2019

Vaches à hublot maculées d’excréments dans un environnement pauvre, bétonné et sale, lapins et cochons enfermés dans des cages métalliques exigües, poulets boiteux en excès de poids… la recherche pour que les animaux produisent plus de lait ou de viande conduit à des expérimentations révoltantes au sein du centre de Sourches du groupe Sanders (groupe Avril).

La zootechnie telle que conduite depuis le XIXe siècle a conduit à transformer physiquement les animaux. Ils sont devenus plus grands, plus lourds, plus productifs. Au cours du XXe siècle, cette transformation s’est encore intensifiée.

La suite et pour agir: https://www.l214.com/enquetes/2019/elevage-made-in-france/vaches-hublot#petition

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article41593

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article41659

Stop aux dérives de la chasse

juin 18, 2019

Signons la pétition :

Homepage

Pétition: Purin légal pour TOU

juin 15, 2019

Pour agir : https://www.leslignesbougent.org/petitions/purin-legal-pour-tous/?source=LLB32210001&co_source1=SAB32300001&utm_campaign=weekly-15-06-2019&utm_source=llb&utm_medium=emailing&base=890&campaignId=50&segmentId=56&shootId=2892

Libérez Mahmoud, 14 ans, amputé et détenu par Israël !

juin 10, 2019

Mahmoud Salah, 14 ans, jouait tranquillement à l’extérieur de sa maison dans son village de Al-Khader au sud de Béthléem, quand l’armée d’occupation a fait irruption et commencé à tirer sur tout ce qui bouge. Mahmoud a reçu une balle explosive dans la jambe, et s’est réveillé 2 jours plus tard, amputé, seul dans un hôpital israélien, avant d’être emprisonné sans la moindre charge !

La suite et pour agir sur : http://europalestine.com/spip.php?article278

Enfance palestinienne au pied du mur : http://europalestine.com/spip.php?article276

STOP au gaspillage des invendus par Amazon

juin 6, 2019

Selon l’émission Capital [1], le géant américain Amazon, leader de la vente en ligne, serait aussi un champion du gaspillage :

3,2 millions d’objets manufacturés NEUFS auraient été jetés en 2018 par Amazon en France. Des machines à café, des téléviseurs, des jouets pour enfants… Il s’agit en grande majorité d’invendus, mais aussi de produits retournés par les clients.
70 à 80% des objets jetés étaient vendables et la plupart encore dans leur emballage d’origine, selon un ancien employé interrogé en caméra cachée.
en tout, Amazon jetterait 300 millions d’objets par an, tous pays confondus [2]

Cet employé a aussi déclaré que ce n’était pas un acte isolé mais bien une politique de destruction quasi systématique.

“On jette une machine à café parce que la date de péremption des capsules offertes est dépassée ou parce qu’un nouveau modèle est sorti”.

Les produits jetés sont soit incinérés immédiatement, soit envoyés dans des décharges à ciel ouvert en pleine campagne, où ils mettront plusieurs dizaines d’années voire plus à se décomposer (500 anspour une couche jetable par exemple [3]), tout en polluant les sols durant ce temps.

Et le pire, c’est que cette pratique est totalement légale !

Produire plus pour… détruire plus !

La suite et pour agir sur : https://www.leslignesbougent.org/petitions/stop-au-gaspillage-des-invendus-par-amazon/?source=LLB30570003&co_source1=SNI30300002&utm_campaign=stop-au-gaspillage-des-invendus-par-amazon&utm_source=stefr&utm_medium=emailing&text-petition&base=647&campaignId=525471&segmentId=526894&shootId=543917

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article41453

Décroissance !

Les barbares des îles Féroé massacrent les dauphins par centaines

juin 4, 2019

Aux Iles Feroe, non loin de la Capitale: Torshavn, les hommes massacrent des dauphins par centaines.

Ce n’est nullement par besoin alimentaire, ce n’est pas, non plus dans un intérêt économique.
C’est seulement par tradition. Peut être que leurs ancêtres du moyen-âge le faisaient par nécessité alimentaire. Aujourd’hui, ces pratiques ignobles n’ont plus aucune raison d’exister encore.

La suite et pour agir : https://www.mesopinions.com/petition/animaux/arretez-massacre-ignoble-dauphins-aux-iles/30269