Posts Tagged ‘plastique’

La France interdit le plastique autour des fruits et légumes

octobre 11, 2021

Il ne sera plus possible de vendre une trentaine de types de fruits et légumes dans des emballages en plastique à partir de l’année prochaine en France, a annoncé le gouvernement lundi.

La suite sur : https://www.lalibre.be/planete/environnement/2021/10/11/la-france-interdit-le-plastique-autour-des-fruits-et-legumes-6XERVB7MFZESRANG5QZBYXMK5Q/

A qui profite le plastique dans le sac bleu ?

juillet 2, 2021

Par Quinten Vanheuverzwyn

En 2050, il y aura plus de plastique dans la mer que de poissons, selon les prévisions de l’ONU. À moins que nous ne réduisions considérablement la production de plastique. Malheureusement, ce n’est pas une priorité aujourd’hui. Il faut dire que, pour certains, l’industrie du plastique est un business très juteux…

La suite sur : https://www.solidaire.org/articles/qui-profite-le-plastique-dans-le-sac-bleu

Inquiétantes découvertes scientifiques sur les microplastiques dans les océans

février 19, 2021

par Marie Astier

La pollution générée par le plastique est plus complexe qu’elle n’y paraît. Saviez-vous que les microplastiques voguant sur l’eau déplacent des espèces invasives ? Qu’en absorbant les antibiotiques ils favorisent l’antibiorésistance ? Des chercheurs au CNRS font le bilan de leurs inquiétantes découvertes. Des solutions naissent, doucement.

La suite sur : https://reporterre.net/Inquietantes-decouvertes-scientifiques-sur-les-microplastiques-dans-les-oceans

Les bisphénols issus des microplastiques affectent le cerveau – et il y en a de plus en plus dans l’océan

novembre 15, 2020

Une opinion d’Isa Gomes, associate research scientist, Sorbonne Université et de Rémi Dumollard, chercheur CNRS, Sorbonne Université.

Des tonnes de plastique sont produites chaque année, et la plupart des déchets finissent dans les océans et les mers comme la Méditerranée. Un des gros problèmes de cette pollution aux plastiques n’est pas ce que nous pouvons voir à l’œil nu – les sacs ou les emballages – mais bien ce que nous ne pouvons pas voir : les petits morceaux appelés « microplastiques », et aussi les molécules qui les composent. Des microplastiques ont été détecté pour la première fois dans des tissus humains. Ils présentent un risque pour notre santé, car ils libèrent de petites quantités de molécules toxiques, comme le tristement célèbre bisphénol A.

La suite sur : https://www.lalibre.be/debats/opinions/les-bisphenols-issus-des-microplastiques-affectent-le-cerveau-et-il-y-en-a-de-plus-en-plus-dans-l-ocean-5fad5b457b50a6525b33b688

Près de 230.000 tonnes de plastique jetés chaque année dans la Méditerranée

octobre 28, 2020

Près de 230.000 tonnes de déchets plastiques finissent chaque année dans la Méditerranée, un chiffre qui pourrait doubler d’ici 2040 sans mesures « ambitieuses », a averti mardi l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).

La suite sur : https://www.levif.be/actualite/environnement/pres-de-230-000-tonnes-de-plastique-jetes-chaque-annee-dans-la-mediterranee/article-news-1350135.html

https://www.solidaire.org/articles/ces-lobbies-du-plastique-qui-surfent-sur-la-pandemie

https://corporateeurope.org/fr/power-lobbies/2018/09/comment-les-lobbies-des-emballages-se-cachent-derri-re-des-associations-anti-d

L’être humain n’est-il donc capable que de saloper la planète !

juillet 12, 2020

Des masques de protection et des gants ont été retrouvés dans sept grands fleuves européens en juin, a indiqué dimanche une porte-parole de la Fondation Tara. L’organisme de protection des océans alerte sur le danger de cette pollution plastique liée à la crise sanitaire.

La suite sur : https://www.lalibre.be/planete/environnement/des-gants-et-des-masques-dans-sept-grands-fleuves-europeens-alerte-la-fondation-tara-5f0ace519978e25031cfdcb7?cx_testId=1&cx_testVariant=cx_1&cx_artPos=2#cxrecs_s

https://www.lalibre.be/planete/environnement/le-retour-en-grace-du-plastique-a-usage-unique-5eeaf5e47b50a66a598bc731

Nous crèverons de notre inconséquence et ce ne sera que justice.

Une étude inquiétante révèle qu' »il n’y a aucun endroit à la surface de la Terre qui ne soit pas couvert de microplastiques »

juin 12, 2020

Une étude américaine révèle qu’en un an, des fragments de microplastiques ont voyagé dans l’atmosphère. Au total, plus de 1 000 tonnes de plastiques auraient voyagé comme la pluie.

Le plastique n’étant pas biodégradable, les déchets qui en sont composés se décomposent peu à peu et prennent la forme de microparticules.

La suite sur : https://www.lalibre.be/planete/environnement/selon-une-etude-il-n-y-a-aucun-endroit-a-la-surface-de-la-terre-qui-ne-soit-pas-couvert-de-microplastiques-5ee360089978e21bd06f5a17

Ce qui n’empêche pas de continuer allègrement à en utiliser : https://reporterre.net/Le-plastique-est-relance-par-le-coronavirus-au-detriment-de-l-environnement

Industrie du plastique, le retour en force

mai 19, 2020

par Ana Salvà

Le coronavirus et la crainte du contact avec les autres et leurs possessions viennent rouvrir le débat sur la viabilité des plastiques à usage unique, donnant un souffle nouveau à une industrie qui n’a pas hésité à exploiter le sentiment de méfiance à l’égard des sacs en tissu ou en matériaux biodégradables, voire l’utilisation de nos propres récipients dans les établissements, avertissent les experts.

La suite sur : https://www.equaltimes.org/industrie-du-plastique-le-retour?lang=fr#.XsQO6sDgrIU
https://reporterre.net/Le-plastique-est-relance-par-le-coronavirus-au-detriment-de-l-environnement

La peur, mauvaise conseillère.

Pollution plastique : « le greenwashing » des entreprises

octobre 4, 2019

par Agnès Le Rouzic – Greenpeace Canada

Pendant des années, les entreprises ont évité, avec succès, d’être tenues responsables pour la quantité sans cesse croissante de plastique à usage unique qu’elles produisent et qui finit dans l’environnement.

Mais à en juger par la récente couverture médiatique, il semblerait que le vent commence à tourner. Il ne se passe pas une semaine sans qu’une compagnie annonce triomphalement sa transition vers un nouveau type d’emballage plus écologique que le précédent : « emballage 100% recyclable », «nouvelle paille en papier», et le fameux «plastique biodégradable ».

Or dans un monde où plus de 90% du plastique n’a jamais été recyclé, la leçon à tirer est claire : ce n’est pas parce qu’un emballage est « recyclable » qu’il sera recyclé. Les plastiques biodégradables ne se décomposent pas dans la nature et la plupart des installations de traitement des déchets n’ont pas l’équipement nécessaire pour les traiter. Quant au passage du plastique au papier, ce serait un désastre pour les forêts au niveau mondial.

Plus tôt cette semaine, nous avons publié un rapport explorant ces fausses solutions et nous les avons résumées dans une vidéo.

Notre conclusion? Pour s’attaquer réellement à cette crise mondiale des déchets, les entreprises doivent donner la priorité à la réduction des produits à usage unique afin d’éviter de créer des déchets en premier lieu. Pour ce faire, elles doivent investir massivement dans des solutions axées sur la réutilisation des contenants et des systèmes de recharge innovants.

Plus de 200 000 personnes ont déjà dit aux grandes chaînes de supermarchés canadiennes et aux grandes marques d’abandonner les plastiques jetables. Pourtant, cette industrie semble préférer la solution de facilité qui consiste à déplacer le problème plutôt que de repenser leur modèle d’affaires largement basé sur la culture du tout-jetable.

Aussi, je vous propose une action simple aujourd’hui : assurons-nous de faire passer le message sur les véritables solutions à la crise de pollution plastique en partageant cette vidéo.

Plastique : la grande intox

septembre 12, 2019